les fonds souverains une nouvelle donne g ofinanci re
Download
Skip this Video
Download Presentation
Les fonds souverains : une nouvelle donne géofinancière ?

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 6

Les fonds souverains : une nouvelle donne géofinancière ? - PowerPoint PPT Presentation


  • 109 Views
  • Uploaded on

Les fonds souverains : une nouvelle donne géofinancière ?. Yves Jégourel Maître de conférences Université Montesquieu-Bordeaux IV Table ronde Commission des finances du Sénat 15 mai 2008. Le débat sur les fonds souverains: quatre questions fondamentales.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' Les fonds souverains : une nouvelle donne géofinancière ?' - alastair-scott


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
les fonds souverains une nouvelle donne g ofinanci re

Les fonds souverains : une nouvelle donne géofinancière ?

Yves Jégourel

Maître de conférences

Université Montesquieu-Bordeaux IV

Table ronde

Commission des finances du Sénat

15 mai 2008

Table ronde « Les fonds souverains », Commission des finances du Sénat – 15 mai 2008

le d bat sur les fonds souverains quatre questions fondamentales
Le débat sur les fonds souverains: quatre questions fondamentales
  • Quels sont les effets macro-économiques, notamment budgétaires, des fonds souverains, tant pour les pays qui les instaurent que pour ceux qui les « accueillent » ?
  • Créent-ils un risque de déstabilisation du prix des actifs financiers ou sont-ils, à l’inverse, un gage de stabilité du système?
  • Poursuivent-ils des ambitions strictement financières ou servent-ils des intérêts stratégiques ou politiques et doit-on craindre, en retour, des reflexes protectionnistes unilatéraux ?
  • Quelles réponses économiques et politiques faut-il enfin apporter aux incertitudes soulevées par les fonds souverains et, de façon plus générale, par l’émergence de ce nouveau capitalisme d’Etat ?

Table ronde « Les fonds souverains », Commission des finances du Sénat – 15 mai 2008

un risque de d stabilisation du prix des actifs financiers
Un risque de déstabilisation du prix des actifs financiers?
  • Un risque de déstabilisation de la dynamique du prix de certains actifs d’actifs peu liquides: or, matières premières, immobilier.
  • Un risque – limité – de positionnement accru sur des fonds spéculatifs afin de rechercher des rendements décorrelés de l’évolution des marchés boursiers.
  • Un risque d’amplification de la volatilité du prix de certaines classes d'actifs lié au manque de transparence des fonds souverains tant au regard de leur fonctionnement institutionnel que de leurs stratégies d’investissement.
  • Un risque de déstabilisation des régimes de changes qui, bien qu’improbable, n’est pas totalement à exclure.

Table ronde « Les fonds souverains », Commission des finances du Sénat – 15 mai 2008

ou un gage de financement des entreprises et de stabilit financi re
… ou un gage de financement des entreprises et de stabilité financière?
  • Des opportunités de financements accrus liées à une volonté de diversification des portefeuilles favorisant les supports actions et le private equity… mais qui tendent à se repositionner sur les pays émergents au détriment des Etats-Unis et de l’Europe.
  • Des stratégies d’investissement dites de « buy and hold », privilégiant des horizons de moyen/long terme, une faible rotation et une exigence de rentabilité raisonnable, a priori stabilisantes.
  • Un rôle de « financeur » en dernier ressort mis en évidence par l’injection massive de liquidités dans un secteur bancaire touché de plein fouet par la crise des subprimes.
  • Un financeur du développement en Afrique subsaharienne?

Table ronde « Les fonds souverains », Commission des finances du Sénat – 15 mai 2008

un risque g opolitique
Un risque géopolitique?
  • Des stratégies d’investissement qui pourraient servir, au travers de prises de participation dans des entreprises à haute valeur technologique et à fort potentiel de croissance, des visées stratégiques….
  • … alimentant en retour le risque de réflexes protectionnistes unilatéraux, dommageables tant d’un point de vue économique que géopolitique
  • Des incertitudes géopolitiques qui pourraient ne pas être uniquement liées à des questions stratégiques au sens strict, mais, plus globalement, à la possible inclusion de valeurs non strictement financières, notamment éthiques, morales ou religieuses.
  • Un risque géopolitique non spécifique aux fonds souverains: le rôle ambigu des fonds d’investissement « sous influence ».

Table ronde « Les fonds souverains », Commission des finances du Sénat – 15 mai 2008

quelles r ponses politiques
Quelles réponses politiques?
  • Tenter l’audacieux pari de la transparence et du code de bonne conduite : maintenir un environnement ouvert aux investissements tout en améliorant la transparence, la prévisibilité et l'obligation de rendre des comptes des fonds souverains (CE).
  • Favoriser l’émergence d’une définition européenne des secteurs stratégiques protégés et imposer le principe de réciprocité.
  • Renforcer le rôle des fonds technologiques de capital-risque (Aerofund, Emertec…) soutenant les PME stratégiques.
  • Trouver les conditions d’une mobilisation accrue de l’épargne nationale en faveur du financement des entreprises.
  • Construire une vision géo-stratégique de long terme associant pouvoirs publics/think-tanks/secteurs privés et permettant d'appréhender à la fois les opportunités -en terme de financement- et les menaces éventuelles liées à ce nouveau capitalisme d’Etat.

Table ronde « Les fonds souverains », Commission des finances du Sénat – 15 mai 2008

ad