haemophilus sp taxonomie n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Haemophilus sp: taxonomie PowerPoint Presentation
Download Presentation
Haemophilus sp: taxonomie

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 13

Haemophilus sp: taxonomie - PowerPoint PPT Presentation


  • 179 Views
  • Uploaded on

Haemophilus sp: taxonomie. Famille: Pasteurellaceae Genres: Pasteurella sp Actinobacillus sp Haemophilus sp Décrit en 1892 par Pfeiffer. Genre Haemophilus en 1920 H. influenzae H. aphrophilus H. parainfluenzae H.paraphrophilus H. ducreyi H. haemolyticus

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Haemophilus sp: taxonomie' - ronna


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
haemophilus sp taxonomie
Haemophilus sp: taxonomie
  • Famille: Pasteurellaceae Genres: Pasteurella sp
  • Actinobacillus sp
  • Haemophilus sp
  • Décrit en 1892 par Pfeiffer. Genre Haemophilus en 1920
  • H. influenzae H. aphrophilus
  • H. parainfluenzae H.paraphrophilus
  • H. ducreyi H. haemolyticus
  • H. influenzae: 6 sérotypes (capsulaires)

sérotype b: infection invasives

haemophilus sp description
Haemophilus sp: description
  • Cocco-bacille, aero-anaerobie facultatif
  • Gram négatif, souvent polymorphe
  • Possède des exigences nutritionnelles: facteurs X , V
haemophilus sp habitat pathologie
Haemophilus sp:habitat; pathologie
  • Flore commensale des voies aériennes supérieures

de l’homme et nombreux animaux (11% flores pharyngées) mais également dans le tube digestif et muqueuse vaginale

  • Responsable de nombreuses infections: H. influenzae
      • Fréquentes et modérées: otites, conjonctivites…
      • Rares et graves: méningites et péricardites
  • Les autres: opportunistes, ORL, septicémies, endocardites
haemophilus influenzae
Haemophilus influenzae
  • A partir de son habitat: Dissémination: gouttelettes salivaires
            • Colonisation 50% de la population
  • Ag polysaccharidique: 6 sérovars, a – f,

Facteurs de virulence: -Polysaccharide capsulaire.

Responsable des infections systémiques. Le sérotypage

possible grâce aux antigènes capsulaires; Majorité: sérotype b-Pili - adhésines

h influenzae pouvoir pathog ne
H. influenzae: pouvoir pathogène

Jusqu’en 1985 environ, enfants 3 mois-5ans:

  • H.influenzae, sérotype b:
  • méningites (souvent précédées de pharyngite et

sinusite ou OMA)

      • épiglottite
      • péricardite
      • pneumonies
      • arthrites septiques
      • ostéomyélites
      • cellulites faciales
  • 1/200 enfants (USA): infections invasives (garderie)
h influenzae pouvoir pathog ne1
H. influenzae: pouvoir pathogène

1985: vaccination, prophylaxie des contacts à la rifampicine:

  • diminution des infections de type b
  • OMA non type b

Souches non sérotypables (non capsulées) causent également

des infections, essentiellement des voies respiratoires supérieures: OMA, ORL, conjonctivites

ADULTES

  • Idem enfants, mais influence+++ du terrain,

adultes débilités (cancer, HIV+, alcooliques)

      • Trachéobronchites
      • Pneumonies (+ bactériémies)

Haemophilus type f

h influenzae physiopathologie
H. influenzae : physiopathologie
  • Immunoglobuline A1 protéase, extracellulaire
  • Pili : adhésion, uniquement, pas de rôle dans la colonisation et l’invasion
  • LPS et protéine de membrane: épidémiologie
  • Antigène polysaccharidique de capsule: virulence dans les infections invasives:

sérotype b: polyribitolphosphate PRP

Les anticorps anti-PRP sont protecteurs

  • Nourissons: souches capsulées (abs Ac)
  • Adultes: non capsulées
  • Les infections commencent par une colonisation des muqueuses pharyngées
haemophilus ducreyi
Haemophilus ducreyi
  • MST: chancre mou
  • Climat tropical
  • Ulcération douloureuse, différente syphilis
h influenzae et ducreyi pr l vements bact riologiques
H. influenzae et ducreyi:prélèvements bactériologiques
  • Attention à la contamination des flores endogènes
  • Sang:quelques ml
  • LCR: 1 ml
  • Liquide articulaire
  • Liquide pleural
  • Ecouvillon pus oculaire (alginate de Ca++)
  • prélèvements respiratoires: sécrétions bronchiques
  • Pus de chancre mou,+ frottis de lésion
examen direct culture identification
Examen direct; Culture; Identification
  • Examen direct utile pour produits monomicrobiens
  • Coloration de Gram: identification présomptive. Petit bacille à Gram (-). Immobile. Polymorphe.
  • Appartenance au genre Haemophilus:
    • Exigence en facteurs de croissance V et X

(facteur V: NADP; facteur X: hémine)

    • Les milieux de culture doivent contenir ces éléments
      • Gélose au sang + strie S. aureus
      • Gélose au sang cuit
      • Milieux habituels supplémentés en X et V
      • Si polymicrobien: milieu + bacitracine

37°C. atmosphère humide, parfois CO2(H. aphrophilus)

identification
Identification
  • Souches capsulées: grosses colonies muqueuses
  • Souches non capsulées: colonies plus petites
  • Identification
  • Exigence en facteur V et X
  • Caractères biochimiques
  • Sérotypage: agglutination sur lame
  • Biotype:
  • Diagnostic rapide:recherche des Ags solubles polysaccharidiques par électrophorèse, latex, elisa (LCR, serum, urine)
traitement prophylaxie
Traitement-Prophylaxie
  • H. Influenzae (et parainfluenzae) est sensible à:
  • Aminopénicillines (50%) et autres pénicillines
  • Céphalosporines
  • Aminosides
  • Cyclines
  • Chloramphénicol
  • Co-trimoxazole
  • Quinolones
  • Rifampicine

Il est peu sensible ou résistant au:

  • Aminopénicilines(50%): beta-lactamases
  • Macrolides

Prophylaxie:élimination portage H. inf. type b par rifampicine et augmentation des défenses par la vaccination