Objet d’étude La construction de l’information - PowerPoint PPT Presentation

objet d tude la construction de l information n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Objet d’étude La construction de l’information PowerPoint Presentation
Download Presentation
Objet d’étude La construction de l’information

play fullscreen
1 / 86
Objet d’étude La construction de l’information
208 Views
Download Presentation
yannis
Download Presentation

Objet d’étude La construction de l’information

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Objet d’étudeLa construction de l’information Titre de la séquenceLes informations : entre authenticité et manipulation

  2. APPROCHE DIDACTIQUE Dans cet objet d’étude, nous avons choisi d’orienter notre problématique en nous basant sur la première question-guide « les médias disent-ils la vérité »? Notre premier souci a été d’amener les élèves à une réflexion plus poussée sur l’information sachant qu’ils ont déjà eu l’opportunité d’aborder cette thématique en classe de troisième. L’objectif global de cette séquence a été de démontrer que l’information alterne entre « objectivité » et « subjectivité ». Objectivité relative à la recherche de la vérité sur les faits et les évènements relatés. Mais subjectivité subie et inhérente aux choix éditoriaux, au traitement de cette information. Dans cette optique, nous avons voulu démontrer que l’information accessible au public est mise en scène en fonction du support ou du média choisi et des intérêts de l’éditeur. Par ailleurs, cette séquence majeure de 12 heures pourrait être idéalement placée durant la période de la semaine de la presse. Aussi, en collaboration avec le professeur-documentaliste, avons-nous inséré une séance où les élèves se retrouvent en immersion au CDI pour travailler sur des supports de presse écrite. Ceci, afin d’une part, à l'ère du tout numérique, de réconcilier les élèves à la consultation de supports papiers. Puis d’autre part, afin de sensibiliser les élèves à la diversité de cette presse et à la pluralité des informations qui y sont relatées.

  3. SEQUENCE MAJEURE DE 12 HEURES

  4. SEANCE 1 La diversité des médias au service du public Dominante : oral

  5. Activités / modalités de travail • Lancement : à partir du document d’accroche, donner ses représentations des médias et de l’information. Puis vérification des définitions dans le dictionnaire et reformulation en trace écrite • En se basant sur la grille vidéoprojetée (exercice 1) proposer des noms de médias locaux, nationaux et internationaux (classe entière, récupération sur ordinateur par un élève volontaire) • En partant de trois documents iconographiques du manuel portant respectivement sur le JT, la presse écrite et un site d’information (exercice 2)donner les avantages et les limites d’utilisation de chaque média pour le destinataire (en groupe à partir d’une grille de lecture) • Bilan oral et trace écrite : proposer un paragraphe de synthèse sur la diversité et les avantages des médias

  6. Supports séance 1

  7. Le générique du journal télévisé de Martinique 1ère

  8. Premier document – photographie d’un présentateur du JT de TF1

  9. Deuxième document – La Une du quotidien gratuit Direct Matin

  10. Troisième document – Page d’accueil du site d’actualité Rue89

  11. Exercice 1 : Proposer des noms de médias à différentes échelles

  12. Exercice 1 : proposition de réponses

  13. Exercice 2 : Trouver les avantages et les contraintes de chaque média présenté.

  14. Exercice 2 : proposition de réponses

  15. La gestion de l’information au CDI Dominante : lecture SEANCE 2

  16. Activités / modalités de travail • - A partir des périodiques proposés par l’enseignant indiquer dans la grille de lecture leur nom, leur nature (journal, magazine spécialisé dans une filière professionnelle du lycée…), ainsi que leur périodicité. (par groupe de 3 élèves) • - A partir de leur Une ou de leur sommaire, compléter cette grille, en y prélevant les thèmes des rubriques présentées (politique, économie, faits divers…) et d’éventuelles informations liées au domaine professionnel des élèves du lycée • Échange: déterminer en classe entière, les périodiques les plus intéressants pour le domaine professionnel de la classe • Bilan oral et trace écrite : en un court paragraphe, indiquer les périodiques exploitables pour une recherche sur la filière professionnelle. • - Prolongement : apporter des France-Antilles pour la prochaine séance

  17. Supports séance 2

  18. Grille élève à remplir

  19. France-Antilles face à la diversité des informations Dominante : lecture SEANCE 3

  20. Activités / modalités de travail • (première heure) • A partir d’une « Une » de France-Antilles vidéoprojetée et en se basant sur les définitions de la fiche élève 1, nommer les composantes visibles sur la schématisation de cette Une. • Proposer des hypothèses sur la circulation du regard du lecteur dans cette première page (sur la projection au tableau, élèves volontaires) • Sur la Une du journal « Mon quotidien » repérer ces mêmes composantes en les notant sur le schéma de la fiche élève 2 (individuelle, récupération sur un schéma vidéoprojeté par l’intermédiaire d’un élève volontaire sur ordinateur) • Synthèse écrite : quelles sont les constantes visibles sur les 2 Unes ?

  21. Activités / modalités de travail (deuxième heure) • Organisation du travail par groupes de 4 élèves avec un France-Antilles par groupe et une fiche élève 3 à remplir • – A partir du France-Antilles, repérer les rubriques énumérées dans la grille de la fiche élève pour y relever le nombre de pages, le contenu et l’échelle géographique choisie (récupération sur ordinateur via les rapporteurs de groupes sur la grille vidéoprojetée) • Production écrite à remettre - En un paragraphe structuré de 8 lignes, répondre à la question suivante « Quel est l’espace géographique privilégié par France-Antilles ? Pourquoi ?» (travail individuel, assistance du professeur)

  22. Supports séance 3

  23. - Première heure - Une du quotidien « France-Antilles » (vidéoprojetée)

  24. Première heure – fiche élève 1 : définition des éléments d’une « Une » - Le bandeau : titre accrocheur placé en haut de page qui attire le lecteur sur un thème. - La manchette : on y lit le nom du journal, son logo, la date, l’édition. - L’oreille : se situe en haut de la page, généralement partie droite avec texte court ou publicité - La tribune : c’est l’emplacement le plus important de la Une. Il est au centre et contient le titre principal du jour. - La sous-tribune : à droite de la Tribune. On y met des articles secondaires qui sont traités à l’intérieur du journal. - Le pied : se situe dans le bas de la page. Contient des informations ou de la publicité

  25. Première heure – fiche élève 1: « Une » schématisée de France-Antilles

  26. - Première heure - Une du journal pour jeunes « Mon quotidien » (vidéoprojetée)

  27. Première heure - fiche élève 2 : « Une » schématisée de « Mon quotidien »

  28. Deuxième heure – fiche élève 3 relative à l’analyse des rubriques du France-Antilles ( distribuée puis vidéoprojetée)

  29. De la dépêche à la construction d’un article Dominante : lecture SEANCE 4

  30. Activités / modalités de travail - En s’appuyant sur le schéma vidéoprojeté « Les fonctions de l’AFP » présentation du rôle du journaliste dans la création d’articles à partir de dépêches (cours dialogué) - Comparer deux textes (sans sources) traitant de la même information afin de distinguer la dépêche de l’article. Des indices tirés de ces textes permettront de justifier les choix (travail en groupes) - Récupération orale par les rapporteurs et organisation des hypothèses au tableau par le professeur - Après identification de la dépêche (source des documents), identifierdans cette dépêche la situation d’énonciation et les informations principales.

  31. Activités / modalités de travail (suite) - Définir une dépêche et donner ses particularités (trace écrite) - Dans l’article, entourer en rouge le mot du titre qui marque le point de vue du journaliste. Justifier à l’oral votre choix (en autonomie, récupération classe entière). - Identifier les composantes principales de l’article en s’aidant de la fiche élève - Surligner les passages correspondant à du récit. Puis, surligner d’une autre couleur ceux correspondant aux témoignages. - Bilan oral et trace écrite : présenter les procédés utilisés par un journaliste pour la réalisation d’un article à partir d’une dépêche.

  32. Supports séance 4

  33. - Les fonctions de l’Agence France Presse (AFP) - (schéma vidéoprojeté) 1.Vérification de l’information Source d’informations diverses dans le monde 2. Sélection des informations Producteurs : journalistes, correspondants. 3. Rejet ou validation de dépêches Le service du Desk central retraite et corrige les dépêches. 4.Distribution aux abonnés Distribution vers les médias, les agences nationales et les entreprises.

  34. La dépêche (source « AFP » à préciser ultérieurement aux élèves) Les deux randonneurs perdus en Guyane ont étéretrouvés sains et saufs. Loïc Pillois a rejoint jeudi matin une commune isoléeet a donné la localisation de son camarade GuilhemNayral, retrouvé vivant mais fatigué. Le premier est arrivé dans la soirée à Cayenne pourêtre entendu par les gendarmesLe second a été retrouvé jeudi vers 19h (heure de Paris)grâce aux efforts de la gendarmerie. Guilhem Nayral a été hélitreuillé par l’un de leur hélicoptère. AFP, 3 avril 2007

  35. L’article (source du document à préciser ultérieurement aux élèves) Deux randonneurs miraculés de la forêt amazonienne en Guyane Pour survivre pendant 52 jours dans la forêt guyanaise […], les deux randonneurs français retrouvés dans les environs de Saül, ont dû "manger des graines de palmier, des insectes, des grenouilles, des mygales, des tortues et des serpents", a témoigné Loïc Pillois, l'un des deux randonneurs […]. Partis le 13 février du fleuve Approuague, […] Loïc Pillois et Guilhem Nayral, 34 ans, se sont perdus en faisant route vers Saül, un petit village situé cent kilomètres plus loin, dans une région forestière inhabitée […]. "On était partis pour 12 jours, mais quand on a vu qu'au bout de 12 jours on était pas arrivés à Saül, on s'est dit qu'on allait nous chercher" a indiqué Loïc Pillois […]. "On a attendu trois semaines au même endroit, on entendait des hélicoptères passer, et on se disait qu'il fallait qu'on se fasse voir. Donc on a abattu des arbres pour faire du feu", a continué Loïc Pillois. Pendant trois semaines, les recherches ont été menées sans résultats par une quarantaine de gendarmes, commandos et légionnaires […]. À moins de 10 kilomètres du but "Finalement, au bout de trois semaines, on a repris la marche, à raison de trois heures par jour. […]. Et puis finalement, on a fini par s'arrêter car Guilhem commençait à avoir mal. Et […] je me suis dit : on est à un jour ou deux de marche, donc je vais rallier Saül seul et puis je vais appeler l'hélicoptère", a expliqué Pillois.

  36. L’article (suite) Après plusieurs heures de marche, le randonneur a rencontré jeudi matin des habitants de la commune, puis, sur ses indications, un hélicoptère de la gendarmerie a retrouvé jeudi après-midi son compagnon de randonnée […]. "Guilhem a perdu 20 kilos", a indiqué jeudi soir à Reuters Gilles Nayral, le frère du randonneur, à la sortie de l'hôpital de Cayenne. "J'ai eu peur devant l'état de dénutrition de mon frère. Il n'aurait pas pu tenir quelques jours de plus", a t-il ajouté […]. Loïc Pillois n'a pas nécessité de transfert médicalisé et a pu répondre jeudi après-midi aux questions des gendarmes à Cayenne […]. "Ce qui m'étonne, c'est leur résistance", a expliqué […] Guyane Thierry Leguen, médecin au SAMU. "Ils sont toujours restés confiants, je suis très admirative de ce qu'ils ont fait", a expliqué à Reuters Emilie Perrier, la compagne de Guilhem Nayral. Le point.fr, Reuter, Publié le 06/04/2007

  37. Fiche élève - Les éléments d’un article de presse - Le titre : expression en gros caractères annonçant le sujet de l’article. - Le chapeau : une ou deux phrases situées sous le titre présentant l’essentiel de l’information. - L’intertitre : titre intermédiaire dans l’article destiné à donner des repères et à relancer la lecture. - L’accroche : premières phrases de l’article destinées à retenir l’attention du lecteur. - La chute : fin de l’article qui peut être une interrogation par exemple. - Les témoignages : paroles de témoin rapportées par le journaliste. - Le pavé : petit texte ou schéma lié à l’article contenant des informations complémentaires comme des données chiffrées. - Le compte-rendu : passage de l’article qui restitue de façon neutre et objective l’information relatée - Le commentaire :passage de l’article où l’information est commentée en fonction du point vue du journaliste

  38. Exploitation de l’article

  39. Exploitation de l’article(suite)

  40. Dans la peau d’un journaliste de faits divers (évaluation formative) Dominante : écriture SEANCE 5

  41. Activités / modalités de travail - Présentation de la brève et du fait divers relaté (professeur, cours dialogué) - A partir de la brève, rédiger un article de 15 lignes. «  Votre article devra débuter par un titre évocateur et un chapeau. - Ils seront suivis d’un compte-rendu restituant objectivement le fait divers et comprenant entre-autres un témoignage. - Un deuxième paragraphe constituera le commentaire. Vous donnerez votre opinion sur le fait divers relaté .  Ces deux parties seront séparées par un intertitre. » (en individuel, assistance du professeur) - « Vous vous aiderez des définitions de la fiche élève  pour structurer votre article»(en autonomie, assistance du professeur)

  42. Supports séance 5

  43. Document élève - Brève issue d’un article de France-Antilles du 10/012/2012 Deux braqueurs d'or condamnés Deux jeunes récidivistes de 20 ans ont écopé de 2 et 5 ans de prison pour avoir notamment braqué un acheteur d'or, qu'ils avaient débusqué sur Facebook. Ils lui avaient donné rendez-vous en se faisant passer pour des vendeurs potentiels. Source : site de l’école des Hautes études de journalisme de Montpellier (HEJM); Blog quoi de neuf 972 ?

  44. Document Professeur – L’article de France-Antilles Deux braqueurs d'or condamnés […] Début septembre, Willis H., 20 ans se retrouve impliqué avec un complice, Kevin A., 20 ans également, dans un vol commis sur un acheteur d'or […]. Par l'intermédiaire de Facebook, ils apprennent qu'un homme recherche des particuliers pour leur acheter leur or. Ils prennent contact avec lui et lui donnent rendez-vous au Lamentin. Selon le témoignage d'un ami des deux braqueurs, le coup était prémédité. […]. Au procès des deux hommes, la victime rapporte que leur rencontre n'a pas donné lieu à transaction car ils n'avaient pas leurs papiers d'identité avec eux. Le rendez-vous tourne court et chacun part de son côté. « Tout est allé très vite ensuite » , explique ensuite la victime à la barre. Dans sa voiture encore à l'arrêt, il voit arriver les deux individus menaçants, dissimulés sous des bandanas. L'un lui extorque son portable et l'autre prend sa mallette de travail. Celle-ci contenait son matériel de vérification et surtout l'argent de ses précédentes ventes. Jusqu’à 10 ans requis Willis H., désigné comme l'investigateur du vol par son compère, nie les faits : « Je sais pas pourquoi il dit ça. Je n'étais pas là! » . À cette même audience, Willis H. comparaissait pour une précédente affaire fin septembre. L'agressé avait remarqué dans son rétroviseur qu'une voiture le suivait d'un peu trop près mais ne s'en était pas soucié. Alors qu'il s'apprêtait à rentrer chez lui, Willis H. serait descendu de la voiture. Il aurait dit quelque chose à la victime qu'elle ne comprenait pas. Un complice s'approchait alors de la voiture, et tendait un fusil à Willis H. Celui-ci tirait un coup de feu et se saisissait violemment de la chaîne portée par la victime. […] Les victimes des deux affaires n'ont pas souhaité se porter partie civile. Mais le procureur, lui, tient à se montrer ferme. Selon lui, les deux prévenus « n'ont rien intégré » de leurs précédents démêlés judiciaires. Il réclame 5 ans de prison avec mandat de dépôt à la charge de Kévin A. et 10 ans pour Willis H. De leurs côtés, les avocats de la défense insistent sur la volonté de leurs clients de continuer leur formation et de s'intégrer […]. Le tribunal condamne Kévin A. à 2 ans de prison et Willis H. à 5 ans de prison ferme. France Antilles du 10 décembre 2012