la formation distance au secondaire cinq ans apr s la cr ation de la sofad bilan et perspectives
Download
Skip this Video
Download Presentation
LA FORMATION À DISTANCE AU SECONDAIRE CINQ ANS APRÈS LA CRÉATION DE LA SOFAD BILAN ET PERSPECTIVES

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 43

LA FORMATION À DISTANCE AU SECONDAIRE CINQ ANS APRÈS LA CRÉATION DE LA SOFAD BILAN ET PERSPECTIVES - PowerPoint PPT Presentation


  • 60 Views
  • Uploaded on

LA FORMATION À DISTANCE AU SECONDAIRE CINQ ANS APRÈS LA CRÉATION DE LA SOFAD BILAN ET PERSPECTIVES. Présentation au colloque du CQFD le 9 mai 2001. I - Mon objectif.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' LA FORMATION À DISTANCE AU SECONDAIRE CINQ ANS APRÈS LA CRÉATION DE LA SOFAD BILAN ET PERSPECTIVES' - burt


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
la formation distance au secondaire cinq ans apr s la cr ation de la sofad bilan et perspectives
LA FORMATION À DISTANCE AU SECONDAIRECINQ ANS APRÈS LA CRÉATION DE LA SOFADBILAN ET PERSPECTIVES

Présentation au colloque du CQFDle 9 mai 2001

i mon objectif
I - Mon objectif
  • situer la réalité de la formation à distance au secondaire dans une perspective qui va de la fin de la guerre... jusqu’au milieu de la présente décennie
  • faire connaître les réalisations des 5 dernières années
  • identifier les axes majeurs de développement
ii contenu de la pr sentation
II - Contenu de la présentation
  • Un peu d’histoire
  • L’évolution de la situation depuis 5 ans
  • Projets de production en cours
  • Projets majeurs en phase préliminaire
  • Perspectives de développement
  • Partenariats, collaborations et ressources recherchées
iii un peu d histoire
III - Un peu d’histoire
  • 1946
    • création de la Direction des cours par correspondance
  • 1980... les année glorieuses
    • Octo-Puce
    • Octo-Giciel
  • 1990
    • Du français sans fautescours personnalisé, sur support imprimé avec correction automatisée
un peu d histoire suite
Un peu d’histoire… suite
  • 1991
    • le volet collégial se sépare du volet secondaire... création du CCFD
    • les orientations ministérielles vont restreindre les champs occupés par la formation à distance au secondaire
un peu d histoire suite1
Un peu d’histoire… suite
  • 1994
    • création du CLIFAD(comité de liaison en formation à distance)
    • décision gouvernementale de déconcentrer les services de formation à distance vers les commissions scolaires et de créer un organisme central de production, de recherche et de développement
un peu d histoire suite2
Un peu d’histoire… suite
  • 1995
    • début des activités des services de

formation à distance dans

les commissions scolaires

  • 1996
    • naissance officielle

de la SOFAD

un peu d histoire suite3
Un peu d’histoire… suite
  • 1998
    • lancement de notre premier cours Web :

Du français sans fautes sur Internet

  • 2001
    • première présentation publique

des réalités des cinq premières

années du modèle mixte

(un organisme central et un réseau de multiples

organismes dispensateurs de services)

iv l volution de la situation depuis 5 ans
IV - L’évolution de la situation depuis 5 ans

En une quinzaine de vignettes...

1 r duction du nombre de points de services dans les commissions scolaires
1. Réduction du nombre de points de services dans les commissions scolaires
  • 1995 57
  • 2000 37
  • bilan - 35 %
2 hausse substantielle des inscriptions aux cours
2. Hausse substantielledes inscriptions aux cours
  • 1995 10 778
  • 2000 19 157
  • bilan + 78 %
3 hausse substantielle des l ves inscrits
3. Hausse substantielle des élèves inscrits
  • 1995 5 373
  • 2000 8 752
  • bilan + 63 %
4 baisse soutenue du volume d activit s dans les centres d ducation des adultes
4. Baisse soutenue du volume d’activités dans les centres d’éducation des adultes
  • 1995 32 102 553
  • 2000 25 114 285
  • bilan - 21,8 %
5 le mode f d gagne du terrain comparativement au mode autodidacte
5. Le mode FÀD gagne du terrain comparativement au mode autodidacte

FÀD Autodidaxie 1995 60,4 % (10 778) 39,6 % (7 077) 2000 74,6 % (19 157) 24,4 % (6 183)

6 les services de f d desservent un nombre croissant de personnes
6. Les services de FÀD desservent un nombre croissant de personnes

1995 1892000 518bilan + 174 %

7 le nombre moyen d inscriptions par l ve augmente tr s l g rement
7. Le nombre moyen d’inscriptions par élève augmente très légèrement

1995 2,012000 2,19bilan + 9 %

8 les hommes utilisent de plus en plus la formation distance
8. Les hommes utilisent de plus en plusla formation à distance

pourcentage d’hommes 1995 39,3 % 2000 44,6 %

9 la client le est de plus en plus jeune
9. La clientèle estde plus en plus jeune

les 16-19 ans âge moyen dans le total 1995 27,2 ans 23,9 % 2000 24,9 ans 35,7 %

10 une forte concentration g ographique des utilisateurs
10. Une forte concentration géographique des utilisateurs
  • Depuis 1995Sur-représentation de la grande région montréalaise dans la clientèle de la FÀD
  • En 1999-2000Deux régions, soit la Mauricie — Centre-du-Québec et Laval — Laurentides — Lanaudière, ont connu une très forte croissance de clientèle. Elles ont en fait fourni à elles seules 86,8 % de l’augmentation des inscriptions depuis cinq ans.
11 la croissance observ e des effectifs est concentr e dans quelques r gions
11. La croissance observée des effectifs est concentrée dans quelques régions
  • 1995Le niveau d’activité est très variable selon les CS.
  • 2000De nombreux points de service à l’activité quasi inexistante sont disparus. De grands écarts de niveau d’activité demeurent cependant.
la croissance observ e suite
La croissance observée… suite
  • En fait, de 1995 à 2000, près des deux tiers de l’augmentation des inscriptions sont attribuables à seulement deux CS, soit la CS de la Riveraine (de la région Mauricie — Centre-du-Québec), avec 35,4 % de l’augmentation, et la CS de la Seigneurie-des-Mille-Îles (de la région Laval — Laurentides — Lanaudière), avec 27,3 % de l’augmentation. Si l’on ajoute à cela 12,5 % de l’augmentation attribuable à la CS de Laval, les trois quarts de l’augmentation des inscriptions en cinq ans sont le fait de trois CS sur 37.
12 les cours d velopp s par la sofad sont relativement r cents
12. Les cours développés par la SOFADsont relativement récents
  • 1995 1502000 182bilan + 20 %
  • Avec le développement d’environ 25 nouveaux cours par année, on peut estimer que près de 70 % des cours élaborés par la SOFAD ont moins de 5 ans.
13 les sites d apprentissage se multiplient
13. Les sites d’apprentissagese multiplient
  • 1995 aucun site Web
  • 2000 2 sites complets 2 sites complémentaires 2 sites complets en développement
14 les l ves ont g n ralement une perception tr s positive de nos outils
14. Les élèves ont généralement une perception très positive de nos outils
  • Dans certains milieux, les élèves réclament d’avoir accès à des outils de la SOFAD
  • Selon notre enquête de l’an 2000 auprès de la clientèle des commissions scolaires, voici la proportion de répondants dont l’évaluation est très positive :
une perception tr s positive de nos outils suite
Une perception très positivede nos outils… suite

Provenance du matériel SOFAD autreClarté des textes 44 % 34 %Qualité visuelle 49 % 44 %La théorie prépare bien44 % 29 %

15 perception que les l ves ont de la formation distance
15. Perception que les élèves ont de la formation à distance
  • Satisfaction face au soutien pédagogique
    • très satisfaits 56 %
    • plutôt satisfaits 37 %
  • Satisfaction par rapport à la FÀD
    • Très satisfaits 43 %
    • Plutôt satisfaits 45 %
perception que les l ves ont de la formation distance suite
Perception que les élèvesont de la formation à distance… suite
  • À l’avenir, étudier plutôt à distance ou en établissement
    • En établissement 52 %
    • À distance 48 %
v projets de production dans l ann e en cours
V - Projets de production dans l’année en cours
  • dans la présente année, nous travaillons au développement de 40 nouveaux cours
    • plusieurs utiliseront un CD-rom ou un site, en complément d’un outil imprimé
    • 2 nouveaux cours seront entièrement sur le Web
  • 25 autres cours ont été approuvés et sont en attente de confirmation de financement
projets de production dans l ann e en cours suite
Projets de production dans l’année en cours… suite
  • des tests de classement en ligne
    • dans la perspective d’outils de reconnaissance des acquis en ligne
    • développement d’une infrastructure réutilisable
    • pour l’instant, porterait sur les tests de classement en vigueur en français, en mathématiques et en anglais langue seconde
    • projet subventionné par le MEQ
projets de production dans l ann e en cours suite1
Projets de production dans l’année en cours… suite
  • mise en ligne de nos 24 cours de secrétariat, en partenariat avec deux commissions scolaires
    • le travail est commencé sur les deux premiers cours
    • en attente de confirmation de financement pour les autres
vi projets majeurs approuv s mais en phase pr liminaire
VI - Projets majeurs approuvés mais en phase préliminaire
  • projet TACTIC, en partenariat avec la Commission scolaire des Découvreurs et plusieurs partenaires ministériels
    • production en ligne de tous les cours obligatoires du secondaire
    • en attente de confirmation de financement
projets majeurs approuv s mais en phase pr liminaire suite
Projets majeurs approuvés mais en phase préliminaire… suite
  • la chimie en ligne, en partenariat avec la firme Micro-Intel
    • adaptation et médiatisation de contenus existants
    • en attente de confirmation de financement
    • pourrait éventuellement couvrir tous les cours de sciences du secondaire
vii perspectives de d veloppement
VII - Perspectivesde développement
  • De nouveaux créneaux
    • la formation sur mesure à distance
    • l’alphabétisation
    • la formation générale des jeunes... en particulier les jeunes à domicile
    • le marché international
perspectives de d veloppement suite
Perspectivesde développement… suite
  • De nouvelles façons de faire
    • exploitation optimale des possibilités des NTF … pour enrichir les expériences d’apprentissage

et donner le goût de la formation à distance … pour que le Québec prenne sa place

perspectives de d veloppement suite1
Perspectivesde développement… suite
  • diversification des canaux de diffusion
    • pour les outils imprimés
      • commandes en ligne
      • ventes de licences d ’utilisation de fichiers pdf,sur CD-ROM ou via téléchargement
    • pour les cours en ligne... inscription, interactivité et collaboration
    • granularisation et ré-utilisation de nos objets d’apprentissage
perspectives de d veloppement suite2
Perspectivesde développement… suite
  • développement de partenariats
    • avec d’autres organismes producteurs
    • avec des commissions scolaires
    • avec des firmes privées
    • des organismes hors Québec
viii partenariats collaborations et ressources recherch es
VIII - Partenariats, collaborations et ressources recherchées
  • sur quoi
    • des systèmes d’apprentissage
    • la conception et la production d’objets d’apprentissageet de cours complets
    • des recherches
partenariats collaborations et ressources recherch es suite
Partenariats, collaborations et ressources recherchées… suite
  • avec qui
    • avec les commissions scolaires
    • avec les autres organismes de la formation à distance
    • avec les instances ministérielles
    • avec les firmes privées
    • avec les individus (contractuels)
partenariats collaborations et ressources recherch es suite1
Partenariats, collaborationset ressources recherchées… suite
  • rôles et services attendus
    • concepteurs (d’environnements et d’activités)
    • rédacteurs (environnement imprimé et environnement Web)
    • graphistes
    • infographes
    • programmeurs
r les et services attendus suite
rôles et services attendus… suite
  • médiatiseurs
  • producteurs
  • réviseurs linguistiques
  • traducteurs
  • techniciens informatiques
  • spécialistes des nouvelles technologies
  • administrateurs de bases de données
  • chargés de projets (coordonnateurs pédagogiques)
  • représentants (spécialistes du marketing)
en guise de conclusion
En guise de conclusion
  • beaucoup de chemin parcouru,qualitativement et quantitativement
  • le virage technologique est bien maîtrisé et sera notre principal vecteur de changement
en guise de conclusion suite
En guise de conclusion… suite
  • beaucoup de défis à surmonter
    • nouvelles technologies
    • nouvelles façons de faire
    • clarifier notre rôle et nos moyens dans le réseau de l’éducation
  • beaucoup d’opportunités
  • faudra refaire le point dans 5 ans!
pour en apprendre davantage sur la sofad
Pour en apprendre davantagesur la SOFAD
  • Visiter notre site Web à l ’adressehttp://www.sofad.qc.ca
  • Cette présentation est disponible à l ’adressehttp://www.sofad.qc.ca/pierre
ad