statistiques economiques n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Statistiques Economiques PowerPoint Presentation
Download Presentation
Statistiques Economiques

Loading in 2 Seconds...

  share
play fullscreen
1 / 18
Download Presentation

Statistiques Economiques - PowerPoint PPT Presentation

studs
95 Views
Download Presentation

Statistiques Economiques

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Statistiques Economiques Priscillia DUFOUR; Matthieu LEBRUN; Jérôme BIROLINI; Timothée LIAGRE; Nicolas EMOND

  2. Présentation de la base • Notre sujet : Economie Française de 1971 à 1989 • Variables : • Années • Taux d’Intérêt Nominal à court terme • Taux d’Intérêt Nominal à long terme • Taux de croissance de la masse monétaire au sens de M3 • Taux de croissance du PIB • Taux d’Inflation • Rapport de l’investissement au PIB • Taux de chômage • Capacité ou besoin du financement des administrations publiques en % du PIB

  3. Définitions des termes compliqués (1/4) • Taux d'Intérêt Nominal à Long Terme : Taux fixé pour une opération sur une longue période (plus d’1 an) qui ne prend pas en compte les effets négatifs liés à l’inflation. • Taux d'Intérêt Nominal à Court Terme : Taux fixé pour une opération sur une durée de moins d’1 an qui ne prend pas en compte les effets négatifs liés à l’inflation.

  4. Définitions des termes compliqués (2/4) • Taux de Croissance de la Masse Monétaire au sens de M3 : Augmentation entre deux périodes de la quantité de monnaie dans un pays. Selon les agrégats monétaires, M3 prend en compte les grandes liquidités, les placements à vue rémunérés et les placements à terme négociables. • Taux de Croissance du PIB : Augmentation du Produit Intérieur Brut entre deux périodes données. Cet indice a pour but de montré la croissance économique du pays.

  5. Définitions des termes compliqués (3/4) • Taux d'Inflation (en %) : Taux de variation de l’indice des prix à la consommation entre deux dates. • Rapport de l'Investissement au PIB : Part de l’investissement dans le PIB. • Taux de Chômage (en %) : Part des actifs à la recherche d’un emploi.

  6. Définitions des termes compliqués (4/4) • Capacité (+) ou Besoin de financement (-) des Administrations publiques en % du PIB Ceci indique le niveau d’épargne des administrations publiques. Lorsque les administrations ont un excédent d’épargne, on dit qu’elles ont une capacité de financement. En revanche, lorsqu’elles sont obligées d’avoir recours à l’épargne publique, on parle de besoin de financement. (trésorerie insuffisante par rapport aux besoins)

  7. Problématique • Quelles sont les variables qui agissent sur le taux de croissance du PIB, en quoi jouent t-elles un rôle dans l’interprétation des différentes politiques conjoncturelles françaises pendant la période 1971-1989?

  8. Découpage de la base • Séparation en 2 périodes : # 1971 – 1980 # 1981 – 1989 • Comparaison des deux périodes • Vision des variables qui influent sur la croissance du PIB sur chacune des périodes. relation avec les différences de politique économique

  9. 1971-1980 : Démarche (1/4) • Notre variable expliquée est la croissance du PIB. • On établie des corrélations bivariées entre la variable expliquée et les autres (explicatives).  3 variables expliquent la variation de la croissance du PIB

  10. 1971-1980 : Démarche (2/4) • On cherche à savoir si, au sein de ces 3 variables, certaine ont une relation linéaire avec la croissance du PIB. • On effectue des corrélations partielles.  Aucune des variables ne peut expliquer seule la croissance du PIB (Sig > 0,05)

  11. 1971-1980 : Démarche (3/4) • On cherche donc à connaître quelles variables influent sur : • L’inflation • La Capacité de Financement • L’investissement  Corrélation bivariée entre ces variables et celles de la base.

  12. 1971-1980 : Démarche (4/4) Taux de croissance 0,001 B= 0,875 0,036 0,008 B= 0,775 B= 0,665 0,014 0,009 Capacité de financement inflation Investissement B= -0,742 B= 0,770 0,016 B=0,733 0,006 Taux d’intérêt à long terme Masse monétaire M3 B= -0,795 B  Coefficient de corrélation de Pearson

  13. 1981-1989 : Démarche (1/5) • Notre variable expliquée est la croissance du PIB. • On établie des corrélations bivariées entre la variable expliquée et les autres (explicatives).

  14. 1981-1989 : Démarche (2/5)  3 variables expliquent la variation de la croissance du PIB B  Coefficient de corrélation de Pearson

  15. 1981-1989 : Démarche (3/5) • On cherche à savoir si, au sein de ces 3 variables, certaine ont une relation linéaire avec la croissance du PIB. • On effectue des corrélations partielles.  1 seule variable (Rapport de l’investissement au PIB) peut expliquer la croissance du PIB (Sig < 0,05)

  16. 1981-1989 : Démarche (4/5) • On cherche donc à connaître quelles variables influent sur l’investissement.  Corrélations bivariées entre ces variables et celles de la base.

  17. 1981-1989 : Démarche (5/5) Croissance Calcul de la corrélation partielle B= - 0,80 0,030 Investissement 0,001 0,001 0,041 0,001 B= 0,944 B= 0,961 B= 0,686 B= - 0,885 Taux d’intérêtcourt terme Taux d’intérêtlong terme Taux d’inflation CAF 0,047 B= 0,674 0,004 B= - 0,849 Taux de chômage Masse Monétaire M3 B  Coefficient de corrélation de Pearson

  18. Analyse • Période 1971-1980 : • 3 variables interdépendantes (Tx inflation; Rapport de l’Investissement au PIB; Capacité de financement) peuvent expliquer la croissance du PIB • Caractéristiques d’une politique budgétaire : relance de l’économie par l’Etat (politique de grands travaux). • Période 1981-1989 : • Une variable (Rapport de l’investissement au PIB) peut expliquer la croissance du PIB • Caractéristiques d’une politique monétaire : relance de l’activité par les investissements.