Les révolutions dans le monde - PowerPoint PPT Presentation

zoltin
les r volutions dans le monde n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Les révolutions dans le monde PowerPoint Presentation
Download Presentation
Les révolutions dans le monde

play fullscreen
1 / 32
Download Presentation
Les révolutions dans le monde
56 Views
Download Presentation

Les révolutions dans le monde

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Les révolutions dans le monde Au 18e et 19e siècle, des nouvelles idées de liberté et d’égalité se répandent dans toute l’Europe et entraînent des bouleversements. Durant la Renaissance, les humanistes redécouvrent les valeurs démocratiques de la Grèce antique et diffusent leurs idées. Les peuples se révoltent contre les différentes monarchies et aristocraties.

  2. Les révolutionnaires de ce monde

  3. Les révolutions contemporaines Encore à nos jours, au 20e et 21e siècle, il y a des mouvements révolutionnaire comme le printemps arabe qui a débuté en 2010 et qui a encore lieu dans les pays comme la Syrie en 2013. Les populations arabes ont fait chuter leurs monarques et dictateurs pour prendre le pouvoir en main.

  4. Le siècle des Lumières • Le siècle des Lumières est un mouvement culturel, de philosophes et de scientifiques intellectuels dans les pays de culture européenne au xviiiesiècle. Leur but est de réformer la société et de faire progresser les connaissances. Ils encouragent la science et l’échange intellectuel. Ils s’opposent à la superstition, à l’intolérance et aux abus de l’Église et de l’État.

  5. L’Encyclopédie (1751 – 1772) • Le philosophe Denis Diderot et le mathématicien Jean d’Alembert rédigent une première «Encyclopédie» qui est largement diffusée. Des spécialistes de tous les domaines participent à sa réalisation comme les philosophes Jean-Jacques Rousseau et Voltaire.

  6. John Locke (1632 – 1704) • Ce philosophe anglais défend la tolérance religieuse. • Il avance que le peuple a des droits naturels comme la liberté, la sécurité et la vie. • Il propose une sorte de «contrat social» entre le peuple et son souverain.

  7. Montesquieu (1689 – 1755) • Ce philosophe français critique l’absolutisme royal et propose une séparation des pouvoirs. • Il propose que les pouvoirs exécutif, judiciaire et législatif ne doivent pas être exercés par la même personne. • Il idéalise ainsi la monarchie britannique qui est alors beaucoup moins restrictive que celle de France.

  8. Voltaire (1694 – 1778) • Cet écrivain parisien est aussi impressionné par le modèle de séparation des pouvoirs du Parlement britannique et diffuse ses idées dans ses «Lettres philosophiques».

  9. Jean-Jacques Rousseau (1712 – 1778) • Pour ce philosophe suisse, l’être humain est dès sa naissance corrompu par la société. • Pour lui, la propriété est la source de toutes les inégalités. • Il propose des réformes démocratiques et souhaite que tous les citoyens soient égaux. • Il propose un retour à la nature et préfère développer les talents naturels des enfants au lieu de leur faire apprendre des leçons trop complexes.

  10. La révolution américaine • Les habitants des Treize colonies se révoltent contre les décisions économiques de l’Angleterre. L’Angleterre impose une taxe sur le sucre en 1764. Elle interdit la fabrication de pièces de monnaie dans la colonie en 1764. On impose l’achat de timbres pour les apposer sur les documents officiels en 1765. Les taxes dans les colonies sont encore une fois montées en 1766. En 1767, on impose une taxe sur le papier, le plomb, le thé et le verre. L’Angleterre cherche désespérément de financer ses guerres et ses quêtes d’expansion.

  11. Le Boston Tea Party • En 1773, la Compagnie anglaise des Indes orientales éprouve de graves difficultés financières. La Grande-Bretagne l’autorise alors à vendre son thé au plus bas prix en Amérique. Cela menace les entreprises des marchands américains. Ils s’attaquent alors aux trois navires de la Compagnie et envoient leur cargaison par-dessus bord.

  12. Les premiers conflits • En 1775, les patriotes américains stockent des armes en prévision d’une guerre. La Grande-Bretagne envoie une armée pour détruire les armes stockées près de Boston. Une première fusillade éclate. Il y a beaucoup de victimes, mais ce sont les Anglais qui doivent battre en retraite. • Le Congrès continental est une assemblée qui réunit les représentants élus des colonies. En Amérique, un premier Congrès a lieu en 1774 et ensuite un autre en 1775. Lors du troisième Congrès en 1776, les patriotes américains s’opposent définitivement à la Grande-Bretagne: ils déclarent l’Indépendance des États-Unis d’Amérique.

  13. La déclaration d’Indépendance • Un comité de cinq membres du Congrès rédige la déclaration d’Indépendance. Elle comporte 27 accusations contre le roi de Grande-Bretagne, Georges III. Les Américains soulignent que certains droits naturels comme leur liberté, leur recherche du bonheur, leur sécurité et même leurs vies ne sont pas respectés. Le 4 juillet 1776, le Congrès adopte la déclaration d’Indépendance.

  14. La guerre d’indépendance des États-Unis (1775 – 1783) • Les premières batailles sont encore remportées par l’armée anglaise grâce à son expertise comme les batailles de Bunker Hill (1775) et de New York (1776). • Après la victoire américaine lors de la bataille de Saratoga (1777), la France se joint à la guerre et soutient les Américains pour nuire à son ennemi héréditaire qui est la Grande-Bretagne. La France est aussi le premier pats à reconnaître officiellement les États-Unis d’Amérique comme État indépendant. • La victoire franco-américaine de Yorktown (1781) met fin à la guerre.

  15. Le traité de Versailles Ce n’est que lors de la signature du traité de Versailles (1783) que la Grande-Bretagne reconnaît les États-Unis comme un État indépendant.

  16. La Constitution américaine • Le Congrès adapte la Constitution du pays en 1787. Il s’agit de la base d’un État démocratique. Il est pourtant difficile de trouver un équilibre entre les domaines réservés au gouvernement central et les domaines réservés aux différents États. • Le «Bill of Rights» (Déclaration des droits) de 1789 garantit plus de libertés naturelles et individuelles et a pour but d’empêcher de possibles mouvements séparatistes.

  17. L’expansion territoriale • Dans les prochaines années, l’arrivée de nouveaux immigrants augmente le besoin en terres cultivables. On organise alors la Conquête de l’Ouest. • On achète la Louisiane en 1803 et la Floride en 1819. • Aujourd’hui, les États-Unis sont composés de 50 États ainsi que du district de Columbia (la capitale fédérale de Washington D.C.) et de quelques territoires non incorporés (comme le Porto Rico).

  18. La Révolution française • La première grande révolution pour la démocratie en Europe a lieu en France entre 1789 et 1799. Le peuple se sent étouffé par le pouvoir absolu de la monarchie et instaure une république marquée du signe de la liberté.

  19. Les états généraux • En 1789, la France est presque en faillite après de nombreuses guerres et son implication dans la guerre d’indépendance des États-Unis. • Le roi convoque les états généraux pour rassembler le clergé, la noblesse et le tiers état. Vu que les nobles refusent de payer des impôts, le tiers état est encore gravement touché par de différentes mesures.

  20. La prise de la Bastille • Les élus du tiers état se constituent en Assemblée nationale et décident de ne pas se séparer avant de s’être dotés d’une constitution. Une foule armée se rend à la Bastille pour chercher de la poudre à canon pour se défendre en cas d’attaque du militaire et pour libérer des prisonniers. La situation s’intensifie et finit en massacre.

  21. Le restructuration de la France • Le tiers état abolit les privilèges des nobles en 1789. • Les révolutionnaires mettent un terme aux ordres religieux en 1790. • Le 3 septembre 1791, l’Assemblée adopte une Constitution. On sépare les pouvoirs et se dote d’une monarchie constitutionnelle. • Le pouvoir législatif est assuré par l’Assemblée nationale. • Le pouvoir judiciaire est confié à des juges élus par le peuple. • Le pouvoir exécutif est conservé par le roi qui a le droit de véto.

  22. La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen • Le 26 août 1789, l’Assemblée nationale adopte la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen. Celle-ci énonce les droits fondamentaux des citoyens d’après les idées des philosophes des Lumières. • L’article premier stipule que «les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits».

  23. La fin de la monarchie • La monarchie constitutionnelle n’est pas un succès: le roi abuse de son droit de véto et les problèmes d’insécurité et de pauvreté ne se règlent pas. • En 1792, la France entre en guerre contre l’Autriche. L’Assemblée espère que la guerre va faire tomber la royauté française, mais le roi souhaite une victoire autrichienne pour rétablir la monarchie absolue. • Une nouvelle Convention est convoquée. On abolit la monarchie, proclame la République et accuse le roi de trahison. Le roi Louis XVI et la reine Marie-Antoinette sont guillotinés. Leur fils meurt en prison.

  24. Napoléon Bonaparte • La situation économique et politique demeure très instable en France entre 1792 et 1799. • Le jeune général corsaire Napoléon Bonaparte combat les Autrichiens et les Britanniques et devient un héro national. • Face à la situation difficile de la France, il décide de faire un coup d’État et de prendre le pouvoir en 1799. Il se fait voter empereur de France et devient Napoléon Ier.

  25. Le Code Napoléon • Le «Code Napoléon» est un recueil de lois qui compte plus de 2281 articles. Il parle des affaires civiles et des relations entre les individus. Il définit des règles concernant le divorce, l’état civil, le mariage, la naissance, la vie familiale et plus. • Le Code pénal et le Code du commerce sont ajoutés par la suite. • Ce code civil est adopté en Belgique, en Suisse et au Québec. Plusieurs autres pays européens comme l’Allemagne s’inspirent de ce code.

  26. L’empire de Napoléon • Napoléon Bonaparte met presque l’Europe entière sous son joug et crée un immense empire. • Lorsqu’il s’attaque à la Russie, il devient trop ambitieux et mégalomaniaque. Il subit une grave défaite en 1812 et doit faire face à une coalition de plusieurs pays européens. Paris est prise en 1814 et Napoléon est exilé. • Il tente malgré tout de restaurer son pouvoir en entame sa dernière bataille à Waterloo qu’il perd. Il est déporté à l’île Sainte-Hélène où il meurt en 1821.

  27. L’échec de la révolution française • La révolution française s’avère être un énorme échec. La monarchie est reconstituée après la mort de Napoléon Ier. Mais d’autres révolutions vont avoir lieu qui s’inspirent de cette première. La démocratie finira par percer en France et en presque toute l’Europe au 20e siècle.