slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
La sécurité et la Supply Chain PowerPoint Presentation
Download Presentation
La sécurité et la Supply Chain

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 117

La sécurité et la Supply Chain - PowerPoint PPT Presentation


  • 108 Views
  • Updated on

La sécurité et la Supply Chain. Définition et principes de base 1.1 . Principes de base 1.2. Notion de Workflow 1.3. Indicateurs de performance 1.4. Supply Chain et entreprises 2. Optimisation des concepts de la Supply Chain 2.1. Introduction

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

La sécurité et la Supply Chain


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
    Presentation Transcript
    1. La sécurité et la Supply Chain

    2. Définition et principes de base • 1.1. Principes de base • 1.2. Notion de Workflow • 1.3. Indicateurs de performance • 1.4. Supply Chain et entreprises • 2. Optimisation des concepts de la Supply Chain • 2.1. Introduction • 2.2. Gestion des approvisionnements • 3. Les TIC de la SupplyChain • 3.1. Les objectifs • 3.2. Les logiciels • 3.3. Les solutions dédiées Supply Chain • 3.4. EDI et Supply Chain

    3. 4. Quelle sécurité ? 4.1. Généralités 4.2. L’application des normes 4.3. OEA 5. Conclusion

    4. 1. Définition

    5. De la FORD T : première voiture construite à la chaîne à la SCOR : modèle de référence de la Supply Chain

    6. Lorsque Henri Ford a mis en chantier sa FORD T, la société avait en son sein l'intégralité des corps de métier nécessaires à la fabrication de ses voitures Pour Ford, la difficulté résidait dans sa capacité à satisfaire une quantité de demandes Ses plans de production distribués à chaque corps de métier ont permis la réussite que l'on connaît

    7. Aujourd'hui, chaque corps de métier est devenu un spécialiste indépendant La mondialisation fait intervenir ces spécialistes sur les cinq continents La technologie industrielle offre à la résolution de nos problèmes techniques des perspectives nouvelles en multipliant les solutions Tous ces acteurs sont partenaires dans la réalisation d'un produit, sont interdépendants les uns des autres dans une même chaîne

    8. Le modèle de référence pour la gestion de la chaîne logistique : SCOR : Supply Chain Operations Reference Le SCOR est une méthode de représentation des flux d'une entreprise développée par le Supply Chain Council (SCC)

    9. Son principe de base : la considération de la supply chain depuis les fournisseurs des fournisseurs jusqu'aux clients des clients Les trois processus d'exécution : Source : approvisionnements (internes ou externes) Make : la production Deliver : la distribution

    10. Le processus de Planification / Pilotage : Plan : la planification ou le pilotage Les processus d'exécution sont liés chronologiquement Il existe un lien client / fournisseur entre eux La gestion de ces interactions est rendue possible grâce au processus de pilotage / planification

    11. Grâce à cette méthode, il est possible : d'établir une description fonctionnelle de la supply chain d'une entreprise de construire un référentiel standardisé avec des indicateurs de performance d'effectuer un benchmarking logistique de l'entreprise

    12. Schéma N° 1 : SCOR Model

    13. Le temps de réalisation d'un produit est fortement conditionné par : l'approvisionnement en … matières premières éléments d'assemblage pièces détachées à tous les niveaux de la chaîne de fabrication 1.1. Principe de base

    14. Définition de la Gestionde la ChaîneLogistique(GCL) ou Supply Chain : Technique de gestion consistant à s'occuper de toute la chaîne logistique, des fournisseurs aux clients en passant par la production La GCL passe par la mise en place de logiciels sachant gérer tous les flux physiques d'une entreprise

    15. Schéma N° 2 : Supply Chain Management

    16. On appelle ainsi ‘chaîne logistique’ … l'ensemble des maillons relatifs à la logistique d'approvisionnement : achats approvisionnements gestion des stocks transport manutention ...

    17. La chaîne logistique est entendue de manière globale notamment au sein de l'entreprise, parmi tous ses divers départements : production, magasins, au travers de l'ensemble des fournisseurs et de leurs sous-traitants, ainsi de suite

    18. 1.2. Notions de Worflow • Un processus (workflow, process, flux) est un ensemble ordonné d’activités qui : • délivre un produit ou un service à un • client (externe ou interne) • lui apporte de la valeur ajoutée • répond à une finalité

    19. On distingue habituellement : • les processus opérationnels, • ayant pour finalité de service, un client • externe • les processus de support ou de soutien, • ayant pour finalité de service, un client • interne

    20. Entre les partenaires, qui composent la chaîne logistique, circulent trois catégories de flux : • flux de marchandises : amont vers aval • flux financiers en sens inverse • flux d'informationsdans les deux sens : • de l'amont vers l'aval en suivant les flux • physiques, de l'aval vers l'amont, remontée d'information en provenance du • consommateur

    21. Schéma N° 3 : Producteur

    22. Schéma N° 4 : Distributeur

    23. Schéma N° 5 : Etendu

    24. 1.3. Indicateurs de performance La mesure de l'efficacité de la supply chain nécessite l'utilisation d'indicateurs pertinents et mesurables Les KPI - Key Performance Indicator permettent de surveiller le respect des objectifs Appliqués au domaine de la supply chain, ils contribuent à l'analyse des flux et processus de la chaîne d'approvisionnement

    25. Les KPI permettent de ressortir rapidement : les causes de dérive de coûts, de délais ou de qualité Ils constituent un outil d'aide à la décision en facilitant l'identification des actions correctrices à mener pour atteindre les objectifs fixés ou les standards définis lors de benchmarking

    26. Le facteur clef de succès réside … dans le choix des indicateurs Ceux-ci doivent en particulier être adaptés au secteur de l'entreprise et à ses propres objectifs (délais, coûts, qualité, …)

    27. Les KPI suivants sont souvent utilisés : le taux de rupture la couverture de stock d'une référence la rotation d'une référence le nombre de palettes réceptionnées / expédiées le nombre de kilomètres parcourus le taux de kilomètres "à vide" …

    28. Quelques définitions … le taux de rupture : niveau de stock à zéro la couverture de stock d'une référence : nombre de jours de consommation auxquels le niveau de stock actuel peut faire face la rotation d'une référence : renouvellement des stocks dans une période donnée

    29. Les KPI doivent être analysés à intervalles réguliers de manière à … surveiller la tendance mesurer l'efficacité des actions correctrices menées

    30. Il peut également être intéressant … de les comparer à ceux des entreprises d'un même secteur d'activité (benchmarking logistique) Une fois ces KPI analysés, reste à définir un diagnostic juste et adapté !

    31. 1.4. SCM et entreprise La gestion de la chaîne logistique est un concept nouveau qui interpelle de plus en plus l’ensemble des dirigeants des entreprises Les chaînes de production se diversifient, l’offre de produits et services s’intensifie et raccourcit les cycles de vie Depuis peu, la traçabilité doit s’adapter, en temps réel, à ces nouvelles contraintes

    32. L’impératif est : d’assurer de pérenniser des liens étroits entre l’ensemble des partenaires, du fabricant au distributeur Les éléments à mettre en oeuvre …

    33. Optimiser les achats : réduire les coûts d’achats, sécuriser les approvisionnements Améliorer la logistique : diminuer les coûts logistiques et de distribution, réduire les stocks et les en-cours, supprimer les surcoûts des transports exceptionnels, simplifier et tendre les flux

    34. Maîtriser la production : maîtriser le planning de production, augmenter la rentabilité de l’outil de production, réduire les temps de cycle, réduire les rebuts et les non-conformités Augmenter le taux de service clients : anticiper et planifier la demande client, réduire les délais de livraison, supprimer les ruptures

    35. Générer de nouveaux partenariats : Plus tôt commence la synergie, plus grands sont les investissements et les bénéfices Chaque partenaire apporte ses compétences propres, et la fidélité des partenaires garantit le marché à long terme Le partenariat peut porter sur le partage de ressources, de connaissances et d’expériences en organisation

    36. Remettre en question l’organisation pour s’adapter aux : nouvelles technologies nouveaux processus inter-entreprises partenaires

    37. Garantir un niveau de compétence et de réactivité : Faire en sorte que l'entreprsie soit à même de réagir face aux situations externes Investir dans les outils informatiques et en formations : Les meilleurs outils à destination des meilleurs processus

    38. Garantir la confidentialité au niveau du partenariat : Clients, fournisseurs services internes … Un travail de comunication … essentiel

    39. Les risques : Subir la loi du plus fort en devenant trop dépendant d’un seul partenaire : risque de devenir client unique risque de dépendance technologique

    40. frein au développement de nouveaux produits ou services perte de connaissance du marché perte de maîtrise des prix de vente soumis aux procédures externes

    41. 2. Optimisation des concepts de la SCM

    42. 2.1. Introduction Les principaux concepts de la chaîne logistique couvrent les domaines suivants : la planification : prévoir, planifier la production : produire l'entreposage : entreposer le transport : transporter le suivi : suivre la collaboration : collaborer

    43. Planification et simulations moyen, long terme PREVOIR PLANIFIER

    44. Travailler avec tous les partenaires de la chaîne logistique, pour anticiper la demande sur la base : de données d‘historiques de liens de cause à effets d'évènements marketing de la gestion de la relation client de la collaboration entre les services Prévoir et planifier

    45. Permettre aux industriels et aux logisticiens de trouver les meilleurs compromis sur : les approvisionnements la production les besoins en distributions et le stockage les besoins en transports …

    46. Planification et simulations moyen, long terme PREVOIR PLANIFIER PRODUIRE Optimisation moyen / court terme

    47. Optimiser les ressources de production : Postes de travails, lignes Composants, matières premières … Contraintes internes, externes Produire

    48. Exemple dans l’industrie discrète : Planification sur caractéristiques propres eux produits Gestion des lignes de fabrication Ordonnancement des postes de travail et des machines

    49. Exemples dans l’industrie de process Block planning Campagnes de fabrications Production en flux poussée Gestion des dates de péremption

    50. Planification et simulations moyen, long terme PREVOIR PLANIFIER PRODUIRE Optimisation moyen / court terme ENTREPOSER Gestion et optimisation des entrepôts