la sant sexuelle et reproductive the lancet 4 10 novembre 2006 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
La santé sexuelle et reproductive * The Lancet 4-10 novembre 2006 PowerPoint Presentation
Download Presentation
La santé sexuelle et reproductive * The Lancet 4-10 novembre 2006

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 21
colby

La santé sexuelle et reproductive * The Lancet 4-10 novembre 2006 - PowerPoint PPT Presentation

132 Views
Download Presentation
La santé sexuelle et reproductive * The Lancet 4-10 novembre 2006
An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author. While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. La santé sexuelle et reproductive* The Lancet 4-10 novembre 2006 Dr. Thierry TROUSSIER DGS- bureau de lutte contre le VIH et les IST 15 novembre 2006

  2. La santé sexuelle et reproductive en péril • 4me conférence sur la population et le développement durable : Caire 94 a reconnu les besoins sexuels et de reproductions et des droits de l ’individu • Les 8 objectifs du développement du millénium ont oublié la santé sexuelle et reproductive • Le sexe non sécurisé est le 2me facteurs de risques de morbidité ou mortalité dans les PVD et le 9me dans les pays industrialisés • Malgré l ’augmentation de la contraception, en Afrique le taux de natalité/fertilité reste très élevés

  3. La santé sexuelle et reproductive en péril • Les IST sont la 2me cause de la perte de santé chez les femmes <24 plus que chez les hommes • Les jeunes < 24 sont vulnérables parce que ils subissent une sexualité non désirée, n ’ont pas accès au soins de santé primaire ou sont rejetés

  4. La santé sexuelle et reproductive en péril,par an : • 340 M gono, syphilis, chlamydiae, trichomonas • Dont 110 M chez les jeunes 15/24 • 180 M couples infertiles • 20% HPV chez les femmes < 24 • 25% HSV2 dans la population générale <40 • 1 Billon IST dans la population générale < 49 • 1,6 M syphilis non diag chez femmes enceintes en Afrique • 5 M de nouveaux cas VIH...

  5. La santé sexuelle et reproductive en péril • Les mutilations génitales des femmes sont associées aux morbidités de l ’obstétrique et à un risque augmenté d ’enfants prématurés • Les fistules obstétricales, les douleurs pelviennes et les incontinences sont très fréquentes mais reçoivent peu d ’attention • 59% ont des dysménorrhées • 6,2% ont des infections chroniques pelviennes • 10 à 4% ont des incontinences urinaires

  6. La santé sexuelle et reproductive en péril • 210 M de femmes ont des complication post partum, 0,5 M meurt à l ’accouchement ou suite à un avortement non médicalisé120 M couples n ’ont pas accès à la contraception • 3 M enfants DC < 1 semaine • 80 M de grossesses non désirées dont 45 M d ’avortements / 19 M d ’avortements non médicalisés et 68 000 DC • L ’IVG est interdite dans 65 pays sur les 179 ayant signés au Caire en 94 la Charte des Droits sexuels

  7. La santé sexuelle et reproductive en péril • Les inégalités de genre engendrent la violence contre les femmes, elles sont les principales causes des maladies • 1 à 6 femmes sur 10 subissent des violences physiques et /ou sexuelles • 1 jeunes filles < 15 est abusée sexuellement • Les effets des politiques conservatrices, religieuses et culturelles ont empêchées la reconnaissance de la morbidité et mortalité lié à la sexualité depuis 1994.

  8. Facteurs qui déterminent les comportements sexuels des jeunes • Les prises de risques sexuelles chez les jeunes se basent sur l ’aspect du partenaire : « clean ou non clean » • Les partenaires sexuels ont une influence importante sur les comportements en général • Les préservatifs peuvent être stigmatisations ou/et associés à un manque de confiance

  9. Facteurs qui déterminent les comportements sexuels des jeunes • Les stéréotypes de genres sont des déterminants cruciaux dans les attentes sociales et les comportements sexuels. • Il y a des pénalités et des récompenses dans la sexualité des sociétés libérales. • Les réputations et les enjeux sociaux dans l ’activité et/ou la non activité sexuel sont importants (chasteté pour la F, hétérosexualité pour l ’H) • Les attentes sociales sexuelles gênent la communication autour de la sexualité

  10. Homme Afrique centrale : 17,5/18,5 Afrique West : 18,5/20,5 Afrique Est/sud : 19,5/16,5 Amérique latine : 16,5/17,5 Asie : 18,5/24,5 France : 17,5 Femme Afrique centrale : 15,5 Afrique West : 15,5/17,5 Afrique Est/sud : 15,5/20,5 Amérique latine : 18,5/20,5 Asie : 16,5/21,5 France : 18,5 Les comportements sexuels : age du premier rapport sexuel

  11. Homme Afrique centrale : 24 Afrique West : 22/29 Afrique Est/sud : 21/29 Amérique latine : 23/26 Asie : 20/24 France : 24 Femme Afrique centrale : 17/22 Afrique West : 15/18 Afrique Est/sud : 17/20 Amérique latine : 18/20 Asie : 21 France : 22 Les comportements sexuels : age au premier mariage

  12. Homme Afrique centrale : 35% Chad Afrique West : 30% Niger Afrique Est/sud : 35% Amérique latine : 20% Asie : 40% Bengladesh France : 10% Femme Afrique centrale : 20% Gabon Afrique West : 20% Afrique Est/sud : 30% Amérique latine : 40% Brésil Asie : 10% France : 10% Les comportements sexuels : % rapports sexuels avant 15 ans

  13. Mariés Afrique centrale : 80% Afrique West : 80% Niger Afrique Est/sud : 90% Amérique latine : 90% Asie : 90% France : 100% Célibataires Afrique centrale : 50% Afrique West : 35% Afrique Est/sud : 30% Amérique latine : 50% Brésil Asie : 10% France : 70% Les comportements sexuels : % rapports sexuels dans les 4 dernières semaines < 24 ans hommes

  14. Mariés Afrique centrale : 70% Afrique West : 70% Niger Afrique Est/sud : 80% Amérique latine : 90% Asie : 90% France : 100% Célibataires Afrique centrale : 50% Afrique West : 35% Afrique Est/sud : 30% Amérique latine : 50% Brésil Asie : 10% France : 80% Les comportements sexuels : % rapports sexuels dans les 4 dernières semaines < 24 ans femmes

  15. Afrique centrale : 10,3 Afrique West : 9,5 Bénin, 14,7 Burkina, 13,2 Mali, 12,1 Nigéria Afrique Est/sud : 7,7 Kénia, 6,7 Rwanda Amérique latine : 6,3 Asie : 3,2 France : 2 Les comportements sexuels : différence d ’age entre époux

  16. Les comportements sexuels : les clefs d ’une perspective globale • L ’information sur les comportements sexuels est essentiel pour les stratégies de prévention • La précocité des rapports sexuels est moins étendue que ce qui est supposée • La plus part des personnes mariées ont plus de rapports sexuels que les personnes célibataires • La monogamie est le schéma dominant dans la plus part des régions et les hommes ont plus de partenaires simultanés que les femmes et ils ont plus de partenaires dans les pays industrialisés

  17. Les comportements sexuels : les clefs d ’une perspective globale • Les hommes sur-déclarent leurs rapports sexuels et les femmes les sous estimes. • Le mariage ne protège pas des IST, les femmes mariées négocient plus difficilement le safe sex que les femmes célibataires. • L ’utilisation du préservatif est en augmentation partout mais dans plusieurs PVD le taux d ’utilisation reste faible

  18. Les comportements sexuels : les clefs d ’une perspective globale • les comportements sexuels sont influencés par : • L ’environnement, • la pauvreté et l ’emploi, • l ’éducation • La structure démographique (distribution par âge et sexe), • les mariages tardifs, • les politques sur l ’immigration, • la globalisation des médias et internet • la progression de la contraception et l ’accès au planning familiale, • les stratégies de lutte contre le Vih et les IST

  19. Les comportements sexuels : les clefs d ’une perspective globale • L ’IEC doit aborder largement les déterminants comme les comportements sexuels, la genralité, la pauvreté, la mobilité des populations • Les messages sur la RDR sexuelle doivent respecter les diversités et préserver les choix individuels, les jeunes ont besoins d ’être aidé pour réussir leur 1er expériences sexuelles mais celle-ci est souvent forcée ou achetée • L ’éducation sexuelle scolaire améliore les connaissances des stratégies de prévention et de RDR sexuel, elle augmente les attitudes de prévention

  20. Les comportements sexuels : les clefs d ’une perspective globale • Il n ’y a pas d ’approche généralisée de la santé sexuelles qui fonctionne dans tous les pays, des interventions uniques ne fonctionnent pas partout : nous devons savoir pourquoi et comment les interventions marchent dans des contextes sociaux particuliers. • La compréhension des comportements nécessite de prendre en compte le contexte social afin de modifier les normes sociales pour supporter et maintenir les changements de comportements et empêcher que les facteurs structuraux influent les prises de risque sexuelle

  21. Homme Afrique centrale : 30% Chad 60% Cameroon Afrique West : 30% Mali, benin, 55% Burkina Afrique Est/sud : 50% Amérique latine : 40% Asie : France : 75% Femme Afrique centrale : 30% Chad 40% Cameroon Afrique West : 20% mali Afrique Est/sud : 30% Amérique latine : 30% Brésil Asie : France : 60% Les comportements sexuels : utilisation du préservatif lors du dernier rapport sexuel