Download
slide1 n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Définition PowerPoint Presentation
Download Presentation
Définition

Définition

129 Views Download Presentation
Download Presentation

Définition

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Définition • L’amortissement est la constatation comptable de la dépréciation irréversible d’un bien du fait du temps • Il existe 2 modes d’amortissement : • L’amortissement linéaire • L’amortissement dégressif

  2. J F M A M J J A S O N D L’amortissement linéaire L’amortissement se calcule comme suit : • la base est égale à la valeur d’origine (VO) • base x taux x (temps / 360) • le taux est égal à 1/ nombre d’années ( 1 / n)le temps est égal à la durée comprise entre le 1er jour de mise enserviceet la fin de l’année Date d’acquisition 12/07/09 Date de mise en service 10/10/09 1er jour de mise en service 10/10 (20 jours + durée = 2 x 30 jours) durée = 80 jours

  3. L’amortissement linéaire Les n - 1 années suivantes : • la base est égale à la valeur d’origine (VO) • le taux est égal à 1/ nombre d’années ( 1 / n) • le temps est égal à 360 (une année) L’annuité d’amortissement est égale à : VO x taux

  4. 2009 2010 2011 2012 2013 2014 L’amortissement linéaire Date de fin d’amortissement 10/10/14 Date de mise en service 10/10/09 Durée d’amortissement 5 ans ou 60 mois ou 5 x 360 jours (1800 jours) 1er jour de mise en service 10/10/2009 Durée du 1er amortissement durée = 80 jours (360 jours - Durée du dernier amortissement durée = 80 jours) = 280 jours On obtient bien : 80 jours + 4 x 360 jours + 280 jours = 1800 jours

  5. L’amortissement linéaire La base est le coût d’acquisition HT En linéaire on débute l’amortissement le premier jour de la mise en service Le taux est égal à : 1 / durée L’annuité est égale à : la base x le taux 3000 x 20% = 600,00

  6. L’amortissement linéaire Annuités entières durant les n-1 années suivantes VNC début = valeur restant à amortir en début d’année

  7. L’amortissement linéaire La dernière année, l’annuité est fonction du temps restant à amortir. Le cumul des annuités est égal à la valeur d’origine de l’immobilisation donc : La VNC est égale à 0 dernière Annuité = annuité - annuité de la première année

  8. valeur d’origine Les annuités complètes Cumul des amortissements valeur nette à la fin

  9. J F M A M J J A S O N D L’amortissement dégressif La première année : • la base est égale à la valeur d’origine • le taux est égal au taux linéaire x le coefficient dégressif (1/n x coef) • le temps est égal à la durée comprise entre le 1er jour du mois d’acquisition et la fin de l’année Date d’acquisition 12/07/09 Date de mise en service 10/10/09 1er jour du mois d’acquisition 01/07 durée = 6 mois ou 6/12eme d’année

  10. L’amortissement dégressif • la base est égale à la valeur nette comptable du début d’exercice • le temps est égal à 1 (une année) • le taux est égal au plus grand des deux taux : Les autres années : • dégressif = 1 / nombre total d’années d’amortissement x coefficient • linéaire = 1 / nombre d’années restant à amortir Année 2010 1/4 = 0,25 soit 25% Il reste 4 ans à amortir Le taux linéaire est égal à 25%

  11. Année 2011 Il reste 3 ans à amortir 1/3 = 0,3333 soit 33,33% Le taux linéaire est égal à 33,33% Année 2012 Il reste 2 ans à amortir 1/2 = 0,5 soit 50% Le taux linéaire est égal à 50% Année 2013 1/1 = 1 soit 100 % Il reste 1 an à amortir Le taux linéaire est égal à 100 %

  12. En dégressif on débute l’amortissement le premier jour du mois d’acquisition donc le 01/03/01 La base est le coût d’acquisition HT Le taux dégressif est égal à : 1 / durée x coef

  13. L’amortissement dégressif 1ere annuité = VNC début x taux dégressif x prorata temporis 2 700,00 x 35% x 10 mois / 12 Cumul = cumul année précédente + annuité de l’année VCN fin = VCN début - annuité

  14. L’amortissement dégressif Les autres années :l ’annuité est égale à la « VNC début » xle taux le plus intéressant On s’aperçoit qu’à partir de 2012 le taux linéaire devient plus intéressant que le taux dégressif :

  15. L’amortissement dégressif Cumul des amortissements valeur d’origine valeur nette à la fin