Download
rfc 1918 n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
RFC 1918 PowerPoint Presentation

RFC 1918

160 Views Download Presentation
Download Presentation

RFC 1918

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. RFC 1918 Les espaces d'adresses privées Exposé réseau

  2. Plan de cet exposé • Pourquoi cette RFC ? • Définitions • Fonctionnement • La théorie • Mise en pratique • Avantages • Inconvénients • L’avenir ? RFC 1918 – Les espaces d'adresses privées

  3. Pourquoi cette RFC ? • Décrire une pratique courante • Ralentir la diminution du nombre d’adresses IP uniques disponibles dans le domaine public • Décharger les tables de routage des FAI (Fournisseur d’Accès à Internet) RFC 1918 – Les espaces d'adresses privées

  4. Contexte et définitions • Utilisation du protocole IPv4 sur un réseau privé (p.e. : dans une entreprise, chez des particulier possédant plusieurs machines) Machines privées : machines n’étant accessibles qu’à l’intérieur d’un réseau privé Machines publiques : machines visibles sur internet et ayant une adresse unique RFC 1918 – Les espaces d'adresses privées

  5. Quelques exemples d’utilisation de réseaux privés • Ecrans d’affichage dans un aéroport • Caisses automatiques, distributeurs de billets, postes de courtage • Postes qui utilisent des passerelles pour se connecter à internet RFC 1918 – Les espaces d'adresses privées

  6. Les espaces d’adresses privées • L’IANA (Internet Assigned Numbers Authority) a réservé 3 blocs d’adressage pour les réseaux privés • 10.0.0.0 – 10.255.255.255 (1 classe A) • 172.16.0.0 – 172.31.255.255 (16 classes B contiguës) • 192.168.0.0 – 192.168.255.255 (256 classes C contiguës) RFC 1918 – Les espaces d'adresses privées

  7. Mise en pratique • Définir les machines privées qui utiliseront des espaces d’adresses privées • Communication entre elles • Pas de communications directes avec des machines extérieures RFC 1918 – Les espaces d'adresses privées

  8. Mise en pratique (suite) • Définir les autres machines comme des machines publiques • Chaque machine publique a une adresse unique globale assignée par un service d’enregistrement • Chacune peut communiquer avec les machines publiques et privées de son réseau ainsi qu’avec les machines publiques extérieures à son réseau RFC 1918 – Les espaces d'adresses privées

  9. Mise en pratique (fin) • Eviter des adresses publiques et privées sur le même média physique • Configurer les routeurs avec des filtres • Coordonner 2 espaces privés à travers un réseau public en encapsulant les messages • Possibilités de changer le statut d’une machine (ou d’un groupe de machines) en renumérotant celle(s)-ci et en changeant la connectivité si besoin est RFC 1918 – Les espaces d'adresses privées

  10. Avantages • Allongement de la durée de vie d’IPv4 • Diminution des tables de routage • Gain de flexibilité dans l’architecture du réseau • Pas d’adresses IP ambiguës si la mise en pratique est respectée RFC 1918 – Les espaces d'adresses privées

  11. Inconvénients • Réduction de la flexibilité pour accéder à internet • Acquérir des adresses IP uniques auprès d’un organisme d’enregistrement • Renuméroter chacune des machines avec ces adresses • Fusion de 2 réseaux privés en un seul inter-réseau RFC 1918 – Les espaces d'adresses privées

  12. L’avenir ? • Obsolète lorsque IPv6 sera mondialement utilisé • Protocole IPv6 • Résout le problème de la limitation du nombre d’adresses • Résout le problème des tables de routages RFC 1918 – Les espaces d'adresses privées