motricit du c cum du c lon l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Motricité du c æ cum & du côlon PowerPoint Presentation
Download Presentation
Motricité du c æ cum & du côlon

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 44

Motricité du c æ cum & du côlon - PowerPoint PPT Presentation


  • 447 Views
  • Uploaded on

Motricité du c æ cum & du côlon. Update sept 2008. Le gros intestin. Valvule iléo-c æ cale. Valvule iléo-c æ cale. Valvule iléo-c æ cale. Les ‘ lèvres ’ du colon et de l’iléon Sphincter épaississement de l’iléon Ouverture favorisée par PN relâchement par la gastrine

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Motricité du c æ cum & du côlon' - MikeCarlo


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
valvule il o c cale5
Valvule iléo-cæcale
  • Les ‘lèvres’ du colon et de l’iléon
  • Sphincter
    • épaississement de l’iléon
  • Ouverture favorisée par PN
    • relâchement par la gastrine
  • Fermeture en cas de distension/inflammation du secteur cæco-colique
    • Évite les reflux
anatomie de l intestin du cheval
Anatomie de l’intestin du cheval

6

5

  • Estomac
  • intestin grêle
  • Cæcum:
  • Colon replié
  • Côlon flottant
  • Rectum

1

3

4

2

physiologie du gros intestin du cheval
Physiologie du gros intestin du cheval
  • Petit estomac
  • Intestin grêle
  • Cæcum:
  • Colon replié
  • Colon flottant
  • Rectum
contenu kg frais dans le du tube digestif du cheval

E: 4

IG: 8.6

C: 18.5

CVD:10.1

CDD: 10.6

CVG:19.8

CDG:4.2

CF: 7

Contenu (kg,frais) dans le du tube digestif du cheval

E: estomac

IG: intestin grêle

C: caecum

CVD: côlon ventral droit

CVG: côlon ventral gauche

CDG: côlon dorsal gauche

CDD: côlon dorsal droit

CF: côlon flottant

temps moyen de r sidence h des ingesta dans le tube digestif du cheval

Temps total: 22. 3h

IG: 3h

C: 2.9h

CVD: 3.1h

CDG: 4.9h

CVG: 5.9h

CDG: 1h

CF: 4h

E: 2.5h

Temps moyen de résidence (h) des ingesta dans le tube digestif du cheval
  • E: estomac
  • IG: intestin grêle
  • C: caecum
  • CVD: côlon ventral droit
  • CVG: côlon ventral gauche
  • CDG: côlon dorsal gauche
  • CDD: côlon dorsal droit
  • CF: côlon flottant
physiologie du c cum du c lon chez le cheval
Physiologie du cæcum & du côlon chez le cheval
  • 70% du volume digestif
  • cæcum: 30L; côlon:100L
  • 2 rôles principaux
    • Zone de digestion microbienne Réabsorption finale de l’eau et
    • formation des féces
c cum c lon les 4 secteurs
Cæcum & côlonLes 4 secteurs
  • Les 4 secteurs
    • Cæcum
      • Jonction caeco-colique
    • Côlon ventral droit et gauche
      • Flexure pelvienne
    • Côlon dorsal gauche et droit
    • Côlon flottant
physiologie du c cum du c lon
Physiologie du cæcum & du côlon
  • Zone de digestion microbienne
    • 50% énergie du cheval
    • 50% des sucres solubles et 100% de la cellulose arrivent au caecum
    • Protéines microbiennes : différence avec les ruminants ou le lapin
    • Production d’AGV
  • Réabsorption finale de l’eau et formation des fèces (faeces)
c cum du cheval
Cæcum du cheval

Crosse

Corps

Pointe

caecum motricit
Caecum: motricité
  • Anatomie: Crosse/corps/pointe
  • 2 types d’activité
    • Propagées crosse-pointe & vice versa
      • 2-3 par minutes
      • Vitesse= 10 cm/sec
      • Pression= 20mm Hg
    • Localisées (surtout la pointe)
      • Petites contractions de 4 sec regroupées en salves de 10-15 contractions
      • Retour cyclique toutes les 3-4 min
c cum coordination avec l il on et le c lon
Cæcum:coordination avec l’iléon et le côlon
  • Arrivée d’un CMM à l’iléon déclenche une onde péristaltique base-pointe
    • Transfert des ingesta /Mélange
  • Une contraction pointe-base déclenche des contractions coliquesgagnant successivement le côlon ventral droit et le côlon ventral gauche pour s’arrêter à la flexure pelvienne
    • Flexure pelvienne: site d’engorgement
contraction pointe base du c cum propag e jusqu la courbure pelvienne
Contraction pointe-base du cæcum propagée jusqu’à la courbure pelvienne

Flexure pelvienne du côlon

Lieu d’engorgement

Explorable par palpation (entrée du bassin)

haustra bosselures
Haustra (bosselures)
  • Haustra: bosselures sur le cæcum et le côlon correspondant à l’intérieur à des replis semi-lunaires (augmentation des surface d’échange)
  • Tenia coli (Tenia musculosae)
    • Bandelettes
    • Modification de la couche longitudinale
    • Évitent aux haustrations de se déplier
mouvements d haustration
Mouvements d’haustration
  • Haustration
    • La contraction de la circulaire et de la longitudinale (tenia coli) va former des «sacs» provisoires nommés haustrations
  • Assure un mélange des digesta et un petit débit aboral
c cum gaz
Cæcum: gaz
  • Production de gaz fermentaires par le cæcum
    • Tympanisme
    • Nécessité d’élimination
      • Accumulation de gaz dans la crosse
      • Mouvement de masse pour éliminer les gaz «éructation caecale» lorsque l’orifice caecocolique est exposé au gaz
  • Le cheval « vente »
c cum
Cæcum
  • Débit
    • 3L/h
  • Temps de transit
    • 3h
    • (50h dans le côlon)
caecum c lon vitesse de transit
Caecum & côlon: vitesse de transit
  • Caecum: 3h
  • Côlon: 25-50h
  • Vitesse de transit ralentit progressivement de l’amont vers l’aval
    • Points de résistance
      • Jonction caeco-colique
      • Flexure pelvienne
      • Jonction colon dorsal droit-côlon flottant
influence du changement de nourriture sur l activit microbienne
Influence du changement de nourriture sur l’activité microbienne
  • En cas de changement de ration alimentaire, il faut environ 3 semaines pour avoir un bonne adaptation de la flore digestive
  • Passage progressif d’une alimentation à l’autre
c lon dorsal
Côlon dorsal
  • Côlon ventral droit et gauche
    • Coordination avec le caecum
  • Flexure pelvienne
  • Côlon dorsal gauche et droit
    • Activité indépendante du colon ventral
    • 2-3 périodes d’activité par h durant 10 min chacune
    • Ondes bidirectionnelles
  • Côlon flottant
c lon flottant
Côlon flottant
  • Entre le côlon replié (dorsal) et l’anus
  • Zones de formation des crottins
    • Présence de replis semi-lunaires
    • Desséchement progressif de la matière fécale qui se moule
    • Les crottins vont s’accumuler dans l’ampoule rectale
motricit c co colique du lapin28
Motricité cæco-colique du lapin
  • Très développée: 10% du poids corporel
  • Physiologie adaptée à la cæcotrophie
tube digestif du lapin
Tube digestif du lapin

Cæcum

25g

40cm

120g

Côlon proximal (50cm)

Fusus coli

Côlon distal(50cm)

caecum
Caecum
  • Contraction en va-et-vient
    • 1 par min
    • 30-40 mm de Hg
    • Les gaz forment une bulle qui assure le mélange
c lon du lapin
Côlon du lapin
  • 2 parties séparées par le fusus coli
    • Côlon proximal
    • Côlon distal
  • Le fusus coliest le pace-maker
    • Zone de 3-4 cm
c lon proximal
Côlon proximal
  • 2 zones fonctionnelles
    • Zone abouchée au cæcum
      • contenant un contenu identique à celui du caecum
      • est animée de mouvements péristaltiques et antipéristaltiques
    • Zone abouchée au fusus coli
      • Zone de formation des caecotrophes
le fusus coli est la pacemaker
Le fusus coli est la pacemaker

Zone de formation des caecotrophes

les c cotrophes
Les cæcotrophes
  • Le lapin élabore 2 types de crottes
    • Crottes molles ou caecotrophes
    • Cottes dures
  • Cæcotrophes
    • Crotte entourée d’une pellicule de mucus
    • Riche en protéine (30%) et pauvre en cellulose (15%)
la caecotrophie
La caecotrophie
  • Réingestion directe des crottes à l’anus
  • Pseudorumination (insalivation pendant 1-3 min)
  • Accumulation des crottes dans la grosse tubérosité de l’estomac où elles vont fermenter (rôle identique au rumen)
    • La caecotrophie est une seconde chance de digestion des aliments
motricit colique et c cotrophie
Motricité colique et cæcotrophie
  • Motricité de « jour »
    • Pendant la PN, nombreuses contractions en masse et transit caecum-anus de 150 min
    • Réabsorption de l’eau

crottes dures

  • Motricité de « nuit »
    • Hypomotilité du caecum et du colon proximal et hyperactivité du côlon distal
    • Transit fusus-anus en 50 min

crottes molles et riche en eau

c lon des carnivores
Côlon des carnivores
  • Pas d’ondes antipéristaltiques
  • Pas d’haustrations
  • Mouvements en masse (3 à 5 par heure)
  • Activité localisée
  • Organisation avec cycle iléo-dépendant pour la première partie et iléo-indépendante pour la seconde partie
slide40

Mouvements de masse

Food residue

Rectum

d f cation
Défécation
  • Le rectum est normalement vide
    • Sphincter entre l’anus et le sigmoïde
  • Le rectum est rempli par les mouvements «en masse» du côlon ce qui déclenche le besoin d’exonération
  • Sphincter anal
    • Interne : lisse
    • externe: strié à contractions volontaires
rectum
Rectum

Rectum

  • last 20 cm of GI tract, terminal 2-3 cm = anal canal
  • rectal valves for flatus (gas)
  • mucus secretion

Anus

  • external opening
  • internal sphincter of smooth muscle (involuntary)
  • external sphincter of skeletal muscle (voluntary)
slide43

Réflexe de défécation

Neurones

sensitifs

Neuroneparasympathique

Récepteurs

étirement

Neurone Somatique

Rectum

Sphincters

anaux