google scholar recherche avanc e n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Google Scholar Recherche Avancée PowerPoint Presentation
Download Presentation
Google Scholar Recherche Avancée

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 26

Google Scholar Recherche Avancée - PowerPoint PPT Presentation


  • 98 Views
  • Uploaded on

Google Scholar Recherche Avancée . Chérifa BOUKACEM-ZEGHMOURI URFIST de Lyon Laboratoire Symme , 18 et 21 janvier 2013. Objectifs de la formation . Vous faire « découvrir » Google Scholar Volet RI Volet bibliométrique Vous donner un aperçu des pratiques

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Google Scholar Recherche Avancée' - cathal


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
google scholar recherche avanc e

Google ScholarRecherche Avancée

Chérifa BOUKACEM-ZEGHMOURI

URFIST de Lyon

Laboratoire Symme, 18 et 21 janvier 2013

objectifs de la formation
Objectifs de la formation
  • Vous faire « découvrir » Google Scholar
    • Volet RI
    • Volet bibliométrique
  • Vous donner un aperçu des pratiques
  • Vous donner les clés pour exploiter au mieux Google Scholar dans une recherche
  • Connaître ses limites
faire connaissance
Faire connaissance…
  • Moteur de recherche spécialisé dans la littérature académique et universitaire
  • Version Beta : Fin 2004, par Anurag ACHARYA
  • Numérisation de corpus de revues : fin 2007
  • Gratuit et facile d’utilisation : point de départ
  • Concurrent des outils commerciaux : WOS, Scopus
quel corpus
Quel corpus ?
  • Type de documents : articles, pré-prints, rapports, thèse, livres, résumés,…
  • Articles : indexation des articles « peer-reviewed »
  • Indexation du texte intégral
  • Sources : Editeurs (ACS, après 2007), archives, sociétés savantes, …
  • Du libre et du payant à part égale
  • Langues : « plurilingue »…dominance de l’anglais
  • Disciplines : pluridisciplinaire
    • 7 grands domaines sur l’interface en anglais
      • Dominance STM,
      • SHS : moins bien représentées
l omerta
L’OMERTA !
  • Sources indexées
  • Couverture (qui varie en permanence)
  • Période couverte
  • Mise à jours (3 mois ?)
  • Indexation : PageRank et taux de citation
  • Quelques indices : 2007 : Accord avec Elsevier
    • Indexation du contenu de ScienceDirect
    • Mais aussi
      • Sociétés savantes, bibliothèques, revues en OA, universités, ,,,
slide6
Quid
  • De la validité des sources
  • Du statut des revues : A comité de lecture ou non
  • Des titres marginaux, peu connus, peu indexés
  • Des titres dans des langues minoritaires
  • Sélection ? Si oui, laquelle ?
google scholar et la france
Google Scholar et la France
  • HAL : Totalité
  • INIST : contrastée
  • ABES : contrastée
  • Google Books => BNF
quelle pr sence dans les usages
Quelle présence dans les usages ?
  • PubMed, WOS, Scopus,… et les autres !
  • La Googlisation
  • Compléments des grandes BDD
  • Les services et contenus associés
  • Localisation des contenus de bibliothèques
  • Une place de plus en plus importante
chez les chercheurs
Chez les chercheurs ?
  • CV et Home Pages
  • De plus en plus de comptes personnels
  • Le volet bibliométrique est très apprécié
  • La santé, comme exemple
une vitrine
Une vitrine

Dearcolleague,

I am a researcherat a Max Planck Institute in Leipzig, Germany and one of the mostwidelycitedtheoreticallinguists of mygeneration (see

http://scholar.google.de/citations?hl=en&user=JoLnQhwAAAAJ)

Martin Haspelmath

interfaces de recherche
Interfaces de recherche
  • Recherche simple
    • Dans la langue recherchée
    • Opérateur ET implicite
    • Pas de troncature
    • «  » pour rechercher une expression
    • AutomaticStemming : Variations du mot, mais pas synonyme
    • Ignore la ponctuation
    • Ignore les articles et les mots communs
  • Recherche avancée
    • De plus en plus alignée sur les BDD commerciales
      • SD, WOS, emrald, …
      • Filtrage, sur la colonne de gauche
zoom sur la recherche
Zoom sur la recherche
  • Des fonctionnalités limitées
  • La recherche full-text se fait en langage naturel
  • Utiliser les termes scientifiques
  • Pas d’indexation matière, pas de thésaurus
  • Éviter les sigles, acronymes, …
  • Différences de résultats entre l’interface en anglais et en français
  • Information Overload et Filtres
pr f rences scholar
« Préférences » Scholar
  • Langue d’interface
    • 20, dont le français
  • Langue de recherche
    • Pas de limite
  • Liens vers la bibliothèque
    • Si la bibliothèque a fait le nécessaire…
      • (Hartman, 2008)
  • Exporter les références vers un logiciel de gestion bibliographique
    • Paramétrage des résultats sur EndNote, RefWorks, BibTex, RefMan
lancement d une recherche
Lancement d’une recherche
  • Sur le texte intégral des articles
  • Syntaxe fondée sur Google
  • Affichage des résultats par pertinence
  • Préférer l’interface anglophone qui sert de test aux fonctionnalités les plus avancées
  • Ne pas être surpris par des incohérences, confusions sur certains noms d’auteurs ou de titres d’articles
d cryptage des notices lecture des r sultats
Décryptage des notices, lecture des résultats
  • Le type de document
  • La source
  • Le nombre de citations
  • Les versions
  • Les articles associés (related articles)
  • La localisation des documents
  • L’import des notices
  • Les fonctionnalités de filtrage
comparaison des r sultats
Comparaison des résultats

Quelques exemples

google scholar un m dia
Google Scholar, un média ?
  • Jamais de silence
  • Toujours « quelque chose » à proposer
  • Des services associés
  • Une exposition, une réception
que fait google scholar de bibliom trique
Que fait Google Scholar de « Bibliométrique » ?
  • Il propose un ranking des résultats de la recherche qui est un “arbitrage” entre le contenu, l’auteur, le type de publication, et le nombre de fois où l’item a été cité dans la littérature …
  • Décryptage !
d mocratisation de la citation
Démocratisation de la citation
  • Les corpus du WOS et de Scopus élargis
    • En type de documents (monographies, littérature grise,…)
    • En couverture linguistique : ex. le chinois
    • En couverture géographique : pays du sud, du tiers monde
    • Mix du libre et du payant
  • Possibilité d’analyses bibliométriques ?
    • « Scientificité » de la citation
    • Quelques critiques partagées avec WOS et Scopus (domaines, auteurs, exhaustivité, …)
    • L’antériorité du corpus : peut aller jusqu’au 18ème Siècle
    • Quid de la MAJ
d mocratisation de la citation1
Démocratisation de la citation
  • Pas le premier ! => ex : Scirus
  • Alternative, mais pas panacée
  • Un champ de recherche pour de nouveaux indicateurs
  • Un levier pour redimensionner les modèles économiques
  • Un enjeu pour les politiques d’évaluation
variations du h index en fonction des disciplines
Variations du H-Index en fonction des disciplines
  • Informatique
    • WOS : 16
    • GS :23
  • Chimie
    • WOS :36
    • GS : 22
  • Management
    • WOS : 9
    • GS : 13
  • Médecine
    • WOS : 19
    • GS : 19
  • Sciences Sociales
    • WOS : 7
    • GS :23
  • Archéologie
    • WOS : 2
    • GS :9

=> Un complément …pas une alternative.

faiblesse
Faiblesse
  • La recherche par auteur (perfectible mais conditionnée)
  • Interface de recherche calquée sur Google
  • Absence de troncature et de parenthèses
  • Périmètre de résultats différents en fonction de la langue de l’interface recherchée
  • Date de publication pas toujours mentionnée
  • L’antériorité limitée au début du XXème siècle
  • En recherche de maturité
  • Classement par « Ranking »
  • Omerta et Algorithmes !!!
avantages
Avantages
  • Interdisciplinarité d’une recherche
  • Le langage naturel
  • Décloisonne les outils
  • Inclut les ressources des Universités
  • Élargit les résultats à d’autres types de documents que les articles
  • Augmente la visibilité de la littérature de recherche
  • Une source pour la littérature grise
  • Donne de la visibilité à la production des pays émergents
  • Propose un indicateur d’impact
sources
Sources
  • Toutes les sources ayant servi à construire cette formation sont référencées au tag « google_scholar » de mon compte CiteUlike :
    • http://citeuilike.org/user/BOUKACEM/tag/google_scholar
  • Ce compte sera alimenté au fil de l’eau.