la spirom trie en pratique n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
La spirométrie en pratique PowerPoint Presentation
Download Presentation
La spirométrie en pratique

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 34

La spirométrie en pratique - PowerPoint PPT Presentation


  • 348 Views
  • Uploaded on

La spirométrie en pratique. Dr. Guy Hollaert SSMG . Pourquoi la spirométrie ?. Le nombre de patients souffrant de BPCO ou d'asthme est en constante augmentation dans nos sociétés. Ces pathologies entraînent des coûts sociaux et économiques importants.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'La spirométrie en pratique' - ciqala


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
la spirom trie en pratique

La spirométrie en pratique

Dr. Guy Hollaert SSMG

slide2

Pourquoi la spirométrie ?

Le nombre de patients souffrant de BPCO ou d'asthme est en constante augmentation dans nos sociétés.

Ces pathologies entraînent des coûts sociaux et économiques importants.

Les directives internationales GOLD et GINA recommandent l'emploi de la spirométrie pour une détection précoce des BPCO et pour le suivi des BPCO et de l'asthme.

spirom trie et diagnostic pr coce
Spirométrie et diagnostic précoce

Un gain de 5 à 10 ans sur les symptômes !!

slide6

En 1947, Robert Tiffeneau à l'aide d'un spiromètre à cloche inventa le VEMS, sa surdité ne lui permettant plus d'ausculter ses patients

indication de la spirom trie
Indication de la spirométrie

Diagnostic d’un trouble obstructif

Diagnostic différentielAsthme et BPCO test de réversibilité

Evaluation de l’Asthme et la BPCO

Option thérapeutiqueselon GOLD ou GINA

que mesure t on
Que mesure-t-on ?
  • CVF - Capacité Vitale Forcée (FVC-Forced Vital Capaty)FVC - geForceerde Vitale CapaciteitThe amount of air which can be forcibly exhaled from the lungs after taking the deepest breath possible.
  • VEMS – Volume Expiratoire Maximun Seconde ESW = Eén seconde waarde ( FEV1-Forced Expiratory Volume in one Second)The amount of air which can be forcibly exhaled from the lungs in the first second of a forced exhalation
  • VEMS/CVF FEV/FVC ou Rapport de Tiffeneau (VEMS/CV)
mesure du d bit de pointe peak expiratory flow or peak flow
Mesure du Débit de PointePeak Expiratory Flow or peak flow
  • La mesure du débit (expiratoire) de pointe ou le peak flow est un test courant dans la médecine générale. La mesure du débit de pointe est les plus souvent utilisée pour le diagnostic et le suivi de l'asthme.
courbe volume temps1
Courbe volume-temps

Courbe débit-volume

d finition du tvo
Définition du TVO
  • La présence d’une obstruction bronchique incomplètement réversible attestée par un rapport VEMS/CVF < 70% après bronchodilatation
  • La sévérité est déterminée par le VEMS .
slide21

Données au patient

  • son sexe
  • son âge
  • sa taille
  • son groupe ethnique
  • son poids

Ces données doivent être entrées dans le microprocesseur ou le logiciel joint à votre spiromètre qui s'en sert pour calculer les valeurs de référence du patient (DEP, VEMS,CVF).

  • ses antécédents
  • ses traitements courants
  • ses troubles respiratoires
  • son tabagisme éventuel
  • autres renseignements pertinents (ex.: occupations professionnelles, exposition à des agents dangereux).
slide22

CONTRE INDICATIONS DE LA SPIROMETRIE

  • Absence de collaboration (par ex. incapacité de compréhension de la procédure, apathie)
  • Infarctus du myocarde récent (<1 mois)
  • Pneumothorax récent
  • Ponction ou biopsie pleurale récente
  • Crise d'asthme sévère
  • Douleur thoracique et/ou abdominale
  • Douleur oro-faciale
  • Tuberculose bacillifère active (risque pour toutes les personnes en contact), hémoptysie,
  • Stress
slide23

Conditions préalables à une spirométrie.

• Le patient doit avoir arrêté de fumer au moins depuis une heure.

• Les bronchodilatateurs à courte durée d'action doivent avoir été stoppés depuis au moins 4 heures.

• Les bronchodilatateurs à longue durée d'action doivent avoir été stoppés depuis au moins 12 heures.

• Le patient doit être au repos. Il ne doit pas avoir fait d'effort violent depuis au moins 30 minutes.

• Il doit n'avoir pris qu'un repas léger.

• Il doit être calme.

technique de la spirom trie
Technique de la spirométrie

Inspiration maximale rapide

Enserrer l’embout avec les lèvres

Expirer -de suite -aussi vite que possible (soufflez!) -aussi complètement que possible ( à fond)

Répéter la mesure trois fois au moins jusqu’à variation max de 200ml

l acte technique
L’acte technique

Matériel fiable

Une technique précise

Critères d’acceptabilité

Critères de reproductibilité

test de r versibilit
Test de réversibilité
  • En cas d’obstruction, il faut déterminer si l’obstruction est réversible ou non.
  • Inhalation d’un bronchodilatateur à courte durée d’action
test de r versibilit2
Test de réversibilité

Critères de réversibilité

VEMS > 12%

et

> 200ml

spirom trie en m decine g n rale au niveau national
Spirométrie en médecine générale au niveau national
  • Belgian Primary Care Respiratory GroupLes universitésLes sociétés Scientifiques de Médecine Générale Dr Buffels >> formation Pricaros
  • Formations organisées dès 2004 par :

SSMG

Domus Medica

Les universités

  • L’arrêté royal du 27 Avril 2007
l arr t royal du 27 avril 2007
L’arrêté royal du 27 Avril 2007
  • 114133 Spirométrie avec protocole, la courbe débit/volume, la courbe temps/volume et la détermination d'au moins les paramètres suivants en valeur absolue et en pourcentage de la valeur prédite : CVF, VEMS et VEMS/CVF … K 10 = 11,90 €
  • 114155 Spirométrie avec détermination de la réversibilité de l'obstruction des voies aériennes, y compris le protocole, la courbe débit/volume, la courbe temps/volume et la détermination d'au moins les paramètres suivants en valeur absolue et en pourcentage de la valeur prédite : CVF, VEMS et VEMS/CVF … K 19= 22,63 €
l arr t royal du 27 avril 20071
L’arrêté royal du 27 Avril 2007
  • Les prestations 114133 et 114155 ne peuvent être attestées qu'une fois par an sauf pour les patients atteints d'une affection pulmonaire obstructive avérée.
  • Les prestations 114133 et 114155 ne sont attestables que par le médecin généraliste agréé qui a suivi à cette fin la formation indispensable acceptée par le groupe de direction de l'accréditation d'au moins 10 heures.
l arr t royal du 27 avril 20072
L’arrêté royal du 27 Avril 2007
  • Cette formation doit se baser sur les directives et les standards les plus récents en ce qui concerne la pathologie pulmonaire obstructive ainsi que pour l'exécution et l'interprétation de la spirométrie.
  • Elle doit contenir aussi bien une partie pratique que théorique. Le médecin généraliste conserve la preuve qu'il a suivi cette formation lors de l'attestation des prestations 114133 et 114155.
  • La preuve de formation est d'application pendant 5 ans à partir de la date d'entrée en vigueur de cet arrêté. 
slide34

Conclusion

La spirométrie est au pneumologue ce que l’électrocardiographie est au cardiologue. Les progrès techniques la mettent à la portée du généraliste. Toutefois, elle reste un examen délicat à réaliser car demandant un grand effort du patient ainsi que sa collaboration. Si ces deux points ne sont pas satisfaisants, les tracés obtenus seront inutiles. Une bonne formation et une mise à niveau régulière est donc nécessaire à sa réalisation correcte et à son interprétation.