initiation la cr ation d entreprise n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Initiation à la création d’entreprise PowerPoint Presentation
Download Presentation
Initiation à la création d’entreprise

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 49
tallulah

Initiation à la création d’entreprise - PowerPoint PPT Presentation

104 Views
Download Presentation
Initiation à la création d’entreprise
An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author. While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Initiation à la création d’entreprise Nicolas Louis Business Design Consulting - Groupe Air Liquide nicolas.louis@bdcworld.com

  2. Initiation à la création d’entreprise Trouver un financement

  3. Trouver un financement • Plan • Introduction • Besoins et ressources durables • Différents types de financement • Dispositifs de garantie • Recommandations • L’Anvar • Concours

  4. Trouver un financement • Introduction • C’est l’une des étapes les plus difficiles du projet. • Il convient de réunir les capitaux financer les différents besoins durables identifiés • Un financement correct d’un projet est une des conditions de pérennité de la future entreprise. • Il est donc nécessaire d’avoir identifier les différentes ressources financières adaptées aux besoins.

  5. investisseurs CA commercialisation maintien conquête déclin création développement antécréation industrialisation Point d’inflexion Idée Produit Trouver un financement • Les grandes phases d’une entreprise • Antécréation • Développement • Industrialisation • Conquête • Maintien • Déclin

  6. Trouver un financement • Votre vision inclut-elle 1, 2, n produits ? • Comment assurer la pérennité de votre entreprise ? • Démarrez un produit à chaque point d’inflexion • « Condamner à l’innovation » • Trois types de sociétés : • Celles qui n’ont pas fait le premier cycle • Celles qui n’ont fait qu’un seul • Les autres qui produisent les cycles à bon moment.

  7. Trouver un financement • Besoins et ressources durables (1/3) • Besoins durables • les frais d'établissement : • honoraires de conseil juridique/fiscal, • en brevet, frais de constitution de l'entreprise • frais de première publicité. • les investissements : • l’achat ou la construction d'un local, • les frais d’installation, • l’acquisition de machines, matériels, véhicule, ordinateur, pas de porte ou droit au bail, etc... 

  8. Trouver un financement • Besoins et ressources durables (2/3) • Besoins durables • les dépôts et cautionnements à verser. • le Besoin en fonds de roulement (BFR), c’est à dire le montant d'argent utilisé en permanence, pour me fonctionnement de l’entreprise « une sous-estimation du BFR entraînera des problèmes de trésorerie à court terme »

  9. Trouver un financement • Besoins et ressources durables (3/3) • Ressources durables • les capitaux propres composés de : • des apports personnels ainsi que de ceux de ses associés • des primes • De subventions d'investissement éventuelles,  • les emprunts à moyen ou long terme. 

  10. Trouver un financement • Moyens de financements (1/9)

  11. Trouver un financement • Moyens de financements (2/9) • L’épargne personnelle • L'apport personnel est indispensable pour : • inspirer confiance aux tiers, en particulier lors d'une demande de crédit, • autofinancer certains besoins durables écartés par les banques : • frais d'établissement, • investissements incorporels • le fonds de commerce, 30 % du prix des investissements physiques • et souvent le Besoin en fonds de roulement.  

  12. Trouver un financement • Moyens de financements (3/9) • Les aides et subventions au créateur • Elles sont essentiellement distribuées par • l'Etat, • les Collectivités  Locales, mais certaines Fondations, Associations ou autres Organismes aident des créateurs sélectionnés (lauréats) en leur accordant un don ou une bourse. • Le dispositif national d'aide à la création d'entreprise - "EDEN " mis en place à l'attention • des jeunes demandeurs d'emploi • des personnes en situations précaire • aux demandeurs d'emploi âgés de plus de 50 ans. 

  13. Trouver un financement • Moyens de financements (4/9) • Les prêts personnels • Ils permettent de compléter l'apport personnel. • Certains organismes extra-bancaires attribuent des prêts d'honneur sans exiger de garanties. • Ces prêts sont généralement accordés à taux nul ou à taux réduit. • Certains employeurs accordent des prêts aux salariés souhaitant quitter leur emploi pour créer une entreprise. • Quelques banques accordent des prêts à des conditions minorées, si d'accords passés avec des structures s'occupant de créations d'entreprise : • clubs de créateurs d'entreprise, • boutiques de gestion, • organismes de développement économique local, ....

  14. Trouver un financement • Moyens de financements (5/9) • Les prises de participation au capital • Cette possibilité ne concerne que les sociétés créées dans certains types d’activités : Innovation • La sélection des projets est extrêmement rigoureuse par les sociétés de capital-risque • Les  "leveurs de fonds"  (comme Chausson Finance,  Proxicap Invest, Leonardo, MGT...) facilitent cette recherche de capitaux, moyennant rémunération basée en général sur un pourcentage des fonds obtenus: •  aident à mettre en forme les plans d'affaires  (business plans) • présentent à des investisseurs avec qui ils ont des contacts très suivis (sociétés de capital-risque, business-angels...).

  15. Trouver un financement • Moyens de financements (6/9) • Les prises de participation au capital • D'autres opérateurs (tels Finance et Technologie, Mar-Tech et Finance...) organisent périodiquement des rencontres (évènements médiatiques)  entre des porteurs de projets qu'ils sélectionnent  et des investisseurs. • Les réseaux locaux de Business Angels organisent aussi, de façon bénévole, des rencontres entre créateurs et investisseurs privés.  • L’ouverture du capital permet de trouver des associés ou des propositions de prise de participation par l'intermédiaire de bourses d'opportunités ou de bulletins d'affaires via les Chambres de commerce et d’industrie ou les Chambres de métiers et d'artisanat.

  16. Trouver un financement • Moyens de financements (7/9) • Les primes et subventions à l’entreprise • La plupart de ces aides financières ne concernent pas spécifiquement la création d'entreprise, mis à part certaines primes régionales pour les créations d'entreprises innovantes • Ces subventions ne peuvent être prises en compte pour financer les premiers besoins durables de la nouvelle entreprise (perçues que plusieurs mois après le commencement de l'activité) • Le paiement de la subvention est conditionnée à la réalisation préalable de certains engagements (investissements, embauches...). « C’est une cerise sur le gâteau sans plus»

  17. Trouver un financement • Moyens de financements (8/9) • Les prêts à moyen et long terme • Les banques habituellement ne financent qu'à hauteur de 70 % du montant hors taxes • des investissements physiques • le fonds de commerce • et avec réticence, le Besoin en fonds de roulement. • Les banques ne prêtent pas sans garantie • Le banquier limite fréquemment son engagement à hauteur de la mise du créateur « C’est 1€ pour 1€»

  18. Trouver un financement • Moyens de financements (9/9) • Crédit-bail • Juridiquement c'est une location assortie de la possibilité de devenir propriétaire du bien loué au plus tard en fin de contrat pour un prix fixé d'avance tenant compte pour partie des loyers versés. • Cette formule, sécurisante pour les crédit-bailleurs qui restent propriétaires des biens financés, permet une certaine souplesse. • Ce type de financement est un peu plus cher que le crédit classique et moins intéressant depuis que les crédit-bailleurs imposent le versement d'un dépôt de garantie ou un premier loyer important dans le barème de location.

  19. Trouver un financement • Dispositifs de garantie • Pour emprunter, il faut des garanties : • Biens financés (hypothèque, nantissement, gage) • Cautions personnelles, • Les fonds de garantie peuvent être : • OSEO sofaris : jusqu’à 70% • FGIF (fond de garantie initiative des femmes) : 70% entre 5000€ et 38000€ • France Active: RMI, Chômeurs • Sociétés de caution mutuelles : >50%, taux 1 à 4%

  20. Trouver un financement • Recommandations • Concernant les banques : très frileuses envers les créateurs • Pour les convaincre : • Un dossier en béton : complet, précis, concis, soigné et VENDEUR! • Être crédible : maîtrise du dossier et des concepts de la partie financière (BFR, compte de résultat, plan de financement/trésorerie) • Savoir négocier • Savoir présenter son dossier à l’oral • 30% d’apport personnel sera très apprécié • Si les garanties sont trop faibles il faut prendre contact avec un fond de garantie.

  21. Trouver un financement • L’Anvar (1/2) • Depuis janvier 2005, l'Anvar (Agence nationale de valorisation de la recherche, dite "Agence française de l'innovation") fait partie du groupe OSEO, aux côtés de la BDPME. • De ce rapprochement est né OSEO Anvar • Sa mission principale est : • d'apporter conseils et financements aux entreprises, créateurs, laboratoires qui relèvent le défi technique, commercial, financier et humain de l'innovation. • développe également des produits et services à l'intention des PME innovantes.

  22. Trouver un financement • L’Anvar (2/2) • Cette agence apporte son savoir-faire pour : • Elaboration de la stratégie de l’entreprise innovante et validation du projet de création • Validation de la faisabilité du projet d'innovation et du business plan • Développement du projet d'innovation • Recrutement de cadre de R&D • L’agence finance les projets Innovants

  23. Trouver un financement • Concours (1/3) • Tremplins entreprise • Co-organisé par le Sénat et l’ESSEC • Tremplin Entreprises permet à des entrepreneurs sélectionnés par un comité composé de professionnels du capital risque et de la création d’entreprise, de rencontrer les investisseurs susceptibles de financer leur entreprise. • Inscription : 28/02/2007 • Demi-finaliste : 04/2007 • Oral : 26-27/04/2007 • Tremplin : 03-04/07/2007 http://www.tremplin-entreprises.senat.fr/francais/

  24. Trouver un financement • Concours (2/3) • Concours national d’aide à la création d’entreprise innovantes • Deux modalités : • Projets en émergence • Phase de maturation et de validation techniques subvention de 45.000€ • Création développement, concept déjà établie et création de l’entreprise à court-terme : 450.000€ http://www.recherche.gouv.fr/technologie/concours/2007/

  25. Trouver un financement • Concours (3/3) « Gagner un concours, cela apporte de la crédibilité au dossier !! »

  26. Initiation à la création d’entreprise Capital-Risque

  27. Capital-Risque • Plan • Définition • Types de capital risque • Spécificités • Quelques chiffres • Organismes • Modalités • Des adresses… • En résumé

  28. Capital-Risque • Définition • Le capital-investissement peut se définir comme: • toute activité de prises de participation temporaires et minoritaires dans des entreprises non cotées, afin de dégager ultérieurement des plus-values. • Le "venture capital ", le capital-risque stricto sensu ne concerne, quant à lui, que les seules interventions en fonds propres dans les entreprises nouvelles ou en phase de création. 

  29. Capital-Risque • Définition • Le capital-investissement peut se définir comme: • toute activité de prises de participation temporaires et minoritaires dans des entreprises non cotées, afin de dégager ultérieurement des plus-values. • Le "venture capital ", le capital-risque stricto sensu ne concerne, quant à lui, que les seules interventions en fonds propres dans les entreprises nouvelles ou en phase de création.  • Il faut déposer un projet bien ficelé : le business plan.

  30. Capital-Risque • Types de capital-risque (1/3) • On distingue : • Le Capital-Amorçage (Seed Capital) : intervention avant le réel démarrage d'activité d'une nouvelle entreprise, au stade de la mise au point d'un nouveau produit : prototype, pré-séries, etc...- Le Capital-Création (Start-up) : intervention au démarrage de la nouvelle entreprise ou pendant son tout premier développement. On parle aussi de "capital post-création". « L'appellation "capital-risque" ne concerne que ces deux premiers types d'intervention »

  31. Capital-Risque • Types de capital-risque (2/3) • Mais aussi : • Le Capital-Développement : intervention dans une entreprise en pleine maturité, lors d'une nouvelle phase de développement. • Le Capital-Transmission (LBO : leverage buy out ; LMBO : leverage management buy out) : intervention en capital au moment d'une cession d'entreprise. • Le capital-risque est une source de financement en fonds propres qui ne concerne qu'un nombre restreint d'entreprises nouvelles : innovation

  32. Capital-Risque • Types de capital-risque (3/3) Prototype Développement Maturité Idée Cession Création Capital- Amorçage Capital- Création Capital- Dévelopt Capital- Transmission …Anvar…

  33. Capital-Risque • Spécificités (1/3) • Les modalités d'intervention en capital-risque peuvent être plus ou moins sophistiquées. • Selon les cas, le capital-risqueur peut : • souscrire des actions ordinaires, • souscrire des actions à dividende prioritaire ou assorties de "bons de souscription d'actions" (ABSA). • faire des avances en compte courant d'associé. • Si l'entreprise-cible a publié au moins deux bilans, il peut souscrire des obligations convertibles ou des obligations avec bon de souscription d'actions (OBSA),  voire consentir un prêt participatif.

  34. Capital-Risque • Spécificités (2/3) •  Les capital-risqueurs tirent essentiellement comme rémunération la plus-value réalisée lors de la revente de leur participation.Ils risquent donc : • de ne jamais pouvoir revendre les actions souscrites, • ou de tout perdre si l'entreprise disparaît.

  35. Capital-Risque • Spécificités (3/3) • A vocation élitiste, le capital-risque n'est pas une source de financement comme les autres : • il se distingue de l'offre de crédit bancaire : • le "profil" de ces investisseurs ainsi que leurs outils d'analyse, sont différents de ceux des banquiers, • il confère à l'apporteur de fonds propres une partie du pouvoir : • une participation au capital d'une entreprise est assortie de droits de vote aux assemblées. • Le créateur a souvent tendance à l'oublier : • il apporte souvent des introductions, un carnet d'adresses, un suivi et une assistance de gestion qui sont précieux.

  36. Capital-Risque • Quelques chiffres • En 2003, le montant moyen des opérations de capital-amorçage et capital-création  initiées par les capital-risqueurs a été de 500.000 €. • Les nombres d’opérations : 600 • Un montant total : • 300.000.000 € • En général, un capital-risqueur préférera mettre 1.000.000 € dans une entreprise que 100.000€ dans 10 entreprises.

  37. Capital-Risque • Organismes • Le capital-risque est mis en oeuvre : • par des sociétés de capital-risque (SCR),   • par des fonds d'amorçage (spécialisés dans le capital-amorçage) • par  l'intermédiaire de : • FCPR (Fonds communs de placements à risques), • FCPI (Fonds communs de placement dans l'innovation) • FIP (Fonds d'Investissement de proximité)

  38. Capital-Risque • Organismes • Les Sociétés de capital-risque (SCR) "nationales ", FCPR et FCPI • Ce sont des sociétés répondant à un certain nombre de conditions leur permettant de bénéficier d'avantages fiscaux. • Elles ont une vocation nationale ou internationale et sont généralistes ou spécialisées : dans certains secteurs d'activité uniquement, dans le high-tech, dans l'innovation... • Certaines (les moins nombreuses) font du capital-risque. • Elles n'interviennent souvent qu'au-delà de 150 000 euros (voire plus). • Exemples : • Auriga, Innovacom, Banexis Venture Partners, Ventech, Axa Equity, Apac, Air Liquide Venture, etc…

  39. Capital-Risque • Organismes • Les SCR « régionales", FCPR et FCPI • On peut ranger également dans cette catégorie : • les IRP (Instituts régionaux de participation) : IRDI à Toulouse, ILC à Metz, etc... • et les SDR (Sociétés de développement régional) : Alsace Création • En général, ces organismes interviennent rarement au-dessous de 75 000 euros et plus ou moins en capital-création.

  40. Capital-Risque • Organismes • Les Fonds d'Amorçage • Les fonds d’amorçage, comme leur nom l’indique, se consacrent à financer par capitalisation les projets en cours d'éclosion. • Ils sont initiés : • par l’Etat (Fonds d’amorçage nationaux) : • I source Gestion, Bioam, Emertec Gestion, etc • ou par l’Etat et les Collectivités (Fonds d’amorçage régionaux) • FAM Midi-Pyrénées, Cap Décisif en Ile de France, Le Lanceur en Auvergne, etc… • ou par le "privé" : Seeft ventures, …

  41. Capital-Risque • Organismes • Les SCR de proximité • Ce sont celles qui se consacrent essentiellement aux entreprises naissantes pour des besoins modestes de capitaux : de 7 500 euros à 75 000 euros. • Ex : Herrikoa à Anglet, Samenar à Marseille, Mistral Investissement à Montpellier, etc.

  42. Capital-Risque • Organismes • Les Business Angels • Il s'agit de particuliers,  issus en général du monde des affaires,  disposés à investir des capitaux (plutôt à partir de 15 000 euros) dans des projets leur offrant de réelles perspectives de revente très lucrative de leur participation.  • Pour entrer en contact avec ces investisseurs privés, quelques intermédiaires sont apparus sur le marché. • A côté de ces opérateurs jouant un rôle d’entremetteur, a été créée l’association France Angels qui fédère les réseaux locaux de business angels.

  43. Capital-Risque • Modalités • Le capital-risque n'a pas pour vocation à rester éternellement investi dans l'entreprise • son intervention doit être ponctuelle et limitée dans le temps. • La sortie peut se faire par : •  la réduction ou l'amortissement du capital • le rachat des titres par les associés initiaux à un prix convenu, • la revente des titres à un groupe industriel ou financier, • la revente à une structure de capital-développement, • l'introduction en Bourse. • « Dès le départ dans le dossier, il faut proposer la Sortie de l’investisseur »

  44. Capital-Risque • Des adresses (1/3) • Unicer : Union Nationale des Investisseurs en Capital pour les Entreprises Régionales http://www.unicer.asso.fr •  Afic : Association Française des Investisseurs en Capital 23, rue de l'Arcade  75008 PARIS - Tél : 01 47 20 99 09  info@afic.asso.fr http://www.afic.asso.frAssociation rassemblant les "poids lourds" du capital-investissement en France.  •  Fédération des Cigales 61 rue Victor Hugo,  93500 PANTIN - Tél : 01 49 91 90 91 http://www.cigales.asso.fr Interventions modestes de l'ordre de 1 500 et 4 500 euros. Elles intéressent les petites entreprises locales. •  France Angels 16 rue de Turbigo, 75002 PARIS - Tél : 01 44 82 77 77 http://www.franceangels.org Fédération Love Money pour l'Emploi 10 rue de Montyon,  75009 PARIS - Tél : 01 48 00 03 35http://www.love-money.org

  45. Capital-Risque • Des adresses (2/3) Opérateurs privés : Proxicap,  21, bis, avenue Ségur,  75007 PARIS – Tél 01 48 00 92 92  http://www.proxicap.com Leonardo,  58 avenue d'Iena,  75116 PARIS – Tél  01 47 20 24 88  http://www.leonardofinance.com- Chausson Finance, 26 bld Malesherbes, 75008 PARIS – Tél : 01 43 12 57 58  http://www.chaussonfinance.com - MGT, 18, rue de Mogador,  75009  PARIS -  Tél : 01 53 45 88 88  http://www.mgt.fr- Cofire - MBA Capital,  23 rue Lavoisier, 75008 PARIS -  http://www.mbacapital.com- France Finance et Technologie, 9 rue Lincoln 75008 PARIS – Tél : 01 58 36 10 30  http://www.fftgroup.com

  46. Capital-Risque • Des adresses (3/3) • Alsace Création • Alsace Création intervient selon les principes et les méthodes du capital risque : • en s'associant de manière minoritaire au capital des sociétés exerçant leur activité en Alsace, pour des montants compris entre 30 000 EUR et 300 000 EUR ; • en retenant des projets crédibles à court terme et disposant d'un potentiel de croissance à court moyen terme ; • en recherchant à terme une solution de "sortie" à la fois rémunératrice et compatible avec les attentes et les moyens des entreprises concernées ; • en s'impliquant dans un partenariat étroit avec l'entreprise qui reste cependant, en toutes circonstances, le seul responsable de la gestion de l'entreprise.

  47. Capital-Risque • En résumé • Le capital-risque permet aux jeunes entreprises innovantes, qui démarrent leur activité et ont un potentiel de croissance, d’augmenter leurs fonds propres. • Le créateur d’entreprise obtient ainsi des fonds, sans demande de garantie, à un stade de développement où il est souvent difficile d’obtenir des prêts bancaires.

  48. Capital-Risque • En résumé • Auprès des "business angels", qui sont pour certains d’anciens chefs d’entreprises, le créateur trouve un soutien moral et financier, mais aussi des conseils d’experts dans l’organisation et la gestion quotidienne de leur affaire. • Avec le capital risque, il bénéficie d’accompagnement, de conseil et d’un puissant effet de levier financier. • Par contre, dans la plupart des cas, c’est le moyen de financement le plus cher puisse qu’il faut concéder du capital ~40% et la marge de manœuvre est réduit.

  49. Bonnes fêtes de fin d’année « Que la nouvelle année vous ouvre les portes de l'imaginaire où vos rêves d'entreprendre rencontrent la réalité de l'initiative »