slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
بسم الله الرحمن الرحيم PowerPoint Presentation
Download Presentation
بسم الله الرحمن الرحيم

play fullscreen
1 / 66

بسم الله الرحمن الرحيم

353 Views Download Presentation
Download Presentation

بسم الله الرحمن الرحيم

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. بسم الله الرحمن الرحيم

  2. Les technologies DVB-H et les questions relatives au spectreM. Larbi, Engineer TDA, Algiers

  3. Introduction • Le développement de la télévision mobile constitue un enjeu déterminant pour le développement du marché des TICS. • Avec la télévision mobile, les téléspectateurs pourront avoir accès à des services nouveaux, des chaînes de télévision aux contenus innovants, interactifs et au format adapté à la taille des écrans utilisés. • La télévision mobile sera un complément des services télévisuels « classiques »: les consommateurs pourront, en effet, avoir accès aux contenus de leur choix à tout moment de leur vie quotidienne, où qu’ils se trouvent.

  4. Objectif L’objectif de cette présentation est de répondre aux questions suivantes : • quelles sont les normes à privilégier pour la télévision mobile ? • quelles sont les bandes de fréquences à attribuer pour ces services ? Méthodologie La méthodologie suivie peut être résumée de la manière suivante : • Technologie DVB-H? • Utilisation de l’UMTS ? • Utilisation d’une technologie de diffusion? • Les différentes technologies possibles • Les différentes bandes de fréquences possibles • Combinaisons possibles technologies / fréquences • Analyse des avantages / inconvénients de chaque cas possible • Conclusions Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  5. Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  6. Quelles sont les différentes technologies de diffusion possibles ? Les différentes technologies de diffusion possibles pour fournir des services de télévision mobile sont les suivantes : Technologies « terrestres » : • - DVB-H , ISDB-T , T-DMB , MediaFLO , MBMS sur UMTS Technologies « satellite »: • - S-DMB , DVB-H+ ou DVB-SH , IBOC , DRM , S-DMB (Kr) , 3G / MBMS Les différentes technologies de diffusion radio (T-DAB, DRM, IBOC, FMeXtra) et télévision numérique (T-DMB, DVB-H, ISDB-T) assurant la mobilité dans le monde. • Plusieurs pays considèrent maintenant différentes possibilités pour un futur système numérique dans la bande II • DRM+ • HD Radio (IBOC system) Le standard IBOC (In-band on-channel )prévoit le multiplexage de deux programmes numériques sur chaque fréquence occupée par un programme analogique FM ou AM. Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  7. Quelles sont les différentes technologies de diffusion possibles ? Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  8. DVB-H et DVB-T • La technologie DVB-H est un sous-produit du standard DVB-T. • DVB-H est compatible avec DVB-T mais prend en compte les propriétés spécifiques de terminaux typiques qui seront : • petits (petits écrans, petites antennes), • légers, • portables, • et fonctionnant avec des batteries. • DVB-H permet de réaliser une optimisation entre la vitesse, la couverture et la capacité. Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  9. La technologie DVB-H • DVB-H (Digital Video Broadcasting for Handheld terminals) est un nouveau standard de diffusion numérique pour les transmissions de contenus broadcast pour des terminaux portables. • DVB-H a été développé par le groupe projet DVB et récemment publié par l’ETSI (Institut de Standardisation des Télécommunications Européennes). • DVB-H est basé sur le standard DVB-T pour la diffusion numérique terrestre de la télévision mais spécialement adapté aux besoins spécifiques des récepteurs au format de poche. Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  10. Utilisations possibles des données DVB-H • Relaxation pendant des temps de repos pour les hommes d’affaire ou des voyageurs : • Film TV, dessins animés,… • Informations pour les hommes d’affaire et les voyageurs : • Prévisions météo • Infos • Jeux pour les enfants • Clips TV et films Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  11. C/N Requis(dB) en DVB-T BER = 2. 10-4 14,75 22,12 Valeur médiane minimale du champ Emed (dB(V/m) en bande IV Pour 14,75 Mb/s- FX:47,10 PO:72,40 PI:84,40 MO:75,40Pour 22,12 Mb/s- FX:52,50 PO:77,80 PI:89,80 MO:80,80

  12. MPEG-2 sur DVB-T IP sur DVB-H 22 Mbps 11 Mbps 150-400 kbps 5 Mbps 30-50 flux video pour petits écrans 5-6 programmes TV pour grands écrans Comparaison entre DVB-T et DVB-H Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  13. TV numérique sur DVB-T IP Datacasting sur DVB-H Débits 4-5 Mbits/s 128-384 kbits/s Ecran Ecran TV large et moyen Petit écran (téléphone mobile) Antenne Sur toit de maison ou de voiture Interne Alimentation Fixe, continue Alimenté par batterie, limité Modes de réception Fixe, portable à l’intérieur d‘un lieu d’habitation Mobile et portable à la main Comparaison entre DVB-T et DVB-H Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  14. Interfaces IP • Contrairement aux autres systèmes de transmission qui sont basés sur le flux transport DVB, adopté à partir du standard MPEG-2, le système DVB-H est basé sur IP (Internet Protocol). • Par conséquent, l’interface en bande de base DVB-H est un interface IP. Cet interface permet au système DVB-H d’être combiné à d’autres réseaux basés sur IP. • Néanmoins, le flux transport MPEG-2 est toujours utilisé par la couche de base. Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  15. Objectifs à atteindre en DVB-H (1) • Le débit binaire transmis (environ 11 Mbits/s) pourra être utilisé pour des applications de streaming audio et vidéo, téléchargement de fichiers et de nombreux autres services. • Les canaux de transmission seront alloués principalement dans la bande UHF. La bande III de la bande VHF pourra être utilisée alternativement. • L’environnement de l’utilisateur type d’un terminal portable en DVB-H est très comparable à l’environnement radio mobile. Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  16. Objectifs à atteindre en DVB-H (2) • Le terme « handheld terminal » inclut : • les téléphones mobiles multimédia avec écran couleur • les PDA (assistants numériques personnels) • et les équipements de type PC de poche. • Pour un usage mobile, tous ces produits doivent présenter les caractéristiques suivantes : • petites dimensions, • faible poids • fonctionnement avec des batteries (d’où une consommation d’énergie faible) • une seule antenne de réception. Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  17. Objectifs à atteindre en DVB-H (3) • L’accès aux services doit être possible non seulement à l’extérieur ou à l’intérieur d’un bâtiment mais aussi dans un véhicule se déplaçant à grande vitesse. • Couverture d'évaluation DVB-H • Gain d'antenne = -5 dBi • Paramètres • C/(N+I) ratio (carrier-tointerference-noise ratio) • FER (Frame Error Rate) • MFER (Multi-Protocol Encapsulation FER) Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  18. Objectifs à atteindre en DVB-H (5) Résumé : • Le nouveau système DVB-H nécessite d’être similaire au système DVB-T existant pour la télévision numérique terrestre avec le minimum de changements possible. • Les structures des réseaux DVB-H et DVB-T devront être aussi compatibles que possible les unes aux autres pour permettre la réutilisation des mêmes équipements de diffusion. • Dans un flux transport DVB on doit pouvoir acheminer une composante DVB-T et une composante DVB-H de sorte que les récepteurs DVB-T qui ne peuvent pas décoder le signal DVB-H ne soient pas perturbés par ce signal DVB-H. Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  19. Motivations pour créer DVB-H • Pourquoi ne pas utiliser l’UMTS ? • Non adapté à une diffusion en masse • Pour une diffusion de contenu en masse, les réseaux de diffusion sont préférés aux réseaux cellulaires point à point. • Pourquoi ne pas utiliser DVB-T ? • A été prévu pour une réception avec une antenne placée sur un toit. • Besoin d’un système pour économiser l’énergie. Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  20. Quel type de technologie utiliser pour la télévision mobile : technologie cellulaire ou technologie de diffusion ? • Services de diffusion d’un même contenu vidéo vers de nombreux utilisateurs • Avec les technologies cellulaires, une telle utilisation serait sous-optimale du point de vue de l’usage des fréquences (rapide saturation des fréquences et utilisation de fréquences apairées en mode « downlink » principalement), et serait anti-économique. • Services vidéo « point à point » Les réseaux « cellulaires » 3G sont conçus pour diffuser du contenu vidéo « point à point pour des services vidéo à la demande (programmes courts, en mode différé). Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  21. Infrastructure DVB-T_ DVB-H • La norme DVB-H est dérivée de la norme DVB-T. Ils peuvent utiliser notamment le même type de compression MPEG4. • Cette « proximité » des deux normes présente de nombreux avantages : • les mêmes modulateurs, émetteurs et antennes peuvent être utilisés pour diffuser à la fois des services à la norme DVB-T et des services à la norme DVB-H. Les memes infrastructures pourraient ainsi être utilisées, sous réserve que les canaux utilisés restent dans une gamme de fréquences voisine. La fabrication de récepteurs DVB-H et DVB-T permettra de tirer parti de composants communs et d’atteindre ainsi des effets d’échelle rapidement. Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  22. Infrastructure DVB-T_ DVB-H la norme DVB-H se développera plus facilement dans les régions où la technologie DVB-T existe déjà ou existera prochainement. Enfin, la norme DVB-H a été conçue pour des opérations dans les bandes UHF IV et V. Son adéquation à une autre plage de fréquences (par exemple en bande L de la T-DAB) est à étudier. Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  23. La cohabitation DVB-H – DVB-T au sein d’un même multiplex TNT est-elle possible ? • Oui, elle est possible techniquement, toutefois : • Le diffuseur du DVB-H doit être le même que celui du DVB-T • Le paramétrage des réseaux ne peut optimiser à la fois la diffusion vers les mobiles (DVB-H) et les récepteurs fixes (DVB-T) • La cohabitation au sein du même multiplex est possible si les paramètres de modulation (couche physique) sont compatibles avec la réception mobile. • Il semble qu’il y ait d’autres solutions techniques, basées sur la « modulation hiérarchique » permettant de séparer les paramètres de modulation du DVB-T et du DVB-H. Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  24. La technologie ISDB-T • Le ISDB-T (Integrated Services Digital Broadcasting-Terrestrial) est une norme de télévision numérique terrestre permettant la diffusion vers divers types de récepteurs (television standard, TVHD, télévision mobile, etc..) grâce à la découpe du signal en 13 segments. • Cette norme n’est actuellement utilisée qu’au Japon, où le service à destination des téléviseurs « haute définition » et standards a été lancé en 2004 sur les villes de Tokyo, Kobe, Osaka et Nagoya. La technologie MediaFLO • Media FLO (Forward Link Only) est une technologie propriétaire développée par Qualcomm. • Cette technologie est assez similaire au système DVB-H en mettant en oeuvre la répartition temporelle des données afin de limiter la consommation des terminaux. L’utilisation de turbo codes permet d’améliorer le bilan de liaison et donc de diminuer le nombre de sites. Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  25. T-DMB (Terrestrial-Digital Multimedia Broadcast) est une évolution de la norme radio T-DAB permettant la diffusion de contenus télévisuels à destination des mobiles (télévision mobile, téléphones mobiles, véhicules, etc..). Ce système est déployé en Corée en complément de la TNT basée sur la norme américaine ATSC qui est inadaptée à la reception sur les mobiles. • MediaFLO est déployée aux Etats-Unis sur une fréquence nationale de télévision (720 MHz - canal 55) que Qualcomm a acquis en 2004. Le réseau sera déployé dans un deuxième temps sur d’autres fréquences dès qu’elles seront libérées par les télévisions analogiques qui les utilisent actuellement. La technologie T-DMB Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  26. La technologie DVB-SH ou DVB-H+ • Le système DVB-H+ ou DVB-SH est une technologie développée pour la diffusion par satellite. • Le DVB-SH (services par satellite pour appareils mobiles) est une variante du DVB-H faisant appel à une diffusion en bande S utilisée pour les communications satellites, et se basant sur les Datacasts IP. • La technologie DVB-SH ou DVB-H+ utilise: Les bandes satellite de l’IMT (2170-2200 MHz), adjacentes aux bandes de l’UMTS terrestre, Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  27. La technologie DVB-SH ou DVB-H+ • S’appuyant sur la spécification de la technologie DVB-H, la technologie DVB-SH utilise la forme d’onde OFDM utilisé par le DVB-H. Cependant, afin d’améliorer le bilan de liaison et donc d’augmenter le débit offert, des turbo codes sont utilisés en remplacement de la technique de correction d’erreurs de Reed Salomon utilisé par DVB-T et DVB-H. • La compatibilité envisagée avec le standard DVB-H permet de faciliter le développement et de minimiser les coûts des terminaux. • Complémentaire de la diffusion hertzienne terrestre, le DVB-SH utilise la bande S, une bande de fréquences entre 2,17 GHz et 2,20 GHz. Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  28. La technologie MBMS sur UMTS (1) • MBMS (Multimedia Broadcast Multicast Service) est une amélioration de la technologie UMTS permettant la diffusion en utilisant l’infrastructure radio 3G. Actuellement en cours de standardisation, les premiers déploiements sont prévus en 2008. • MBMS permettra d’offrir jusqu’à 3 canaux à 256 kbit/s avec une granulation très fine allant jusqu’au niveau de la cellule (le programme diffusé pourra être différent, par exemple d’un quartier à l’autre, dans un centre commercial, etc..). • L’introduction du HSDPA (High-Speed Downlink Packet Access) permettra d’augmenter les débits. Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  29. La technologie MBMS sur UMTS (2) • Les réseaux 3G utilisent des bandes de fréquences différentes des réseaux précédents : 1885-2025 MHz et 2110-2200 MHz. • La principale norme 3G utilisée en Europe est l'UMTS (Universal Mobile Telecommunications System), utilisant un codage W-CDMA (Wideband Code Division Multiple Access). • Les terminaux mobiles UMTS pourront recevoir des contenus multimédias moyennant une adaptation logiciel. • Par ailleurs, la technologie MBMS pourrait également être utilisée pour diffuser, de manière locale, des alertes spécifiques (catastrophe naturelle, accident, etc..). Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  30. Résumé • La présentation des ces différentes technologies font apparaître un certain nombre de technologies adaptées au marché européen (DVB-T, DVB-H, T-DMB, MBMS et DVB-SH (système européen)), et d’autres qui ne le sont pas (ISDB-T (système Japonais) et S-DMB (système coréen)). Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  31. DVB-T2, MediaFLO, IMT 2000, UMTS, Wimax, Satellite Question:Quelle fréquence peut on ou doit être utilisée pour la radiodiffusion mobile Spectre de Fréquence pour Radiodiffusion de Terre

  32. Modèle d’interférence UMTS – DVB-T • Bandes de garde suffisante • Puissance maximale émise proportionnée Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  33. Modèle d’interférence UMTS – DVB-T • L'interférence est principalement localisée autour de l'emplacement de l’émetteur • Différents opérateurs de réseau pour le même type de service • Différentes structures de réseau pour différents types de service Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  34. L'interférence entre les émetteurs non co-situés peut être résolue, mais avec une planification soignée • Cross polarisation • Critical spectrum mask • Transmitting power adjustment • Transmitting antenna adjustment • Adequate frequency separation Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  35. N+9 Canal DVB-Toù il pourrait y avoir interférence N+9 sur quelques récepteurs (if overloaded) Bande de garde ou espace duplex (entre Downlink et Uplink) Interactions entre canaux Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  36. Quelles sont les différentes bandes de fréquences possibles ? • Les différentes bandes de fréquences qui pourraient éventuellement être utilisées, en Europe, pour les services de télévision mobile sont les suivantes: • Bande III 174 – 238 MHz (TV analogique, TNT et DAB) • Bande IV 470 – 614 MHz (TV analogique et TNT) • Bande V 614 – 862 MHz (TV analogique et TNT) • Bande L (DAB Terrestre, ou T-DAB) • 1452 – 1467 MHz au niveau international • 1452 – 1479.5 MHz en Europe (CEPT) • Bande L (DAB Satellite, ou S-DAB) • 1467 – 1492 MHz au niveau international • 1479.5 – 1492 MHz en Europe (CEPT) • Bande UMTS terrestre • 1900-2170 MHz • Bande UMTS satellite • 2170-2200 MHz au niveau mondial Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  37. Services de télévision mobile • Il peut être envisagé de déployer du DVB-H dans les bandes actuellement attribuées au T-DAB pour faire de la diffusion radio (principalement en bande III) et de la diffusion de contenu vidéo à destination des mobiles (principalement en bande L T-DAB). • L’expérimentation du DVB-H aux Etats-Unis a actuellement lieu sur une bande de fréquences (1670-1675 MHz) voisine de la bande L. • Enfin, il faut noter que la canalisation actuelle de 1.5 MHz n’est pas adaptée au DVB-H, lequel requiert des canalisations de 5, 6, 7 ou 8 MHz. Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  38. DVB-H dans les bandes TNT UHF (bandes IV et V) • La technologie DVB-H a de nombreux atouts (faible consommation d’énergie, haute qualité même à grande vitesse, adaptabilité du format d ’affichage, etc..) et est appelée à s’imposer en Europe. • Comme pour tout produit destiné au grand public, l’enjeu, pour les industriels, est d’adresser le marché le plus large. En utilisant la même bande de fréquences que la TNT, les réseaux de télévision mobile pourraient se déployer en s’appuyant sur les sites d’émission de la TNT (pour la couverture à l’extérieur des bâtiments, principalement) et sur ceux des réseaux mobiles (pour la couverture à l’intérieur des bâtiments, principalement). • Enfin, par ses caractéristiques de propagation, la bande UHF est bien adaptée aux services de diffusion. • La technologie DVB-H en bande UHF présente les avantages et inconvénients suivants : Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  39. Analyse des avantages / inconvénients de chaque cas possible (1) Avantages • Bonne propagation à cette gamme de fréquences : les zones peu denses peuvent être couvertes avec moins d’émetteurs qu’à fréquences plus élevées ; • Réutilisation possible d’une grande partie du réseau d’émetteurs télévision existant ; • Nombre important de canaux (20 à 30 canaux à 256 kbps par multiplex de 8 MHz) ; • Bonne qualité en réception mobile, même à grande vitesse ; • Faible consommation de l’appareil mobile : l’autonomie peut être importante. Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  40. Analyse des avantages / inconvénients de chaque cas possible (2) • Inconvénients • Question de la disponibilité de fréquences en quantité suffisante, sur une zone géographique suffisante ; • Intégration de récepteurs spécifiques dans les mobiles ; • Mise en place de nombreux répéteurs (faible gain d’antenne du terminal) ; Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  41. DVB-H dans la bande L de la T-DAB • La densité du maillage des répéteurs nécessaires à la constitution d’un réseau DVB-H constitue la principale différence par rapport au cas précédent. Les fréquences étant plus élevées que celles de la TNT en bande UHF, l’utilisation des sites des émetteurs de télévision actuels n’est pas envisageable. • Au delà de cette différence, la technologie DVB-H en bande L (1452 – 1467 MHz) présente les avantages et inconvénients suivants : Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  42. Analyse des avantages / inconvénients de chaque cas possible Avantages • Bande identifiée au niveau international et peu utilisée en Europe (seules quelques utilisations en Allemagne) ; • Nombre relativement important de canaux utilisables (12 à 18 canaux à 256 kbps par multiplex de 5 MHz) ; • Bonne qualité en réception mobile, même à très grande vitesse ; • Faible consommation de l’appareil mobile : l’autonomie peut être importante. Inconvénients • Seulement 15 MHz sont disponibles ; • Planification contraignante pour assurer une couverture nationale ; • Nécessité de modifier la canalisation actuelle de la bande (la canalisation du T-DAB (1,5 MHz) est peu adaptée au DVB-H) ; • Intégration de récepteurs spécifiques dans les mobiles ; • Coûts d’infrastructures plus importants que dans le cas du DVB-H en bandes TNT UHF. Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  43. DVB-SH dans les bandes satellites UMTS 2 GHz • La diffusion par satellite permet d’offrir instantanément une couverture nationale avec cependant des contraintes liées à la couverture de l’intérieur des bâtiments et au nombre de programmes offerts. • Les répéteurs terrestres permettent de compléter l’offre de programmes et améliorer sensiblement la couverture à l’intérieur des bâtiments. Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  44. La technologie DVB-SH présente les avantages et inconvénients suivants : ( 1 ) Avantages • Pas de modification à apporter à l’organisation ou au type d’utilisation de la bande (la bande S est déjà attribuée au service mobile par satellite) ; • Réutilisation des sites existants (partage des systèmes d’antennes) de téléphonie mobile • Nombre important de canaux (27 canaux à 256 kbps par multiplex de 5 MHz) ; • Couverture nationale dès le lancement du service ; • Faible consommation de l’appareil mobile : l’autonomie peut être importante. Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  45. La technologie DVB-SH présente les avantages et inconvénients suivants : ( 2 ) Inconvénients • Nombre limitée de canaux s’il n’y a pas d’infrastructures terrestres (9 canaux à 256 kbps par fréquence de 5 MHz); • Couverture dans les bâtiments nécessitant la mise en place d’un réseau dense de répéteurs (ces répéteurs permettant également d’augmenter le nombre de programmes disponibles), • Intégration de récepteurs spécifiques dans les mobiles. Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  46. Les Technologies de Diffusion( 1) • Les réseaux cellulaires (UMTS) sont adaptés pour les services vidéo « point à point ». En revanche, ils ne le sont pas pour les services de diffusion d’un même programme vidéo vers un grand nombre d’utilisateurs (broadcast). Pour diffuser de tels contenus, les réseaux cellulaires doivent obligatoirement être complétés par des technologies de diffusion. Ainsi, en combinant technologies cellulaires et technologies de diffusion, les consommateurs pourront accéder à tous les types de contenus vidéos : vidéos courtes et spécifiques, et vidéos longues, • En mode diffusé, cette complémentarité permet, de surcroît, l’interactivité. Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  47. Les Technologies de Diffusion( 2 ) • La norme DVB-H est la norme de diffusion terrestre vers les mobiles qui est appelée à s’imposer en Europe • L’analyse qui a été conduite dans la présente présentation tend à montrer que le DVB-H est la norme qui présente le plus d’atouts, sur le plan technique et économique et qui est appelée à s’imposer en Europe, voire dans d’autres régions du monde, au cours des prochaines années. • L’introduction, en Algérie et d’autres pays, de cette norme permettra l’utilisation de terminaux performants et de faible coût. Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  48. Nokia N92 Nokia 7710 Siemens Produits DVB-H Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  49. Pace PVR-2-GO Chip DibCom avec PDA Produits DVB-H Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007

  50. Motorola Sagem My-Xo Produits DVB-H Séminaire ARPT_4 & 5 /12/ 2007