Atteindre les adolescentes laiss es pour compte
Download
1 / 11

- PowerPoint PPT Presentation


  • 44 Views
  • Uploaded on

Atteindre les adolescentes laissées pour compte. Niger. Sources : EDS Niger 2006. Pourquoi cibler les adolescentes ?.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about '' - danae


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
Atteindre les adolescentes laiss es pour compte

Atteindre les adolescentes laissées pour compte

Niger

Sources : EDS Niger 2006


Pourquoi cibler les adolescentes
Pourquoi cibler les adolescentes ?

  • Les adolescentes sont nombreuses : les jeunes filles de 10 à 24 ans sont environ 1,9 million, ce qui signifie qu’un habitant du Niger sur sept est une jeune fille de 10 à 24 ans

  • Parmi elles, une proportion importante est confrontée à des formes multiples de discriminations, de violences, d’abus et d’exploitation : ce sont les « adolescentes laissées pour compte »

En dépit de cet état de fait :

  • Les adolescentes ne bénéficient pas des politiques publiques, y compris celles destinées aux jeunes, dont les principaux bénéficiaires sont des jeunes hommes urbains et scolarisés

  • Les rares programmes qui ciblent les adolescentes ne mettent pas l’accent sur les filles en situation de grande vulnérabilité

Or,

  • Investir en faveur des filles en situation de vulnérabilité a un impact positif et direct sur le développement et la justice sociale de l’ensemble de la communauté


Une cl pour atteindre les omd
Une clé pour atteindre les OMD

Investir en faveur des adolescentes contribue à :

  • Rompre le cycle de la pauvreté en créant de solides bases économiques (OMD 1)

    L’augmentation du contrôle des revenus par les femmes mène à des rendements beaucoup plus importants en termes de capital humain

  • Assurer l’éducation primaire pour tous (OMD 2)

    En s’assurant de ne pas oublier les jeunes filles vivant en zone rurale

  • Promouvoir l’égalité et l’autonomisation des femmes (OMD 3)

    Les violences sexuelles et sexistes et les pratiques traditionnelles ont pour conséquences des taux très élevés de grossesse non souhaitée, de mortalité maternelle et de prévalence du vih/sida. Or, les inégalités hommes-femmes se construisent et se creusent dès le plus jeune âge.

  • Réduire la mortalité maternelle et la mortalité infantile qui y est liée (OMD 4&5)

    Notamment chez les mères les plus jeunes et primipares

  • Contrôler et réduire l’incidence du VIH/SIDA parmi les jeunes, surtout pour les plus jeunes des filles, les adolescentes, et les jeunes mères (OMD 6)

    Les filles et les jeunes femmes, y compris les jeunes mères, sont exposées à un risque disproportionné d’infection à vih

  • Réduire la croissance démographique (OMD 7)

    L’élimination du mariage précoce pourrait avoir un impact important sur la croissance démographique dans la mesure où, reportant l’âge de la première grossesse, elle limiterait considérablement le taux de fécondité, et aurait des conséquences bénéfiques en cascade sur les autres facteurs de la croissance démographique.


Qui sont les adolescentes prendre en compte
Qui sont les adolescentes à prendre en compte ?

  • Les filles de 10 à 14 ans qui ne sont pas inscrites à l’école et qui ne vivent pas avec leurs parents

  • Les filles de 10 à 14 ans qui ne vivent pas avec leurs parents ou qui vivent avec un seul parent (souvent leur mère)

  • Les filles qui ne vont pas à l’école, qui ont un niveau scolaire très bas par rapport à leur âge, ou qui risquent de quitter l’école

  • Les filles de 10 à 19 ans qui sont mariées

  • Les filles qui vivent dans des zones où la majorité des filles sont mariées très jeunes

  • Les filles qui vivent dans des zones où la majorité des filles mariées ont été victimes de violences physiques ou de relations sexuelles forcées

  • Les filles qui vivent dans des zones où les taux de prévalence du vih et d’autres maladies graves sont élevés

  • Les filles qui travaillent en tant que domestiques ou occupent d’autres types d’emplois dans lesquelles elles peuvent être exploitées

  • Les filles victimes de conflits ou qui ont dû migrer suite à un conflit


Intervenir avant 12 ans
Intervenir avant 12 ans

Changements structurants qui se produisent avant l’âge de 12 ans :

  • Maturation sexuelle

  • Consolidation des rôles liés au genre, y compris la violence à l’égard des femmes

  • Changements au sein de la famille (par exemple, dissolution du mariage des parents)

  • Augmentation importante des responsabilités vis-à-vis des tâches domestiques

  • Baisse de la participation aux activités sociales et réduction des espaces sûrs

  • Déscolarisation

  • Sécurité des filles au sein de l’école

  • Perte du cercle social (amies d’école etc)

  • Migration liée à l’emploi (souvent pour des travaux mal rémunérés et informels)


Contexte
Contexte

  • L’Etat est officiellement signataire de la Convention sur les Droits de l’Enfant et de la Convention sur l’Elimination de toutes les formes de Discrimination contre la Femme (CEDAW)

  • 80% desjeunes filles de 10-24 ans vivent en zone rurale

  • Les diapositives suivantes présentent divers indicateurs qui mettent en lumière le cercle vicieux dans lequel sont enfermées les adolescentes laissées pour compte : la négation des droits fondamentaux, l’isolement social, la précocité du mariage et de la première grossesse, une faible scolarisation ainsi qu’un manque d’accès à la santé de la procréation sont autant de causes auto-entretenues de la situation de vulnérabilité des adolescentes laissées pour compte


Atteindre les adolescentes laiss es pour compte

Où se trouvent les jeunes filles en situation de vulnérabilité ?

Pourcentage d’adolescentes de 10-14 ans non scolarisées et ne vivant avec aucun des deux parents


Atteindre les adolescentes laiss es pour compte

Mariage et premier rapport sexuel précoces vulnérabilité ?

Pourcentage de jeunes filles de 20-24 ans qui ont été mariées avant 15 ans

-Le taux de mariage précoce est élevé (à la fois dans l’absolu et par rapport à la moyenne des pays voisins) : trois quarts des jeunes filles sont mariées avant 18 ans et 36% avant 15 ans

-Entre un quart et un tiers des jeunes femmes actuellement âgées de 15-24 ans ont eu leur premier rapport sexuel avant 15 ans.

Ce chiffre est cinq à six fois moins élevé chez les jeunes hommes

-La moyenne des jeunes filles ayant eu leur premier rapport sexuel avant 15 ans est trois fois plus élevée en zone rurale qu’en zone urbaine

Dans la région de Maradi, le pourcentage s’élève à 41,7%, et à 46% dans la région de Zinder


Atteindre les adolescentes laiss es pour compte

Scolarisation vulnérabilité ?

Pourcentage de jeunes filles de 15-24 ans qui sont analphabètes, par statut matrimonial

-Les taux d’analphabétisme chez les jeunes

filles sont très élevés. La moyenne chez les 15-24 ans est de 82% (92% dans la région de Maradi)

-Il existe un fort lien de causalité entre mariage précoce et analphabétisme.

Dans les régions de Dosso et Maradi, plus de 98% des jeunes filles de 15-24 ans qui ont été mariées avant 15 ans sont analphabètes

-L’âge médian à la première union chez les femmes recule de plus de 5 ans pour les femmes ayant suivi des études secondaires (21,5 contre 15,5 pour les jeunes filles n’ayant aucune instruction)

-Les décès néo-nataux précoces sont divisés par 2 ou 3 chez les mères ayant suivi des études secondaires par rapport aux mères n’ayant pas été scolarisées

Pourcentage de jeunes filles en âge d’aller à l’école mais non scolarisées


Atteindre les adolescentes laiss es pour compte

Santé de la procréation et violences sexuelles vulnérabilité ?

  • -40% des jeunes filles donnent naissance à leur premier enfant avant l’âge de 19 ans (57% dans la région de Maradi)

  • -Seulement 7% des jeunes filles de 14-24 ans utilisent un contraceptif moderne. En zone rurale, 87% des jeunes filles mariées ou l’ayant été n’ont jamais utilisé de contraceptif

  • -Seulement 20 % des filles de 15 à 24 ans ont bénéficié de l’assistance d’un professionnel de la santé lors de leur dernier accouchement. Une jeune fille qui accouche en zone urbaine a environ 7 fois plus de chances d’en bénéficier qu’une fille qui accouche en zone rurale.

Pourcentage de jeunes filles de 15-24 ans qui ont eu des rapports sexuels forcés


Atteindre les adolescentes laiss es pour compte

Notre programme vulnérabilité ?