crit res pour une information accessible lisible et intelligible n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Critères pour une information accessible, lisible et intelligible PowerPoint Presentation
Download Presentation
Critères pour une information accessible, lisible et intelligible

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 29

Critères pour une information accessible, lisible et intelligible - PowerPoint PPT Presentation


  • 68 Views
  • Uploaded on

Critères pour une information accessible, lisible et intelligible. Présentation dans le cadre du Colloque Recherche Défi, XXIIe édition Shawinigan, le 28 mai 2010 par Bernadette Kassi, Sonia Larissa Mbida, Julie Ruel, André C. Moreau, Katie Hamilton

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Critères pour une information accessible, lisible et intelligible' - dooley


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
crit res pour une information accessible lisible et intelligible

Critères pour une information accessible, lisible et intelligible

Présentation dans le cadre du

Colloque Recherche Défi, XXIIe édition

Shawinigan, le 28 mai 2010

par

Bernadette Kassi, Sonia Larissa Mbida, Julie Ruel, André C. Moreau, Katie Hamilton

UQO, Pavillon du Parc, Ville de Gatineau

plan de la pr sentation
Plan de la présentation
  • Historique de la démarche
  • Problématique et pertinence
  • Définition des concepts
    • Accessibilité
    • Lisibilité
    • Intelligibilité
    • Langage simplifié
  • Une catégorisation des critères
  • Quelques grandes lignes à retenir
historique de la d marche
Historique de la démarche

Quatre milieux – besoins convergents

  • Pavillon du Parc :
    • Axe de recherche : La littératie ancrée dans des communautés inclusives
  • UQO :Département des études langagières
    • Responsabilités et rédactologie
  • UQO : ÉRLI(Équipes de recherche en littératie et inclusion)
    • Intérêt de recherche pour la littératie (Moreau et collègues)
  • Ville de Gatineau
    • Politique : Gatineau Ville inclusive
les objectifs
Les objectifs

Un intérêt commun

  • Favoriser une information plus accessible aux personnes ayant des compétences réduites en littératie

Un projet commun:

  • Élaborer un Guide de rédaction et de présentation de documents d’information accessibles sur le plan de la lisibilité, de l’intelligibilité et du langage simplifié
  • Expérimenter-valider les critères
contexte convergence des orientations
Contexte Convergence des orientations

Rendre les médias et leurs services plus accessibles (Règles pour l’égalisation des chances des handicapés, ONU, 1993)

Politique pour déployer des mesures d’accommodement afin que les personnes handicapées aient accès aux documents (Gouvernement du Québec 2006)

Accès aux documents et aux services offerts au public pour les personnes handicapées (MSSS, 2007)

Prioriser l’accessibilité des sites Internet et des documents électroniques produits par les ministères et les organismes publics, privés et communautaires (OQPH, 2009)

slide6

Contexte – Convention relative aux droits des personnes handicapées

Principe d’accessibilité

« Afin de permettre aux personnes handicapées de vivre de façon indépendante et de participer pleinement à tous les aspects de la vie, les États Parties prennent des mesures appropriées pour leur assurer, sur la base de l’égalité avec les autres, l’accès à l’environnement physique, aux transports, à l’information et à la communication, y compris aux systèmes et technologies de l’information et de la communication, et aux autres équipements et services ouverts ou fournis au public, tant dans les zones urbaines que rurales ».

(ONU, 2008: 9)

rappel de la probl matique
Rappel de la problématique

Compétences réduites en littératie(±48% de la population québécoise) (EIACA, 2003)

Participation réduite – non accès au monde des savoirs(OCDE et Statistique Canada, 2005)

Population variée – taux variés

Taux de scolarisation

Handicap

Immigration

Groupes d’âge

Utilisation de l’ordinateur

Emploi

question g n rale et sp cifique
Question générale et spécifique

Comment augmenter l’accessibilité à l’information pour les personnes ayant des compétences réduites en littératie?

  • Quels sont les critères à retenir?
    • Lisibilité
    • Intelligibilité
    • Langage simplifié
recension des crits
Recension des écrits
  • Documents de référence
  • Organismes au service des personnes ayant une DI ou des TED
  • Bases de données :
    • Academic Search Complete, Education Research Complete, ERIC, MEDLINE, PsycINFO, SocIndex
      • Mots-clés (lisibilité, readability, intelligibilité, accessibilité universelle, accès à l’information, etc.)
accessibilit universelle
Accessibilité universelle
  • Mouvement d’accessibilité universelle architecturale (Ron Mace)(Center for Universal Design, 2008)
    • Premier code de construction pour des édifices accessibles aux États-Unis (~ 1970)
    • Concevoir des environnements accessibles pour tous peu importe leurs particularités
  • Accessibilité universelle associée à divers domaines
    • … Internet… sports…
    • … pour l’apprentissage (Ruel, Leclair Arvisais et Moreau, 2010)
    • … pour l’information
accessibilit universelle pour l information
Accessibilité universelle … pour l’information
  • Une responsabilité des communautés
  • Rendre l’information accessible en tenant compte des différents niveaux de littératie
  • Concept de littératie critique :
    • examiner les façons dont les communautés permettent aux populations vulnérables …
      • de participer et de s’engager socialement
      • de prendre parole et d’être des citoyens à part entière (participation citoyenne)

(Zubrow, Rioux, Dinca-Panaitescu, Spielman et Kunkel, 2009).

lisibilit historique
Lisibilité – Historique

Recherches sur la lisibilité dans les pays anglo-saxons

  • Formules de lisibilité :
    • Lively et Pressey (1923)
    • Flesh (1943) : longueur moyenne des phrases, le nombre d’affixes, le nombre de références personnelles
    • Dale-Chall (1948)
    • Gunning (1952): nombre de mots par phrase et le nombre de mots de plus de trois syllabes
    • Taylor (1953)(test de closure)
lisibilit historique1
Lisibilité – Historique

Recherches sur la lisibilité dans les pays francophones

  • Adaptation de la formule de Flesch (Kandel et Moles, 1958) (les mots français sont plus longs)
  • Adaptation de la formule aux règles de comptage de mots et de syllabes en français (Landsheere, 1963)
  • Nombre de mots par phrase, pourcentage de mots différents d'une liste de mots usuels et pourcentage de mots dits “variables du dialogue” Henry (1975)
  • Nombre de substantifs, de répétitions, de termes d'énumération, etc. (Richaudeau, 1989) (très difficile à appliquer)
lisibilit historique2
Lisibilité – Historique

Depuis 1960 : évolution des recherches sur la compréhension en lecture – sciences cognitives – neuropsychologie - psycholinguistique

Limites et critiques des formules de lisibilité (Richaudeau, 1976; Klare, 1982; Chall, 1984, 1996; Benoît, 1986; Sorin, 1996; Labasse, 1999; Beaudet, 2001)

Compréhension au-delà des variables traditionnelles (telles que longueur des mots et des phrases) (Labasse, 1999)

lisibilit l ments de d finition
Lisibilité – Éléments de définition
  • La lisibilité est l’aptitude d’un texte à être lu rapidement, compris aisément et bienmémorisé(Fernbach, 1990)
  • La lisibilité relève du choix des mots, de la structure de la phrase, de la présentation matérielle du texte(Groupe Rédiger, 2006)
intelligibilit historique
Intelligibilité – Historique
  • Élargir le concept de lisibilité…compréhensibilité… interaction texte-lecteur (Racle, 1988)
  • Avoir accès au sens du texte (Labasse, 1999)
  • Indicateur de l’intelligibilité : facilité ou difficulté des lecteurs à comprendre la teneur d’un texte(Sorin, 1996)
  • Logique, organisation et cohérence du texte(Beaudet, 2005)
intelligibilit l ments de d finition
Intelligibilité – Éléments de définition
  • L’intelligibilité d’un texte peut être définie comme l’ensemble de ses caractéristiques qui en permettent une compréhension la plus exacte possible(Préfontaine et Lecavalier, 1996)
  • L’intelligibilité relève principalement du choix de l’information et de la structuration du contenu(Groupe Rédiger, 2006)
langage simplifi historique
Langage simplifié – Historique

Naissance du « Plain English Movement » : aux États-Unis durant les années 1970

1978 : le président américain Carter signe un décret portant sur la clarté des communications officielles

1990 : premier congrès sur le « plain English »

Canada, États-Unis, Australie et Grande-Bretagne(Bossé-Andrieu, 1993)

langage simplifi
Langage simplifié

Synonyme : langage simple et clair, facile-à-lire, simplifié, plain language

S’inscrit dans le mouvement de la simplification du langage

Respecte les règles de lisibilité et d’intelligibilité en plus de préciser ou d’ajouter des critères spécifiques pour les personnes ayant des compétences réduites en littératie (Ruel, Kassi, Moreau, Mbida, 2010)

langage simplifi l ments de d finition
Langage simplifié - Éléments de définition

Signifie qu’un texte a été conçu ou adapté pour qu’il soit facile à lire et compréhensible pour les personnes ayant des compétences réduites en littératie(inspirée de Freyhoff, Hess, Kerr, Menzel, Tronbacke et Van der Veken, 1998)

conclusion
Conclusion
  • Défi pour informer et communiquer
  • Défi pour les organisations
  • Défi pour le personnel
  • Besoin d’outiller
  • Besoin de poursuivre les recherches

Écrire dans une langue claire et simple, c’est montrer au lecteur qu’on le respecte!

(Savard, 2003)

merci
Merci

Bernadette.kassi@uqo.ca

slarissa.mbida@gmail.com

Andre.moreau@uqo.ca

Julie_ruel@ssss.gouv.qc.ca