utilite des agences de notation pour les investisseurs socialement responsables l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
UTILITE DES AGENCES DE NOTATION POUR LES INVESTISSEURS SOCIALEMENT RESPONSABLES PowerPoint Presentation
Download Presentation
UTILITE DES AGENCES DE NOTATION POUR LES INVESTISSEURS SOCIALEMENT RESPONSABLES

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 11

UTILITE DES AGENCES DE NOTATION POUR LES INVESTISSEURS SOCIALEMENT RESPONSABLES - PowerPoint PPT Presentation


  • 101 Views
  • Uploaded on

UTILITE DES AGENCES DE NOTATION POUR LES INVESTISSEURS SOCIALEMENT RESPONSABLES. Jeudi 13 mars 2003. Deux convictions de départ : la valeur de l’entreprise n’est que partiellement reflétée par son bilan, les équipes (dirigeantes, opérationnelles, fonctionnelles) sont les

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'UTILITE DES AGENCES DE NOTATION POUR LES INVESTISSEURS SOCIALEMENT RESPONSABLES' - shing


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
utilite des agences de notation pour les investisseurs socialement responsables

UTILITE DES AGENCES DE NOTATION POUR LES INVESTISSEURS SOCIALEMENT RESPONSABLES

Jeudi 13 mars 2003

slide2

Deux convictions de départ :

  • la valeur de l’entreprise n’est que partiellement reflétée par son bilan,
  • les équipes (dirigeantes, opérationnelles, fonctionnelles) sont les
  • composantes essentielles de la création de valeur par une entreprise.
slide3

En tant qu’investisseur, comment déceler les entreprises qui ont

mis en place de réelles stratégies de création de valeur et de

développement à moyen et long terme ?

  • Au milieu des années 80, les informations concernant les cinq
  • critères de ce qui deviendra le développement durable :
  • relations avec les actionnaires,
  • relations humaines dans l’entreprise (bilan social, 1977),
  • relations avec les consommateurs, les clients et les fournisseurs,
  • relations avec la société civile,
  • relations avec l’environnement naturel,
  • étaient peu disponibles,
  • n’étaient ni validées, ni certifiées.
slide4

Première idée :

  • créer un centre de recherche (centre universitaire ?, fondation ?,…),
  • réunissant financiers, RH, sociologues, spécialistes de l’organisation
  • des entreprises,…,
  • sur la création de valeur par les entreprises à moyen-long terme,
  • avec pour objectifs :
  • * une approche la plus scientifique possible
  • * une tentative de normalisation des critères
  • 1987 : définition du développement durable par l’ONU.
slide5

Deuxième idée :

  • créer des fonds de développement durable sur cette notion de création
  • de valeur à long terme non décelée par l’analyse financière classique,
  • (les fonds devraient battre leurs indices de référence).
  • Les fonds sont donc très différents :
  • - des fonds classiques,
  • - des fonds éthiques,
  • - des fonds socialement responsables des années 60, 70 et 80,
  • - des fonds verts ou éco-fonds.
slide6

1998 : création du FCP Macif croissance durable.

Fin 1999 : création du FCPE Macif croissance durable ES.

2002 : labellisation de Macif épargne,

offre d’épargne salariale composée de 8 fonds socialement

responsables et de développement durable :

Macif court terme ES

Macif obligations Europe ES

Macif prudent ES

Macif équilibre ES

Macif dynamique ES

Macif croissance durable ES

Macif croissance durable Europe ES

Macif croissance durable et solidaire ES

2002 : création de Macif croissance durable et solidaire, fonds

solidaire labellisé Finansol (à partir de 2003).

slide7

Objectifs de l’analyse sociale et environnementale :

  • recherche de critères pertinents,
  • quantification de données qualitatives,
  • comparabilité des données et des résultats,
  • établissement d’une « notation ».
slide8

Problèmes :

  • fiabilité des données (validation, certification),
  • différences entre les secteurs,
  • différences d’approche entre les différentes parties prenantes,
  • différences de définition :
  • * ISR : social, droits de l’homme
  • * DD : environnement
  • ou
  • * ISR : 2ème génération
  • * DD : 3ème génération (création de valeur)
  • - terme générique : fonds éthiques ou fonds socialement responsables,
  • - coût de l’acquisition des données.
slide9

Une normalisation est en cours :

  • réseau d’agences de notation (SIRI)
  • GRI
  • PNUE (secteur financier)
  • Pour nous investisseurs, elle est indispensable.
  • Une approche la plus scientifique possible nécessite que l’on puisse
  • comparer les données et les informations traitées.
  • Risque : prédominance de la vision anglo-saxonne de la responsabilité
  • sociale des entreprises.
  • 2000 : création de l’Orse (Observatoire sur la responsabilité sociétale
  • des entreprises) : forum qui réunit :
  • * les entreprises,
  • * les investisseurs,
  • * les autres parties prenantes (syndicats, ONG,…).
slide10

Conclusions

Nécessité d’une grande cohérence entre les différentes politiques menées :

- relations avec les actionnaires : gouvernement d’entreprise,

- RH,

- qualité,

- relations avec la société civile et l’environnement.

Les meilleures entreprises dans un de ces domaines sont généralement

les meilleures dans tous les autres :

⇒ ce sont les entreprises qui créent le plus de valeurs sur le long terme

⇒ au profit de toutes leurs parties prenantes.

slide11

Pour plus de détails :

Développement durable et Gouvernement d’entreprise

Un dialogue prometteur (Editions d’organisation)