addictologie d finitions substances psychoactives abus d pendance sevrage n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
ADDICTOLOGIE Définitions : substances psychoactives, abus, dépendance, sevrage PowerPoint Presentation
Download Presentation
ADDICTOLOGIE Définitions : substances psychoactives, abus, dépendance, sevrage

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 20

ADDICTOLOGIE Définitions : substances psychoactives, abus, dépendance, sevrage - PowerPoint PPT Presentation


  • 84 Views
  • Uploaded on

ADDICTOLOGIE Définitions : substances psychoactives, abus, dépendance, sevrage.  Alcool, drogues, tabac, médicaments, addictions sans drogue Drogues licites et illicites :  usage privatif autorisé ou non  sanction selon les complications et certaines situations (jeunes, lieux

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'ADDICTOLOGIE Définitions : substances psychoactives, abus, dépendance, sevrage' - tiara


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
addictologie d finitions substances psychoactives abus d pendance sevrage
ADDICTOLOGIE

Définitions : substances psychoactives,

abus, dépendance, sevrage

slide2

 Alcool, drogues, tabac, médicaments, addictions sans drogue

Drogues licites et illicites :

 usage privatif autorisé ou non

 sanction selon les complications et certaines situations (jeunes, lieux

publics, travail, conduite automobile…)

Drogues douces – drogues dures :

 distinction issue des années 70

 absence de fondement scientifique

 limites du concept

 Perte de la liberté de l’abstenir ou perte de contrôle

Usage pathologique ou non

2

slide3
Drogues : définition OMS 1968

 tolérance à des doses de plus en plus élevées

 accoutumance aux effets et nécessité d’augmenter les doses

 dépendance physique avec syndrome de sevrage physique à l’arrêt

 dépendance psychique et nécessité de reprise de la substance pour

retrouver les effets ou calmer les malaises psychiques liés à la

privation

3

slide4
Les classifications internationales DSM4 et CIM 10

Le DSM4 axe I et axe II

 l’émergence de la catégorie diagnostique : les troubles liés aux

substances (DSM III R – 1987)

 les troubles induits par les substances

L’évolution du concept de substance psycho active

 définition actuelle : intoxication, sevrage, abus, dépendance

La notion de comorbidité  : comorbidité et co-occurrence

Concept addictologie

 contraintes par corps

 clinique, épidémiologie, neurobiologie, principes

thérapeutiques 4

slide5
 Les psycholeptiques qui dépriment le fonctionnement psychique :

 tranquillisants et hypnotiques, BDZ, barbituriques, procalmadiol

 neuroleptiques sédatifs

 morphiniques (opium, morphine, héroïne, codéïne)

 Les psychoanaleptiques qui stimulent le fonctionnement psychique :

 thymoanaleptiques ou antidépresseurs

 nooanaleptiques : amphétamines et anorexigènes

 les cocaïniques : chlorhydrate de cocaïne, sulfate de cocaïne ou crack

 stimulants mineurs : café, tabac…

 Les psychodysleptiques qui modifient le fonctionnement psychique :

 mineurs : alcool, cannabis

 majeurs : LSD, psylocibine, mescaline, datura, autres anticholinergiques,

médicaments antiparkinsoniens

5

slide8
Intoxication ou ivresse : modifications comportementales, affectives, cognitives, sensorielles, physiques liées à une substance
  • Syndrome de sevrage : modifications comportementales, physiologiques liées à l’arrêt de l’intoxication par une substance
  • Les troubles induits par les substances

 selon les produits

 de durée transitoire

8

slide9
Les critères diagnostiques de l’abus

A- Utilisation d’une substance, altération du fonctionnement et souffrance

clinique

 incapacité professionnelle majeure

 situations physiques dangereuses

 problèmes judiciaires répétés

 problèmes interpersonnels et sociaux

B- Sans atteindre le niveau de dépendance

9

slide10
Abus ou usage nocif
  • Relation pathologique au produit sans atteindre le niveau de dépendance
  • Sous estimation et sous verbalisation
  • Banalisation et prosélytisme
  • Absence de corrélation avec la quantité consommée

- L’usage à risque

  • Les usages non pathologiques

10

slide11

Les critères diagnostiques de la dépendance

Utilisation d’une substance , altération du fonctionnement et souffrance

clinique, 3 critères sur 7 :

1- tolérance

2- syndrome de sevrage

3- quantité ou durée plus importante que prévue

4- désir ou effort pour diminuer ou contrôler

5- beaucoup de temps passé

6- abandon des activités professionnelles

7- critères de l’abus

Avec ou sans dépendance physique

11

slide12

Dépendance en rémission

Rémission précoce ou prolongée (un mois, un an)

Rémission partielle ou totale

Rémission sous traitement de substitution

12

slide13
La dépendance

- Psychopathologie évolutive

 installation post-adolescence – adulte jeune

 1ères demandes de soins tardives

 trouble au long cours

 rechutes

- L’attrait des produits et l’ambivalence face à l’abstinence

- Polydépendance

- Les renforcements positifs et négatifs

- Les toxiques : une nécessité psychopathologique

 identité

 économie libidinale

13

slide14
Les dépendances : diagnostic différentiel
  • Dépendance thérapeutique :

 psychotropes  de substances psycho actives

  • Dépendance médicamenteuse aux substances non psycho actives :

 laxatifs, amines vasopressives, bétamimétiques, BZD

  • Pharmacomanie

14

slide15

Les facteurs de vulnérabilité biologiques

L’activation du système de récompense, le neurone dopaminergique du

noyau accumbens et la levée du frein pré-frontal

La brutalité de l’effet : concentration en principe actif et mode

d’administration

La génétique des drogues

15

slide16

Les facteurs de vulnérabilité psychologique

- Des traits de la personnalité

 dépressivité

 désinhibition et impulsivité

 recherche de sensations

 dépendance affective

- Les personnalités pathologiques

- Les psychopathologies évolutives

- Les familles pathologiques

- Les effets psychotropes des drogues

16

slide17

Les facteurs de vulnérabilité sociaux

La place du toxique dans les familles

L’influence des pairs

L’absence de modèle identificatoire adulte

L’information

17

slide18
Les facteurs de vulnérabilité : l’adolescence

 sur le plan psychologique et identitaire

sur le plan neurobiologique

18

slide19
Les facteurs de protection

 intelligence relationnelle

 modèle identitaire adulte

 souplesse affective

19

slide20

Conclusion

Une pathologie

Des principes thérapeutiques

 prise en charge au long cours

 sevrage ou substitution

 hospitalisation : sevrage et complications

Prévention primaire, secondaire et tertiaire :

 primaire : les facteurs de vulnérabilité

 secondaire : prise en charge précoce

 tertiaire : politique des préventions des risques

20