Evolution de la carte des formations - PowerPoint PPT Presentation

sylvester-york
evolution de la carte des formations n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Evolution de la carte des formations PowerPoint Presentation
Download Presentation
Evolution de la carte des formations

play fullscreen
1 / 31
Download Presentation
Evolution de la carte des formations
66 Views
Download Presentation

Evolution de la carte des formations

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Evolution de la carte des formations Préparation des rentrées 2011 à 2014 3 juin 2010 Tarn Rectorat – IA Tarn – DRAAF – Conseil Régional

  2. Déroulé de la réunion • Ouverture par l’Inspecteur d’Académie • Présentation du cadrage par M. Denis, SGAOM, Rectorat Mme Seiller, DRAAF Mme Del Tedesco, Conseil Régional Echange avec la salle • L’impact des réformes sur la rentrée 2011 par M.Bressolles, DAFPIC, Rectorat Echange avec la salle • Diagnostic territorial M. Dupuy, CSAIO, Rectorat Mme Del Tedesco, Conseil Régional Echange avec la salle

  3. Évolution de la carte des formationsCadre général • Constat : • Mise en place de la réforme des lycées • Fin du plan tri-annuel 2007-2010 • Contexte : Evolution de la carte et des procédures en 2 temps: • Objectifs rentrée 2011 • Nouveau plan tri-annuel 2012-2014

  4. Évolution de la carte des formationsCadre général : Rentrée 2011 • Objectifs académiques: • Poursuite et fin de la bascule BEP – BAC PRO • Analyse et évolution de la carte des BTS au regard de la montée en charge des BAC PRO • Analyse des passerelles CAP - 1ere PRO • Analyse des besoins CPGE post BAC PRO et BAC TECHNO • Analyse de la filière sanitaire sociale • Rénovation de la voie technologique (STI2D et STL) Globalement poursuite de la mise en place des réformes mais pas d’évolutions fortes au niveau post 3e

  5. Évolution de la carte des formationsCadre général : Rentrées 2012 à 2014 • Etablir un plan tri annuel de la carte des formation • Sur la base d’un diagnostic territorial • Approche départementalisée • Mise en place d’échanges en bilatérale • Démarche partagée des différents opérateurs de formation

  6. Évolution de la carte des formationsCadre général : calendrier • 1er quinzaine de juin: présentation de la démarche et des diagnostics territoriaux • Fin Septembre: remontée sur ATOUT pour les lycées Education Nationale ou sur le site CARIFOREF pour les lycées agricoles des propositions d’évolution de la voie scolaire de la rentrée 2011 • Mi-octobre: Définition de la carte des formations au niveau première • Fin Décembre: Définition de la carte des formations professionnelle • Janvier - Mars 2011: Elaboration et remontée des propositions dans le cadre du plan tri annuel 2012-2014 • Mars – Juin 2011: Echange et validation des plans tri annuels – mise en place d’échanges en bilatérale Etablissement – IA – Rectorat – Conseil régional

  7. L’impact des réformes sur la rentrée 2011 • Evolution des filières BEP CSS et Hôtellerie • Impact de l’évolution des BEP CSS sur la filière ST2S • Rénovation de la voie Technologique STI2D et STL • Mise en place des futures référentiels BTS • Impact de la rénovation du lycée sur la sectorisation des établissements sans secteur de recrutement

  8. Diagnostic territorial Tarn 3 Juin 2010 Rectorat – Inspection académique du Tarn Conseil Régional DRAAF

  9. I – ELEMENTS SOCIO-CULTURELS • Démographie population • Tarn 365 337 hab. soit 13,1%région : 2 776 821 • Évolution 1999/2007: Tarn + 0,9% Région + 1,2% • Origine sociale des élèves scolarisés en CLG: • Population en zone Rurale: • Tarn : 30,4% Région : 22,72%

  10. I – ELEMENTS SOCIO-CULTURELS • Niveau de formation de la population • Les emplois par catégorie socioprofessionnelle PCS (%) • Cadres: Tarn : 10,1 % Région : 15,1 % • Employés: Tarn : 29,4 % Région : 27,8 % • Ouvriers : Tarn : 23,8 % Région : 20,7 % Corrélation du niveau de formation de la population à l’emploi dans le département

  11. II – ELEMENTS DE DEMOGRAPHIE SCOLAIREAnalyse du « socle » • Évolution des effectifs de 3e: • Poids des 3e du Tarn dans la population régional (Pu+Pr): 12.5 % • Stabilisation depuis 2000 contrairement au niveau régional (+7%) • Forte augmentation d’ici à 2020 (+20%)

  12. II – ELEMENTS DE DEMOGRAPHIE SCOLAIRE • Évolution des effectifs de 2nde: • fléchissement depuis 2005 • poids du Tarn / académie en effectifs de 2nde = 12,64% • Augmentation régulière des CAP mais stabilisation de l’enseignement professionnel niveau 4

  13. II – ELEMENTS DE DEMOGRAPHIE SCOLAIRE • Rappel : poids du Tarn / académie en effectifs 3ème = 12,50% • Rappel : poids du Tarn / académie en effectifs de 2nde = 12,64% • L’apprentissage est moins présent en post 3eme dans le Tarn qu’au niveau régional mais exclusivement sur le niveau 5 • L’agriculture et l’EN présentent des effectifs importants en post 3eme

  14. II – ELEMENTS DE DEMOGRAPHIE SCOLAIRE • Un enseignement professionnel fortement marqué par le niveau 5 • Un poids de l’apprentissage conforme au niveau régional tous niveaux mais au dessus au niveau 5 Un poids de l’enseignement professionnel voie scolaire plus fortement représenté dans le département et particulièrement au niveau 4

  15. II PANORAMA DE L’OFFRE DE FORMATIONS INITIALES • Un taux de couverture post 3e supérieur au niveau régional pour la partie EN Il n’est pas attendu d’augmentation des capacités professionnelles post 3e

  16. II PANORAMA DE L’OFFRE DE FORMATIONS INITIALES • Un taux de couverture post BAC PRO et BAC Tecno conforme au niveau régional pour la partie EN

  17. III – LA DEMANDE SOCIALE vers la voie professionnelle • Une demande vers l’enseignement professionnel en baisse dans le département sur 3 ans mais qui reste inférieure au niveau académique

  18. III – LA DEMANDE SOCIALE vers la voie Générale et Technologique • Augmentation en 2009 des décisions de passage en Seconde GT • Une DCE dans le Tarn proche du niveau Académique • Un flux de passage réel en seconde GT supérieur de 2 points au niveau régional

  19. III – LA DEMANDE SOCIALE vers la Première GT • La filière technologique en baisse comparée au niveau régional • Au contraire de la filière L en hausse comparée au niveau régional

  20. III – LA DEMANDE SOCIALE Post BAC • Des demandes post Bac conforme au niveau régional • Demande forte pour les sortants de BACPRO.

  21. III – LA DEMANDE SOCIALE Attractivité des filières post-3e • Les 5 spécialités Tarn: • Commerce, • Carrières sanitaires et sociales, • Electrotechnique, • Métiers de la restauration et de l’hôtellerie • Coiffure • 1 demande sur 2 en 5 spécialités • Les 5 spécialités académie: • Commerce • Carrières sanitaires et sociales • Métiers de la restauration et de l’hôtellerie • Electrotechnique • Secrétariat

  22. III – LA DEMANDE SOCIALE :Taux de pression • LP public EN: Forte pression sur les formations Tarnaises sur le pré bac au contraire des BTS

  23. III – LA DEMANDE SOCIALE : la demande • Bonne appétence des formations générales et technologiques

  24. III – LA DEMANDE SOCIALE : l’offre • Une couverture de la formation professionnelle importante sur le territoire • Une pression assez forte au regard d’une demande forte en pré bac • Pas de pression en BTS malgré une demande forte

  25. IV – LA DEMANDE ECONOMIQUE REGIONALE: Eléments de cadrage • Le Tarn en retrait sur les services mais présent sur l’industrie

  26. IV – LA DEMANDE ECONOMIQUE REGIONALE: Eléments de cadrage • Le département recense 11.5 % de l’emploi régional pour 13.1 % de la population • Augmentation de 10.7 % des emplois en 7 ans Globalement une élévation des niveaux d’emploi

  27. IV – LA DEMANDE ECONOMIQUE REGIONALE: Les grandes tendances d’évolution des emplois en Midi Pyrénées Une nette élévation de la qualification Excepté dans les domaines en déclin, les métiers d’ouvriers qualifiés se sont développés. L’élévation de la qualification des emplois s’appuie également sur la forte progression : • des métiers de cadres • métiers de l’informatique et de la recherche • métiers de la fonction publique (cadres de catégorie A, enseignants). • métiers des transports, professionnels de la communication et professionnels des arts • des professions intermédiaires. • métiers de la santé et de l’action sociale, du commerce et de la fonction publique (agents de catégorie B)

  28. IV – LA DEMANDE ECONOMIQUE REGIONALE: Les grandes tendances d’évolution des emplois en Midi Pyrénées • Une région dynamique en termes de création d’emplois : • entre 1999 à 2004 : + 2,5% (+ 1,6% au niveau national) • ++ Métiers en fort développement • Services aux particuliers, santé- action sociale • Métiers de l’Informatique, des études et de la recherche • Métiers d’Ingénieurs et de cadres de l’industrie  • Métiers de l’électricité et de l’électronique • Gestion-administration, tourisme et transports, l’hôtellerie-restauration-alimentation et maintenance • Commerce, fonction publique, professions juridiques enseignement-formation

  29. IV – LA DEMANDE ECONOMIQUE REGIONALE: Les grandes tendances d’évolution des emplois en Midi Pyrénées • Une région dynamique en termes de création d’emplois : • entre 1999 à 2004 : + 2,5% (+ 1,6% au niveau national) • - - Métiers en réduction d’effectifs dans les domaines suivants : • Agriculture • Bâtiment et Travaux publics • Industries traditionnelles • Industries légères (bois, textile et cuir, industries graphiques) • Mécanique, travail des métaux et industries de process (industrie agro-alimentaire, métallurgie, chimie, produits minéraux...)

  30. Synthèse pour le Tarn • . 13 % de la population régionale pour 13 % du territoire de Midi-Pyrénées • . Une population scolaire moins favorisée que l’ensemble de l’académie • . Les effectifs scolaires suivent les évolutions de l’académie mais le « poids scolaire » du Tarn est en baisse sur les 10 dernières années • . Grâce à une évolution favorable du niveau d’ambition des familles au cours des 3 dernières années, la demande sociale est comparable aux valeurs académiques de référence • . Une orientation vers la voie technologique perfectible au même titre que le % de CPGE des terminales générales à ce jour un peu décevant • . Une offre de formation professionnelle post 3° importante se caractérisant par une présence sensible de l’enseignement agricole. Une offre de formation professionnelle importante mais peu diversifiée • . L’apprentissage moins présent en post 3° qu’au niveau régional mais essentiellement au niveau V • . Une offre de formation de BTS à faire évoluer notamment sur le plan qualitatif : forte demande et faible attractivité • . Sur le plan économique, le Tarn est un département particulièrement présent sur l’industrie alors qu’il est en retrait sur les services. A noter la part importante du commerce.