enqu te aupr s des chefs d exploitation agricole comit de pilotage du 11 octobre 2013 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Enquête auprès des chefs d'exploitation agricole Comité de pilotage du 11 octobre 2013 PowerPoint Presentation
Download Presentation
Enquête auprès des chefs d'exploitation agricole Comité de pilotage du 11 octobre 2013

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 26

Enquête auprès des chefs d'exploitation agricole Comité de pilotage du 11 octobre 2013 - PowerPoint PPT Presentation


  • 62 Views
  • Uploaded on

Enquête auprès des chefs d'exploitation agricole Comité de pilotage du 11 octobre 2013. Objectifs et méthodologie. Objectifs de l’étude.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Enquête auprès des chefs d'exploitation agricole Comité de pilotage du 11 octobre 2013' - casey


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
objectifs de l tude
Objectifs de l’étude
  • A la demande du SGMAP et de Roland Berger Strategy Consultants, en collaboration avec le Ministère de l’agriculture, l’Institut BVA a réalisé cette étude dans le but d’évaluer :
  • Les pratiques, la satisfaction et les attentes des chefs d’exploitation en matière de conseil au développement agricole
  • Le positionnement des différents organismes dans le paysage du conseil au développement agricole.
m thodologie
Méthodologie
  • Enquête réalisée par téléphone du 3 juin au 5 juillet 2013
  • Un échantillon de 2 502 chefs d’exploitation agricole a été interrogé.

A noter : seuls 29% des chefs exploitants contactés ont exprimé un refus de répondre à l’enquête. Ce taux est relativement peu important au regard des enquêtes habituellement réalisées auprès des entreprises, témoignant d’un réel intérêt des chefs d’exploitations pour les problématiques évoquées ici. Ce sont toutefois bien 2 502 exploitants qui ont été interrogés et ont répondu, un vivier de 5 000 exploitants issu du RA 2010 ayant permis de compenser les refus de réponse mentionnés plus haut.

  • La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas. Les variables de quotas utilisées sont : surface de l’exploitation (Surface Agricole Utile), région, production dominante de l’exploitation et âge du chef d’exploitation.
  • Les données ayant permis de construire l’échantillon sont issues du recensement agricole de 2010.
structure de l chantillon source recensement agricole 2010
Structure de l’échantillon (source : recensement agricole 2010)

Base: 2 502

Âge

Grandes cultures

Moins de 35 ans

Maraîchages et horticulture

Viticulture

35-39 ans

Filière

Cultures fruitières

40-49 ans

Bovins lait

50-59 ans

Bovins viande

60 ans et plus

Bovins mixte

Ovins, caprins

Elevage hors sol

Polyculture

- De 20 hectares

Autre

20-50 hectares

50-100 hectares

100-200 hectares

Taille de l’exploita-tion

200 hectares ou +

slide6

Structure de l’échantillon (source : recensement agricole 2010)

Base: 2 502

Régions

Aquitaine

Alsace

Auvergne

Basse Normandie

Haute Normandie

Bourgogne

Bretagne

Centre

Champagne Ardennes

Franche Comte

Ile de France

Languedoc Roussillon

Limousin

Lorraine

Midi Pyrénées

Nord Pas de Calais

Pays de Loire

Picardie

Poitou-Charentes

Provence Alpes Côte d’Azur + Corse

Rhône Alpes

slide8
Détail des profils ayant été davantage ou au contraire plus rarement en contact avec au moins un organisme

A été en contact avec au moins un organisme

N’a été en contact avec aucun organisme

  • Profils étant le plus souvent en contacts avec au moins un organisme :
  • Moins de 35 ans (93% d’entre eux ont été en contact avec 1 organisme) / 35-45 ans (88%)
  • N’ayant pas d’activité professionnelle en parallèle (86%)
  • Ayant un diplôme égal ou supérieur au bac (87%)
  • Appartenant à un groupe d’entraide ou association (96%)
  • Ayant recours à au moins un moyen de formation (93%)
  • Culture (86%), et en particulier Grandes cultures (87%) et viticulture (88%)
  • Bovin lait (91%)
  • Exploitations de 50 à 100 ha (92%), de 100 à 199 ha (95%) et de 200 ha et plus (97%)
  • Profils étant le plus souvent en contact avec aucun organisme :
  • 60 ans et plus (24% d’entre eux n’ont été en contact avec aucun organisme)
  • Ayant une activité professionnelle en parallèle (21%)
  • Diplôme inférieur au bac (20%) et en particulier sans diplôme (32%)
  • N’appartenant à aucun groupe d’entraide ou association (20%)
  • N’ayant eu recours à aucun moyen de formation (36%)
  • Elevage (17%), et en particulier bovins viande (20%) et ovins/caprins (23%)
  • Exploitations de moins de 20 hectares (25%)
les agriculteurs d clarent conna tre le dispositif de d veloppement agricole et y recourir
Les agriculteurs déclarent connaître le dispositif de développement agricole et y recourir

Q1. Lorsque vous avez besoin de conseils, d’informations ou de formations visant à développer votre exploitation ou en améliorer le fonctionnement, auprès de quel(s) organisme(s) ou par quel(s) moyen(s) les obtenez vous ?

Base : A tous (2 502)

Question ouverte – réponses spontanées

NB : l’objet social de certains organismes

(CUMA, Instituts et Centres techniques) n’est pas d’être des prestataires de conseil direct aux exploitants agricoles. Ils n’interviennent que sur un objet précis ou en appui d’un autre intervenant.

Les résultats les concernant traduisent

cette situation et doivent donc être pris avec précaution. Sur cette question et les deux suivantes , l’enquête est pour eux moins pertinente

au cours des 12 derniers mois les exploitants ont t en contact avec 2 6 organismes
Au cours des 12 derniers mois, les exploitants ont été en contact avec 2,6 organismes

Q2. Et plus précisément, au cours des 12 derniers mois, avez-vous contacté chacun des organismes suivants pour obtenir des conseils, des informations ou des formations visant à développer votre exploitation ou en améliorer le fonctionnement?

Q3. Au cours des 12 derniers mois, chacun des organismes suivants vous a-t-il déjà contacté directement, sans que vous en ayez fait la demande, pour vous fournir des conseils, des informations ou des formations (visant à développer votre exploitation ou en améliorer le fonctionnement) ?

Base : A tous (2 502)

A contacté l’organisme

A été contacté par l’organisme

A été en contact avec l’organisme

A été en contact avec au moins un organisme :

84%

50%

49%

45%

N’a été en contact avec aucun organisme :

16%

45%

18%

14%

En contact avec 2,6 organismes en moyenne

12%

12%

11%

principaux types de conseils d livr s par les organismes
Principaux types de conseils délivrés par les organismes

Q4. De quel(s) type(s) de conseil s’agissait-il ?

Question reconstruite

(Cumul des conseils prodigués tous organismes confondus)

Base : A été en contact avec au moins un organisme (2193)

Posé à ceux dont la production dominante relève de la culture

Posé à ceux dont la production dominante relève de l’élevage

organismes d livrant le plus souvent chaque type de conseil 1 2
Organismes délivrant le plus souvent chaque type de conseil (1/2)

En matière réglementaire, juridique, fiscal ou comptable

Pour changer vos pratiques agronomiques

Base : 1 474

Base : 1 596

En matière d’investissement

Pour la commercialisation et la vente

de votre production

Base : 1 150

Base : 1 858

organismes d livrant le plus souvent chaque type de conseil 2 2
Organismes délivrant le plus souvent chaque type de conseil (2/2)

Pour votre formation ou celle de vos salariés

Pour la rotation des cultures ou l’'introduction de nouvelles variétés

Base : 742

Base : 427

Pour le renouvellement du troupeau ou l’introduction de nouvelles espèces ou races

Pour vous aider à diversifier ou à créer de nouvelles activités

Base : 218

Base : 503

principaux types de conseils d livr s par chaque organisme 1 4
Principaux types de conseils délivrés par chaque organisme (1/4)

Chambre d’agriculture

Centre de gestion comptable et financière

Base : 1 264

Base : 1 393

principaux types de conseils d livr s par chaque organisme 2 4
Principaux types de conseils délivrés par chaque organisme (2/4)

Coopératives

Entreprises privées

Base : 1 192

Base : 1 193

principaux types de conseils d livr s par chaque organisme 3 4
Principaux types de conseils délivrés par chaque organisme (3/4)

Coopératives d’Utilisation de Matériels Agricoles

Groupements de contrôle laitier et/ou de performance des élevages

Base : 498

Base : 388

principaux types de conseils d livr s par chaque organisme 4 4
Principaux types de conseils délivrés par chaque organisme (4/4)

Centres Techniques Agricoles

Groupements de développement agricole

Base : 317

Base : 324

Conseillers indépendants

Base : 301

slide18
Des exploitants globalement satisfaits des conseils prodigués par les différents organismes investigués

Q5. Et avez-vous été très satisfait, plutôt satisfait, pas vraiment satisfait ou pas du tout satisfait du/des conseil(s) fourni(s) par …?

Base : A été en contact avec l’organisme

S/T Pas

satisfait

S/T Satisfait

Rappel

« contact avec l’organisme »

5%

93%

11%

87%

50%

(n=1393)

89%

8%

11%

(n=301)

9%

89%

12%

(n=324)

7%

92%

49%

(n=1264)

87%

10%

18%

(n=498)

90%

9%

12%

(n=317)

13%

86%

45%

(n=1192)

90%

8%

14%

(n=388)

45%

(n=1193)

bilan de la satisfaction pour les tr s satisfaits l gard des conseils prodigu s

-

+

Contact avec l’organisme (%)

Bilan de la satisfaction (pour les « très satisfaits ») à l’égard des conseils prodigués

Précautions de lecture : La faible amplitude entre les différents taux de satisfaction doit amener à relativiser les positions respectives de chaque organisme. Par ailleurs, la plus ou moins grande spécialisation des organismes impacte le taux de contacts.

Organismes jugés plus souvent très satisfaisants et avec lesquels les exploitants ont moins souvent été en contact

+

Organisme jugé plus souvent très satisfaisant et avec lequel les exploitants ont plus souvent été en contact

Satisfaction à l’égard des conseils

(% Très satisfait)

% de complexité ressentie

Organismes jugés moins souvent très satisfaisants et avec lesquels les exploitants ont plus souvent été en contact

Organismes jugés moins souvent très satisfaisants et avec lesquels les exploitants ont moins souvent été en contact

-

-

slide20
Les relations et le contact interpersonnels, 1ère source d’information et d’aide à la prise de décision courante

Q6. Utilisez-vous chacune des sources suivantes pour vous informer et vous aider à prendre des décisions pour la conduite courante de votre exploitation ?

S/T Au moins de temps en temps

Base : Tous (2 502)

4 %

Utilise au moins une des sources au moins de temps en temps

92%

7 %

8 %

22 %

N’utilise aucune des sources au moins de temps en temps

8%

44 %

62 %

84 %

depuis 2010 6 exploitants sur 10 ont eu recours au moins 1 moyen de formation
Depuis 2010, 6 exploitants sur 10 ont eu recours à au moins 1 moyen de formation

Q7. Depuis 2010, avez-vous déjà … ?

Base : A Tous (2 502)

S/T Oui

A eu recours au moins une fois à un des moyens de formation

61%

53%

44%

N’a eu recours à aucun moyen de formation

39%

(N= 403)

37%

11%

depuis 2010 pr s de la moiti des exploitants ont re u la visite d un conseiller agricole
Depuis 2010, près de la moitié des exploitants ont reçu la visite d’un conseiller agricole

Q7. Depuis 2010, avez-vous déjà reçu la visite d’un conseiller agricole ?

Base : A Tous (2 502)

S/T Oui

46%

46 des exploitants allouent un budget annuel au conseil ou la formation
46% des exploitants allouent un budget annuel au conseil ou à la formation

Q8. Quel budget annuel moyen dépensez-vous pour obtenir des conseils et/ou des formations pour vous aider à développer votre exploitation ou en améliorer le fonctionnement ?

Base : A tous (2 502)

S/T 1000 € ou plus / an en moyenne

12%

En moyenne, les exploitants allouent annuellement 646€ au conseil et aux formations.

S/T Moins de 1000 € / an en moyenne

34%

slide24
L’accès aux conseils, aux informations et aux formations est jugée relativement simple par une majorité des chefs d’exploitation

Q9. Diriez-vous qu’il est très facile, plutôt facile, plutôt compliqué ou très compliqué de trouver les conseils, les informations ou les formations dont vous avez besoin (pour développer votre exploitation ou en améliorer le fonctionnement) ?

Base : A tous (2 502)

S/T Compliqué

23%

S/T Facile

72%

  • Et en particulier pour les filières bovins viande (28%), cultures fruitières (31%) et élevages hors sol (34%)

Et en particulier pour la filière grandes cultures (80%)

les raisons de la complexit
Les raisons de la complexité

Q10. Quelle(s) difficulté(s) parmi les suivantes avez-vous rencontrée(s) ?

Base : Ceux qui trouvent compliqué d’obtenir des conseils, des informations ou les formations dont ils ont besoin (581)

Filière(s) citant le plus cette difficulté

Filière(s) citant le moins cette difficulté

Polyculture élevage à dominante élevage (75%),

maraîchage et horticulture (74%)

Cultures fruitières (45%)

Bovins viande (50%)

Bovins mixtes viande+lait (71%),

maraîchage et horticulture (71%)

Polyculture élevage à dominante élevage (41%)

Maraîchage et horticulture (80%)

Bovins mixtes viande+lait (36%)

Bovins lait (60%),

Élevage hors sol (60%)

Maraîchage et horticulture (28%),

Polyculture élevage à dominante élevage (31%),

Cultures fruitières (32%)

Maraîchage et horticulture (45%)

Bovins lait (38%)

Élevage hors sol (15%)

les deux principales suggestions spontan es d am lioration
Les deux principales suggestions spontanées d’amélioration

Q11. Pour finir, quels sont tous les éléments qui pourraient être améliorés pour apporter de meilleurs conseils, informations et formations aux chefs d’exploitation agricole ?

Base : A tous (2 502)

Question ouverte – réponses spontanées

  • Le relationnel avec les conseillers (7% des citations)
  • Simplifier les procédures (6%)
  • Les formations : mieux organisées, facilitées, plus objectives etc. (5%)
  • Baisser le prix des conseils et des formations (4%)
  • Plus de contacts avec la chambre d’agriculture (4%)
  • Centraliser les informations, regrouper les organismes (2%)

S/T Accès à l’information, au conseil et aux formations

26% des citations

dont

Des conseils plus adaptés à sa situation

17% des citations