Le bnq et le syst me national de normes
Download
1 / 32

Le BNQ et le Syst me National de normes - PowerPoint PPT Presentation


  • 85 Views
  • Uploaded on

Le BNQ et le Système National de normes. Bureau de normalisation du Québec . Plan de présentation. Le BNQ – Mission et services Nos rôles dans le SNN Nos rôles au Québec Nos dossiers immédiats. La mission du BNQ.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Le BNQ et le Syst me National de normes' - Samuel


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
Le bnq et le syst me national de normes

Le BNQ et le Système National de normes

Bureau de normalisation du Québec


Plan de pr sentation
Plan de présentation

  • Le BNQ – Mission et services

  • Nos rôles dans le SNN

  • Nos rôles au Québec

  • Nos dossiers immédiats


La mission du bnq
La mission du BNQ

« Agir comme partenaire des milieux d’affaires, industriels (incl. recherche), sociaux et réglementaires afin de favoriser la qualité (créer une valeur ajoutée globale) de produits et de services ainsi que leur acceptation sur tous les marchés (incl. l’exportation). »


Le bnq en chiffres
Le BNQ – En chiffres

  • Un budget de fonctionnement annuel de plus de 7 M$.

  • 50 employés, situés à Québec et à Montréal.

  • Un réseau d’environ 70 sous-traitants (laboratoires privés, auditeurs et inspecteurs) présents dans les régions.

  • Un réseau d’environ 700 bénévoles participant à l’un ou l’autre de ses comités techniques ou consultatifs.


Le bnq en chiffres suite et fin
Le BNQ – En chiffres (suite et fin)

  • 200normes au catalogue.

  • 40programmes de certification de produits et de services (250 entreprises certifiées).

  • 5 programmes d’enregistrement de systèmes sur normes internationales : 600 entreprises certifiées.


Les domaines d intervention du bnq normalisation et certification
Les domaines d’intervention du BNQ(normalisation et certification)

  • Génie civil, infrastructures urbaines (MAM, MTQ, AICQ, AIMQ, ABQ, CT, Villes de Mtl, Qc, …)

  • Santé et sécurité au travail (MSP, CSST, IRSST, MSSS, FTQ, …)

  • Agroalimentaire (MAPAQ, UPA, assoc. et fédérations sectorielles, tables filières, …)

  • Environnement (MEDDR, Recyc-Québec, AQIC, …)

  • Tourisme, services et consommation (MDEIE, TQ, assoc. sectorielles, …)

  • Industrie de l’H2, aérospatiale, plastiques, etc…


Les domaines d intervention du bnq enregistrement
Les domaines d’intervention du BNQ(enregistrement)

  • Gestion qualité ISO 9000

  • Gestion environnementale ISO 14000

  • Gestion de la salubrité HACCP (ISO 22000)

  • Santé et sécurité OHSAS (ISO 18001)

  • Laboratoires ISO 17025

  • Laboratoires médicaux ISO 15189(en démarrage)


Le contexte snn
Le contexte SNN

  • Nos accréditations

  • La reconnaissance de notre responsabilité primaire dans des domaines d’activité de normalisation nationale

  • Notre participation aux comités consultatifs du CCN

  • Le bilinguisme


Les accr ditations normalisation certification enregistrement
Les accréditations(normalisation, certification, enregistrement)


L accr ditation comme oen
L’accréditation comme OEN

  • Le CAN-P-1 traite :

    • des principes du Guide ISO 59

    • des exigences de l’Annexe 3 de l’accord OMC sur les barrières techniques

    • du consensus

  • Document d’accréditation « rigide »


Processus de normalisation consensuelle
Processus de normalisation consensuelle

  • Ouverture

  • Consensus

  • Transparence


L accr ditation comme oc et registraire
L’accréditation comme OC et registraire

  • Conformément aux CAN-P- 3 et CAN-P-1500, ou CAN-P-1517

  • Reprennent les exigences des Guides ISO 62 ou ISO 65


La normalisation internationale
La normalisation internationale

ÉTATS-UNIS

ASTM, ASME, NFPA

ISO / CEI

(selon OMC)

CEN

(accord de Vienne)

COPANT / PASC

ÉTATS-UNIS

ANSI

FRANCE

AFNOR

CANADA

CCN

~ 140 membres

~ 350 membres

ONGC

CSA

ULC


Les r les du bnq dans le snn
Les rôles du BNQ dans le SNN

  • Niveau international ISO

    • administrer des comités techniques internationaux (ISO/TC 197 technologies de l’hydrogène)

    • Faire participer des experts à ces comités techniques (ISO/TC 34/WG 9 Salubrité alimentaire)

    • contribuer aux positions canadiennes sur les normes internationales (CCC/ISO/TC 224 gestion de l’eau potable et des eaux usées)

    • participer aux consultations des comités consultatifs de l’ISO (COPOLCO, DEVCO)


Les r les du bnq dans le snn1
Les rôles du BNQ dans le SNN

  • Niveau international

    • Aide au développement international (Nombreux projets en Afrique francophone)

    • Projet(s) franco-québécois

    • Ententes de reconnaissance mutuelle en certification avec partenaires américains (NSF) ou autres (BSI, etc.)


Les r les du bnq dans le snn2
Les rôles du BNQ dans le SNN

  • Niveau national

    • publier des normes nationales du Canada (CAN/BNQ) dans nos domaines reconnus par le CCN selon le CAN-P-1006 (normes originales ou internationales adoptées ou adaptées dans le respect des accords de l’OMC)

    • Faire participer des experts aux comités techniques canadiens en formation (ONGC, etc.)

    • Participer aux consultations des comités consultatifs du CCN et autres démarches du CCN (TFUNS, Canadian road show)

    • Démarches diverses dans les juridictions provinciales


Les comit s du ccn
Les comités du CCN

  • Conseil d’administration

  • Comité des provinces et territoires

  • Comité des organismes de normalisation

  • Comité de la normalisation

  • Comité des consommateurs et de l’intérêt public

  • Comité des pays en voie de développement

  • Comité consultatif de l’ISO


La reconnaissance des domaines d activit pour les nnc
La reconnaissance des domaines d’activité (pour les NNC)

  • Conformément au CAN-P-1006

  • Une liste est établie (CAN-P-1013)

  • Obligation de concertation entre les OEN

  • Actuellement en révision


Les r les du bnq dans le snn3
Les rôles du BNQ dans le SNN

  • Niveau « provincial »

    • publier des normes BNQ dans tout domaine (normes originales ou autres adaptations)

    • former des comités de normalisation et consultatifs (CCQC, MTQ)

    • Répondre aux consultations gouvernementale et publiques en matière de normalisation

    • Soutenir les exportateurs québécois


Autres services en normalisation
Autres services en normalisation

  • Rédaction de documents normatifs

    • Cahiers des charges (agneau de Charlevoix, œufs de consommation)

    • Spécifications techniques (achats gouvernementaux de chaises ergonomiques)

    • Guides (Conseil du trésor: guide de formation ISO 9000)

  • Conseil à la rédaction de documents normatifs

    • Cahiers de charges (ex. AGRISO, Commerce électronique, responsabilité sociale des entreprises)


Dossiers imm diats
Dossiers immédiats

  • Agrément des soins de santé

  • Reconnaissance des laboratoires médicaux

  • Consultation publique sur le DD

  • Commission parlementaire sur les appellations réservées

  • Certification des logiciels selon HSL7

  • CCC ISO/TC nanotechnologies


Dossiers imm diats suite
Dossiers immédiats (suite)

  • TC 228 Tourisme

  • Services de déneigement

  • Traçabilité des diamants canadiens

  • CCC ISO/TC81 Niveau sonores des jouets

  • RSE : reconnaissance santé, reconnaissance égalité et famille

  • Établissements pour personnes âgées


Dossiers imm diats suite1
Dossiers immédiats (suite)

  • Éco-conditionnalité des producteurs de porc

  • Sacs compostables

  • Révision du programme de reconnaissance des activités principales

  • Les allergies alimentaires

  • Bilinguisme des normes nationales


Le bnq sur le plan du qu bec
Le BNQ sur le plan du Québec

  • Présence de pyrite de fer dans des granulats de la région de Montréal

    • 30 000 résidences touchées, 70 M$ de dommages.

    • norme du BNQ sur les essais et guide d’interprétation (SHQ).

  • Pierre à chaux naturelle

    • norme du BNQ fixant la qualité de la pierre à chaux

    • acceptée au niveau du commerce, parce qu’élaborée par le milieu et devient légitime dans le contexte du commerce interprovincial.


Une politique qualit tourisme qu bec
Une politique qualité àTourisme Québec

  • Parmi plusieurs propositions, Tourisme Québec a choisi la voie des normes consensuelles.

  • 1 norme de base de principes généraux repris dans les normes sectorielles (hôtels, pourvoiries, tourisme d’aventure, etc.).

  • Tourisme Québec veut donner un avantage au Québec. Pas d’intérêt d’en faire des normes nationales du Canada (NNC).

  • Il y a un vif intérêt démontré à l’étranger.

  • Le défi réside maintenant dans l’application de la certification.


Le bnq sur le plan du qu bec des lits m dicaux bien adapt s
Le BNQ sur le plan du Québec : des lits médicaux bien adaptés!

  • La norme internationale CEI-60601-2-38 est jugée incomplète.

  • La norme nationale du Canada présente les mêmes lacunes.

  • Le BNQ a préparé sa norme, fondée sur la norme internationale, en respectant les accords de l’OMC et en la complétant par des dispositions sur la sécurité, la durabilité et l’ergonomie.

  • Programme d’achat de 24 M$, ce qui permet d’abaisser le prix unitaire de 3200 $ à 2400 $.


Le bnq sur le plan national prot ge cous pour personnes jouant au hockey
Le BNQ sur le plan national : adaptés!Protège-cous pour personnes jouant au hockey

  • Demande d’une personne, entérinée par la Fédération québécoise du hockey amateur et l’Association canadienne du hockey amateur.

  • Mise sur pied d’un comité canadien.

  • Autoréglementation par les associations par l’intermédiaire des arbitres.

  • Certification obligatoire de tous les protège-cous acceptés sur les patinoires.


Le bnq l international les technologies de l hydrog ne
Le BNQ à l’international : les technologies de l’hydrogène

  • Évian confirme l’urgence de développer l’hydrogène.

  • Le BNQ assume la responsabilité du secrétariat de l’ISO TC 197 avec l’appui de partenaires québécois et canadiens, ce qui permet au Québec d’exercer son leadership dans la normalisation internationale.

  • Puisque les normes internationales sont vitales au succès de l'industrie de l'hydrogène, les activités du BNQ peuvent permettre au Québec et au Canada d’obtenir d'importants avantages stratégiques.


Des normes trang res adapt es nos besoins
Des normes étrangères adaptées l’hydrogèneà nos besoins

  • Nouvelles technologies pour le traitement des eaux usées résidentielles

    • Norme NSF (étatsunienne) qui qualifie la performance des produits en traitement primaire.

    • Norme du BNQ adaptée qui permet aussi de qualifier un traitement secondaire et tertiaire des effluents.

    • Entente de reconnaissance avec NSF sur le processus de certification.

    • Réglementation du ministère de l’Environnement du Québec (MENV), [le MENV se réfèrent à la norme du BNQ].


Des approches fond es sur des normes pour environ 100 000 et pour une dur e de moins de 18 mois
Des approches fondées sur des normes pour environ 100 000 $ et pour une durée de moins de 18 mois

  • Le transport par autobus

  • Les fosses septiques

  • Le drapeau du Québec (7200 endroits)

  • Les cuisiniers et les pâtissiers

    ... élaborées avec le milieu.


Le bnq historique
Le BNQ – Historique et pour une durée de moins de 18 mois

1961 : création du BNQ par le MIC.

1974 : accréditation CCN et OEN.

1990 : intégration au CRIQ.

1992 : accréditation CCN et OC.

1993 : accréditation CCN et OES (ISO 9000).

1999 : partenaire du CCN pour l’accréditation de laboratoires.


Le bnq historique suite et fin
Le BNQ – Historique et pour une durée de moins de 18 mois(suite et fin)

2000 : accréditation CCN et OES (ISO 14000).

2000 : partenariat avec le MAPAQ pour la certification HACCP.

2001 : signature d’une entente avec NSF (USA) pour faciliter la certification étatsunienne.

2001 : conclusion d’un contrat PFDSP ACDI avec le Maroc (ISO 9000) pour la certification produits et l’accréditation des laboratoires.

2002 : conclusion d’un contrat PFDSP ACDI avec la Tunisie (HACCP).

2003 : signature d’une nouvelle entente avec l’AFNOR pour collaboration sur les normes de services.


ad