slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Réalisation d’un dosage en retour, aussi appelé titrage indirect PowerPoint Presentation
Download Presentation
Réalisation d’un dosage en retour, aussi appelé titrage indirect

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 5

Réalisation d’un dosage en retour, aussi appelé titrage indirect - PowerPoint PPT Presentation


  • 631 Views
  • Uploaded on

Réalisation d’un dosage en retour, aussi appelé titrage indirect. Exemple de la vitamine C. On fait réagir une certaine quantité de diode, en excès , avec la vitamine C que l’on veut doser. n diode excès. n diode initial. n diode consommé. n vitamine C. Thiosulfate de sodium.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Réalisation d’un dosage en retour, aussi appelé titrage indirect' - yepa


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1

Réalisation d’un dosage en retour,

aussi appelé titrage indirect

Exemple de la vitamine C

On fait réagir une certaine quantité de diode, en excès, avec la vitamine C que l’on veut doser.

n diode excès

n diode initial

n diode consommé

n vitamine C

slide2

Thiosulfate

de

sodium

On dose « classiquement » l’excès de diode par une solution de thiosulfate de sodium :

On obtient la valeur de ndiode excès

n diode excès

slide3

D’après cette réaction :

La vitamine C et le diode réagisse mole à mole donc :

n vitamine C

n diode consommé

Comme on connaît la quantité de diode introduit initialement, il ne reste plus qu’à effectuer une soustraction pour obtenir :

diode

vitamine C

nvitamine C = ndiode consommé = ndiode initial – ndiode excès

La vitamine C a été dosée en retour

n diode excès

n diode initial

n diode consommé

n vitamine C

slide4

En résumé

Etape 1 : on fait réagir un réactif B (nB initial) en excès avec la molécule A que l’on veut doser

Etape 2 : On dose l’excès du réactif B par un réactif que l’on utilise classiquement (on utilise du thiosulfate pour doser du diode). On obtient nB excès

Etape 3 : On trouve la quantité de matière de B consommée en réalisant la soustraction :

nB consommé = nB inital – nB excès

Etape 4 : En regardant l’équation de la réaction entre A et B, on relie la quantité de matière de A à doser et la quantité de matière de B qui a été consommé :

Par exemple :

Si A + B = C + D alors nA = nBconsommé

Si A + 2B = C + D alors nA = (1/2)*nBconsommé

Si 3A + 2B = C + D alors nA = (3/2)*nB consommé

. . .

slide5

Intérêts d’un dosage en retour :

Si le dosage direct de X par Y est compliqué et que le dosage de Y par Z est plus simple, on préfère faire un titrage en retour .

Si le dosage direct de X par Y ne permet pas un repérage de l’équivalence (absence de couleur, pas d’indicateur coloré), on utilise un réactif Z comme intermédiaire.