La pertinence de l’agro-écologie au Bénin B runo A. Djossa - PowerPoint PPT Presentation

slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
La pertinence de l’agro-écologie au Bénin B runo A. Djossa PowerPoint Presentation
Download Presentation
La pertinence de l’agro-écologie au Bénin B runo A. Djossa

play fullscreen
1 / 68
La pertinence de l’agro-écologie au Bénin B runo A. Djossa
131 Views
Download Presentation
symona
Download Presentation

La pertinence de l’agro-écologie au Bénin B runo A. Djossa

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. ENSTA Kétou La pertinence de l’agro-écologie au Bénin Bruno A. Djossa Maître de Conférences des Universités en Ecologie Appliquée

  2. 1- Qu’est-ce que l’agro-écologie ?

  3. 1- Qu’est-ce que l’agro-écologie ? • On définit l'agriculture écologique (=agro-écologie) comme un système de pratiques qui s'inspirent des processus vivants à l'œuvre dans une nature généreuse et abondante.

  4. Qu’est-ce que l’agro-écologie ? • C'est aussi une agriculture qui coopère avec ces processus naturels. Ses fondements sont profondément philosophiques et spirituels et c'est de par cette dimension que l'agriculture écologique se situe aux antipodes de l'agriculture conventionnelle matérialiste.

  5. Qu’est-ce que l’agro-écologie ? • L'agriculture écologique respecte toute vie sur terre et perçoit la Nature comme sacrée. • Cette définition correspond très largement, sinon entièrement, à la plupart des “écoles” au sein de cette agriculture écologique: agriculture biologique, agriculture bio-dynamique, agriculture bio-intensive, agriculture naturelle, etc....

  6. Qu’est-ce que l’agro-écologie ? • Par contre, l'agriculture conventionnelle, qui est référée également comme l'agriculture chimique, l'agriculture intensive, l'agriculture moderne, se caractérise par une exploitation et un asservissement de la nature au nom de la course à la productivité.

  7. Qu’est-ce que l’agro-écologie ? • Cette agriculture lutte perpétuellement contre les processus naturels: elle considère que l'homme doit vaincre la nature. • Son principe fondamental peut être illustré par la terminaison “cide” qui signifie tuer, détruire: pesticide, insecticide, fongicide, nématocide, germicide, vermicide, bactéricide - pour en arriver finalement à l'homicide?

  8. Qu’est-ce que l’agro-écologie ? • L'agriculture écologique suit le chemin de l'évolution, et participe à son émergence, tandis que l'agriculture chimique est facteur de dégénérescence, de dévolution.

  9. Qu’est-ce que l’agro-écologie ? • Certaines critiques tendent à stigmatiser l'agriculture écologique comme étant primitive, non-éclairée, non-productive, juste bonne pour les riches qui ont des moyens financiers, mais inefficace pour nourrir les masses de la population humaine.

  10. Qu’est-ce que l’agro-écologie ? • Pour Pierre Rabhi, grand griot de l’agroécologie, c’est avant tout une philosophie: “L’agroécologie est bien plus qu’une simple alternative agronomique. • Elle est liée à une dimension profonde du respect de la vie et replace l’être humain dans sa responsabilité à l’égard du Vivant.”

  11. Qu’est-ce que l’agro-écologie ? • C’est grâce à cette approche systémique que les résultats techniques et économiques peuvent être maintenus ou améliorés tout en améliorant les performances environnementales.

  12. Qu’est-ce que l’agro-écologie ? • L’agro-écologie réintroduit de la diversité dans les systèmes de production agricole et restaure une mosaïque paysagère diversifiée (ex : diversification des cultures et allongement des rotations, implantation d’infrastructures agro-écologiques...) et le rôle de la biodiversité comme facteur de production est renforcé, voire restauré.

  13. Qu’est-ce que l’agro-écologie ? • L’agronomie est au centre des systèmes de production agroécologiques. • De solides connaissances dans ce domaine sont indispensables, tant pour les agriculteurs que pour leurs conseillers.

  14. Qu’est-ce que l’agro-écologie ? • Chaque évolution vers un système de production agro-écologique doit être raisonnée au cas par cas, en fonction notamment du territoire (conditions pédo-climatiques, tissu socio-économique), mais aussi des objectifs de l’exploitant (qualité de vie).

  15. Qu’est-ce que l’agro-écologie ? • Les dynamiques des eaux, les cycles bio-géochimiques, les épidémies ou les pullulations de ravageurs sont liés à des échelles plus vastes que celles des parcelles cultivées. • Aussi, le passage à l’agro-écologie doit aussi être pensé à l’échelle des territoires.

  16. 2- Importance, nécessite et avantage de l’agro-écologie

  17. 2- Importance, nécessite et avantage de l’agro-écologie • Dans le rapporteur spécial des Nations-Unies sur le droit à l’alimentation • Olivier De Schutter a présenté le 8 mars 2011 a Genève un fameux rapport • Rapport fondé sur un examen approfondi des plus récentes recherches scientifiques,

  18. 2- Importance, nécessite et avantage de l’agro-écologie • Rapport appelle à un virage fondamental en faveur de l’agroécologie comme moyen d’accroître la production alimentaire et de réduire la pauvreté rurale. • Seul moyen de nourrir les 9 milliards de personnes à l’horizon 2050

  19. 2- Importance, nécessite et avantage de l’agro-écologie • L’agro-écologie applique la science écologique à la conception de systèmes agricoles qui répondent aux défis climatiques, alimentaires et de pauvreté rurale. • Cette approche améliore la productivité des sols et protège les cultures en s’appuyant sur l’environnement naturel comme certains arbres, plantes, animaux et insectes.

  20. 2- Importance, nécessite et avantage de l’agro-écologie • Les projets agroécologiques menés dans 57 pays en développement ont entraîné une augmentation de rendement moyenne de 80% pour les récoltes, avec un gain moyen de 116% pour tous les projets menés en Afrique. •  De récents projets menés dans 20 pays africains ont même démontré un doublement des rendements sur une période de 3 à 10 ans. 

  21. 2- Importance, nécessite et avantage de l’agro-écologie • L’agriculture conventionnelle accélère le changement climatique, • Elle repose sur des intrants coûteux et n’est pas résiliente aux chocs climatiques. • Elle n’est tout simplement plus le meilleur choix pour l’avenir, affirme l’expert de l’ONU.

  22. 2- Importance, nécessite et avantage de l’agro-écologie • Le rapport souligne aussi que les projets agro-écologiques menés en Indonésie, au Vietnam et au Bangladesh ont réduit de 92% l’utilisation d’insecticides pour le riz, permettant aux agriculteurs pauvres de faire d’importantes économies financières.

  23. 2- Importance, nécessite et avantage de l’agro-écologie • L’agroécologie est une approche exigeante au niveau des connaissances, explique Olivier De Schutter. • Elle requiert donc des politiques publiques qui soutiennent la recherche participative et la vulgarisation agricole

  24. 2- Importance, nécessite et avantage de l’agro-écologie • Nous ne réglerons pas les problèmes de la faim et du changement climatique en développant l’agriculture industrielle sur de grandes plantations. • Au contraire miser sur la connaissance des petits agriculteurs et sur l’expérimentation, et améliorer les revenus des paysans afin de contribuer au développement rural.

  25. 2- Importance, nécessite et avantage de l’agro-écologie Un travail du sol qui ne bouleverse pas sa structure; une fertilisation organique fondée sur les engrais verts et le compostage; une gestion plus efficace des éléments nutritifs en recyclant la biomasse et en ajoutant régulièrement des résidus agricoles, du fumier d’origine animale et des composts;

  26. 2- Importance, nécessite et avantage de l’agro-écologie 4. Traitements phytosanitaires aussi naturels que possible (le Neem, le Caelcedra, le Cassia amara, les cendres de bois, des graisses animales…) 5. Choix judicieux des variétés les mieux adaptées aux divers territoires 6. Augmentation de la couverture par exemple avec du fumier et des engrais verts,

  27. 2- Importance, nécessite et avantage de l’agro-écologie 7. Economie et l’usage optimum de l’eau. L’irrigation peut être accessible lorsqu’on a compris l’équilibre entre terre et eau ; 8. Recours à l’énergie la plus équilibrée, d’origine mécanique ou animale selon les besoins mais avec le souci d’éviter tout gaspillage ou suréquipement couteux.

  28. 2- Importance, nécessite et avantage de l’agro-écologie 9. Travaux anti-érosifs de surface (diguettes, microbarrages, digues filtrantes, etc.) 10. Constitution de haies vives pour protéger les sols des vents et constituer de petits systèmes favorables au développement des plantes cultivées, au bien-être des animaux, au maintien d’une faune et d’une flore auxiliaires utiles;

  29. 2- Importance, nécessite et avantage de l’agro-écologie 11. Reboisement des surfaces disponibles et dénudées avec diversité d’espèces pour les combustibles, la pharmacopée, l’art et l’artisanat, la nourriture humaine et animale, la régénération des sols, etc.… 12. Réhabilitation des savoir-faire traditionnels conforme à une gestion écologique économique du milieu.

  30. 3- Problèmes de l’agriculture conventionnelle • 3.1- Des aliments qui ne sont plus source de nutrition • OMS estime que trois milliards de personnes, présentement, n'ont pas accès à une nourriture adéquate.

  31. 3- Problèmes de l’agriculture conventionnelle • 3.1- Des aliments qui ne sont plus source de nutrition • Selon les études de la FAO, ce sont entre 800 millions et un milliard de personnes qui souffrent de déficience nutritionnelle: 616 millions sont affectés par une déficience en fer, 123 millions manquent de vitamine A et 176 millions souffrent d'un goitre.

  32. 3- Problèmes de l’agriculture conventionnelle • 3.1- Des aliments qui ne sont plus source de nutrition • Plusieurs études ont indiqué que la valeur de la nourriture issue de l'agriculture conventionnelle a décliné drastiquement depuis l'introduction et l'utilisation généralisée des agro-toxiques.

  33. 3- Problèmes de l’agriculture conventionnelle 3.1- Des aliments qui ne sont plus source de nutrition Tableau 1: teneur en divers nutriments de trois légumes

  34. 3- Problèmes de l’agriculture conventionnelle 3.1- Des aliments qui ne sont plus source de nutrition • Lorsque les plantes sont nourries de force avec des fertilisants chimiques, surgit un phénomène de gavage, • Cela signifie que « les plantes absorbent des quantités excessives de NPK au détriment d'autres micro-nutriments et oligoéléments (calcium, zinc, cuivre, magnésium, fer, etc),

  35. 3- Problèmes de l’agriculture conventionnelle 3.1- Des aliments qui ne sont plus source de nutrition • Cela se manifeste même quand les minéraux sont présents en abondance dans le sol, » (Peavy et Peary, 1993:15) • Les gens sont contraints d'acheter des compléments alimentaires, des minéraux, des vitamines, qui font défaut dans leur alimentation, ainsi que des médicaments afin qu'ils puissent encore tenir debout,

  36. 3- Problèmes de l’agriculture conventionnelle 3.1- Des aliments qui ne sont plus source de nutrition • Les déficiences du système immunitaire et de nombreuses pathologies de dégénérescence, causées par le vieillissement, sont maintenant corrélées à de telles déficiences nutritionnelles, • Du blé cultivé en France a été considéré comme non comestible,

  37. 3- Problèmes de l’agriculture conventionnelle 3.1- Des aliments qui ne sont plus source de nutrition • Le lait ne peut pas être transformé en fromage à cause de sa haute teneur en antibiotiques, • Les raisins ne peuvent pas être transformés en vin (Bourguignon, 2005: 127-128), • De plus, de tels aliments sont très pauvres en substances régénératrices, tels que les anti-oxydants naturels et les vitamines,

  38. 3- Problèmes de l’agriculture conventionnelle 3.2- Les problèmes causés par l’utilisation des Pesticides • Les pesticides sont nécessaires car des plantes “gavées” deviennent très susceptibles à toutes sortes de pathogènes. • Les horreurs et les effets pernicieux de la gamme des “cides” sont universellement reconnus et largement prouvés.

  39. 3- Problèmes de l’agriculture conventionnelle 3.2- Les problèmes causés par l’utilisation des Pesticides • Nonobstant, ils continuent d'être utilisés à large échelle. • En dépit de l'utilisation extravagante des pesticides de l'agro-chimie, les pestes et pathologies détruisent à peu près 20 % de toutes les récoltes mondiales, tous les ans (Robinson. 1996). • La laideur de cette terreur pesticide nous fait prendre conscience que nous avons encore à développer beaucoup d'humanité.

  40. 3- Problèmes de l’agriculture conventionnelle 3.3- Les hybrides: un grand battage médiatique • Il existe deux forces apparemment opposées, mais en fait complémentaires, dans les semences et dans tous les êtres vivants: ce sont la capacité de se reproduire et de se multiplier tout en conservant les caractéristiques existantes et la capacité de changer, d'évoluer. • La capacité que possèdent les semences de se reproduire “conformément au type” est une source de nuisance et d'insécurité pour l'industrie semencière.

  41. 3- Problèmes de l’agriculture conventionnelle 3.3- Les hybrides: un grand battage médiatique • En une seule offensive, ils réussirent à marginaliser la participation créative, vieille comme le monde, des paysans aux dynamiques évolutives de la nature. • Les hybrides constituent ainsi l'un des premiers succès d'une série de stratagèmes déployés par l'industrie semencière pour asservir le monde naturel.

  42. 3- Problèmes de l’agriculture conventionnelle 3.3- Les hybrides: un grand battage médiatique • L'absence de force de vie dans les semences hybrides semble être concomitante à la dégénérescence du sperme humain dans le monde occidental: il contient, en effet, deux fois moins de spermatozoïdes que durant la période précédant la seconde guerre mondiale.

  43. 4- Opportunités agro-écologiques au Bénin 3.3- Les hybrides: un grand battage médiatique • Les informations rapportées ici viennent des résultats d’un travail qui fait partie du projet « Extension de l’Agriculture Agro-écologique au Bénin » (ONG JINUKUN) • Un recensement fait dans tout le Bénin a permis de rapporter des pratiques agro-écologiques dans la production agricole.

  44. 4- Opportunités agro-écologiques au Bénin 3.3- Les hybrides: un grand battage médiatique Tableau 2: Répartition par département et par commune des initiatives agro-écologiques étudiées au Bénin Source : Enquêtes 2013, PSAEE

  45. 4- Opportunités agro-écologiques au Bénin 4.1- Caractéristiques générales des expériences agro-écologiques recensées • La majorité des promoteurs de l’agro écologie exploitent, de petites superficies. • 86% des exploitations investiguées ont une superficie de moins de 5 ha. Les exploitations de 1ha sont prédominantes (19,4%); Les exploitations de 0,5 ha représentent 13% des expériences recensées de même que celles de 2 ha.

  46. 4- Opportunités agro-écologiques au Bénin 4.1- Caractéristiques générales des expériences agro-écologiques recensées • Parmi les 14% restants, 9% exploitent de 6 à 11 ha, 4% de 11 à 15 ha et 1%, plus de 15 ha. • La forte proportion des unités de moins de 5 ha observée au sein des producteurs recensés peut être révélatrice de ce que cette agriculture est surtout pratiquée avec des moyens réduits (soutien technique insuffisant et absence de financement conséquent).

  47. 4- Opportunités agro-écologiques au Bénin 4.1- Caractéristiques générales des expériences agro-écologiques recensées • Pour l’ensemble du Bénin, «la taille moyenne de l’exploitation familiale est estimée à 1,7 ha pour 7 personnes. • Toutefois, on note que 34% des exploitations couvrent moins de 1 ha et seuls 5% des exploitations du Sud et 20% de celles du Nord disposent de plus de 5 ha » (Plan stratégique de relance du secteur agricole, 2008, p. 10).

  48. 4- Opportunités agro-écologiques au Bénin 4.2- Les principales pratiques agro-écologiques recensées • La grande majorité des producteurs font précéder le labour du sarclage après lequel les herbes et/ou les résidus de récolte restent à pourrir dans le champ pendant une période de temps avant le labour. • Généralement le sarclage se fait quelques semaines avant les premières pluies. Les herbes et les résidus de récolte sont enfuis dans le sol pendant le labour, comme pour servir de fumure de fond.

  49. 4- Opportunités agro-écologiques au Bénin 4.2- Les principales pratiques agro-écologiques recensées • La fumure de fond se pratique aussi d’autres manières dont notamment l’épandage des déjections d’animaux (bouse de vache, fientes de volaille ou de lapin). • Dans le Nord du Bénin, il est plus couramment recouru au parcage des bœufs avant le labour.

  50. 4- Opportunités agro-écologiques au Bénin 4.2- Les principales pratiques agro-écologiques recensées • Les maraîchers pratiquent la fumure de fond sur les planches. Les périodes de temps indiquées entre la fumure de fond et le semis / repiquage varient considérablement, sans que les producteurs aient pu justifier pourquoi ils adoptent telle ou telle période de temps. Celles-ci vont d’une semaine à 3 mois.