Cyanobact ries
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 21

Cyanobactéries PowerPoint PPT Presentation


  • 369 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Cyanobactéries. Qu’est-ce qu’une cyanobactérie ? Eubactéries Gram – Photosynthèse Photolithotrophes. Cyanobactéries. Quand sont-elles apparues ?. Importance historique sous-estimée par les représentations en spirale. Cyanobactéries. Quand sont-elles apparues ?. Cyanobactéries.

Download Presentation

Cyanobactéries

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Cyanobact ries

Cyanobactéries

Qu’est-ce qu’une cyanobactérie ?

Eubactéries

Gram –

Photosynthèse

Photolithotrophes


Cyanobact ries1

Cyanobactéries

Quand sont-elles apparues ?

Importance historique

sous-estimée par les

représentations en spirale


Cyanobact ries2

Cyanobactéries

Quand sont-elles apparues ?

Cyanobactéries

Oxygénation

Archéen

Monde actuel


Cyanobact ries3

Cyanobactéries

Importance évolutive ?

Ozone

+ Eukaryotes

+ Chloroplastes

= Vie aérienne


Cyanobact ries4

Cyanobactéries

Une vie Archéenne

UV, atmosphère, lumière… :

L’énergie solaire est 40-60 % plus faible

Les flux d’UV sont 10 fois plus élevés

Les UV actifs sont 1000 fois plus forts

Sélection de stratégies et d’équipements pour capter la lumière et protéger la cellule


Cyanobact ries5

Cyanobactéries

Une vie Archéenne: capter la lumière


Cyanobact ries6

Cyanobactéries

Une vie Archéenne: protéger la cellule

Stress photo-oxydatif (UV) : Scytonémine, Carotènes

Autres molécules: tout un arsenal chimique

Anti-osmotiques, Anti-oxydants, Anti-bactériens,

Anti-proliférants, Agents allélopathiques, Protéines,

Pigments… Autant de molécules potentiellement utiles pour la santé humaine


Cyanobact ries7

Cyanobactéries

Production de cyanobactéries: Spirulines


Cyanobact ries8

Cyanobactéries

Production de cyanobactéries: Aphanizomenon


Cyanobact ries9

Cyanobactéries

Sous-produits cyanobactériens: il y a un ‘‘mais ’’

Spirulines: responsables d’empoisonnements de flamants roses au Kenya par des neurotoxines

Aphanizomenon: contamination par Microcystis, 80 % des compléments alimentaires testés dépassent les normes en hépatotoxines

Ref.: Schaeffer et al. 2009, Gilroy et al. 2000, Lawrence et al. 2001, Ballot et al. 2005, Ortelli et al. 2008, Rellàn et al. 2009,

Heussner et al. 2012…


Cyanobact ries10

Cyanobactéries

Microcystines, Nodularines: hépatotoxines

Hépatotoxiques: ref.

Carcinogèniques: ref.

Oestrogèniques: ref.

Mutagènes: ref. ?


Cyanobact ries11

Cyanobactéries

Anatoxines, Saxitoxines… : neurotoxines

PSP toxins


Cyanobact ries12

Cyanobactéries

Cylindrospermopsines: cytotoxines

Hépatotoxiques: ref.

Cytotoxiques: ref.

Autres toxines:

LPS, EPS : allergènes (ref.)

βMAA : promo. maladies neurodégénératives (ref.)


Cyanobact ries13

Cyanobactéries

Toxicité comparée: un risque réel


Cyanobact ries14

Cyanobactéries

Réglementations internationales

Illu.: tableau seuils

Selon pays


Cyanobact ries15

Cyanobactéries

Modalités de suivi en France :

Eaux brutes: baignades

Densité cellulaire (effectifs), selon seuils OMS (1999)

Microcystines (concentration), selon avis CSHPF (2003)

Eaux traitées distribuées:

Microcystines (concentration), selon avis AFSSA (2004)


Cyanobact ries16

Cyanobactéries

Gestion : Comment définir une crise ?

Protocole générique :

1- Suivi resserré si effectifs > 20 000 cell/ml

2- Analyses de toxines si effectifs > 100 000 cell/ml

3- Fermeture de la baignade si :

- Ecume flottante sur la plage

- Et/ou Microcystines > 25 µg/l


Cyanobact ries17

Cyanobactéries

Gestion : Comment définir une crise ?

Suivi resserré si > 20 000 cell/ml soit 46 % du temps

Analyses MCs si > 100 000 cell/ml soit 22 % du temps

Mais: les MCs sont plus fréquemment détectées quand les effectifs sont inférieurs à 100 000 cell/ml (Bretagne 2004-2011, projet Oracle)


Cyanobact ries18

Cyanobactéries

Comment intégrer l’évolution climatique ?

Lutte contre l’eutrophisation: réduit les effectifs de cyanobactéries

Réchauffement climatique: lumière et chaleur favorisent les cyanobactéries toxinogènes

Remplacement des proliférations par des épisodes toxiques plus fréquents ?


Cyanobact ries19

Cyanobactéries

Comment gérer une crise ?

Fermeture de la baignade si

- Ecume flottante sur la plage : # 3 % des cas

- Et/ou Microcystines > 25 µg/l : # 0.5 % des cas

Bilan:

- Situation ‘normale’: 54 % des cas

- Situation ‘extrème’: 4 % des cas

Dans 25-30 % des cas, la situation est considérée comme ‘à risque’ sans fournir de base réglementaire pour fixer la conduite à tenir


Cyanobact ries20

Cyanobactéries

Comment gérer une crise ‘ordinaire’ ?

  • Quelle conduite tenir pour :

  • Les enfants et adolescents ?

  • Les activités nautiques hors baignade ?

  • Les risques associés aux autres toxines ?

  • Les expositions aux faibles concentrations ?


  • Login