les publicit s et ouvertures de cr dit sont elles socialement responsables n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Les publicités et ouvertures de crédit sont-elles «  socialement responsables »? PowerPoint Presentation
Download Presentation
Les publicités et ouvertures de crédit sont-elles «  socialement responsables »?

Loading in 2 Seconds...

  share
play fullscreen
1 / 17
almira

Les publicités et ouvertures de crédit sont-elles «  socialement responsables »? - PowerPoint PPT Presentation

92 Views
Download Presentation
Les publicités et ouvertures de crédit sont-elles «  socialement responsables »?
An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author. While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Les publicités et ouvertures de crédit sont-elles « socialement responsables »? Juin 2011

  2. Introduction • Objectifs • Déterminer si les publicités et pratiques commerciales sur les ouvertures de crédit • sont socialement responsables : • Infos complètes et aisément comparables sur base d'éléments concrets (crédit adéquat) • Capacité du récepteur à les analyser rationnellement • s'adressent particulièrement à des personnes à revenus modestes. • Moyens • Etats des lieux • Analyse quantitative et qualitative • Recommandations www.financite.be

  3. Etats des lieux - définition • Contrat de crédit à durée indéterminée • Le montant peut être prélevé en une ou plusieurs fois • Dès qu'une partie est remboursée, elle peut à nouveau être tirée • Seule contrainte pour l'emprunteur : rembourser mensuellement une somme (en général 5 % du solde restant dû) www.financite.be

  4. Etats des lieux – chiffres • Marché en croissance • Peu de chiffres en Belgique • 19 % des ménages belges en médiation de dettes ont des dettes auprès de magasins par correspondance. • En France, les ménages en situation de pauvreté ont plus de crédits renouvelables que les autres. • Les ménages en situation de pauvreté souscrivent plus souvent des ouvertures de crédit dans les grands magasins qu'auprès d'organismes financiers. www.financite.be

  5. Etats des lieux - problèmes • Taux d'intérêt élevé • Achat désolidarisé de l'acte de crédit • Possibilité d'acheter à crédit (13 à 19 % !) des biens de premières nécessités • Mauvaise impression de gestion de budget • Pas de délai de « zérotage » www.financite.be

  6. Etats des lieux – obligations légales • Ancienne VS nouvelle loi sur le crédit (01/12/2010) • Mentions obligatoires • Nom du promoteur, type de crédit... • Si mention d'un chiffre portant sur le coût du crédit • Mention du TAEG (taux débiteur + frais) + exemple représentatif • Sinon « emprunter coûte de l'argent » (nouv. loi) • Prospectus • Mentions interdites • Regroupement de crédit • Facilité, rapidité d'obtention • Transfert d'argent liquide... www.financite.be

  7. Etats des lieux - représentations • Prise de décision sur la base de : • infos rationnelles • Biais cognitifs (influence sociale, illusion de contrôle...) • POUR TOUS ! • Etude européenne. Choix d'autant plus difficile que : • Infos difficiles • Incertitude • Ambiguïté • Complexité • Etude française du CREDOC. Crédit renouvelable chez les ménages en situation de précarité par rapport aux autres : • Connaissent moins le taux d'intérêt • Savent moins le coût total du crédit • Ont une moins bonne idée de ce que représente l'ouverture de crédit de manière générale. • Grands magasins? www.financite.be

  8. Analyse quantitative • Récolte entre le 1/7/10 et le 31/8/10 • 91 pubs + 5 pratiques commerciales • Publicités directes • Publicités indirectes • Marketing direct • Prospectus produits (crédits) dont pages Internet • Catalogues produits • Pratiques commerciales www.financite.be

  9. Analyse qualitative • Seul 1/3 = publicités directes • Médias dont le lectorat principal est : personnes de plus de 65 ans plus faiblement éduquées www.financite.be

  10. Analyse qualitative – schéma de Jakobson • Fonction référentielle : quelles sont les informations relatives à l'ouverture de crédit ? • Fonction expressive : qui le dit ? • Fonction conative : à qui ? • Fonction poétique : avec quel recours à la créativité le dit-on ? • Fonction phatique : avec quelle accroche le dit-on ? • Fonction métalinguistique : que dit la publicité sur elle-même ? www.financite.be

  11. www.financite.be

  12. Analyse qualitative • En général en accord avec le cadre légal MAIS • Rarement exemple chiffré • Si exemple chiffré, peu parlant • Argumentaire sur les caractéristiques supposées (confort, solution, gain financier) • Pratiques commerciales : peu ou pas de conseils www.financite.be

  13. Analyse qualitative - conclusions • Publicités pour des personnes précarisées ? • Pas d'études comparatives • Mais caractéristiques supposées (image de rêve véhiculées) • Mais informations complexes (encore plus difficiles pour personnes précarisées) • Mais choix des médias • « revenus modestes » + « informations complexes/incomplètes » = cocktail délétère www.financite.be

  14. Recommandations (1) • Dangerosité intrinsèque des ouvertures de crédit • Information dans la publicité • Difficulté à tenir compte des coûts et des risques Avertissement sur les publicités et tous types de communication • Avec exemple concret du coût et du risque www.financite.be

  15. Recommandations (2) • Lien achat/publicité • Arguments (souplesse, solution...) VS dangerosité • Désolidarisation entre l'achat et le crédit  Interdiction de lier l'ouverture de crédit à l'achat de manière directe ou indirecte • Pas de mention d'un crédit sur des publicités pour autres biens et services • Pas de mention d'un achat possible sur une publicité liées aux ouvertures de crédit • Interdiction de vente de crédit dans les grands magasins www.financite.be

  16. Recommandations (3) • Sensibilisation et prévention • Alerte sur le coût et sur le risque  Campagne de prévention • Publicité (médias classiques) • Folders (risques, coût + alternatives) • Ateliers  Programme de lutte contre le surendettement • Programme • Etats des lieux • Opérateur www.financite.be

  17. Conclusions • Lutter contre le (mal)endettement des personnes précarisées à travers le phénomène des ouvertures de crédit = • Neutraliser au maximum les risques liés aux connotations positives ; • Donner la chance de pouvoir jauger les coûts et les risques. www.financite.be