GLAUCOME - PowerPoint PPT Presentation

glaucome n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
GLAUCOME PowerPoint Presentation
play fullscreen
1 / 33
GLAUCOME
696 Views
Download Presentation
unity
Download Presentation

GLAUCOME

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. GLAUCOME

  2. GLAUCOME Le terme de glaucome représente un ensemble d’affections oculaires potentiellement cécitantes par atteinte des fibres visuelles du nerf optique, le mécanisme déclanchant duquel est l’hypertension intraoculaire.

  3. PHYSIOPATHOLOGIE

  4. PHYSIOPATHOLOGIE

  5. PHYSIOPATHOLOGIE • L’humeur aqueuse • liquide transparent, pauvre en protéines, riche en acide ascorbique. • est produite par les procès ciliaires du corps ciliaire. • remplit la chambre postérieure (entre cristallin et iris) et la chambre antérieure (entre cornée et iris). • est évacué par l’angle irido-cornéen (AIC) – filtre trabéculaire. • 25% à 30% du volume de l’humeur aqueuse est évacué par la voie uvéo-sclérale.

  6. TONOMETRIE GOLDMANN

  7. TONOMETRIE GOLDMANN

  8. GLAUCOME CLASSIFICATION • Glaucome à angle ouvert. • Glaucome à angle fermé. • Glaucome primaire. • Glaucome secondaire.

  9. GLAUCOME PRIMAIRE PAR FERMETURE DE L’ANGLE (GPAF) • « GLAUCOME AIGU » correspond a une augmentation brusque et importante de la pression intraoculaire par fermeture d’angle irido-cornéen – un orage dans un ciel bleu. • Cette hypertonie aigue menace à très court terme et définitivement les fonctions visuelles en provoquant en quelques heures une compression des fibres rétiniennes sur le bord de la papille.

  10. G P A F Angle fermé Angle ouvert

  11. G P A F - Signes cliniques • douleurs oculaires intenses (l’œil + hémicrânne). • halos colorés autour des sources lumineuses. • nausées, vomissements, bradycardie, lipothymie. • baisse de l’acuité visuelle, qui évolue très rapidement.

  12. G P A F - Signes cliniques • « œil rouge » • Unilatérale. • Mydriase (pupille dilaté) aréflexique. • La cornée prend un aspect « glauque » (œdème cornéenne). • L’hypertonie oculaire – l’œil est dur comme une bille.

  13. G P A F - DIAGNOSTIQUE POSITIF DOULEUR + ŒIL ROUGE + MYDRIASE + HYPERTONIE

  14. G P A F

  15. G P A F

  16. G P A F - TRAITEMENT Pour enlever le blocage pupillaire: • collyre Pilocarpine 1-2% (parasympathicomimétique). Pour réduire la production de l’humeur aqueuse: • Timolol 0,5% (bêtabloquant). • Trusopt 2%, Azopt (inh. anhydrase carbonique). • Diamox 250-500 mg IV; puis per os 250 mg par jour + couverture en potassium. • Collyre corticoïde (lutte contre l’inflamation).

  17. G P A F • Traitement par laser – iridectomie. • Indications: • Œil atteint d’un glaucome aigu résolu par le traitement médical. • Œil adelphe prédisposé. • Traitement chirurgical.

  18. G P A F

  19. G P A F DIAGNOSTIQUE DIFFERENTIEL Avec une uvéite antérieure aigu • Baisse d’acuité visuelle. • Œil rouge • Douloureux • Myosis (pupille serré) • Tension intraoculaire normale ou basse

  20. GLAUCOME PRIMAIRE PAR OUVERTURE DE L’ANGLE (GPAO) LA PREMIERE CAUSE DE CECITE IRREVERSIBLE DANS LE MONDE. • Il touche l’adulte entre 35 et 70 ans. • Concerne 1-2% de la population âgée de plus de 40 ans. • Son incidence augmente avec l’âge.

  21. G P A O • Définition: glaucome chronique caractérisé par une neuropathie optique progressive de nature atrophiante et cécitante, dont le principal facteur de risque est l’hypertonie intraoculaire. • Neuropathie optique = mort neuronale.

  22. G P A O DIAGNOSTIQUE ET L’EVOLUTION • Mesure de la tension intraoculaire. (Tension > 21 mm Hg) • Examen de la papille du nerve optique. (excavation papillaire) • Examen du champ visuel. (préservation du CV central)

  23. NERF OPTIQUE

  24. Examen du Champ Visuel • Champ visuel – étendue de l’espace que l’œil immobile peut voir autour du point qu’il fixe. • Relevé manuel par confrontation. • Relevé instrumentale: • Périmétrie cinétique à la coupole Goldmann. • Périmétrie automatisée par l’utilisation de logiciels standartisés de présentation par des méthodes informatiques (Octopus, Humphrey).

  25. Périmétrie cinétique Goldmann • Exploration du champ visuel plutôt périphérique. • Indications: neuro-ophtalmologie, rétinites pigmentaires et neuropathies optiques. • Champ visuel normal: temporal – 90-110° nasal – 60-90° supérieur - 60° inférieur - 75° • Tache de Mariotte (tache aveugle) – correspond à la tête du nerf optique – « scotome absolu » physiologique, inaperçu par le sujet.

  26. Périmétrie cinétique Goldmann

  27. Périmétrie automatisée • Exploration du champ visuel central. • Indication: dépistage du glaucome chronique et le suivi de son évolution. • Champ visuel de 10° -25° -30°. • Évaluation plus des seuils de la sensibilisation rétinienne que les limites des champs rétiniens correspondants.

  28. Périmétrie automatisée

  29. G P A O

  30. G P A O

  31. G P A O

  32. GPAO - TRAITEMENT BUT faire baisser la tension intraoculaire

  33. G P A O • Pour réduire la production de l’humeur aqueuse: • B-blocante (Timolol …). • Inhibiteurs d’anhydrase carbonique (Trusopt, Azopt). • Agoniste α-adrénergique (Iopidine, Alphagan …). • Pour augmenté l’évacuation de l’humeur aqueuse par voie uvéo-sclérale: • Prostaglandines (Xalatan, Travatan …). • Prostamide (Lumigan). • Pour augmenté l’évacuation de l’humeur aqueuse par voie trabéculaire: • Myotiques (Pilocarpine).