partenariat mobilisation et p rennit n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Partenariat, mobilisation et pérennité PowerPoint Presentation
Download Presentation
Partenariat, mobilisation et pérennité

Loading in 2 Seconds...

  share
play fullscreen
1 / 21
tirzah

Partenariat, mobilisation et pérennité - PowerPoint PPT Presentation

107 Views
Download Presentation
Partenariat, mobilisation et pérennité
An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author. While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Partenariat, mobilisation et pérennité en l’éveil à la lecture et à l’écriture

  2. Objectifs François Blain, Colloque régional ÉLÉ Montréal nov 2011 Faire le point sur les conditions favorisant la pérennité de l’éveil à la lecture et à l’écriture en milieu défavorisé

  3. De quelle pérennité est-il question?De qui relève-t-elle? François Blain, Colloque régional ÉLÉ Montréal nov 2011 • Des pratiques d’ÉLÉ • dans les familles, • dans les organisations • dans la communauté • De la structure • la coordination • le comité local • le financement • De la concertation • du plan d’action concerté • des réseaux formels et informels de collaboration.

  4. Bref retour sur le PAÉLÉ François Blain, Colloque régional ÉLÉ Montréal nov 2011 Le Programme d’aide a pour but de soutenir, dans les milieux défavorisés (territoire d’école de rang 9 et 10), l’intégration d’activités d’éveil à la lecture et à l’écriture dans les pratiques familiales, dans les pratiques des organismes de la communauté et dans les différents lieux et services fréquentés par les familles.

  5. Objectifs du PAÉLÉ François Blain, Colloque régional ÉLÉ Montréal nov 2011 • Renforcer le soutien offert à l’enfant au regard de son éveil à la lecture et à l’écriture • Renforcer l’engagement et le pouvoir d’agir des parents au regard de l'éveil à la lecture et à l'écriture • Soutenir la mobilisation et l’adaptation des pratiques des organismes de la communauté et de leur personnel en matière d'éveil à la lecture et à l'écriture

  6. Rôle du comité local François Blain, Colloque régional ÉLÉ Montréal nov 2011 Assure le choix de la personne qui assumera la coordination Détermine l’utilisation des sommes allouées par le comité régional en fonction des orientations du Programme d’aide Planifie, réalise et évalue son plan d’action concerté en fonction des orientations du Programme d’aide Précise les activités d’éveil à la lecture et à l’écriture qui seront intégrées dans son organisme et les moyens pour assurer cette intégration Transmet au comité régional son plan d’action concerté et le rapport d’activités annuel.

  7. Écosystémie, mobilisation et partenariat François Blain, Colloque régional ÉLÉ Montréal nov 2011 • Écosystémie • Synergie entre les systèmes (enfant, famille, communauté) et les facteurs de protection • Mobilisation large et multi sectoriel • éducation, santé, culture, social, économique… • Partenariat de collaboration • Engagement, «co-construction», mise en commun de ressources, but commun, complémentarité d’expertises, partage du pouvoir, décisions conjointes…

  8. Résultats de l’évaluation PAÉLÉ en matière de pérennité François Blain, Colloque régional ÉLÉ Montréal nov 2011 • Les activités et les pratiques d’ÉLÉ intégrées dans le cadre du PAÉLÉ dans les organismes ont été maintenues au-delà de la période de financement du Programme par: • l’intégration de l’activité à l’offre de services habituelle; • l’intégration de l’activité à la programmation • la formation du personnel axée sur le thème de l’ÉLÉ • l’intégration de l’activité au plan d’action annuel • l’établissement de partenariats entre les organismes • les moyens utilisés, par les organismes, pour intégrer les activités d’ÉLÉ ont été maintenus.

  9. Résultats de l’évaluation PAÉLÉ en matière de pérennité François Blain, Colloque régional ÉLÉ Montréal nov 2011 Inclusion dans d’autres programmes ou tables de concertation les parents ont intégré ou augmenté (la fréquence) de certaines pratiques d’ÉLÉ le partenariat existant après le PAÉLÉ est supérieur à celui présent avant le PAÉLÉ. intégration du PAÉLÉ à des instances de concertation déjà existantes ou qui ont été créées à la suite du PAÉLÉ (intégration à la communauté).

  10. Ce que dit la recherche En matière de pérennité

  11. Pérennité et dérivés François Blain, Colloque régional ÉLÉ Montréal nov 2011 • Pérennité • Caractère de ce qui dure toujours, ou très longtemps. • Pérennisation • Capacité d’une organisation à maintenir les services et à produire les bénéfices attendus après l’arrêt de l’apport des ressources extérieures. Shediac-Rizkallah et Bone (1998) • Routinisation • Procédé par lequel une innovation devient une partie stable et régulière du fonctionnement et des comportements dans une organisation. Yin (1979) • Incorporation • Transfert de la responsabilité d’un programme d’une organisation initiatrice vers une nouvelle organisation, appelée organisation hôte. La continuité et le maintien du programme deviennent la charge de l’organisation hôte. Rissel, Finnegan et Bracht(1995).

  12. Conditions favorables à la pérennité François Blain, Colloque régional ÉLÉ Montréal nov 2011 • Caractéristiques des programmes • Implanter des programmes qui reposent sur une théorie valide, qui répondent aux attentes de la communauté, qui misent sur les forces de la communauté et qui connaissent de rapides succès. (Brachtet al., 1994; HeartHealthResourceCenter, 1999; Shediac-izkallahet Bone, 1998) • Structure organisationnelle • formalisation des règles, des procédures et des rôles avant l’implantation de la programmation d’activités. (Steersdans Wandersman et Florin, 2000)

  13. Conditions favorables à la pérennité François Blain, Colloque régional ÉLÉ Montréal nov 2011 • Efficacité • Se donner un bon rythme de travail, atteindre un équilibre entre la planification et l’action et traverser avec succès les périodes de réorganisation. (Huxhamet Vangen,2000; Pentz, 2000) • Leadership • Assurer un leadership fort et participatif, qui rassemble les partenaires autour de la mission de l’initiative. (Butterfoss,Goodman et Wandersman, 1993;Heart Health Resource Center, 1999; Prestbyet Wandersman, 1985)

  14. Conditions favorables à la pérennité François Blain, Colloque régional ÉLÉ Montréal nov 2011 • Membership • Recruter un nombre de membres suffisant et maintenir leurs habiletés, leur engagement et leur satisfaction. (Butterfoss, Goodman et Wandersman, 1993 ;Foster-Fishmanet al., 2001 ; Huxhamet Vangen, 2000 ; Prestby) • Climat organisationnel • Favoriser des relations harmonieuses entre les membres, des patrons de communication efficaces, des procédures formelles de prise de décision, de résolution de problèmes et de gestion de conflits. (Butterfoss, Goodman et Wandersman, 1993 ;Giamartino et Wandersman, 1983 ;Kayeet Wolff, 1997 ;Peters et al., 2000)

  15. Conditions favorables à la pérennité François Blain, Colloque régional ÉLÉ Montréal nov 2011 • Participation • Stimuler la participation des membres de la communauté (Shediac-Rizkallah et Bone, 1998 ;Wandersmanet Florin,2000) • Appropriation • Faire en sorte que les membres de la communauté se sentent “ propriétaires ” et assument le contrôle de l’initiative communautaire. (Armbruster, Gale etThompson, 1999 ;Renaud, Chevalier et O’Loughlin, 1997) • Capacité communautaire • Développer ou assurer les capacités de la communauté à identifier les problèmes et à mettre en place des actions afin d’y faire face. (Chavis, 1995 ; Goodman et al., 1998)

  16. Facteurs d’échec à l’intégration de l’ÉLÉ (rapport d’évaluation) François Blain, Colloque régional ÉLÉ Montréal nov 2011 • Le manque de stabilité du personnel à l’intérieur des organismes. • le surplus de travail qui n’est pas nécessairement reconnu dans la tâche de l’intervenant • l’inadéquation du PAÉLÉ au mandat de l’organisme. • le faible montant accordé pour le financement du comité local • le temps alloué à l’implantation du Programme (2-3 ans) est trop court • l’absence de formation après la fin du financement de leur projet d’ÉLÉ.

  17. Facteurs de réussite à l’intégration de l’ÉLÉ (rapport d’évaluation) François Blain, Colloque régional ÉLÉ Montréal nov 2011 La volonté des personnes, leur motivationet intérêt la reconnaissance, par l’organisme, de l’ÉLÉ à l’intérieur des tâches des intervenants. la planification de « l’après » dès l’implantation du comité local., la volonté et le soutien des directions, des gestionnaires et des responsables ministériels, une coordination, le maintien des rencontres de concertation ÉLÉ

  18. Facteurs de réussite à l’intégration de l’ÉLÉ (rapport d’évaluation) François Blain, Colloque régional ÉLÉ Montréal nov 2011 • L’autonomie financière • activités qui n’entraînent pas de coûts importants, • par les partenariats établis • par d’autres sources de financement que la subvention du Programme. • le type d’activités mises en place. • outils simples à utiliser, • des activités faciles à réaliser à moyen terme et • identification d’objectifs réalistes.

  19. Mesures de soutien ministérielles et organisationnelles favorables à la pérennité François Blain, Colloque régional ÉLÉ Montréal nov 2011 • Reconnaitre l’éveil à la lecture et à l’écriture comme une mesure préventive significative en matière • de développement du langage • d’analphabétisme • de persévérance scolaire • Consolider le caractère écosystémique et partenarial du PAÉLÉ • Reconnaissance du PAÉLÉ par le secteur de l’éducation préscolaire, de l’enseignement primaire et secondaire • Mettre en place des mesures incitatives favorisant la participation des écoles primaires aux comités locaux

  20. Mesures de soutien ministérielles et organisationnelles favorables à la pérennité François Blain, Colloque régional ÉLÉ Montréal nov 2011 • Financement sur 5 ans • Soutien national et régional accru en cours de financement et après la fin du financement • formation • campagne de sensibilisation • matériel promotionnel • activités de perfectionnement et de transfert de connaissances en ÉLÉ • Maintenir le PAÉLÉ à la Direction de l’éducation des adultes et de l’action communautaire du MELS.

  21. Bibliographie François Blain, Colloque régional ÉLÉ Montréal nov 2011 BISAILLON, J., et coll., Évaluation des impacts du PAÉLÉ dans les milieux défavorisés, Université de Sherbrooke, 2010 DESROCHERS, M., Les conditions de pérennité des initiatives communautaires inclusives: portrait des cultures stratégiques des intervenants, des chercheurs et des gestionnaires, thèse de doctorat, Université de Montréal, 2005 MINISTÈRE DE L’ÉDUCATION DU LOISIR ET DU SPORT, Direction de l’éducation des adultes et de l’action communautaire, Programme d’aide à l’éveil à la lecture et à l’écriture en milieu défavorisé, version révisée, 2009