la relation humaine l.
Download
Skip this Video
Download Presentation
La relation humaine

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 36

La relation humaine - PowerPoint PPT Presentation


  • 82 Views
  • Uploaded on

La relation humaine. Créer des relations professionnelles productives et satisfaisantes. Définition de relation. C’est le lien d’interdépendance des individus chacun jouit d’une certaine autonomie et montre une certaine dépendance envers les autres. Trois concepts de relation.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'La relation humaine' - elsa


Download Now An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
la relation humaine

La relation humaine

Créer des relations professionnelles productives et satisfaisantes

d finition de relation
Définition de relation
  • C’est le lien d’interdépendance des individus
    • chacun jouit d’une certaine autonomie et montre une certaine dépendance envers les autres.
trois concepts de relation
Trois concepts de relation

INTER-EXPÉRIENCE

INTERACTION

INTERDÉPENDANCE

fonctions
Fonctions
  • est nécessaire à l’autoconservation et au développement de la personne et de la société humaine.
  • permet à la personne humaine de se définir et de trouver son identité.
caract ristiques
Caractéristiques
  • Affective : l’être humain est en permanence en état de non-indifférence, de disponibilité ou de réceptivité, vis-à-vis des autres.
  • Utilitaire : la relation relation humaine suppose un échange entre les individus et une réciprocité d’influence entre eux.
dans les organisations
Dans les organisations
  • Le mouvement des relations humaines en management et en comportement organisationnel initié par Elton Mayo (1933)
  • Le développement de la pensée humaniste en gestion (Maslow, 1954; McGregor, 1960; Likert, 1961; etc.)
dynamique de la relation
Dynamique de la relation

Manière d’être avec

Socialisation

Attachement

être avec

attachement vs socialisation
Se produit de façon autonome

Procède de l’intérieur

Répond à un besoin biologique : le besoin d’amour, le besoin de l’autre, d’être avec l’autre

Implique l’apprentissage et l’intériorisation des éléments socio-culturels

Procède de l’extérieur

Résulte de la nécessité de s’adapter au milieu social

Attachement vs. Socialisation
l attachement
L’attachement
  • Système de réactions innées à autrui permettant la satisfaction du besoin d’amour
  • Il engendre un lien d’affection spécifique d’un individu à un autre
  • Il suppose une structure neuro-physiologique, la tendance originelle et permanente à rechercher la relation à autrui (Zazzo, 1979).
sociabilit et socialisation
Sociabilité et socialisation
  • La sociabilité de l’être humain : concerne le processus biologique de l’attachement.
  • La socialisation : est relative au processus d’intégration au groupe.
dialectique de l autonomie et de la d pendance figure 6 1
Dialectique de l’autonomie et de la dépendance (figure 6.1)

Socialisation

Sécurité

Dépendance

Autonomie

Croissance

Individualisation

l attachement et le d tachement
L’attachement et le détachement
  • développe la confiance de base nécessaire à l’inévitable détachement.
  • conduit à la fois à la dépendance et à l’autonomie progressive.
les styles d attachement main et cassidy 1988
Les styles d’attachement(Main et Cassidy, 1988)
  • L’attachement assuré-sécurisant
  • L’attachement fuyant-anxieux
  • L’attachement ambivalent-anxieux
  • L’attachement insécurisé-contrôlant
importance de la qualit de la relation
Importance de la qualitéde la relation
  • La vulnérabilité de l’individu devant la personne aimée : anxiété
  • Adoption de conduites défensives pour se protéger contre la menace que cette personne peut représenter.
  • Émergence de problèmes interpersonnels, des problèmes d’adaptation ou des problèmes de santé.
importance de la qualit de la relation15
Importance de la qualitéde la relation

Les relations fondées sur la confiance et la considération donnent lieu à des patterns assurés-sécurisants.

Le fait d’avoir confiance dans le potentiel des personnes, de les encourager à exercer leur libre arbitre, à tester leurs idées, à prendre des initiatives, à relever des défis à leur mesure et à cultiver le sentiment d’efficacité personnelle permet de développer ces patterns.

conduites d attachement assur s curisant mahoney 1991
Conduites d’attachement assuré-sécurisant (Mahoney, 1991)
  • montrer de la flexibilité et de la résistance dans ses engagements;
  • se montrer efficace et maître de soi;
  • prendre des risques et affronter de nouvelles réalités;
  • être populaire auprès des autres et s’attirer leur compagnie;
  • avoir une estime de soi élevée;
  • établir et maintenir des relations positives avec les autres;
  • se garder à l’abri des désordres psychologiques importants;
  • exprimer ses sentiments ouvertement;
  • chercher de l’aide quand il en a besoin et en offrir aux autres aussi.
la socialisation
La socialisation
  • processus par lequel la personne apprend et intériorise tout au cours de sa vie les éléments socio-culturels de son milieu, les intègre à la structure de sa personnalité sous l’influence d’expériences et d’agents sociaux significatifs et par là s’adapte à l’environnement social où elle doit vivre (Rocher, 1969).
la socialisation s effectue travers
La socialisation s’effectue à travers...
  • l’apprentissage des valeurs, des normes et des rôles sociaux;
  • l’identification à des modèles de conduites ou à des figures d’autorité;
  • l’intégration sociale.
trois facettes des r les sociaux
Trois facettes des rôles sociaux
  • Acquérir un statut
  • Se conformer aux attentes d’autrui
  • Porter un masque.
attitudes fondamentales de la relation positive
Attitudes fondamentales de la relation positive
  • L’authenticité : la faculté d’être soi-même, de jouer les rôles qui conviennent à soi, de manière personnelle et responsable, sans façade ni prétention
  • La considération positive inconditionnelle : la capacité d’accepter et de comprendre tout ce qu’une personne exprime à propos d’elle-même et de son expérience
  • L’empathie : la représentation correcte du cadre de référence d’autrui avec les harmoniques subjectives et les valeurs personnelles qui s’y rattachent
deux conditions
Deux conditions
  • Chaque personne doit consentir à entrer en contact et en communication avec l’autre.
  • Au moins une personne doit être authentique.
tablir des relations professionnelles satisfaisantes et productives
Établir des relations professionnelles satisfaisantes et productives
  • Proposer ses idées pour accomplir le travail
  • Donner du feed-back
  • Écouter pour comprendre et apprendre
pr senter ses id es
Présenter ses idées
  • S’exprimer clairement
  • Mettre l’accent sur les points essentiels
  • Rester sensible aux réactions des autres
  • Demander du feed-back
donner du feed back
Donner du feed-back
  • Demeurer descriptif
  • Être spécifique et pertinent
  • Se concentrer sur ce qui se passe dans la relation et sur les comportements de la personne
  • Choisir le bon moment et respecter les frontières
  • Vérifier la compréhension du feed-back
couter
Écouter
  • Être disponible et ouvert
  • Encourager la personne à s’exprimer (écho, relance, questions, silence attentif, etc)
  • Chercher à comprendre ce qu’elle pense (reformulation, clarification, reflet, élucidation, synthèse, etc.)
facteurs d chec de la communication
Facteurs d’échec de la communication
  • Le cadre de référence des interlocuteurs
  • Les attitudes envers l’autre et les rapports de rôles
  • La personnalité des interlocuteurs
obstacles la communication
Obstacles à la communication

Solutions :

  • Conseiller
  • Argumenter
  • Moraliser
  • Ordonner
  • Menacer
obstacles la communication28
Obstacles à la communication

Jugements :

  • Analyser
  • Amplifier
  • Diagnostiquer
  • Blâmer
  • Ridiculiser
obstacles la communication29
Obstacles à la communication

Réductions :

  • Atténuer
  • Rassurer
  • Sympathiser
  • Complimenter
obstacles la communication30
Obstacles à la communication

Questions :

  • Enquêter
  • Retarder
  • Devancer
obstacles la communication31
Obstacles à la communication

Évitement :

  • Ignorer une partie importante du message
  • Dévier le sujet
  • Détourner vers soi : se citer en exemple
r gles de la discussion et du dialogue
Règles de la discussion et du dialogue
  • Prendre du temps pour déterminer des règles de fonctionnement du travail en équipe (que ce soit en réunion, ou dans les activités quotidiennes)
  • S’assurer que tous les membres de l’équipe comprennent ces règles et les acceptent
  • Évaluer la mise en application de ces règles, donner le feed-back aux membres de l’équipe et faire les ajustements nécessaires (soit dans les règles, soit dans les comportements)
cultiver la confiance dans les quipes de travail
La disposition à attribuer aux autres des bonnes intentions et à accorder de la crédibilité à leurs décisions et à leurs comportements

L’intégrité

La compétence

La bonté

Cultiver la confiancedans les équipes de travail
signes de confiance des gestionnaires
Signes de confiance des gestionnaires

Pouvoir

Responsabilité

Autorité

attitudes et comportements d mocratiques
Attitudes et comportements démocratiques
  • Diriger l’attention sur le problème à résoudre
  • Explorer avec les autres différentes avenues
  • Chercher à comprendre les points de vue de façon réaliste et différenciée
  • S’assurer que chacun a exprimé son opinion
caract ristiques des quipes de travail dans l organisation efficace mcgregor 1960
Caractéristiques des équipes de travail dans l’organisation efficace (McGregor, 1960)
  • un climat détendu, productif et solidaire;
  • des discussions où chaque membre de l’équipe participe ouvertement et vise la réalisation d’une tâche;
  • une tâche à faire ou un objectif à atteindre que chacun comprend et accepte de plein gré;
  • des décisions prises en consensus;
  • une préoccupation commune à traiter les conflits sainement et à résoudre les problèmes.