slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Coherence and Incoherence in Migration Management and Integration; PowerPoint Presentation
Download Presentation
Coherence and Incoherence in Migration Management and Integration;

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 21

Coherence and Incoherence in Migration Management and Integration; - PowerPoint PPT Presentation


  • 67 Views
  • Uploaded on

L’embauche des travailleurs étrangers temporaire s dans les secteurs saisonniers : les avantages économiques et les obligations de gestion de la diversité 7-9 mai 2014, Université de Montréal. . Coherence and Incoherence in Migration Management and Integration;

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Coherence and Incoherence in Migration Management and Integration;' - sumana


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1

L’embauche des travailleursétrangerstemporairesdans les secteurssaisonniers: les avantageséconomiques et les obligations de gestion de la diversité7-9 mai 2014, Université de Montréal.

Coherence and Incoherence in Migration Management and Integration;

Policies, Practices and Perspectives

Laboratoire de Cyberjustice, Faculté de droit, Université de Montréal

Sylvie Gravel, École des sciences de la gestion, UQAM

Daniel Crespo-Villareal, Faculté de sciences politiques et droit, UQAM

Francisco Villaneuva, École des sciences de la gestion, UQAM

Stephanie Bernstein, Faculté de sciences politiques et droit, UQAM

Jill Hanley, École de service social, McGill

Emmanuelle Ostiguy, Services de placement des employés du secteuragricole

buts et objectifs de l tude
Buts et objectifs de l’étude

Documenter les enjeux de gestion :

  • le recrutement, la pénurie et la stabilité de la main-d’œuvre dans ces secteurs;
  • les avantages et les inconvénients économiques d’embaucher des travailleurs étrangers temporaires (TÉT);
  • les impacts de l’embauche des TÉT sur le recrutement et le développement des compétences chez la main-d’œuvre locale.

Documenter les enjeux des conditions de travail et de qualité de vie des TÉT :

  • en termes de santé et de sécurité, de bien-être, de conditions de travail, de rémunération équitable et des droits de la personne;
  • au niveau des relations avec la communauté locale, des relations entre les TÉT originaires de divers pays et les travailleurs locaux.
m thodologie

Employeurs(n=17) : entreprises porcs, poulets, transformation alimentaire, aménagement paysager, etc.

  • Organismes non gouvernementaux(n=13): comités de main-d’œuvre sectoriels; syndicats; agences de recrutement; etc.
  • Commissions de protection des travailleurs(n=3) : Commission des Droits de la Personne et Droit de la Jeunesse (CDPDJ); Commission des Normes du Travail (CNT); Commission de la Santé et Sécurité au Travail (CSST)
  • Partenaires gouvernementaux(n=7) : services consulaires ; Services Canada; ministères de la province du Québec; etc..
Méthodologie

Étudeexploratoire

Trois sources de données :

1. Entrevues auprès d’informateurs-clés (n=42)

2. Focus groupes auprès des TÉT(n=31)

3. Analyse d’enquêtes (n=192) menées par la Commission des Normes

du Travail au Qc (CNT)

Quatre focus

six à douze TÉT / focus groupe

Chaque focus groupe : TÉT employés par une même ou deux entreprises

m thodologie1
Méthodologie

Thèmes abordés:

Ententes d’embauche des TÉT :

  • Contrats; conformité avec les normes du travail; mécanismes de suivi et de surveillance des conditions de travail, de la santé et de la sécurité, etc.

Ressources disponibles pour la mise en œuvre des programmesd’embauche :

  • Ressources pour les employeurs; ressources à la disposition des TÉT pour comprendre les termes de leur contrat de travail, pour les aider en cas de difficultés (médicale, relations de travail, etc.); etc.

Transfert des programmes d’embauche des TÉT vers d’autres secteurs de production :

  • Évaluation des programmes par l’entreprise; transfert vers d’autres secteurs de production; embauche des TÉT vs les travailleurs locaux, etc.

Thèmes émergeant:

  • Évaluationéconomique de l’embauche des TÉT
  • Relations de travail: TÉT- Employeurs – Travailleurslocaux
analyse de discours
Analyse de discours

Motivations des chefs d’entreprise à recourir à l’embauche des TÉT afin de combler leurs besoins de main-d’œuvre.

Analyse des coûts selon trois dimensions (Levin et al ; 2001) :

  • Coûts-efficacité: Comparaison de coûts des alternatives (dépenses et effets). Ratios de coûts et une fourchette de coûts pour chacune d’elles.
  • Coûts-bénéfices :Bénéficesmonétaires, sociaux et moraux des alternatives. Choix basé généralement sur la pertinence sociale d’engager ces dépenses/individus, programmes , consommateurs, et contribuables : « willingness to pay ».
  • Coûts-utilités: Mesure les utilités produites par chacune des solutions, leur succès, sans égard aux coûts. Préférences formulées en termes de satisfaction selon plusieurs critères tenant compte des acteurs-clés et des contextes.
solutions la p nurie de main d oeuvre dans les secteurs saisonniers
Solutions à la pénurie de main-d’oeuvre dans les secteurssaisonniers

Alternatives nommées par les informateurs-clés :

  • Embauche des TÉT
  • Automatisation des procédés
  • Améliorer les pratiques de gestion, dont la rémunération
  • Préparation de la relève : incitatifs auprès des étudiants et des finissants.
  • Main-d’œuvre locale :

4.1 Immigrants résidants

4.2 Nouveaux retraités

  • Travailleurs d’agences de placement journalier (courtes missions de quelques jours)
  • Travailleurs des régions éloignées.
co ts efficacit co ts directs pour l embauche des t t co ts en 2010
Coûts-efficacité:coûts directs pour l’embauche des TÉT (coûts en 2010)
  • Salaire
  • Frais de recrutement payables à une agence de recrutement
  • Transport international (±1 400 / Amérique Centrale; 2 000 $ à et 3 000 $ /l’Île Maurice et aux Philippines) et transport local (voiture, bicyclette)
  • Hébergement :
    • Location de logements (logements privés, résidences étudiantes ou pour personnes âgées inoccupées)
    • Investissement / achat de propriétés à logement multiples
    • Construction ou adaptation de logements sur leurs fermes
  • Assurances de santé (délai de carence pour l’assurance publique)
  • Équipements de protection individuelle (vêtements, bottes, lunettes)
  • Frais d’un traducteur-interprète (coordonnateur des TÉT hispanophone).
  • Certificat d’acceptation du Québec (CAQ) (175 $)
co ts efficacit taux horaire des t t ajust
Coûts-efficacité:Tauxhoraire des TÉT ajusté
  • Selon les coûts directs et indirects moyens:
    • 2,50 $ à 4,00 $/ heure supérieurs aux travailleurs locaux.
  • Taux ajusté incluant les coûts supplémentaires liés à l’obtention de permis de conduire, de cartes de compétence (ex: maçonnerie en aménagement paysager/chantiers de construction):
    • 3, 50 $ à 4,00 $ / heure supérieurs aux travailleurs locaux.
  • Selon les coûts directs et indirects incluant l’embauche d’un coordonnateur hispanophone temps plein pour l’encadrement des TÉT :
    • 9,00 $ à 10,00 $/ heure supérieurs aux travailleurs locaux.
co ts efficacit automatistion des proc d s
Coûts-efficacité:Automatistion des procédés
  • Embauche des TÉT est encore moins coûteuse que l’automatisation.
  • TÉT occupent les postes les plus routiniers, impossibles à mécaniser, qui n’intéressent pas les travailleurs locaux.
  • Recours à toutes les avancées technologiques pouvant augmenter l’efficience, dont la robotisation des tâches ne nécessitant pas le jugement humain (ex: cueillette des fruits mûrs) ou demande de la délicatesse dans le geste (ex: attraper des poulets).
co ts efficacit am liorer la gestion des rh et la r mun ration
Coûts-efficacité:Améliorer la gestion des RH et la rémunération
  • Dans le secteur maraîcher, débuter l’échelle salariale à 13 $ au lieu du salaire minimum (9,50 $ en 2010) =>
    • Améliorer le recrutement local
    • Diminuer le taux de roulement
  • Dans le secteur de la transformation alimentaire :
    • Augmentation de 20 % du taux horaire, pour atteindre l’équivalent de 15 à 16 $ de l’heure
    • Formation adéquate et reconnue
  • Faire un partenariat avec l'assurance-emploi ou une autre entreprise saisonnière de la région:
    • Maximiser l’employabilité toute l’année
    • Répartir les revenus sur l’ensemble de l’année.
co ts efficacit autres alternatives infructueuses
Coûts-efficacité:Autres alternatives infructueuses
  • Embauche d’étudiants et finissants
    • Peu de candidats (150 finissants / an au QC dans 3 programmes agroalimentaires postsecondaires.
  • Agence de location de la main-d’œuvre (chefs d’entreprise désapprouvent)
    • abus des travailleurs (désinformation sur le caractère pénible du travail, rémunération incorrecte, absence des protections prévues par les lois / SST).
  • Travailleurs des régions éloignées
    • vieillissement de cette main-d'œuvre.
co ts b n fices embauche des t t meilleures solutions
Coûts-bénéficesEmbauche des TÉT meilleures solutions

Meilleures solutions face aux diverses menaces:

  • Survie de l’entreprise saisonnière
  • Honorer le carnet de commandes afin de préserver sa réputation
  • Accroître son volume de production pour surmonter la concurrence internationale
  • Disposer d’une main-d'œuvre stable, une garantie pour réaliser son plan annuel d’affaires.
co ts b n fices embauche des t t meilleures solutions1
Coûts-bénéficesEmbauche des TÉT meilleures solutions
  • Survie de l’entreprise saisonnière

« Les entreprises ont encore des travailleurs locaux, mais s’ils n’avaient plus de TÉT [...] ce n’est pas compliqué, ils fermeraient leurs portes, ils ne seraient plus capables d’opérer ici ou auraient expatrié leur production, là où la main-d’œuvre est disponible » (EMREF-27-05-10).

2. Honorer son carnet de commandes afin de préserver sa réputation

« […] mon entreprise fait partie d’une chaîne : elle fournit le poulet aux abattoirs, qui eux fournissent aux bouchers et aux restaurateurs pour se rendre aux particuliers, donc si mon entreprise n’a plus personne pour attraper les poulets, les charger sur les camions, alors les consommateurs ne pourront plus manger de poulet » (ES-22-07-10).

co ts b n fices embauche des t t meilleures solutions2
Coûts-bénéficesEmbauche des TÉT meilleures solutions

3. Accroître son volume de production afin de surmonter la concurrence internationale

[…] un producteur de concombre a abandonné parce année après année, il devait chercher des travailleurs pour la cueillette, alors que les concombres vendus à l’épicerie provenant de l’Inde ou de la Chine étaient beaucoup moins chers. Mais attention, quels engrais ou pesticides sont utilisés pour les cultiver? Ça, on n’en sait rien » (APUCDQ-09-07-12).

4. Disposer d’une main-d'œuvre stable, une garantie pour réaliser son plan annuel d’affaire

« J’embauche des TÉT depuis au moins 20 ans. L’embauche de TÉT a pris de l’ampleur au sein de mon entreprise. Depuis 10 ans, on s'est rendu compte que les Québécois répondaient moins bien à l'offre. Dans ces mêmes années, l’entreprise prenait de l'expansion et nous avions besoin de plus de travailleurs » (PAG-23-11-10.

co ts utilit s embauche des t t solution satisfaisante
Coûts-utilitésEmbauche des TÉT, solution satisfaisante
  • Solution la plus efficace pour assurer aux producteurs de disposer d’une main-d’œuvre loyale, compétente, collaboratrice, stable, et ce, jusqu’à la fin de la saison.
  • Critères de satisfaction évoqués en contrepartie des problèmes perçus de comportement des travailleurs locaux.
t t main d oeuvre collaboratrice et loyale
TÉT main-d’oeuvre collaboratrice et loyale

Employeurs déplorent le peu de collaboration des travailleurs locaux:

  • offres d’emploi affichéessont rarement lues;
  • Reçoivent des candidats peu motivés;
  • Acceptent de passer l’entrevue pour répondre aux exigences du régime d’assurance-chômage.

Employeurs déplorent le manque de loyauté des travailleurs locaux envers les employeurs:

  • Jeunes quittaient leur emploi après une seule saison, ou souvent avant la fin de la saison;
  • Quittent en milieu de saison pour un taux horaire à peine plus élevé, de 50 sous de l’heure;
  • Immigrants résidants quittent dès qu’ils ont trouvé un emploi correspondant à leurs compétences.
durabilit de la solution
Durabilité de la solution
  • Embauche des TÉT a permis à plusieurs entreprises de se stabiliser, de croître.
  • Certains encouragent l’accès à la résidence permanente  :

« […] ça serait une bonne chose que les TÉT deviennent des résidants canadiens, qu’ils occupent des postes permanents, s’établissent dans les régions, deviennent des citoyens à part entière étant donné que la pénurie de main-d’œuvre est un problème permanent » (TUACM-10-09-12).

  • TÉT occuperaient des postes constamment dépourvus, stratégie d’intégration économique plus efficace, critères de sélection centrés sur les besoins du marché du travail.
obligations de gestion de la diversit
Obligations de gestion de la diversité

Adaptation des modes de gestion à la diversitéculturelle:

  • Au sein de l’entreprise:
    • Installation, transport, fraismédicaux
    • Relations de travail (entre TÉT, entre TÉT et travailleurslocaux, etc.)
    • Adaptation culturelle et linguistique des méthodes de travail et des pratiquessécuritaires
    • Médiateurculturel
    • Apprentissage de l’espagnol pour la gestionquotidienne
  • Dans les communautésd’accueil
    • Municipalités (loisir, transport local); commerces, banques ; clergé (défense des droits et services spirituels)
  • Dans les secteurs de production
    • Adaptation interculturelle des formations et des outils
  • Dans les commissions de protection des travailleurs:
    • Surveillance des entreprises qui embauchent des TÉT (ex. secteurs non prioritaires en SST)
    • Embauched’inspecteurshispanophones
slide19

Commissions protection des travailleurs : CNT, CSST,CDPDJ

Composantesde la gestion de la diversitéliées à l’embauche des travailleursétrangerstemporairesdansles entreprisessaisonnières

Culture organisationnelle

de l’entreprise

Culture organisationnelle

du secteurd’activités: adaptation culturelle et linguistique des outils de gestion par les ASP 1

Culture organisationnelle des communautésd’accueil : municipalités et clergé

Médiateurinterculturel

Adaptation culturelle et linguistique des pratiquessécuritaires de travail

Gestion des relations de travail, des rapports hiréarchiques entre TÉT, avec travailleurslocaux et supérieurs

1. ASP: associations sectoriellesparitaires

Respect des normes du travail et des obligrationsd’installation, de logement, de transport, de soins

Programmes fédérauxd’embauche des TÉT

discussion
Discussion
  • Embauche des TÉT est une solution onéreuse sur le plan financier.
  • Autres alternatives présentent des limites importantes, surtout en terme de rétention de la main-d’œuvre et de stabilité de la main-d’œuvre.
  • Recours aux agences de placement de personnel pour pourvoir des postes de très courte durée, de quelques jours, une solution peu efficace. Employeurs sont septiques sur les modes de recrutement et de gestion des agences de placement.
  • Désillusion des employeurs envers les travailleurs locaux. Désillusion aggravée par les services de placement de la main-d’œuvre qui orientent les prestataires de l’assurance-chômage et de la sécurité du revenu vers des emplois non saisonniers.
conclusion
Conclusion
  • Embauchedes TÉT estune solution coûteuse, mais qui assure la productivité et même la croissance des entreprisessaisonnières.
  • Solution jugée efficace par les employeurs, mais fragile.
  • Trouver un juste équilibre entre l’embauche des TÉT et les travailleurs locaux, pour toute l’industrie saisonnière.
  • Impliquer tous les paliers gouvernementaux dans l’analyse des solutions pour maintenir les entreprises saisonnières et les faire croître.
  • Exercer une vigie sur l’application des droits des TÉTpour éviter de niveler à la baisse les conditions de travail des emplois saisonniers.
  • Faire une analyse économique rigoureuse de l’impact de l’embauche des TÉT dans les divers secteurs saisonniers (agricole, forestier, tourisme, transformation alimentaire), et ce, dans toutes les régions.