ANGIOEDEME HEREDITAIRE DE TYPE III - PowerPoint PPT Presentation

Thomas
slide1 n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
ANGIOEDEME HEREDITAIRE DE TYPE III PowerPoint Presentation
Download Presentation
ANGIOEDEME HEREDITAIRE DE TYPE III

play fullscreen
1 / 15
Download Presentation
ANGIOEDEME HEREDITAIRE DE TYPE III
845 Views
Download Presentation

ANGIOEDEME HEREDITAIRE DE TYPE III

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

    1. ANGIOEDEME HEREDITAIRE DE TYPE III Caractristiques biologiques et gntiques L. Bouillet, D. Ponard, H. Rousset, S. Cichon, C. Drouet

    2. ANGIOEDEMES HEREDITAIRES 1887 : premire observation clinique Osler W. Am J Med 1888 1963 : dficit en C1 inhibiteur Donaldson VH. Am J Med 1963 Rle de la bradykinine Nussberger Lancet 1998 Prvalence de 1 cas pou 100000, soit environ 350 cas en France OAN acquis : exeptionnelPrvalence de 1 cas pou 100000, soit environ 350 cas en France OAN acquis : exeptionnel

    3. ANGIOEDEMES HEREDITAIRES Oedme sous cutan et/ou sous muqueux Non prurigineux ni inflammatoire Rsistants aux antihistaminiques / corticodes Evoluant par pousse (+ de 12 heures) Rcidivant Homme = femme Kaplan AP. J Am Acad Dermatol 2005

    4. CLINIQUE Oedme sous cutan : face, membres, mains Localisation aux VAS (larynx ++) Urgence vitale Dtresse respiratoire Localisation digestive Douleurs abdominales rptition Syndrome occlusif Epanchement intra pritonal abondant Agostini A. Medicine 1992

    5. PHYSIOPATHOLOGIE Facteur XII : phase contact de la coagulation Voie classique du complment Cascade fibrinolytique C1 inh : inhibe le facteur XII 90%, la kallicreine 42 % C1 inh : serine protase avec pour cible principale le C1s HMWK = hight molecular weight kininogene = kininogene de haut poids molculaireFacteur XII : phase contact de la coagulation Voie classique du complment Cascade fibrinolytique C1 inh : inhibe le facteur XII 90%, la kallicreine 42 % C1 inh : serine protase avec pour cible principale le C1s HMWK = hight molecular weight kininogene = kininogene de haut poids molculaire

    6. CLASSIFICATION Anomalie du C1 Inh : Quantitative ? type I Qualitative ? type II Sans anomalie du C1 Inh Dficit en carboxypeptidase N Mdicamenteux : IEC, ARA2 Angio-oedme non histaminique idiopathique Bouillet L. Rev Med Interne 2002 Type 1 et 2 : htrozygotes exclusif Dosage de C1 inh : immuno-diffusion radiale, electro-immuno-diffusion et la nphlomtrie Dosage fonctionnel de C1 inh : mesure activit inhibitrice de C1inh vis--vis de C1s = test cintique Plus dune centaine de mutation du gene codant pour C1 inh mise en videnceType 1 et 2 : htrozygotes exclusif Dosage de C1 inh : immuno-diffusion radiale, electro-immuno-diffusion et la nphlomtrie Dosage fonctionnel de C1 inh : mesure activit inhibitrice de C1inh vis--vis de C1s = test cintique Plus dune centaine de mutation du gene codant pour C1 inh mise en vidence

    7. TYPE III Clinique identique aux types I et II Survient chez la femme exclusivement Rythm par les pisodes de la vie gnitale Oestrogenodpendance Normalit des dosages biologiques du C1 Inh (quantitatif et qualitatif) et du C4 en dehors des crises Brinkley KE. J Allergy Clin Immunol 2000 Bork K. Lancet 2000 Oestrogenodpandance : pregnancy, oral contraceptives, hormone remplacement therapy. De dfinition rcente, il a la meme prsentation clinique que les formes classiques Lui confrent un caractere doestrognodpendance tout fait nette Surtout, la normalit des dosages du C1 inh le distingue des 2 premiers typesOestrogenodpandance : pregnancy, oral contraceptives, hormone remplacement therapy. De dfinition rcente, il a la meme prsentation clinique que les formes classiques Lui confrent un caractere doestrognodpendance tout fait nette Surtout, la normalit des dosages du C1 inh le distingue des 2 premiers types

    8. PHYSIOPATHOLOGIE facteur XII / Sensibilit aux strognes Farsetti A. Endocrinology 1995 Relation facteur XII / C1 Inh Gordon EM. J Lab Clin Med 1980 Mutation du gne du facteur XII Dewald G. Bioch Biophys Res 2006 Pour expliquer la physiopathologie de cette entit, les chercheurs se sont interress au facteur XII car : Role centrale dans la genese de la bradykinine Pour expliquer la physiopathologie de cette entit, les chercheurs se sont interress au facteur XII car : Role centrale dans la genese de la bradykinine

    9. ETUDE Patiente avec tableau dangio-oedme Cas familiaux (sur) Aggravation des crises : Sous contraception orale Lors des grossesses successives Absence de dficit quantitatif et qualitatif de C1Inh en dehors des crises C4 normal

    10. DONNEES Durant les grossesses : Dficit en C1 Inh Activit estrasique plasmatique augmente Corrlation significative (p<0,0001) Mise en vidence de la protolyse de C1 Inh Rsolution aprs la grossesse

    11. C1-INH / ESTERASE

    12. IMMUNOBLOT C1 inh natif : forme native et fonctionnelle du C1 inh de PM de 105 KDa C1 inh coup : PM de 95 KDa, non fonctionelle Complexe C1 inh-C1s : PM de 180 KDa Electrophorese en gel de polyacrylamide en prsence de dodcyl sulfate de sodium (SDS) = sparation des protines en fonction de leur poids molculaireC1 inh natif : forme native et fonctionnelle du C1 inh de PM de 105 KDa C1 inh coup : PM de 95 KDa, non fonctionelle Complexe C1 inh-C1s : PM de 180 KDa Electrophorese en gel de polyacrylamide en prsence de dodcyl sulfate de sodium (SDS) = sparation des protines en fonction de leur poids molculaire

    13. ETUDE GENETIQUE Mutation gne facteur XII Mutation 1032 C?A Thr 328 Lys Cichon S. Am J Human Genet 2006 in press Cystine adenine Mutation faux sensCystine adenine Mutation faux sens

    14. MECANISME Mutation du gne du facteur XII Dewald G. Bioch Biophys Res 2006 Gain de fonction Soumis un lment de rponse aux strognes Citarella F. Steroids 1996 Augmentation de la protolyse du C1 Inh Drouet C. Rev Med Interne 2006

    15. CONCLUSION Nouveau mcanisme dans les dmes angioneurotiques hrditaires Immunoblot systmatique ?