ALSACE - PowerPoint PPT Presentation

roch
alsace n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
ALSACE PowerPoint Presentation
play fullscreen
1 / 18
Download Presentation
ALSACE
124 Views
Download Presentation

ALSACE

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. ALSACE PetricaMihaela-Felicia Cls. aXII-a F

  2. L'Alsace ('s Elsàss en alsacien) est une région culturelle, historique, et administrative de l'est de la France métropolitaine. Région de l'Europe rhénane, elle se trouve au cœur de la mégalopole européenne (banane bleue). Avec 223  hab./km2 , c'est la 3e région la plus densément peuplée de France métropolitaine après l'Île-de-France et le Nord-Pas-de-Calais. Parallèlement, c'est aussi la plus petite par sa superficie. L’Alsace est la 1re région exportatrice française en valeur d'exportations par habitant, la 2e quant au revenu disponible brut des ménages, enfin, c'est une des régions de France où le taux de chômage est le plus bas. Ce tableau idyllique ne doit pas masquer l'apparition de difficultés économiques depuis le début des années 2000.

  3. Climat • L'Alsace a un climat montagnard et un climat semi-continental. C'est l'une des seules régions à avoir deux climats.Le climat alsacien est « semi-continental d'abri et montagnard ». • Le climat est continental dans la plaine centrale. Les vents d'ouest subissent un forçage sur le versant occidental des Vosges, frappé de pluies. L'air se retrouve donc déchargé d'humidité quand il a franchi la barrière vosgienne. • Conséquence : l'hiver y est froid, l'été chaud et il y a peu de précipitations.

  4. L'Alsace : des hommes, une histoire, une culture plurielle Histoire • À la différence de ses provinces et régions voisines, l'Alsace n'a jamais connu de période d'indépendance ou d'autonomie de forme centralisatrice. L'Alsace a longtemps été caractérisée par le confédéralisme. La région doit sa culture et son dialecte aux Alamans (à ne pas confondre avec les Allemands), qui s'établirent dans la région en 378, l'alsacien d'aujourd'hui est un dialecte alémanique.La région fut sous l'autorité du Saint-Empire romain germanique de 962, date de sa création, jusqu'en 1648, puis elle perdit son autonomie en passant sous contrôle de la France après son annexion progressive au XVIIesiècle.C'est en Alsace que sont nés les ancêtres de la puissante dynastie des Habsbourg qui régnèrent en maîtres, plusieurs siècles durant, sur toute l'Europe centrale. • La plaine d'Alsace, subissant l'effet de foehn et étant naturellement irriguée, a toujours été une terre fertile et propice à l'agriculture céréalière, les collines sous-vosgiennes, le piémont, était le domaine réservé de la vigne tandis que les vallées vosgiennes et l'Ochsenfeld (champs des bœufs) abritaient d'immense troupeaux de bovins, on y cultivait également du chanvre. Les forêts et le ried étaient fort riches en gibier. Le tout, réparti le long du Rhin, l'axe fluvial majeur européen, qui permettait ainsi un commerce soutenu et des revenus réguliers. L'Alsace a donc de tout temps été une région riche qui a suscité les convoitises des grandes puissances européennes. L'histoire de l'Alsace fut donc rythmée par les guerres et les annexions.

  5. Brèvechronologiepolitique • ~90 :Alsace germaniqueL'Alsace fait partie de la province romaine de Germanie Supérieure. • 535 : Alsace franqueClotaireannexe une grande partie de l'Alémanie, dont l'Alsace. • 843 : Alsace germaniqueL'Empire carolingien, la Francie, est divisée en trois parties (voir le Traité de Verdun). L'Alsace se trouve dans la Francie médiane, la Lotharingie (octroyée en 843 à Lothaire Ier puis en grande partie en 870 à Louis le Germanique qui avait déjà la Francie orientale après 843), qui fera partie du Saint-Empire romain germanique (fondé sous Otton Ier en 962, il durera jusqu'en 1806 sous Napoléon Ier), qui, lui, donnera approximativement l'Allemagne. • 1648 : Alsace françaiseUne grande partie de l'Alsace devient française par les traités de Westphalie en 1648. Strasbourg se rend à Louis XIV en 1681. Toute l'Alsace appartient maintenant à la France, hormis la ville de Mulhouse qui décidera en 1798 de se joindre à la République Française. 1648 et 1675 sont des années-clés de la progression de la conquête de l'Alsace. • 1871 : Alsace allemandeVaincue, la France cède l'Alsace à l'Empire allemand. • 1919 : Alsace françaiseL'Alsace redevient française après le traité de Versailles. • 1940 : Alsace allemandeVictorieux sur la France, le IIIe Reich annexe l'Alsace. • 1944 : Alsace françaiseL'Alsace est libérée du joug nazi.

  6. Culture • Le folklore alsacien, contes, légendes, croyances populaires, etc., n'est pas un folklore allemand, mais un folklore rhénan, largement teinté de latinité et de celtisme.

  7. La cigogne est attachée à de nombreuses légendes, en particulier celle d'apporter les bébés dans les familles.Quasiment disparue dans les années 1970, elle a fait l'objet d'une stratégie associative de repeuplement. Celle-ci s'avère efficace, notamment grâce à la création de centres de réintroduction. Les cigognes sont désormais présentes sur de nombreux toits d'églises et autres édifices publics d'Alsace, et parfois sur le toit de maisons de particuliers. Contrairement aux cigognes qui, dans bien des pays (Hongrie, pays baltes par exemple), placent leurs nids sur des pylônes, les cigognes d'Alsace, aidées par les paniers posés par les habitants, les installent sur des bâtiments, généralement à une hauteur élevée.

  8. Drapeau de la Région Alsace

  9. Architecture alsacienne

  10. Patrimoine

  11. Les transports • Les transports en Alsace sont assez bien développés au vu de la densité de la population mais des projets d'agrandissement sont encore à l'étude afin d'accompagner le développement de la région. • Il est à noter que le transport ferroviaire principal se fait sur une ligne nord-sud reliant Strasbourg à Saint-Louis. • Les transports en bus ou tramway sont en plein développement dans les principales villes de la région (Strasbourg, Colmar, Mulhouse). • La principale autoroute, qui est gratuite (comme en Allemagne) est l'autoroute A35 qui relie Lauterbourg à Saint-Louis/Bâle en passant par Strasbourg, Sélestat, Colmar et aux abords de Mulhouse. • La région est reliée à Paris par la ligne ferroviaire à grande vitesse est-européenne depuis le 10 juin 2007. Le TGV Est européen relie Paris à Strasbourg (dont la gare a été spectaculairement modernisée), en 2h20. La fin du trajet se fait à vitesse normale. Certains TGV vont au-delà de Strasbourg, desservant Colmar, dont la gare a été dédoublée à l'ouest, côté vignoble, Mulhouse, Bâle, Zurich, Stuttgart, Francfort.

  12. Le réseau fluvial

  13. La préservation de la faune, de la flore et des habitats naturels • La faune alsacienne • le Loup gris aux portes de l'Alsace. • La faune alsacienne a beaucoup souffert de l'activité humaine notamment de la révolution industrielle. Pourtant, la région a encore récemment été le dernier refuge de nombreuses espèces aujourd'hui disparues d'Europe occidentale. • Le loup a disparu au début du XXe siècle. Le dernier loup a été abattu en 1908 à Hirtzbach dans le Sundgau, quelques spécimens sont encore signalés dans les Vosges en 1918 et 1919. En 1994 un loup a été abattu dans les Vosges, il s'agissait vraisemblablement d'un loup domestique abandonné. Le loup est toutefois revenu naturellement dans le canton du Jura (Suisse), il y est présent depuis 2004 et a été aperçu à plusieurs reprises aux alentours de Montavon et de Coeuve à quelques kilomètres de la frontière alsacienne. On s'attend donc sous peu à une confirmation de sa réapparition naturelle dans le Jura alsacien et les forêts sundgauviennes, ce qui ouvrirait la possibilité de son retour ultérieur dans le massif vosgien. • L'ours a disparu d'Alsace à la fin du XVIIIe siècle. • Le castor a disparu au XVIIe siècle avant d'être réintroduit dans les années 1970. • Le lynx a disparu au XVIIe siècle avant d'être réintroduit dans les années 1980. • Le tarpan, cheval sauvage a disparu au début du XVIe siècle. • L'aurochs, ancêtre de nos bovins actuels, disparu au XIe siècle victime de la chasse au gibier. • L'élan, le même qu'en Scandinavie, disparu au IXe siècle. • Le bison d'Europe, disparu au VIIIe siècle, victime de la chasse au gibier.

  14. FIN