UNIVERSITÉ CHEIKH
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 42

UNIVERSITÉ CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR PowerPoint PPT Presentation


  • 160 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

UNIVERSITÉ CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR. Centre d’Excellence Africain Santé de la Mère et de l’Enfant (CEA-SAMEF). Abuja 20-23 Mai 2014. CEA-SAMEF - http://www.ucad.sn – 5 Juillet 013. PLAN. Défis et objectifs Programmes de formation et domaines de recherche

Download Presentation

UNIVERSITÉ CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


UNIVERSITÉ CHEIKH

ANTA DIOP DE DAKAR

Centre d’Excellence Africain

Santé de la Mère et de l’Enfant

(CEA-SAMEF)

Abuja 20-23 Mai 2014

CEA-SAMEF - http://www.ucad.sn – 5 Juillet 013


PLAN

  • Défis et objectifs

  • Programmes de formation et domaines de recherche

  • Plan d’action pour attirer les étudiants régionaux

  • Les partenariats

    • Plan d’action pour un financement durable

    • Plan d’action pour la gestion de la qualité des programmes de formation

    • Indicateurs clés de suivi de performance

    • Facteurs de succès


Défi et objectifs

  • Au Sénégal, selon les données de l’enquête de démographie et de santé de 2011, le taux de mortalité infanto-juvénile est de 72‰ avec une mortalité infantile (0-1an) de 47 ‰ et surtout une forte mortalité néo-natale (0-1 mois) qui reste stagnante à 29 ‰.


Défi et objectifs

  • En Afrique au Sud du Sahara, 1 enfant sur 9 meurt avant son cinquième anniversaire.

  • En 2011 par exemple 1,1 million de nouveau-nés n'ont pas survécu à leur premier mois de vie.

  • Au même moment, 440 femmes africaines décèdent tous les jours des causes liées à l'accouchement ou au post-partum


Défi et objectifs

  • Les causes médicales de décès maternels sont essentiellement représentées par les hémorragies obstétricales (25 à 49% ), les infections (13 à 28%), l’hypertension artérielle et ses complications (10 à 15%).

  • Mais, de plus en plus, on assiste à une percée des causes non obstétricales comme le paludisme, l’anémie, la malnutrition, l’infection à VIH/SIDA.

  • En fait, ces causes sont favorisées par une conjonction de facteurs sanitaires, socioculturels et économiques


Défi et objectifs

  • Chez les nouveau-nés la morbi-mortalité est dominée par l’asphyxie périnatale, les infections néonatales et les complications liées aux faibles poids de naissance et la prématurité.

  • Chez l’enfant plus âgé, la morbi-mortalité est dominée par les maladies diarrhéiques, la malnutrition et la pathologie infectieuse (infections respiratoires aigues, paludisme; tuberculose…)


Défi et objectifs

  • C’est face à cette situation que l’UCAD a proposé la création d’un Centre d’Excellence Africain au Sénégal en santé de la mère et de l’enfant


Défi et objectifs

  • Le Centre est un consortium public de coopération scientifique placé sous la coordination de l’Université Cheikh Anta DIOP

  • Ce statut, lui permettra de construire des actions de coopération de long terme impliquant tout ou partie de ses composantes, tout en permettant à chaque opérateur de conserver ses responsabilités et ses statuts propres.


Défi et objectifs

  • Cette forme souple de coordination permettra de mobiliser, dans la durée, les compétences de recherche, d’enseignement et d’expertise des différentes parties prenantes sur des projets à l’échelle nationale et régionale dans le domaine de la santé de la mère et de l’enfant

  • La gouvernance du Centre est basée sur un modèle organisationnel à 5 niveaux différents et interconnectés qui garantira sa liberté d’action et son autonomie. Les organes de gouvernance mis en place sont:


Défi et objectifs

  • Le Comité national de suivi

  • La Direction

  • L’Equipe d’exécution

  • Le Conseil Scientifique

  • Le Comité de Conseillers


Défi et objectifs

  • Le défi que le Centre va relever est de contribuer, par la formation spécialisée de grande qualité, la recherche appliquée et l’expertise, à réduire les mortalités néonatales, infanto-juvéniles et maternelles au Sénégal et dans la Région africaine.

  • Les objectifs spécifiques du centre sont:


Défi et objectifs

  • Former des ressources humaines compétentes capables de soutenir le développement du Sénégal et des pays de la région dans le domaine de la protection de la santé de la mère et de l’enfant ;

  • Renforcer les capacités de recherche et d’expertise des structures de recherche membres du Centre afin de mener efficacement des activités de recherches appliquées et de diagnostic dans le domaine de la santé de la mère et de l’enfant


Objectifs du Centre

  • Renforcer les performances des partenaires académiques nationaux et régionaux en matière de formation, de recherche et d’expertise dans le domaine de la santé de la mère et de l’enfant ;

  • Renforcer les capacités institutionnelles d’intervention des partenaires nationaux et régionaux non académiques dans le domaine de la santé de la mère et de l’enfant


Objectifs du Centre

  • Promouvoir une coopération durable entre les partenaires académiques et non académiques impliqués dans la vie scientifique du Centre

  • Garantir la liberté d’action du Centre, l’efficacité de ses activités de gestion comptable, financière et administrative et l’implication des partenaires dans la gestion des activités du Centre


Programmes de formation des ressources humaines


Offres de formation du niveau Diplôme Universitaire (DU)

8 programmes prévus:

  • Ecographie en gynécologie et obstétrique 

  • Coelioscopie opératoire en gynécologie 

  • Chirurgie vaginale et périnéale 

  • Mécanique et techniques obstétriques 

  • Vaccinologie 

  • Médecine d’urgence 

  • Périnatologie 

  • Rétrovirologie biologique


Offres de formation du niveau Master

12 programmes prévus

  • Histologie

  • Embryologie et Cytologie 

  • Santé publique

  • Nutrition et Alimentation humaines

  • Santé communautaire

  • Gestion des programmes de santé

  • Biochimie et génie génétique

  • Hématologie biologique

  • Biologie et contrôle des parasites

  • Immuno-infection

  • Santé au travail 

  • Ultrasonologie médicale 


Offres de formation du niveau Diplôme d’Etudes Spécialisées

  • 19 programmes prévus

  • Anesthésie-réanimation; Cancérologie ;

  • Cardiologie ; Chirurgie buccale ;

  • Chirurgie générale ; Dermatologie-vénérologie ;

  • Gynécologie-Obstétrique ; Hématologie Clinique ;

  • Maladies infectieuses ; Ophtalmologie ;

  • Biologie Clinique ; Pédiatrie ;

  • Psychiatrie ; Radiologie et Imagerie médicale ;

  • Néphrologie ; Chirurgie pédiatrique ;

  • Parodontologie ; Santé Publique ;

  • Chirurgie thoracique et cardiovasculaire


Offres de formation du niveau Doctorat

  • 5 programmes prévus

  • Nutrition et alimentation humaines ;

  • Santé Publique ;

  • Biologie et Pathologies Humaines ;

  • Entomologie  médicale

  • Sciences Odontologiques


Plan d’action pour attirer les étudiants régionaux


Actions retenues

  • Promouvoir le centre et ses activités à travers divers moyens de communication

  • Offrir des formations spécialisées spécifiques de qualité

  • Faciliter l’accès à des plateaux techniques spécialisés de recherche et d’exploration de qualité

  • Rendre disponible des structures d’accueil et d’hébergement des étudiants dans le cadre d’un partenariat public-privé


Les partenariats


Le Centre a des partenaires scientifiques et techniques au niveau national, régional et international.

Par exemple, au niveau national, avec l’Institut Pasteur de Dakar et le Laboratoire Bio24


Partenariat avec l’Institut Pasteur de Dakar

  • L’Institut Pasteur de Dakar est une structure privée de recherche.

  • Sa participation s’appuiera sur l’implication de ses unités dans les activités de recherche, de formation et d’expertise du Centre. Ces unités sont :

    • Unité des Arbovirus et Virus des fièvres hémorragiques ; Unité de Virologie Médicale ; Unité d’Immunologie ; Unité d’Epidémiologie ; Unité d’Entomologie Médicale ; Unité de bactériologie Expérimentale; Unité du vaccin Fièvre jaune; Laboratoire d’Analyses Médicales


Partenariat avec Bio24

  • Bio24 est un laboratoire privé d’analyse médicale.

  • Ce laboratoire accueillera des étudiants en stage dans ses structures d’analyse.


Plan d’action pour un financement durable


Politiques proactives de génération de revenus

  • Contribution des apprenants

  • Vente d’expertise

  • Candidatures à des appels d’offres de projets

  • Collecte de fonds et de dons

  • Subventions de l’Etat


  • Plan d’action pour la gestion de la qualité des programmes de formation


Evaluation des programmes en vue de leur accréditation

  • L’auto-évaluation sera faite par la Cellule Interne d'Assurance-Qualité de l’UCAD

  • L  ’évaluation externe nationale sera faite par l’Autorité Nationale d'Assurance Qualité (ANAQ)

  • L’évaluation externe régionale sera faite par le Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES)

  • L’évaluation internationale sera faite par la Conférence Internationale des Doyens de Facultés de Médecine d’Expression Française (CIDMEF)


Indicateurs clés de suivi de la performance


ILD 2: Enseignement et recherche


ILD 2: ILD 2: Enseignement et recherche


ILD 2: Enseignement et recherche


ILD 2: Enseignement et de recherche


ILD 2: Enseignement et de recherche


Facteurs de succès


Facteurs de succès retenus

  • Qualité et spécificité des programmes de formation et des plateaux techniques de recherche et d’exploration

  • Qualité et efficacité des partenariats

  • Efficacité du modèle organisationnel de gestion et de gouvernance et dynamisme de l’équipe d’exécution


Qualité des programmes et des plateaux techniques

  • Elle garantira l’attractivité du Centre pour les étudiants, les professeurs, les agents de santé et les bailleurs de fonds

  • Cette attractivité assurera au Centre des ressources financières additionnelles


Qualité et efficacité des partenariats

  • Le partenariat scientifique et technique est le moyen le plus efficace pour le Centre de renforcer et d’élargissement ses champs de compétences, soit en créant de la complémentarité avec certains partenaires dans ses domaines de formation, de recherche et d’expertise soit en s’ouvrant à des domaines nouveaux avec d’autres partenaires.


Efficacité du modèle de gouvernance et dynamisme de l’équipe d’exécution

  • L’autonomie du Centre, sa liberté d’action , l’efficacité et l’efficience des ses activités de formation, de recherche, d’expertise et de gestion administrative et financière dépendent largement de l’efficacité du modèle de gestion et gouvernance et du dynamisme de l’équipe d’exécution


Conclusion

  • Telles sont les grandes lignes des défis, des objectifs, du plan d’action et des indicateurs de suivi de la performance du CEA-SAMEF

  • .


MERCI

DE VOTRE AIMABLE ATTENTION !!!


  • Login