Download
la gestion participative n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
La gestion participative PowerPoint Presentation
Download Presentation
La gestion participative

La gestion participative

9 Views Download Presentation
Download Presentation

La gestion participative

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. La gestion participative Une approche pour gérer des projets

  2. SOMMAIRE • Principaux modes de gestion • Participation • Gestion participative

  3. MODES DE GESTION • Le mode autocratique • Le mode démocratique • Le mode participatif

  4. Il dépend de : Culture de l’organisation Vision des dirigeants Comportements des acteurs Il ne dépend pas de : L’âge de l’organisation La décentralisation ou la déconcentration MODES DE GESTIONmode autocratique

  5. MODES DE GESTIONmode autocratique • La vision du dirigeant autocrate : • L’information = un pouvoir pour gouverner • Ordre et discipline = un devoir de rassurer • Réunion = une perte de temps à jaser • Employé = un moyen de production

  6. MODES DE GESTIONmode autocratique • Les impacts du mode autocratique : • Absence de vision partagée • Dépendance du personnel • Climat de travail peu motivant • Limitation de la créativité et de l’épanouissement

  7. MODES DE GESTIONmode démocratique L’évolution des organisations : Du mode autocratique au mode démocratique sans être un passage obligé Les états modernes se réfèrent au mode démocratique L’évolution dépend des valeurs et du contexte

  8. MODES DE GESTIONmode démocratique • La vision du dirigeant démocrate : • Bon gestionnaire = leadership et compromis • Travail d’équipe = rentabilité et moins d’erreurs • Besoin des employés = autorité éclairée

  9. MODES DE GESTIONmode démocratique • Les impacts du mode démocratique : • Plus de résultats positifs • Personnel se reconnaît dans les décisions • Prédominance de certains groupes entrave l’atteinte des résultats • Certains ont des privilèges, d’autres vivent des frustrations

  10. MODES DE GESTIONmode participatif L’essentiel : Vision commune et valeurs partagées Engagement des acteurs Gestion axée sur les résultats Information partagée Communication améliorée Plus grande transparence des dirigeants

  11. MODES DE GESTIONmode participatif • La vision du dirigeant de mode participatif : • Les employés peuvent assumer et être créatifs • La responsabilisation est un facteur de motivation • L’information et la communication sont des éléments indispensables à la participation • La gestion axée sur les résultats (GAR) et la qualité de vie au travail sont compatibles

  12. MODES DE GESTIONmode participatif • Les impacts : • Valorisation et motivation accrue • Sens des responsabilités augmenté • Créativité libérée • Production accrue • Appartenance et fidélité assurées

  13. PARTICIPATION Niveaux de participation Champs de participation Complémentarité des équipes de travail Limites de la participation

  14. PARTICIPATION Niveaux de Tannenbaum et Schmidt • Information • Persuasion • Consultation • Participation • Gestion participative • Cogestion • Autogestion

  15. PARTICIPATION Niveaux de Tannenbaum et Schmidt 1. Le dirigeant décide et annonce la décision (information) 2. Le dirigeant prend la décision et l’explique au groupe (persuasion) 3. Le dirigeant présente la décision, la justifie et invite le groupe à donner son avis (consultation) 4. Le dirigeant présente un problème et invite ses subordonnés à identifier des solutions pour le résoudre (consultation/participation)

  16. PARTICIPATION Niveaux de Tannenbaum et Schmidt 5. Le dirigeant expose la situation ou le problème, reçoit des suggestions, puis décide (gestion participative) 6. Le dirigeant explique la situation, définit les paramètres et demande à l'équipe de décider (cogestion) 7. Le dirigeant permet à l'équipe d'identifier le problème, de développer les options et de décider de l'action (autogestion)

  17. PARTICIPATION Le modèle appliqué à notre lecture • L’information où l’autorité prend seule les décisions et en informe les différents acteurs du système. Au niveau 1 du modèle, l’information est rudimentaire et factuelle. Au niveau 2, l’information est assortie d’éléments de mise en marché de la décision.

  18. PARTICIPATION Le modèle appliqué à notre lecture • La consultation où l’autorité requiert l’avis des acteurs après avoir pris les décisions ou avant de les prendre. Au niveau 3 du modèle, l’informateur divulgue une partie des motifs justifiant la décision déjà prise et invite les acteurs à réagir. Au niveau 4, il requiert les avis des acteurs avant d’arrêter définitivement sa décision.

  19. PARTICIPATION Le modèle appliqué à notre lecture • La concertation où l’autorité «convient» avec les acteurs de la décision à prendre. Au niveau 5 du modèle, l’autorité soumet une problématique aux acteurs et requiert leurs suggestions avant de décider, habituellement dans le sens des suggestions reçues.

  20. PARTICIPATION Le modèle appliqué à notre lecture • La décision où l’autorité confie aux acteurs le soin de prendre la meilleure décision possible. Au niveau 6 du modèle, l’autorité expose la problématique, définit les paramètres demande aux acteurs de se positionner, et la plupart du temps se montre disposée à endosser la décision. Au niveau 7, l’autorité permet aux acteurs de choisir les problématiques, de définir les paramètres et de prendre les décisions qu’elle s’engage à endosser.

  21. PARTICIPATION Champs Les 3 champs d’intervention : Stratégique Organisationnel Opérationnel

  22. PARTICIPATION Champs • Stratégique = Une affaire de vision On y retrouve le plan stratégique, les plans d’action, la budgétisation, le contrôle et l’évaluation

  23. PARTICIPATION Champs • Organisationnel = Une affaire de structures et de processus On y retrouve le design organisationnel (structures, partage des responsabilités, partage des tâches), les méthodes et techniques de travail, les cahiers de procédures

  24. PARTICIPATION Champs • Opérationnel = Une affaire de ressources On y retrouve la gestion des ressources, les tâches des unités

  25. PARTICIPATION Équipes de travail La complémentarité = l’efficacité : La compétence et l’expérience La représentativité en termes de points de vue et de genre

  26. PARTICIPATION Limites • Éléments limitant la participation : • Le style de gestion du dirigeant • Le niveau de préparation des participants à œuvrer selon un mode participatif • L’état des lieux

  27. PARTICIPATION Limites On peut encadrer le processus décisionnel et limiter la participation par : • Le niveau de participation • Le champ d’intervention • La composition des équipes de travail

  28. PARTICIPATION Limites • Pas nécessaire d’attendre les conditions idéales • Pas d’autre limite que la volonté des dirigeants et l’engagement des acteurs

  29. GESTION PARTICIPATIVE Définition Principes directeurs Objectifs Caractéristiques conceptuelles : au plan des valeurs au plan du pouvoir au plan des rôles

  30. GESTION PARTICIPATIVE Caractéristiques opérationnelles: au plan des structures au plan de la structuration au plan de la gestion du temps Avantages et difficultés Conditions de réussite Principales variables

  31. GESTION PARTICIPATIVEDéfinition La gestion participative est un mode de gestion permettant d’utiliser le potentiel créatif des différents acteurs, aux différentes étapes du processus décisionnel, en vue d’atteindre les résultats attendus dans les divers champs d’action de l’organisation

  32. GESTION PARTICIPATIVEPrincipes directeurs • Les gens concernés par une décision peuvent influencer • La participation augmente la qualité des décisions • Le partage du pouvoir décisionnel augmente la fidélité des acteurs à cette autorité • Le temps investi dans la prise de décision est compensé par le temps de mise en œuvre • La priorité est donnée au groupe comme unité décisionnelle • La responsabilité du gestionnaire demeure entière

  33. GESTION PARTICIPATIVEObjectifs • Prendre de meilleures décisions • Améliorer la cohérence et la cohésion des équipes de travail • Améliorer le climat de travail • Susciter la motivation, l’implication et la responsabilisation du personnel • Favoriser l’adhésion du personnel par la reconnaissance de sa contribution • Libérer la puissance créatrice du personnel pour la solution des diverses problématiques rencontrées et l’atteinte des résultats escomptés • Améliorer la performance des organisations • Développer les valeurs sous-jacentes à la gestion participative

  34. GESTION PARTICIPATIVECaractéristiques conceptuelles Au plan des valeurs • l’ouverture d’esprit • le respect des personnes • la transparence • la confiance mutuelle • la foi dans les capacités des gens et dans l’expertise de chacun

  35. GESTION PARTICIPATIVECaractéristiques conceptuelles Au plan du pouvoir • Les acteurs assument une plus grande responsabilité, s’impliquent davantage et influencent les décisions • Le leadership s’exerce en suscitant l’adhésion des personnes • La fidélité des employés envers le dirigeant augmente

  36. GESTION PARTICIPATIVECaractéristiques conceptuelles Au plan des rôles • Le dirigeant cesse d’émettre des consignes et s’emploie à mobiliser • Les employés prennent des initiatives et cessent d’attendre des notes administratives pour le faire • Chacun assume les risques qui en découlent • Les parents et autres partenaires acceptent de s’impliquer davantage tant au niveau de l’éducation de leurs enfants qu’au niveau des structures de participation

  37. GESTION PARTICIPATIVECaractéristiques opérationnelles Au plan des structures • Équipes de travail représentatives • Groupes d’influence invités à participer • Interaction entre structures internes • Interaction entre structures externes (diverses instances : établissements, délégations, académies, unités centrales)

  38. GESTION PARTICIPATIVECaractéristiques opérationnelles Au plan de la structuration • Rencontres statutaires • Calendrier des réunions planifié et connu à l’avance • Convocation en précisant les sujets abordés • Délai de convocation raisonnable • Accès à l’information • Compte-rendu écrit • Suivi sur feuille de route • Rétroaction constante

  39. GESTION PARTICIPATIVECaractéristiques opérationnelles Gestion du temps • Le processus décisionnel est habituellement plus lent • Le suivi des décisions et l’évaluation des résultats sont plus faciles et plus rapides

  40. GESTION PARTICIPATIVEAvantages • Meilleur climat de travail • Confiance entre gestionnaires et employés augmentée • Communications améliorées • Qualité de la gouvernance améliorée • Risques d’erreur minimisés • Meilleure synergie dans le réseau • Performance organisationnelle améliorée

  41. GESTION PARTICIPATIVEDifficultés • Résistance au changement • Contexte politique • Gestion du temps • Manque de motivation • Manque d’adhésion, de préparation et d’expérience

  42. GESTION PARTICIPATIVE Conditions de réussite • Le contexte politique et administratif • L’ouverture personnelle des décideurs  • L’adhésion des personnes  • La représentativité • L’investissement  • La cohérence entre le discours et l’action

  43. GESTION PARTICIPATIVE Principales variables • L’information et la communication • La prise de décision • Le leadership et l’équipe de travail