le groupe na50 au llr n.
Download
Skip this Video
Download Presentation
Le groupe NA50 au LLR

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 18

Le groupe NA50 au LLR - PowerPoint PPT Presentation


  • 79 Views
  • Uploaded on

Le groupe NA50 au LLR. Les membres du groupe Bernard Chaurand, Louis Kluberg, Pierre Petiau. Louis porte-parole de la collaboration NA50. Les anciens : Olivier Drapier, Frédéric Fleuret, Michel Gonin, Albert Romana Les buts de physique, le spectromètre Un bref historique Le résultat majeur.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Le groupe NA50 au LLR' - rinah-roth


Download Now An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
le groupe na50 au llr
Le groupe NA50 au LLR
    • Les membres du groupe
      • Bernard Chaurand, Louis Kluberg, Pierre Petiau.
  • Louis porte-parole de la collaboration NA50.
      • Les anciens : Olivier Drapier, Frédéric Fleuret, Michel Gonin, Albert Romana
    • Les buts de physique, le spectromètre
    • Un bref historique
    • Le résultat majeur

LAPP, LPC-CF, IPNL, IPNO, LLR

Alessandria, Bucarest, Cagliari,

CERN, Lisbonne, Moscou,

Turin, Yerevan

l exp rience na50
L’expérience NA50
    • Son but : mettre en évidence le plasma de quarks et de gluons dans les collisions d’ions lourds
      • Collisions Pb-Pb à 158 GeV/nucléon
      • ~17 GeV d’énergie dans le centre de masse nucléon-nucléon
      • ~3 GeV/fm³ de densité d’énergie
  • par l’observation des paires de muons.
un bref historique
Un bref historique…
  • 1986 : début du programme ions lourds au CERN
    • Spectromètre « hérité » de l’expérience NA10
    • Expérience NA38 (1986-1993)
      • Faisceau d’ions O, cibles U et Cu
      • Faisceau d’ions S, cibles U et S
      • Faisceau de protons, diverses cibles
    • Expérience NA51 (1992) : u¯ /d¯ = 0.51 ± 0.04 ± 0.05
  • 1994 : début du programme Pb
    • Expérience NA50 (1994-2000)
      • Faisceau Pb, cible Pb
        • 1995 : 7 ciblettes (17% λi) dans l’air, 50000 J/Ψ
        • 1996 : 7 ciblettes (30% λi) dans l’air, 190000 J/Ψ
        • 1998 : 1 ciblette (7% λi) dans l’air, 90000 J/Ψ
        • 2000 : 1 ciblette (9% λi) dans le vide, 110000 J/Ψ
      • Faisceau de protons, diverses cibles
le r sultat majeur de na50
Le résultat majeur de NA50

17 publications

« New state of matter created at CERN » Press release, Fév. 2000

Fin des analyses en cours à l’automne 2004

La suite : PHENIX

le groupe phenix au llr
Le groupe PHENIX au LLR
    • Les membres du groupe
      • Olivier Drapier, Frédéric Fleuret, Michel Gonin, Raphaël Granier de Cassagnac, Louis Kluberg, Pierre Petiau, Albert Romana.
      • ViNham Tram (thésarde).
  • Michel porte-parole de la collaboration
  • « Phenix-France » (4 labos IN2P3, 1 labo CEA)
    • Les buts de physique
    • L’électronique de lecture du bras nord
    • L’informatique au CCIN2P3
    • Le calendrier

LPC-CF, Subatech, IPNO, LLR

DAPNIA

les buts de physique
Les buts de physique
  • Confirmation de l’existence du plasma de quarks et de gluons
    • Suppression anormale du J/Psi
    • Suppression du Upsilon et de ses états excités
    • Suppression des jets
    • Photons directs
  • Etude des propriétés du plasma
    • Variables globales
    • Hydrodynamique
  • Protons polarisés
suppression des jets
Suppression des jets

d + Au Control Experiment

Au + Au Experiment

Final Data

le bras nord de phenix
Le bras Nord de PHENIX
  • Chambres à pistes de cathodes : 24000 voies analogiques
    • Détecteurs construits par Los Alamos + New Mexico
    • Résolution = 100μm pour un pas de 1cm Bruit/Signal ~ 1%
    • Electronique de lecture calquée sur le bras Sud
  • 116 Chassis ~256 voies
    • 130/116 fond de chassis
    • 480/384 cartes CROC
    • 216/192 cartes CNTL
  • Produites en France, ASICs américains
    • 250/200 cartes ArcNet
  • 200 en Corée, 50 en France

CROC

ADC

64 Voies

CNTL

contrôle

128 Voies

Signaux

CROC

ADC

64 Voies

CNTL

contrôle

128 Voies

Réseau

ArcNet

Timing

GTM

Opt -> Cuivre

Données

DCM

Opt <- Cuivre

r alisation des cartes
Réalisation des cartes
  • Printemps 2001 : recherche des entreprises
  • Eté 2001 : lancement du marché, attribution en Septembre.
  • Coût global = 375k€ (300k€ IN2P3 + 75k€ CEA)
      • Réception des premières cartes ArcNet de Corée (prototypes de mauvaise qualité -> changement d’entreprise)
  • Décembre 2001 : pré-série (10 CNTL, 50 CROCs)
      • Tests très satisfaisants -> lancement de la production
  • Janvier-Février 2002 : réception des cartes françaises
      • Prog. FPGA + eproms, tests simultanés et envoi à Brookhaven
  • Tests complets au LLR
      • Basés sur les tests mis au point pour le bras Sud (communication, contrôles lent et rapide, réponse signaux calibrés)
      • Complétés par des tests de « bits constants »
installation brookhaven
Installation à Brookhaven
  • Fin Mars 2002 : assemblages terminés et testés à BNL (en avance d’un mois sur le planning) : tests complets des assemblages + communication entre cartes, tests de bruit de fond électronique
  • Avril-Mai 2002 : réparation du bras Sud, remplacement de tous les câbles et cartes défectueux.
  • Juin-Octobre 2002 : installation du bras Nord (châssis et câbles) tests complets in situ, réduction du bruit de fond électronique (blindages, problèmes de masses, interférences e-m …)
  • Durant toute cette période : élaboration d’un nouveau banc de test, plus facile d’utilisation et plus complet (Alain, Franck, Simon).

Olivier : responsable de l’électronique de lecture

des deux bras muon

l informatique au ccin2p3
L’informatique au CCIN2P3
  • Octobre 2000 : création du groupe phenix au ccin2p3 (czar = AR)
  • Mai 2001 : installation complète des logiciels, permettant la chaîne complète de la simulation à la création de DST.
  • Décembre 2001 : utilisation d’HPSS (11 TBytes à ce jour)
  • Juin 2002 : installation d’Objectivity.
      • Production des données p-p du run 2 : preprint hep-ex/0307019
  • Juin 2003 : production des données filtrées du run 3, p-p et d-Au et
  • participation à la mise en place de GRID.
  • Septembre 2003 : premiers spectres de masse de dimuons.
      • Fits de masse, soustraction du bdf, normalisation

Raphaël coordinateur de la production d-Au

et coordinateur du software muon

Frédéric spécialiste des formats compacts!

donn es d au et p p 2003
Données d-Au et p-p 2003
  • 9 semaines d-Au @ 200 GeV/A
  • 5 semaines p-p @ 200 GeV
      • Luminosité ~ 1/ 3 luminosité attendue
  • Les spectromètres Nord et Sud ont bien fonctionné
      • < 5% de perte de couverture dus à des problèmes d’électronique
  • Premiers résultats de physique @ QM04 : Raphaël

684 J/Ψ

897 J/Ψ

calendrier
Calendrier
    • Entrée dans la collaboration PHENIX
  • 2000-2001 : p-p , 200 GeV & Au-Au, 130 GeV (run 1)
  • 2000-2001 : p-p & Au-Au, 200 GeV (run 2) faible luminosité
  • 2002-2003 : p-p &d-Au, 200 GeV (run 3), L = 3 nbˉ¹
  • 2003-2004 : p-p & Au-Au, 200 GeV (run 4), L = 120 μbˉ¹
  • 2005 : Si-Si, 200 GeV, L = 2 nbˉ¹ ?
  • 2006 : Au-Au, 62 GeV ?
    • Fin du mémorandum LLR-PHENIX
  • 2007 : p-p, 200 GeV ?
    • Projet d’upgrade de PHENIX
  • 2008 : Au-Au, 200 GeV, L = 1500 μbˉ¹ ?
slide15

xhit-xproj (cm)

Spectromètre muons

Vertex primaire

K,  

b

D 

SVT

le bras nord de phenix1
Le bras Nord de PHENIX
  • Les 116 chassis sont installés dans l’aimant, au plus près des chambres pour minimiser le bruit électronique