CARMEE
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 18

Pays des Trois Vallées et Vallées Bresles et Yères PowerPoint PPT Presentation


  • 50 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

CARMEE Centre d’Analyses Régional des Mutations de l’Économie et de l’Emploi. Éléments de diagnostic économie - emploi – éducation - formation. Pays des Trois Vallées et Vallées Bresles et Yères. Abbeville 27 Février 2007. Découpage du BEF Picardie Maritime et des Pays de Picardie.

Download Presentation

Pays des Trois Vallées et Vallées Bresles et Yères

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Pays des trois vall es et vall es bresles et y res

CARMEE

Centre d’Analyses Régional des Mutations de l’Économie et de l’Emploi

Éléments de diagnostic économie - emploi – éducation - formation

Pays des Trois Vallées

et Vallées Bresles et Yères

Abbeville27 Février 2007


Pays des trois vall es et vall es bresles et y res

Découpage du BEF Picardie Maritime et des Pays de Picardie

Trois Vallées

Vallée Bresles et Yères


Pays des trois vall es et vall es bresles et y res

Evolution globale de l’emploi : Trois Vallées

  • Chiffres clés :

  • 23489 emplois salariés privés au 1-01-2007

  • soit +5% en six ans (+2150 emplois)

    Principaux employeurs privés : Valéo (556), la Favi (414) et VKR (385)

    Principal employeur public : Centre hospitalier d’ Abbeville

  • L’emploi industriel demeure prépondérant, regroupant 40% des salariés

  • A partir de 2005, plusieurs plans sociaux importants ont entraîné un recul de l’emploi industriel

  • De façon générale, l’emploi se tertiarise notamment sur l’agglomération abbevilloise

  • La progression des services repose principalement sur le travail temporaire

  • L’emploi dans la construction progresse de +20% sur la période

Source : UNEDIC / traitement CARMEE

Données au 1er janv. de chaque année (provisoires pour 2006)


Pays des trois vall es et vall es bresles et y res

Trois Vallées : Principales évolutions d’emploi salarié

  • Les principaux reculs d’emploi concernent les activités industrielles « historiques » : métallurgie et transformation des métaux, industries des équipements mécaniques; industries du bois et du papier…

  • En revanche, les industries verrières sont dynamiques

  • L’intérim (+610) explique à lui seul 78% de la croissance des services aux entreprises

  • Beaucoup d’activités tertiaires se développent favorablement : conseils et assistance, santé action sociale, commerce de détail, hôtels et restaurants…

  • A l’inverse, baisse de l’emploi dans le transport (et logistique)

Source : UNEDIC / traitement CARMEE


Pays des trois vall es et vall es bresles et y res

Evolution globale de l’emploi : Vallées Bresles Yerres

  • Chiffres clés :

  • 4063 emplois salariés privés au 1-01-2007

  • soit +5% en six ans (+183 emplois)

    Principaux employeurs privés (> 200 salariés):

  • Caoutchouc modernes (Gamaches)

  • Auchan (Mers les B.)

  • Verreries du Courval (Gamaches)

  • Un pays fortement interdépendant avec les Trois Vallées et la Seine-Maritime

  • 53% des emplois relèvent de l’industrie, malgré un fort recul depuis 2004

  • Stabilité du commerce et de la construction

Source : UNEDIC / traitement CARMEE


Pays des trois vall es et vall es bresles et y res

Vallée Bresles Yerres : Principales évolutions par sous-secteur d’activité

  • La Vallée de la Bresle suit les tendances de l’ensemble de la Picardie Maritime :

  • Forte progression des services aux entreprises et intérim

  • Dynamisme des industries verrières

  • Progression du commerce de détail et de l’hôtellerie restauration

  • Recul important des activités métallurgiques, qui demeurent le premier secteur industriel en effectifs

Source : UNEDIC / traitement CARMEE


Pays des trois vall es et vall es bresles et y res

La demande d’emploi à l’ANPE : données générales

Ensemble des demandeurs d’emploiDonnées au 30-11-2007

  • La demande d’emploi dans la « mécanique-travail des métaux » regroupe près de 976 DEFM soit deux fois plus qu’en moyenne régionale (12,5% contre 5,6%)*

  • On observe également un sur-chômage dans les métiers de l’agriculture (6,3% contre 4,3%)*

  • En revanche, un chômage un peu moins prégnant qu’en moyenne pour le transport logistique et la gestion administration*

Les jeunes demandeurs d’emploi (<25 ans)Données au 30-11-2007

*Source : DRTEFP / données par domaine au 30/09/2006 pour l’ensemble de la Picardie Maritime


Pays des trois vall es et vall es bresles et y res

Niveau de formation des demandeurs d’emploi (au 30/09/2006)

Tous publics :

  • Forte présence des diplômés de niveau V parmi les demandeurs d’emploi (ensemble et jeunes)

  • Faible présence des niveaux IV et supérieurs

    Jeunes :

  • Sur les Trois Vallées, la part des niveaux IV et supérieurs est conforme à la moyenne régionale

  • Sur les Vallées Bresles et Yères, les jeunes de niveau IV et supérieur sont sur-représentés, notamment parmi les jeunes filles

Les pourcentages en italique portent sur des effectifs faibles. Les diplômes non précisés ne sont pas présentés dans le tableau (0,3% des effectifs).Jeunes : moins de 26 ans

Source : DRTEFP (Corinthe) / traitement CARMEE


Pays des trois vall es et vall es bresles et y res

Les demandeurs d’emploi jeunes (moins de 26 ans) :domaines d’inscription au chômage

  • Une forte concentration du chômage des jeunes dans les métiers du commerce, des services aux particuliers et la gestion administration (jeunes filles en grande majorité) ; mais cette tendance est plutôt moins marquée que dans l’ensemble régional

  • Des jeunes demandeurs d’emploi sur-représentés dans l’industrie, notamment au niveau V

  • Les jeunes demandeurs d’emploi de la gestion administration sont plus diplômés qu’en moyenne régionale (39% de niveau IV et 46% de niveau supérieur)

  • Sur-représentation des jeunes de niveau V dans le BTP (73%)

Source : DRTEFP / traitement CARMEEDonnées pour la Picardie Maritime au 30/09/2006


Pays des trois vall es et vall es bresles et y res

Les demandeurs d’emploi jeunes (moins de 26 ans) : principaux métiers recherchés

Familles professionnelles présentant le plus de jeunes DEFM inscrits

Niveau de formation des DEFM jeunes inscrits

  • Les « vendeurs sports loisirs équipement de la personne » sont en majorité diplômés de niveau V (55%) et IV (26%) ; mêmes tendances pour les employés de libre-service

  • Secrétaires bureautiques et assimilés : 58% de niveau IV et 23% de niveau supérieur

  • Pour les ouvriers non qualifiés de la mécanique / travail des métaux et des industries de process, on compte environ une moitié de jeunes de niveau V et un tiers de « sans qualification »

Source : DRTEFP / traitement CARMEEDonnées pour la Picardie Maritime au 30/09/2006


Pays des trois vall es et vall es bresles et y res

L’offre d’emploi ANPE par domaine et durée d’offres

  • La part des offres d’emploi durable (26,1%) est nettement en-deça de la moyenne régionale (38,9%)

  • La mécanique travail des métaux est deux fois plus présente dans l’offre d’emploi durable qu’en moyenne régionale même si elle propose en majorité des contrats courts (76% contre 69% en Picardie)

  • L’hôtellerie restauration offre une grande majorité de contrats courts (75% contre 41% en Picardie), mais est tout de même sur-représentée dans l’offre durable

  • Une offre d’emploi plus faible qu’en région pour le commerce, le transport logistique et le BTP

Offre durable : CDI et CDD de plus de 6 mois

Source : DRTEFP / traitement CARMEEDonnées enregistrées pour la Picardie Maritime en 2006


Pays des trois vall es et vall es bresles et y res

La relation entre offres et demandes d’emploi

  • Le ratio offre/demande d’emploi est conforme à la moyenne régionale

  • Toutefois la faible qualité de l’offre d’emploi amène à nuancer ce constat (1140 offres durables enregistrées en 2006)

  • Ainsi, les tensions observées (ratios >1) pour l’agriculture et l’hôtellerie restauration sont largement liées à la saisonnalité de l’activité

Source : DRTEFP / traitement CARMEEDonnées enregistrées en 2006 pour la Picardie Maritime


Pays des trois vall es et vall es bresles et y res

Eléments de synthèse et de prospective

Principales faiblesses

  • Une population peu formée et peu qualifiée, malgré une forte progression au cours des années 1990

  • De nombreux départs de jeunes étudiants et de jeunes actifs

  • Les difficultés des activités historiques de la métallurgie

  • Un niveau de chômage élevé, notamment parmi les jeunes

Principaux atouts

  • L’attractivité du littoral génère une croissance démographique et de nouveaux emplois

  • Une bonne accessibilité routière

  • Des spécialités industrielles bien structurées et leaders sur des marchés à forte valeur ajoutée (verrerie)

  • Quelques secteurs d’activité dynamiques : services aux entreprises, hôtellerie restauration, BTP, commerce de détails (dont grandes surfaces)

  • Les opportunités

  • Le développement du tourisme sur le littoral avec une attention à porter au développement durable

  • Des opportunités de développement liées à la position géographique de la zone et aux dessertes autoroutières (logistique…)

  • Les menaces identifiées

  • Une forte présence d’emplois industriels peu qualifiés, donc plus sensibles aux risques sur l’emploi

  • Une précarisation de l’emploi

  • Un vieillissement de la population, notamment dans le Vimeu et sur le littoral, avec des incertitudes sur la solvabilité des personnes âgées (frein à l’accès aux services de soins et d’aide à domicile)

Source : DRTEFP / traitement CARMEEDonnées enregistrées en 2006 pour la Picardie Maritime


Les grands enjeux emploi formation des secteurs qui recrutent d s le niveau v

Les grands enjeux emploi formation des secteurs qui recrutent dès le niveau V

1- Le BTP

Diagnostic local

  • Les enjeux du secteur en région

  • De fortes difficultés de recrutement quel que soit le métier

  • Enjeux sur la reprise & création d’entreprise

  • Les actions sur la représentation des métiers et l’amélioration des conditions de travail sont deux leviers d’action complémentaires

  • Forts enjeux sur la prise en compte du développement durable (éco-bâtiment) dans les formations

    En terme de flux, les capacités théoriques de l’offre de formation semblent bien adaptés. Les difficultés tiennent au remplissage des sections et des abandons en cours de cursus.

  • Fort développement du secteur depuis 5 ans

  • A l’ANPE, seule 1 offre d’emploi sur 5 porte sur un contrat durable (1 sur 3 en moyenne régionale)

  • Les opportunités d’emplois durables concernent surtout les maçons et les plombiers couvreurs chauffagistes

  • Un tiers des demandeurs d’emploi n’est titulaire d’aucun diplôme qualifiant


Les grands enjeux emploi formation des secteurs qui recrutent d s le niveau v1

Les grands enjeux emploi formation des secteurs qui recrutent dès le niveau V

2- Industrie et maintenance

Diagnostic local

Les enjeux du secteur en région

En dépit des réductions d’emploi, les entreprises industrielles semblent rencontrer des difficultés à pourvoir leurs emplois qualifiés :

  • Les pertes d’emploi portent majoritairement sur des emplois peu qualifiés

  • Les compétences sont difficilement transférables (à tous les niveaux de qualification).

  • La définition d’une offre de formation nécessite une approche affinée par activité et par territoire

  • La maintenance continue d’être créatrice d’emploi à partir du niveau IV

    • Les métiers de l’industrie représentent 21% de l’offre d’emploi locale

    • Les métiers de la métallurgie légère, serrurerie, robinetterie englobent à eux seuls 61% de ces offres

    • Des difficultés de recrutement sur certains postes très spécialisés (soudeurs, chaudronniers, régleurs, etc.)

    • Des besoins importants liés à la maintenance et à l’entretien à partir du niveau IV


    Pays des trois vall es et vall es bresles et y res

    Les grands enjeux emploi formation des secteurs qui recrutent dès le niveau V

    3- Transport logistique

    Diagnostic local

    Les enjeux du secteur en région

    • Les plateformes logistiques poursuivent leur développement dans la région.

    • Des offres d’emploi nombreuses, mais les demandes également

    • L’obtention des habilitations obligatoires est déterminante pour accéder à l’emploi

    • Fort recours au travail temporaire et aux CDD

    • Des conditions d’emploi plus favorables pour les techniciens / encadrants (niveau III)

    • Métiers de la conduite : difficultés de recrutement récurrentes pour les chauffeurs « grands routiers »

    • Le secteur est deux fois moins représenté localement qu’en moyenne régionale

    • L’offre d’emploi ANPE est également plus limitée

    • Mais des métiers très attractifs auprès des demandeurs d’emploi, notamment des hommes peu qualifiés


    Les grands enjeux emploi formation des secteurs qui recrutent d s le niveau v2

    Les grands enjeux emploi formation des secteurs qui recrutent dès le niveau V

    4- Hôtellerie restauration et métiers de bouche

    Diagnostic local

    Les enjeux du secteur en région

    Sont regroupés ici des métiers portant sur des qualifications très différentes mais avec des problématiques communes :

    • Un secteur en développement (hôtels et restaurants) et confronté à des pénuries de personnel.

    • Un enjeu sur la reprise et création d’entreprises (commerce)

    • Des métiers marqués par de fortes contraintes qui rebutent beaucoup de candidats (pénibilité physique, horaires décalés…)

    • L’apprentissage est la voie de formation privilégiée par les employeurs

    • L’hôtellerie restauration a créé 200 emplois salariés supplémentaires en 5 ans (+20%) et devrait poursuivre son développement

    • Les pénuries de personnel qualifié (cuisiniers) sont un frein au développement du secteur

    • Des besoins également pour les serveurs de café restaurant et employés de l’hôtellerie, mais soumis à une plus grande saisonnalité


    Les grands enjeux emploi formation des secteurs qui recrutent d s le niveau v3

    Les grands enjeux emploi formation des secteurs qui recrutent dès le niveau V

    5- Santé et aide à la personne

    • Les enjeux du secteur en région

    • Les recrutements dans la santé vont s’accroître d’ici 2015 sous le double effet du vieillissement de la population et des départs en retraite

    • Pour l’aide à la personne, les besoins sont largement déterminés par la solvabilité des ménages (et donc des aides publiques)

    • L’accès à la qualification des personnels déjà en place est une priorité pour ces professions

    Diagnostic local

    • Les emplois du secteur de la santé se sont développés depuis 5 ans (+14% parmi les salariés du régime général)

    • Pour les métiers des services aux particuliers, le volume d’offre d’emploi est trois fois moindre que celui des demandes

    • 42 % de ces demandeurs d’emploi n’ont aucun diplôme qualifiant


  • Login