slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Sommaire PowerPoint Presentation
Download Presentation
Sommaire

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 57

Sommaire - PowerPoint PPT Presentation


  • 145 Views
  • Uploaded on

Développement d’une méthodologie pour l’analyse d’un écosystème socioéconomique émergent et le management d’un projet complexe d’innovation - Application au projet PIVERT Frank Pithan. Sommaire. Le projet PIVERT : Organisation et objectifs

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

Sommaire


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
  1. Développement d’une méthodologie pour l’analyse d’un écosystème socioéconomique émergent et le management d’un projet complexe d’innovation - Application au projet PIVERTFrank Pithan

  2. Sommaire Le projet PIVERT : Organisation et objectifs Unprojetcomplexe - les défisprincipaux du projet PIVERT Le besoind‘unprojet de recherche : UnePlanificationDynamiqueStratégique 4. Unbesoinparticulier : Le management de projet 5. Le projet de recherche : Uneméthodologienovatrice à troisvolets 6. Résultats : Application de la méthodologie a. La bioraffinerie de Bazancourt-Pomacle - un retour d‘expérience b. Le réseaud‘acteurs du projet PIVERT c. La cartographie des relations du projet PIVERT 7. Conclusion et perspectives

  3. 1. Le projet PIVERT - Les acteurs • Institut d’Excellence en Énergies Décarbonées (IEED) retenu parmi les « Investissements d’avenir », projet sur 10 ans • Partenariat public-privé porté par PIVERT SAS, actuellement 24 partenaires dans le programme de recherche public « GENESYS » plus le Club des Industriels (cotisants)

  4. 1. Le projet PIVERT : La mission • Développement d’une chimie renouvelable à base des matières premières d’origine végétale oléagineuse • Transformation en produits à haute valeur ajoutée : • (Agromatériaux,Biomolécules, Bioenergies, Ingrédients) Application du concept de la bioraffinerie du futur, dite intégrée et territorialisée et d’une logique d’un « métabolisme industriel » : Regroupement de l’ensemble des unités sur un même site et au sein d’un territoire

  5. 1. Objectifs du projet PIVERT

  6. 2. Le projet PIVERT - Unprojetcomplexe • Quelles sont les conditions (dansleurinteractiondynamique) quifavorisentl‘émergence de la bioraffinerieintégrée ?

  7. 3. Le besoind‘unprojet de recherche : • UnePlanificationDynamiqueStratégique

  8. 4. Processus du management de projet de recherche selon le modèle ISO 9001 Amélioration continue du Système de Management de la Qualité Pilotage du projet de recherche : Disposer des ressources managériales Actions pour guider/ orienter / décider / appuyer Demande d’un cadre d'analyse et opérationnel du projet PIVERT Surveillance / Réactivité Actions pour assurer le bon déroulement Management des Ressources Actions pour disposer et affecter des ressources Parties prenantes du projet PIVERT Parties prenantes du projet PIVERT Satisfaction Exigences Etude d’analyse • Besoin d’un cadre d’analyse et opérationnel Réaliser la recherche

  9. 4. Processus du management de projet : Réaliser la recherche Réalisation de la recherche Piloter le projet de recherche • 1) Clarifier le projet • - Faire un planning de la recherche • - Développer une méthodologie novatrice (combinaison • entre étude de cas et analyse des réseaux sociaux) • 2) Faire une revue de lecture et connaître le contexte • S’approprier les concepts en socio-économie, développement territorial, systèmes complexes, analyse de réseaux et de la bioraffinerie en général et la bioraffinerie de Bazancourt en particulier • - Se familiariser avec le logiciel GEPHI et des cartographies • 3) Préparer l’enquête • - Identifier et analyser les réseaux d’acteurs • - Développer une méthodologie d’enquête • 4) Réaliser des entretiens exploratoires • - Réaliser des entretiens à Bazancourt-Pomacle • - Réaliser des entretiens à Compiègne / en Picardie • 5) Synthétiser des résultats • - Cartographier les réseaux avec le logiciel GEPHI • (Bazancourt et Compiègne) • - Synthétiser les entretiens exploratoires Surveiller les actions à mettre en œuvre Demande d’un cadre d’analyse et opérationnel Manager les ressources • 6) Analyser et tirer des conclusions • - Analyser méthodologiquement les entretiens • (forces , faiblesses, opportunités, menaces (méthode SWOT) • Analyser les réseaux de Bazancourt et Compiègne avec des cartographies • Capitaliser le retour d’expérience de Bazancourt (à base des entretiens et cartographies de Bazancourt, comparer avec le projet PIVERT) • Analyser le degré de coopération et la dynamique du projet PIVERT à base de la cartographie des relations • Préconiser des stratégies (de coopération)(Analyse SWOT) et la cartographie comme outil de qualité et de mangement Réaliser la recherche

  10. 5. Le projet de recherche :Une méthodologie novatrice à trois volets Comment comprendre la dynamique du montage et les conditions de réussite de la bioraffinerie ? Comment favoriser l’émergence d’un nouvel écosystème ? • Approche qualitative-quantitative : • Comparaison avec d’autres bioraffineries intégrées réalisées : • Retour d‘expérience(Bazancourt-Pomacle) • Identification et analyse des réseaux d’acteurs • Réalisation des enquêtes auprès des acteurs concernant les enjeux et des verrous à dépasser (Etude de cas / entretiens) • L’exploitation du logiciel GEPHI : • Réaliser des cartographies et visualiser les réseaux sociaux • Analyser la dynamique de l’intégration et le degré de coopération

  11. 6a. Résultats - La bioraffinerie de Bazancourt-Pomacle :Unrétourd‘expérience Cartographiesémantique (GEPHI) (baséesur des mots-clés) des acteurs (site de Bazancourt) plateforme d’innovation BRI avec start-ups Coopérativesagricoles, Agroindustrie • Métabolisme industriel et écosystème existant s’appuyant sur l’interconnexion du complexe agro-industriel et le pôle d’innovation BRI • Véritable coopération et maillage des acteurs sur ce site • Esprit coopératifet confiance entre les acteurs très marquée • Montage dans une démarche « bottom up » à long terme • Force d’un réseau étendu moins de risque de fragilisation • Risque : non-efficacité, absence de gouvernance, « pilotage » par le réseau

  12. 6b. Le réseaud‘acteurs du projet PIVERT Cartographiesémantique (GEPHI) (baséesur des mots-clés) des acteursdu projet PIVERT Industrie (chimique) Agro-Industrie, équipementiers Recherche publique (PIVERT – Genesys) + coopérativesagricoles • Ecosystème en construction, écart entre le monde industriel et le monde • académique et agricole/agroindustriel • Deux mondes reliés par l’entreprise Novance (Sofiprotéol) • Sofiprotéol acteur incontournable : rôle de moteur, filière oléagineuse préstructurée • Projet plus conçu et plus ambitieux, Montage « Top down » • Recherche publique plus diversifiée et riche, partenariats plus vastes et hétérogènes • Beaucoup plus d’opportunités en vue de de l’émergence des innovations (montage de projets collaboratifs public-privé) • Risque : non-adéquation des projets avec les besoins industriels

  13. 6c. Cartographie des relations (projet PIVERT) • Réseau apparaît plus homogène et plus étendu quant à l’interconnexion entre le monde académique, agricole et industriel • Mise en lumière des interactions d’apprentissage jouant un rôle clé pour la réussite du projet • L’implication des acteurs « pivot » est en cohérence avec les enjeux du projet, les intentions du projet se réalisent, liens transversales se dessinent • Projet au début : Réseau d’innovation en construction, pas de projets public-privé, le monde agricole pas impliqué • Risques : non-acceptabilité par les agriculteurs et manque de sensibilisation, absence d’harmonisation des activités d’innovation Fiches de synthèses d’entretiens accessibles sous forme de hypertextes

  14. 7. Conclusion • Etat des lieux pertinent par une methodologie novatrice à trois volets L’analyse des réseaux couplée avec une analyse qualitative plus une capitalisation d’un retour d’expérience (anticipation stratégique) • Cartographie représente un outil d’analyse indispensable pour appréhender le complexe en visualisant la structure du réseau et en valorisant les intangibles sociaux et cognitifs • L’innovation est créée dans les réseaux et dans les relations coopératives s‘appuyant sur un maillage des acteurs Pilotage de cesréseauxestimportant

  15. 7. Perspectives I • Améliorer et compléter la cartographieconcernant les liens (importance, force, nature), poursuivre les entretiens, remplacer les institutions par des acteurs • Exploiter la cartographie comme plateforme de capitalisation évolutive pour saisir et évaluer la dynamique et l’évolution du réseau • Concevoir un nouvel outil de pilotage stratégique , • « tableau de bord » opérationnel (outil de la qualité de 3ème génération) afin de : • 1. Optimiser des ressources cognitives pour chaque phase d’innovation • 2. Créer un processus dynamique de nouvelles interactions et de mutualisation d’action entre les acteurs de l’écosystème permettant d’exploiter les synergies communes et de constituer de la confiance dans le réseau

  16. 7. Perspectives II: Cartographie participative / interactive du réseau et Outil d’intelligence économique territorial • Implication des acteurs et appropriation de cet outil par eux-mêmes : • 1. Organiser une réunion plénière (analyse participative), faire adhérer à la méthode • 2. Développer une cartographie interactive (« Netgraph ») : spatialisation du réseau en temps réel • 3. Créer une cohésion des acteurs et une culture de coopération • Recommandation comme outil d’intelligence économique et d’« Open Innovation » : Identification et insertion des compétences complémentaires au territoire ou dans la filière.

  17. Merci pourvotreattention !

  18. 2. Quelles sont les conditionsquifavorisentl‘émergence de la bioraffinerieintégrée ? Interaction dynamique des conditions In anycomplexsystem, youcan‘t do ONE THING, toutes choses égales par ailleurs pas possible

  19. 4. Un besoin particulier - Le management de projetpour gérer les activités de recherche efficacement : L’approche processus de la norme ISO 9001 Amélioration continue du Système de Management de la Qualité Responsabilité de la direction Chapitre 5 Parties intéressées, Clients Parties intéressées, Clients Management des ressources Chapitre 6 Mesures, analyses et améliorations Chapitre 8 Exigences Satisfaction Elément Elément Réalisation du produit Chapitre 7 Produit d’entrée de sortie

  20. 6. Comparaison de l’évolution des bioraffineries Centre de nucléation • Projet PIVERT : • Projet plus conçu et « top-down » • Hétérogénéité des acteurs • Réseau et coopération à construire • Bazancourt-Pomacle (BRI): • Construction „bottom-up“ • Homogénéité des acteurs • Construction « brique par brique », émergence des starts-ups • Réseau robuste et établi

  21. 2. Défisprincipaux – Aspectstechnologiques

  22. 2. Défisprincipaux – Aspectsstratégiques et organisationnels Intégration et décloisonnement à plusieursniveaux « Oneofthemainbottlenecksisthe lack ofcooperation» (Star-Colibri Vision 2020)

  23. 4. Identification des risques projet recherche Alternative PROJET Action Risque • Se tromperavec le planning • Assurerl‘échange/ unfeedback • Gérer le projet • Faire le pointavec le chercheurs • Choisir la mauvaiseméthodologie • Faire plus de recherches bibliographiques. • Ne pas avoir d’informations • Connaître le contexte • Prendre contact avec des chercheurs du laboratoire COSTECH • Faire le point avec le laboratoire COSTECH • Partir dans de mauvaises pistes • Documenter l’avancement du projet • Préparer l’enquête • Dynamique des systèmes sociotechniques d’approvisionnement des bioraffineries : • Construction d’un cadre d’analyse et opérationnel • Prévoir les rendez-vous à l'avance. • Manquer d’échange avec les autres chercheurs • Tenir à jour un fichier questions • Trouver un consensus • Constater une divergence au sein du groupe du recherche • Mener les enquêtes • Intervention d'une personne extérieure • Manquer de disponibilité des acteurs et des professionnels • Prévoir les rendez-vous à l'avance • Prévoir plusieurs acteurs du même type • Synthétiser les résultats • Trouver une entraide • Manquer de compétence en informatique • Se former • Manquer d’informations dans les entretiens • Continuer avec les entretiens, prendre d’autres rendez-vous • Analyser et tirer les conclusions • Faire plus de recherches bibliographiques • Ne pasavoirassezd‘échanges • Assurerunplanning • Envoyersesconclusions à plusieurschercheurs de COSTECH

  24. 4. Identification des risques –Management du projet Alternative Action Risque

  25. 1. Le projet PIVERT : Raison-d’être • Développement d’une chimie renouvelable à base des matières premières d’origine végétale oléagineuse • Transformation en produits à haute valeur ajoutée : • (Agromatériaux, Biomolécules, Bioenergies, Ingrédients) Application du concept de la bioraffinerie du futur, dite intégrée et territorialisée et d’une logique d’un « métabolisme industriel » : Regroupement de l’ensemble des unités sur un même site et au sein d’un territoire

  26. Integration des chaînes de valeurpourunmétabolisme industriel et Coopération entre les acteurs (public/privé) 1. Répresentationschématique de la chaîne de valeur de la bioraffinerieintégrée

  27. 5. Planning du projet

  28. 5. Développement des guidesd‘entretiens • La réussite du projet PIVERT dépend de la capacité de leursacteurs de collaborerefficacementensemble

  29. 5. Interviews exploratoires réalisés • 2. PIVERT-Genesys WP 1 : INRA-Agro Impact/ Agro-Transfert, CETIOM , WP  3 (UTC-TIMR/ESCOM), WP 4 (UTC-TIMR) / 4 • 5. Gouvernance : PIVERT SAS / 1 • 7. Semenciers : ... • 3. Fédération régionale des Coopérations agricoles (Coopénergie), Coopérative Agricole / 2 • 4. Transformateur: Sofiprotéol / 1 • 1. Retour d’expérience : la bioraffinerie de Bazancourt –Pomacle / 3 • 6. Industrie Chimique : … • 6. Institutions regionales territoriales pôle de compétitivité IAR/ 3

  30. 6a. Résultats - La bioraffinerie de Bazancourt-PomacleRéférence pour une bioraffinerie intégrée en Europe(plantes amidonnières) • Réseau dynamique du monde agricole avec un esprit coopératif • Investitions dans des innovations plate-forme d’innovation BRI (Bioraffinerie Recherches & Innovations) avec le centre R&D ARD au cœur « Pour comprendre le développement de cet écosystème et son "métabolisme", il faut intégrer 2 dimensions, à savoir le temps et l'esprit coopératif.» (Jean-Marie Chauvet, ARD) Complexe agro-industriel

  31. 2. De la bioraffinerie à la bioraffinerieintégrée Intégration « La bioraffinerie ne sera jamais totalement définie sans une connaissance des activités amont et aval. » (Daniel Thomas)

  32. 7. Conclusion • Etat de lieux pertinent par une approche novatrice à trois volets : L’analyse des réseaux sociaux couplée avec une analyse qualitative de l’étude de cas plus une capitalisation d’un retour d’expérience (Bazancourt) (anticipation stratégique) • Cartographie représente un outil d’analyse indispensable pour appréhender le complexe en visualisant la structure du réseau et en valorisant les intangibles sociaux et cognitifs • L’innovation est créée dans les réseaux et dans les relations coopératives s‘appuyant sur un maillage des acteurs Pilotage de cesréseauxestimportant

  33. Retour d‘exp. (Bazancourt) • Analyse de réseaux : Cartographie (GEPHI) • Analyse qualitative : Etude de cas (Entretiens) • Ego-centrée • Séman-tique • Projet PIVERT • egocentrée +sémantique • Stratégie • Tableau de bord • Analyse couplée/ SWOT

  34. 2. Unprojetcomplexe- DéfisprincipauxConditions de l‘émergence de la bioraffinerieintégrée

  35. 1. Le projet PIVERT : Organisation de la recherche Projet de recherche

  36. 4. Processus du management de projet : Piloter le projet de recherche Pilotage du projet de recherche Actions pour guider/ orienter/décider/appuyer Piloter le projet de recherche Demande d’un cadre d’analyse et opérationnel Surveiller les actions à mettre en œuvre Manager les ressources 1) Chercher l’appui auprès de PIVERT SAS Organiser une réunion avec les responsables 2) Planifier le projet - Adapter le planning 3) Assurer la disponibilité des ressources 4) Assurer la communication et faire avancer le projet - Réviser chaque semaine l’avancement du projet, Organiser des réunions et assurer l’échange scientifique 5) Déléguer les taches Faire développer la Plateforme interactive (Netgraph) 6) Faire adhérer les acteurs à la méthode de la cartographie Organiser une réunion participative avec les acteurs du projet Réaliser la recherche

  37. 4. Processus du management de projet : Manager les ressources Management des ressources : Actions pour manager / affecter les ressources (opérationnelles) Piloter le projet de recherche Surveiller les actions à mettre en œuvre Demande d’un cadre d’analyse et opérationnel Manager les ressources • Ressources Humaines : • Arranger des rendez-vous avec des acteurs (interviewés) (Bazancourt et Compiègne) • Rencontrer des acteurs sur le terrain et mener des interviews • Faire transcrire les interviews • Encadrer des étudiants pour • développer la plateforme interactive (Netgraph) • - Assurer la transversalité (collaboration avec d’autres sous-programmes) • Informer les acteurs du projet PIVERT dans une réunion sur l’analyse du réseau PIVERT et la cartographie • Ressources Matérielles : • Demander des sources bibliographiques (livres, documents (internes), articles (Socio-économie) • Faire développer la plateforme interactive (Netgraph) • Disposer du logiciel GEPHI pour faire des cartographies • Organiser la logistique : prévoir des déplacements • Disposer d’un enregistreur • Disposer du logiciel pour analyser les interviews transcrits • Réserver une salle pour une réunion participative pour présenter la cartographie Réaliser la recherche

  38. 4. Processus du management de projet : Surveiller les actions à mettre en œuvre Piloter le projet de recherche Surveillance et réactivité Actions pour assurer le bon déroulement Surveiller les actions à mettre en œuvre Demande d’un cadre d’analyse et opérationnel Manager les ressources • Etablir un planning, fixer des jalons • Organiser des réunions de suivi : • Théorie socioéconomique, Méthodologie de l’enquête, Analyse de réseaux (cartographie) • Assurer des échanges / un feedback dans des réunions informelles • Documenter l’avancement : • Faire des fiches de synthèse, mindmaps, posters et présentations • Echange sur l’analyse des résultats et les conclusions • Analyse participative avec le « client » (acteurs de PIVERT) Réaliser la recherche

  39. 4. Plan d’action projet de recherche Action PROJET Etape • Fixer des objectifs, développeruneméthodologie • Gérer le projet • Faire unplanning, fixer des jalons • S’approprier les concepts en socio-économie, développement territorial, systèmes complexes et en analyse de réseaux • Connaître le contexte • Connaître les enjeux du montage de la bioraffinerie en général et la bioraffinerie de Bazancourt en particulier • Se former sur les cartographies et se familiariser avec le logiciel GEPHI • Préparer l’enquête • Dynamique des systèmes sociotechniques d’approvisionnement des bioraffineries : • Construction d’un cadre d’analyse et opérationnel • Développer une méthodologie d’enquête , structurer l’enquête • Identifier les réseaux d’acteurs clé (chercheurs, institutions) • Mener les enquêtes • Contacter les acteurs, réaliser les interviews exploratoires à Bazancourt • Réaliser les interviewssur le terrain du projet de PIVERT • Synthétiser les résultats • Cartographier les réseaux de Bazancourt et du projet PIVERT • Synthétiser les entretiens (avec verbatim) • Analyser et traiter méthodologiquement les propos (méthode SWOT) • Analyser et tirer les conclusions • Analyser les réseaux de Bazancourt et Compiègne avec des cartographies • Capitaliser le retour d‘expérience de Bazancourt, compareravec PIVERT • Préconiser des stratégies de coopération (Analyse SWOT) ainsique des cartographiescommeoutils de qualité et de management

  40. 6b. Comparaison des bioraffineries

  41. 7. Conclusion du retour d‘experienceApproche interactionniste et constructiviste

  42. 6a. La bioraffinerie de Bazancourt-PomacleRéprésentation normale avec GEPHI Maillage des acteurs sur ce site

  43. 6b. Acteurs du projet PIVERT Cartographiesémantique (GEPHI) (baséesur des mots-clé) des acteursdu projet PIVERT Industrie chimique Agro-Industrie, équipementiers Recherche publique (PIVERT – Genesys) + coopérativesagricoles

  44. 6a. Mise en place progressive de la bioraffinerie • Etapes clés : • 1)Création du centre R&D ARD en 1989 : Investition dans la recherche , capacité de faire travailler des industriels et chercheurs dans cette nouvelle structure • 2) Implantation du centre ARD sur le site Bazancourt en 1993 à coté de la sucrerie • dynamique de proximité spatiale avec des ressources (plantes) exploitables, des usines de transformations existantes, et des professionnels motivés .

  45. 5. Projet de recherche :Dynamique des systèmes sociotechniques d’approvisionnement des bioraffineries : Construction d’un cadre d’analyse et opérationnel • Rappel des objectifs • Faire un état de lieux du système sociotechnique de la filière oléagineuse • Comprendre la dynamique du montage et les conditions de réussite de la bioraffinerie • Disposer des outils d’analyse et de management collaboratif • Améliorer le réseautage entre les acteurs et harmoniser l’organisation de l’innovation

  46. 6a. La bioraffinerie de Bazancourt-Pomacle«Pilotage » par le réseau Gouvernance Choix / Prise de décision Bioraffinerie intégrée Confiance

  47. 6b. Acteurs du projet PIVERT Cartographiesémantique (GEPHI) (baséesur des mots-clé) des acteursdu projet PIVERT Agroindustrie, équipementiers Coopérativesagricoles, Recherche Industrie (chimique) Dominance d’un acteur : risque par rapport à la robustesse du réseau, un point de passage nécessaire, à long terme la construction d’un réseau étendu est à envisager.

  48. Identifier les acteurs et expliciter des questions ouvertes (au moins 2 pour chaque sous-thème) • Questions a) spécifiques aux acteurs / à la situation dans la bioraffinerie, b) concernant des enjeux techniques, orga, économiques etc. , des verrous c) problématiques transversales / de l’intégration / de l’interaction (les contacts préférés), d) concernant des règles formelles et réglementaires, normatives et cognitives (Mindmap, tableau Excel) Méthodologie - Réalisation d’une enquête • 4ème étape : Développer une grille d’interview (2)  Synthèse de la normeen standards • Analyser les propos et identifier des indicateurs • Expliciter des questions fermés

  49. Hypothèses et Méthodologie

  50. Contexte du stage Valider le mastère NQCE- Mémoireméthodologique : expliciter le sens et les méthodes de l‘étude et assurersarobustesse Frank Pithan ProjetPivertGenesys Sous- programme Bioraffinerie - Vers unmétabolisme industriel Etude : Dynamique des systèmes sociotechniques d’approvisionnement des bioraffineries Rapport d‘étude de faisabilité Projetprofessionnel : Chef de projet Innovation - Chimie du végétal : Assurer la cohérence entre le mondeagricole et le monde industriel (chimique) Harmoniser les exigences et les besoins des autres et trouver des synergiescommunes Formation NQCE (Qualité)