economie internationale et financi re l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Economie internationale et financière PowerPoint Presentation
Download Presentation
Economie internationale et financière

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 32

Economie internationale et financière - PowerPoint PPT Presentation


  • 686 Views
  • Uploaded on

Economie internationale et financière. Plan du cours. Partie I : Macroéconomie financière Introduction La balance des paiements Le marché des changes et les déterminants du taux de change Les politiques économiques en économie ouverte Partie II : la gestion des changes Le risque de change

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Economie internationale et financière' - MikeCarlo


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
economie internationale et financi re

Economie internationale et financière

Licence 3 LEA : Cours de M. LEMIALE

plan du cours
Plan du cours

Partie I : Macroéconomie financière

  • Introduction
  • La balance des paiements
  • Le marché des changes et les déterminants du taux de change
  • Les politiques économiques en économie ouverte

Partie II : la gestion des changes

  • Le risque de change
  • Le risque économique et le risque pays

Licence 3 LEA : Cours de M. LEMIALE

bibliographie indicative
Bibliographie indicative

Ouvrages classiques d’économie

Dans ces ouvrages, vous trouverez des chapitres ou des parties consacrés à la macroéconomie internationale

Dictionnaire d'économie et de sciences sociales, de Capul et Garnier, ed. Hatier, 2005

Principes d'économie moderne, de J. Stiglitz et Walsh, ed. De Boeck, 2004

Economie, de P. Samuelson et W. Nordhaus, ed. Economice, 2005

Macroéconomie, de O.Blanchard et D. Cohen, ed. Perason Education, 2004

Les politiques économiques, de J-P. Bassino, J-Y. Leroux et P. Michelena, ed. Foucher, 2005

Macroéconomie, de D. Begg, S. Fischer et R. Dornbusch, ed. Dunod, 2002

Licence 3 LEA : Cours de M. LEMIALE

bibliographie indicative4
Bibliographie indicative

Ouvrages généralistes sur la macroéconomie internationale et la finance internationale

Gestion et finance internationale, de D. Eiteman, A. Stonehill et M. Moffett, ed. Pearson Eduction, 2004

Commerce et paiements internationaux, de R. Caves, J. Frankel et R. Jones, ed. De Boeck, 2003

Business international et mondialisation : vers une nouvelle Europe, de A. Harrison, E. Dalkiran et E. Elsey, ed. De Boeck, 2004

Economie Internationale : Faits, théorie et politiques, de C. Aubin et P. Norel, ed. Point Economie, 2000

Macroéconomie financière: tomes 1 et 2, de M. Agglietta, ed. La Découverte, 2001

Economie internationale, de P. Krugman et M. Obstfeld, ed. De Boeck, 2003

Licence 3 LEA : Cours de M. LEMIALE

bibliographie indicative5
Bibliographie indicative

Ouvrages spécialisés (ce qui ne signifie pas forcément plus techniques)

Le nouveau cambisme : guide des opérations de change et de trésorerie, de P. Gillot et D. Pion, ed. Eskia, 1990

Les marchés financiers internationaux, de A. Cartapanis, ed. La Découverte, 2004

La balance des paiements, de M. Reffinot et B. Venet, ed. La Découverte, 2003

Economie de l’Euro, de A. Bénassy-Quéré et B. Coeuré, ed. La Découverte, 2002

Les taux d’intérêt, de A. Benassy-Quéré, L. Boone et V. Coudert, ed. La Découverte, 2003

Le commerce des promesses : petit traité sur la finance internationale, de P-N. Giraud, ed. Sueil, 2001

Technique Financière Internationale, de M. Jura, ed Dunod, 2003

Licence 3 LEA : Cours de M. LEMIALE

bibliographie indicative6
Bibliographie indicative

Pour aller plus loin

Thèmes d'actualité économiques, politiques et sociaux, de PERES, ed. Vuibert, 2006

La France face à la mondialisation, de A. Brender, ed. La Découverte, 2004

La mondialisation de l’économie, de J. Adda, ed. La Découverte, 2004

Histoire de la mondialisation, de R.Bénichi, ed. Vuibert, 2003

La grande désillusion, de J. Stiglitz, ed. Fayard, 2002

La mondialisation n’est pas coupable : Vertus et limites du libre-échange, de P.Krugman, ed. La Découverte, 2000

Le FMI, de P. Lerain, ed. La Découverte, 2004

Licence 3 LEA : Cours de M. LEMIALE

introduction

Introduction

Licence 3 LEA : Cours de M. LEMIALE

slide8
Plan
  • Qu’est-ce que la mondialisation ?
    • Les flux commerciaux
    • Les flux monétaires
  • La globalisation financière
    • Etat des lieux
    • Les grandes étapes de la libéralisation financière
  • Avantages et inconvénients de la mondialisation
    • Efficacité de la globalisation financière
    • A quoi sert la mondialisation ?
    • Le risque systémique

Licence 3 LEA : Cours de M. LEMIALE

1 qu est ce que la mondialisation
1. Qu’est-ce que la mondialisation ?

Tendance à la prédominance des relations de marché fondées sur la concurrence et le profit pour toutes les activités productives.

Par les progrès technologiques des systèmes de communication, le développement économique tend à effacer les frontières entre pays pour raisonner dans une économie mondialisée.

Licence 3 LEA : Cours de M. LEMIALE

1 qu est ce que la mondialisation10
1. Qu’est-ce que la mondialisation ?

En théorie :

  • la production à moindre coût hors du territoire doit augmenter le pouvoir d’achat des consommateurs qui peuvent dépenser autrement ce qu’ils ont économisé et donc favoriser la croissance et l’emploi.
  • Permet de réaliser des économies d’échelle en trouvant de nouveaux débouchés pour les produits.

Licence 3 LEA : Cours de M. LEMIALE

1 qu est ce que la mondialisation11
1. Qu’est-ce que la mondialisation ?

Elle se traduit par un processus d’intégration à l ’échelle internationale par un accroissement des échanges de B&S et des mouvements de capitaux

Mondialisation regroupe :

  • Une accélération des flux de B&S
  • Une globalisation financière

 des économies reliées entre elles de plus en plus en plus étroitement par les flux de B&S et les flux de marchandises

Licence 3 LEA : Cours de M. LEMIALE

1 qu est ce que la mondialisation12
1. Qu’est-ce que la mondialisation ?

Ainsi les phénomènes monétaires et commerciaux internationaux deviennent de plus en plus importants car

  • Ils sont de plus en plus intenses
  • Une choc négatif dans un pays se transmettra plus rapidement et plus intensément aux autres.

Licence 3 LEA : Cours de M. LEMIALE

1 1 les flux commerciaux
1.1. Les flux commerciaux

Grâce aux

  • progrès des transports,
  • développements des systèmes de communication
  • Ouverture des frontières en réponse aux politiques libérales

Commerce international de biens et services s’est fortement accru depuis 50 ans : il a été multiplié par 17 alors que la production mondiale a été multiplié par 5.

Licence 3 LEA : Cours de M. LEMIALE

1 1 les flux commerciaux14
1.1. Les flux commerciaux

In Carroué, Collet et Ruiz (2005) : La mondialisation, ed. Bréal.

Licence 3 LEA : Cours de M. LEMIALE

1 2 les flux mon taires
1.2. Les flux monétaires

Mais les flux de B & S représentent, en fait, une part très faible des flux entre pays retracés dans la BP.

Les flux financiers ou mouvements de capitaux sont devenus prépondérants

Grâce

  • À La libéralisation des marchés des capitaux
  • Aux progrès technologiques liés des systèmes de communication et d’information
  • Aux innovations financières

Pour la France, ils représentent (en valeur) 80 à 90% des échanges de la France

Au niveau mondiale, ils représentent 1700 milliards de $ par jour (le PIB de la France)

Licence 3 LEA : Cours de M. LEMIALE

2 la globalisation financi re
2. La globalisation financière

On distingue plusieurs catégories de flux de capitaux

Les investissements directs (IDE) : acquisition d’un intérêt durable dans une entreprise non résidente (fusion, achat, succursale…)

Les investissements de portefeuilles (IPE) : titres de participation (actions, obligations, produits dérivés) de nature spéculative

Les crédits à court terme

Licence 3 LEA : Cours de M. LEMIALE

2 1 etat des lieux
2.1. Etat des lieux

In Carroué, Collet et Ruiz (2005) : La mondialisation, ed. Bréal.

Licence 3 LEA : Cours de M. LEMIALE

2 1 etat des lieux18
2.1. Etat des lieux

In Carroué, Collet et Ruiz (2005) : La mondialisation, ed. Bréal.

Licence 3 LEA : Cours de M. LEMIALE

2 1 etat des lieux19
2.1. Etat des lieux

In Carroué, Collet et Ruiz (2005) : La mondialisation, ed. Bréal.

Licence 3 LEA : Cours de M. LEMIALE

2 1 etat des lieux20
2.1. Etat des lieux

In Carroué, Collet et Ruiz (2005) : La mondialisation, ed. Bréal.

Licence 3 LEA : Cours de M. LEMIALE

2 2 les tapes de lib ralisation financi re
2.2. Les étapes de libéralisation financière

Processus qui a débuté dans les années 60

  • Dans les années 60 : phénomènes des eurodollars

Dollars détenus par des agents non résidents et qui pouvaient être prêtés directement et hors des décisions américaines.

 Existe des systèmes de prêts internationaux hors des décisions des états

  • Dans les années 70 : phénomène amplifié par les petrodollars et par les demandes de financement des déficits extérieurs et budgétaires.

Licence 3 LEA : Cours de M. LEMIALE

2 2 les tapes de lib ralisation financi re22
2.2. Les étapes de libéralisation financière
  • Dans les années 80 : phase de dérèglementations des marchés nationaux les 3D
    • Décloisonnement : marché financiers nationaux étaient séparés les uns des autres. On ne pouvait facilement emprunter que sur son marché national. Les  compartiments étaient aussi séparés.
    • Dérèglementation : facilite la concurrence entre les différentes institutions financières
    • Désintermédiation : les besoins de financement ne sont plus assurés uniquement par l’intermédiaire des banques. Les agents peuvent se financer ou investir directement sur le marché financier (national ou international)

Licence 3 LEA : Cours de M. LEMIALE

2 2 les tapes de lib ralisation financi re23
2.2. Les étapes de libéralisation financière

De plus

  • Vagues d’innovations financières pour s’assurer contre les risques :
    • Variations des taux change (changes flottants) et des taux d’intérêt : options, contrats à terme…
  • Réduction des coûts de transaction de déplacement des capitaux avec les progrès des techniques de transmissions de l’information
  • Information immédiate et mondiale (les bourses fonctionnent 24h/24
  • Standardisation des produits financiers entre les différentes places.

Licence 3 LEA : Cours de M. LEMIALE

2 2 les tapes de lib ralisation financi re24
2.2. Les étapes de libéralisation financière

La mondialisation financière implique donc une parfaire mobilité des capitaux car ils peuvent se déplacer instantanément d’un marché à l’autre ou d’une devise à une autre selon les risques et les rendements anticipés

Licence 3 LEA : Cours de M. LEMIALE

3 avantages et inconv nients de la mondialisation
3. Avantages et inconvénients de la mondialisation

La mondialisation des échanges est facilitée par la globalisation financière.

Ce sont les mouvements de capitaux qui permettent la production en finançant la production (même si les NPI importent peu de capitaux depuis la crise asiatique)

Licence 3 LEA : Cours de M. LEMIALE

1 efficacit de la globalisation financi re
1. Efficacité de la globalisation financière
  • Baisse des coûts d’accès à l’épargne
    • par la concurrence entre institution financière
    • par la finance direct
  • Accès à de nouveaux gisements d’épargne.

Innovation financière modifie la structure des risques. Les 3 risques traditionnels sont

  • Risque de contrepartie : l’emprunteur ne peut plus rembourser sa dette
  • Risque de taux d’intérêt :modification de taux d’intérêt
  • Risque de liquidité : on ne peut emprunter car les liquidités sont trop faibles

Licence 3 LEA : Cours de M. LEMIALE

1 efficacit de la globalisation financi re27
1. Efficacité de la globalisation financière

 Allocation optimale de l’épargne mondiale

Elle se dirige vers les affectations les plus efficaces (qui ont le meilleur rendement)

 Liberté de circulation des capitaux permet d’affecter l’épargne là où elle est le plus utile

Licence 3 LEA : Cours de M. LEMIALE

2 a quoi sert la mondialisation
2. A quoi sert la mondialisation ?

Production à moindre coût

 hausse du pouvoir d’achat

 report de la demande sur des produits nouveaux qui créeront des emplois

Mais problème des délocalisation

 forte baisse de l’emploi et donc du PA

Mais lien entre concurrence des NPI et pertes d’emploi difficile à évaluer au niveau macroéconomique

Licence 3 LEA : Cours de M. LEMIALE

2 a quoi sert la mondialisation29
2. A quoi sert la mondialisation ?

Problème : ce sont les IPE qui sont prépondérants  problématique de court terme

IPE posent problèmes

  • Placement jugés rémunérateurs à court terme  évincent des financements rentables mais plus incertains ou à plus long terme
  • Caractère mimétique des comportements : engouements passagers, effets de mode

Remarque : engendre des plus values qui peuvent être réinvestis

Licence 3 LEA : Cours de M. LEMIALE

2 a quoi sert la mondialisation30
2. A quoi sert la mondialisation ?

Ce qui peut poser c’est surtout la vitesse de déplacement de ces capitaux et leur masse

Licence 3 LEA : Cours de M. LEMIALE

3 le risque syst mique
3. Le risque systémique

De nombreuses crise financières ont déjà eu lieu :

  • Krach boursier de 1987, crise asiatique de 1997, éclatement de la bulle internet en 2001,crise financière actuelle …
  • Conséquences profondes au niveau mondial à la fois au niveau financier et sur les variables réelles (exportations, importations, production, consommation, emploi…)

Licence 3 LEA : Cours de M. LEMIALE

3 le risque syst mique32
3. Le risque systémique

Processus fondé sur la défaillance de quelques débiteurs significatifs entraînant le blocage de l’ensemble du système de financement

Risque systémique est assimilé à une chute brutale de confiance en un point du système financier qui peut contaminer l’ensemble du système.

Or sans financement pas de production ni croissance

Licence 3 LEA : Cours de M. LEMIALE