chapitre 6 l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Chapitre 6. PowerPoint Presentation
Download Presentation
Chapitre 6.

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 13

Chapitre 6. - PowerPoint PPT Presentation


  • 172 Views
  • Uploaded on

Chapitre 6. Le Tableau économique d’ensemble TEE. Une synthèse présentée depuis longtemps par les comptables nationaux français Avec le SCN 93 et le SEC 95, le nom devient « comptes économiques intégrés »

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Chapitre 6.' - thuy


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
chapitre 6

Chapitre 6.

Le Tableau économique d’ensemble

TEE

S. Ferrand-Nagel / Univ Paris sud

slide2
Une synthèse présentée depuis longtemps par les comptables nationaux français
  • Avec le SCN 93 et le SEC 95, le nom devient « comptes économiques intégrés »
  • Mais en France on conserve TEE, en hommage à François Quesnay et son Tableau économique (1760).

S. Ferrand-Nagel / Univ Paris sud

1 la construction du tee
1. La construction du TEE
  • L’objectif : concentrer sur 2 pages les comptes de tous les SI, que l’on juxtapose
  • Une page (gauche) pour tous les emplois
  • Une page (droite) pour toutes les ressources
  • 2 angles de lecture possibles :
    • L’angle des opérations (en ligne)
    • L’angle des secteurs institutionnels (en colonne)

S. Ferrand-Nagel / Univ Paris sud

exemple avec 4 si
Exemple avec 4 SI

S. Ferrand-Nagel / Univ Paris sud

on retrouve donc dans le tee
On retrouve donc dans le TEE…
  • Les équilibres : ligne à ligne pour les opérations de répartition et financières (ce qui est emploi pour l’un est ressource pour l’autre) / globalement pour les opérations sur biens et services.
  • Les soldes de tous les comptes

S. Ferrand-Nagel / Univ Paris sud

mais nb le compte miroir b s
Mais NB : Le compte miroir B/S
  • Pour les opérations de répartition et les opérations financières, chaque ligne est équilibrée, mais pas pour les opérations sur B&S.
  • On a créé une colonne B/S (de chaque côté) dans laquelle on inscrit en « miroir » :

Ex de la consommation finale, en emplois pour Ménages et Admin ; le total de la CF est reporté en ressources dans la colonne B/S

S. Ferrand-Nagel / Univ Paris sud

2 l utilisation du tee
2. L’utilisation du TEE
  • Lu en ligne, il forme les comptes d’opérations, c’est-à-dire qu’il met en relief les relations nouées entre SI pour les différentes opérations
  • Lu en colonne, il visualise les comptes de chaque SI et du reste du monde
  • Il permet surtout le calcul des agrégats et ratios

S. Ferrand-Nagel / Univ Paris sud

2 1 les agr gats
2.1. Les agrégats
  • On les lit grâce à la colonne « économie nationale » ajoutée de chaque côté
  • Les principaux :
    • Le PIB : résultat final de l’activité de production des unités résidentes (3 calculs)
    • Le RNB, revenu national brut, ensemble des revenus primaires reçus par les résidents
    • LE RND, revenu national disponible, solde des comptes de distribution secondaire du rv
    • L’épargne brute
    • La capacité ou le besoin de financement
    • Le patrimoine national, richesse détenue par la nation

S. Ferrand-Nagel / Univ Paris sud

retour sur le pib
Retour sur le PIB
  • Premier calcul, à partir des VA :
    • PIB = S VA + TVA et autres impôts/production – subventions sur produits
  • Deuxième calcul, à partir de la dépense :
    • PIB = DCF + FBCF + (X-M)
  • Troisième calcul, dans l’optique des revenus :
    • PIB = Rémunération des salariés + EBE + impôts sur la production et les importations nets de subventions

S. Ferrand-Nagel / Univ Paris sud

un nouvel agr gat le rnb
Un nouvel agrégat, le RNB
  • Se calcule en agrégeant les soldes des comptes d’affectation des revenus primaires des SI.
  • Il se calcule aussi à partir du PIB, en le corrigeant du solde des flux de revenus entre les résidents et le reste du monde :
    • RNB = PIB

+ rv du travail et du capital reçus du RM

- rv des facteurs versés au RM

+ subventions reçues du RM

- impôts sur production et importations versés au RM

S. Ferrand-Nagel / Univ Paris sud

autrement dit
Autrement dit…
  • Le PIB est la somme des revenus primaires versés par les unités résidentes
  • Le RNB est la somme des revenus primaires reçus par les unités résidentes
  • Dans le SCN de 1953, le RNB aux prix du marché était déjà défini ainsi, mais appelé «produit national brut» (PNB) alors qu’il s’agit d’un agrégat de revenu.
  • Le PNB n’existe plus mais conserve une forte notoriété

S. Ferrand-Nagel / Univ Paris sud

slide12
Le RNB de la France est assez proche de son PIB car ses relations avec le RM sont équilibrées.
  • Mais :
    • Suisse : RNB très supérieur au PIB
    • Irlande : RNB inférieur de 13% au PIB
  • Le RNB est un agrégat de Rv primaires reçus ; pour connaître les Rv disponibles reçus, il faut corriger des transferts reçus – versés au RM = RNDB

S. Ferrand-Nagel / Univ Paris sud

2 2 les ratios
2.2. Les ratios
  • Ceux des entreprises : cf. supra
  • Ceux des ménages :
    • Taux d’épargne = EB / RDB x 100
  • Ceux des administrations
    • Tx de pression fiscale = impôts reçus / PIB x 100
    • Tx de prélèvements obligatoires = prélèvements fiscaux et sociaux / PIB
    • CF ou BF, solde du compte de capital des APU

NB : l’un des indicateurs de convergence essentiels dans l’UE, limité à 3% du PIB

S. Ferrand-Nagel / Univ Paris sud