– Séquence 2 – Savoir décrire précisément un oiseau Afrique sahélienne - PowerPoint PPT Presentation

s quence 2 savoir d crire pr cis ment un oiseau afrique sah lienne n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
– Séquence 2 – Savoir décrire précisément un oiseau Afrique sahélienne PowerPoint Presentation
Download Presentation
– Séquence 2 – Savoir décrire précisément un oiseau Afrique sahélienne

play fullscreen
1 / 48
– Séquence 2 – Savoir décrire précisément un oiseau Afrique sahélienne
362 Views
Download Presentation
chiara
Download Presentation

– Séquence 2 – Savoir décrire précisément un oiseau Afrique sahélienne

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. – Séquence 2 – Savoir décrire précisément un oiseau Afrique sahélienne Identification et comptage des oiseaux d’eau en Afrique

  2. Auteurs Conception/rédaction 2012 Nathalie Hecker nat.hecker@yahoo.fr Photographies Steve Garviesgarvie@aol.com, www.pbase.com/rainbirder Illustrations Cyril Girard girardcyril3335@neuf.fr, www.cyrilgirard.fr Cette séquence est extraite de : Hecker N., 2012. Identification et comptage des oiseaux d’eau en Afrique – Des outils pour le formateur. ONCFS, Hirundo-FT2E. France

  3. Présentation de la séquence • des explications techniques des exercices en salle

  4. Savoir décrire précisément un oiseau Objectifs pédagogiques de la séquence • A l’issue de cette séquence, vous saurez : • nommer les différentes partie du corps d’un oiseau • décrire la morphologie d’un oiseau • décrire le plumage d’un oiseau • décrire le comportement d’un oiseau

  5. Savoir décrire précisément un oiseau Approche Identification d’une espèce = description rigoureuse • noter tous les éléments déterminants pour l’identification • décrire l’oiseau de manière objective • consigner la description par écrit • avant que l’oiseau ne s’envole • avant de consulter le guide d’identification

  6. Morphologie La taille • La comparer avec celle d’un oiseau bien connu • par exemple : « plus gros qu’une tourterelle mais plus petit qu’un canard »

  7. Morphologie La silhouette souvent caractéristique d’une famille ou d’un genre • ronde : gravelots, pluviers • allongée, fine : échasse, chevaliers, aigrette • ramassée, trapue : héron crabier au repos Attention ! La forme générale peut varier selon la position de l’oiseau.

  8. Morphologie Le cou longueur • court : gravelots,pluviers • moyen : canards • long : chevaliers, hérons, cigognes position en vol • tendu : cigognes, anatidés, flamants • plié : hérons, pélicans

  9. Morphologie • La forme du bec • pointu et en poignard pour les mangeurs de poissons : hérons, martin pêcheur • plat : canards, spatules • fin et long : pour ceux qui fouillent la vase : limicoles • - droit : bécassines, barges • - recourbé vers le bas : courlis • recourbé vers le haut : avocette • court : pluviers, laridés, bécasseaux

  10. Morphologie La longueur du bec • court ou long • à comparer avec la largeur de la tête en regardant de profil Bec > tête Bec = tête Bec < tête

  11. Morphologie Les doigts … s’ils sont visibles • palmés : canards, oies… • non palmés : limicoles... • très longs : jacanas…

  12. Morphologie • Les pattes longues : dépassant de la queue (oiseau en vol) ou tibia bien visible (oiseau posé) : grands échassiers, chevaliers, échasses, barges, etc. courtes : ne dépassant pas de la queue (oiseau en vol) ou tibia peu visible (oiseau posé) : anatidés, cormorans, grèbes, bécasseaux, etc. ne dépassent pas Pattes en vol dépassent tibia tarse Tibias peu visibles bien visibles

  13. Morphologie • Les ailes en vol • longueur • longues • courtes • forme • larges : cigognes, balbuzard, pélicans,… • pointues : guifettes, chevaliers, ... • rondes : pluviers, gravelots, ...

  14. Morphologie • La queue • longueur • longue : anhinga • courte : sarcelles, grèbe castagneux • forme • arrondie : bécassine des marais • Échancrée, en V : glaréole, sternes • pointue : bécassine sourde, canard pilet

  15. Morphologie

  16. Morphologie

  17. Morphologie

  18. Morphologie

  19. Morphologie

  20. Morphologie

  21. Morphologie

  22. Morphologie

  23. Morphologie

  24. Morphologie

  25. Topographie de l’oiseau calotte dos cercle orbital face tibia caroncule tarse sourcil joue scapulaires croupion poitrine flanc

  26. Topographie de l’oiseau mandibule supérieure mandibule inférieure gorge collier sous-caudales couvertures barre alaire rémiges primaires miroir rémiges secondaires

  27. Couleur et contraste • La description des couleurs constitue un problème majeur pour la plupart des débutants

  28. Couleur et contraste • les variations d’intensité d’une même couleur : • gris clair … gris foncé gris moucheté … gris rayé

  29. Couleur et contraste • les teintes correspondant à des mélanges de couleurs : • … gris-vert … gris-brun … brun-roux …

  30. Couleur et contraste • Des termes vagues • blanchâtre … roussâtre … verdâtre

  31. Couleur et contraste • la perception des couleurs varie en fonction de la luminosité au moment de l’observation

  32. Couleur et contraste • la variation de la perception des couleurs et de la taille en fonction du fond sur lequel se détache l’oiseau sur fond clair, les oiseaux paraissent souvent plus petits qu’ils ne le sont réellement

  33. Couleur et contraste • Pour faire une bonne description, il est important de décrire • le plumage : dessins, couleurs et contrastes de chaque partie • couleur des pattes • couleur du bec • couleur de la peau nue, du caroncule pour certaines espèces, etc.

  34. Couleur et contraste • Décrire plumage, pattes, bec

  35. Couleur et contraste Décrire plumage, pattes, bec

  36. Couleur et contraste Décrire plumage, pattes, bec

  37. Couleur et contraste • Décrire plumage, pattes, bec

  38. Couleur et contraste Décrire plumage, pattes, bec

  39. Couleur et contraste • Décrire plumage, pattes, bec

  40. Couleur et contraste • Décrire plumage, pattes, bec

  41. Couleur et contraste • Décrire plumage, pattes, bec

  42. Couleur et contraste • Décrire plumage, pattes, bec

  43. Comportement, répartition, milieu • La description doit également prendre en compte : • Le comportement : dort, s’alimente, vole, est perché, etc. • La répartition : seul, en couple, en groupe, etc. • Le milieu : posé sur l’eau, en forêt, dans des buissons, etc.

  44. Comportement Le comportement au sol • marche : grue, cigognes, hérons, etc. • saute : rapaces posés au sol • court : œdicnèmes, pluviers, etc. • reste immobile : héron à l’affût • est toujours en mouvement : Bécasseau sanderling, Pluvier pâtre Le comportement sur l’eau • plonge entièrement : grèbes, canards plongeurs • plonge partiellement : canards de surface

  45. Comportement • Le comportement en vol • Type de vol • • vol battu : limicoles, canards • • vol plané : cigognes • • vol direct, sans changements brusques de direction : canards • • vol en zigzag : bécassine des marais • vol sur place (suivi d’un plongeon) : sternes, balbuzard, martin pêcheur pie • Battements des ailes • • rapides ou lents • • réguliers ou irréguliers • .

  46. Cris et chant • Pourquoi connaître les cris d’oiseaux ? • pour détecter des espèces rarement visibles ou isolées ou nocturnes • pour détecter des espèces situées loin de l’observateur • pour distinguer deux espèces se ressemblant

  47. Répartition & milieu fréquenté • Sur une zone humide … • Répartition • • solitaire : certains hérons par ex. Héron mélanocéphale • • par couple • • en groupe : canards et limicoles • Milieu fréquenté • • sur l’eau libre : canards, grèbes • • dans la végétation des rives : hérons • • sur la végétation flottante : jacanas • • sur les vasières : limicoles

  48. Merci de votre attention !