Préparation de rentrée 2014 - PowerPoint PPT Presentation

pr paration de rentr e 2014 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Préparation de rentrée 2014 PowerPoint Presentation
Download Presentation
Préparation de rentrée 2014

play fullscreen
1 / 48
Préparation de rentrée 2014
70 Views
Download Presentation
rafiki
Download Presentation

Préparation de rentrée 2014

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Préparation de rentrée 2014

  2. Sommaire 1  Priorités nationales 2  Ressources humaines 3  Démographie scolaire et dotation académique4  La gouvernance 5  Le pilotage pédagogique6 Politique éducative rénovée

  3. 1  Priorités nationales • La loi du 8 juillet 2013 d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la république • La loi pour l’Enseignement Supérieur et la Recherche

  4. 2 Ressources Humaines

  5. La formation initiale des enseignants et CPE stagiaires • Une nouvelle formation en alternance pour le concours 2014 mise en œuvre au sein de l’ESPE et associant les corps d’inspection et les professionnels de terrain

  6. Points de vigilance • Incertitude de la ressource jusqu’au mois de juillet • Problématique des doublons 2013-2 / 2014 • Comme les admissibles au concours 2013-2 ont eu la possibilité de s’inscrire au concours 2014, des désistements sont prévisibles sur l’un des concours au profit de l’autre, ce qui implique selon le choix du lauréat des ORS différentes. • Incidence sur les supports : • Suivant la proportion de stagiaires issus du 2013-2 par rapport au 2014, des incidences sont à prévoir sur les supports réservés, notamment au regard des couplages • Supports identifiés à la mi-mars pour les stagiaires issus du 2013-2 / au plus tard fin juin pour les stagiaires issus du 2014 (prévisionnel) • Circulaire académique fin juin sur l’organisation de l’année 2014-2015 pour les enseignants et CPE stagiaires

  7. Concours administratifs 1. Les recrutements 2014 de l’académie de Caen (prévisionnel) • SAENES classe normale : • concours interne (4) et externe (4) • un concours réservé (4) • Adjoint administratif de 2ème classe : • un recrutement sans concours (17) • PACTE (3) • un recrutement sans concours réservé (10) • SAENES classe supérieure (14) et classe exceptionnelle (8) : deux examens professionnels 2. Un calendrier unique d’inscription aux recrutements académiques et réservés administratifs pour la session 2014 • Inscription par internet du 23 janvier au 13 février 2014, 17h00 • Informations réglementaires et modalités d’inscription sur les sites : • Du Rectorat : www.ac-caen.fr (espace professionnel / Concours et recrutement) • Du Ministère : www.education.gouv.fr (rubrique Concours, emplois, carrières / les personnels administratifs, sociaux et de santé)

  8. 3 Démographie scolaire et dotation académique

  9. Variation académique des effectifs dans le PREMIER DEGRE PUBLIC Comparaison académie – France (en %)

  10. Variation académique des effectifs dans le SECOND DEGRE PUBLIC Comparaison académie – France (en %)

  11. Prévisions d’effectifs 2014 et variations attendues par rapport au constat 2013

  12. Collèges publics : constats 2011 à 2013 et prévisions 2014 à 2016

  13. La dotation académique • Les moyens attribués à la rentrée pour notre académie sont les suivants: • 1) 1er degré public • + 2 ETP pour le 1er degré public attribués au calvados • 2) 2nd degré public • - 31 ETP d’enseignement HP • + 31 ETP en HSA • 3) Vie de l’élève • + 7 emplois de CPE • + 1 emploi de médecin scolaire • + 2 emplois d’infirmière scolaire • + 1 emploi d’assistant de service social

  14. La répartition académique des moyens du 2nd degré public • Collège: • - 15 ETP d’enseignement en HP • + 15 ETP en HSA • Lycées : • -13 ETP d’enseignement en HP • + 13 ETP en HSA • LP : • - 3 ETP d’enseignement en HP • + 3 ETP en HSA

  15. EFFECTIFS COLLEGES CALVADOSRENTREE 2014

  16. 1ERE PHASE DE PREPARATION DE LA RENTREE 2014A - Prévision d’effectifs par établissement : Les projections d’effectifs sont établies sur la base des taux apparents de passages (taux 1 an et taux moyen sur 3 ans) : Le taux de passage 1 an, c’est le rapport entre les effectifs d’un niveau pour l’année N et les effectifs de l’année N-1 du niveau précédent. Le taux de passage 3 ans , c’est la moyenne des taux de passage apparents des trois dernières années. Les effectifs ainsi définis incluent les entrées et sorties quelle qu’en soit l’origine (arrivées du privé, déménagements, le solde des dérogations, les doublements éventuels).

  17. 1ERE PHASE DE PREPARATION DE LA RENTREE 2014A - Prévision d’effectifs par établissement : Exemple (taux 1 an): Rentrée 2012, 150 élèves de CM2 scolarisés dans les écoles rattachées au collège . Rentrée 2013, 135 élèves constatés en 6ème . Le taux de passage 1 an est ainsi de 90 %, 135 (cm2) X 100 / 150 (6éme). Rentrée 2014, la projection est établie en appliquant le taux de 90 % à l’effectif de CM2 constaté à la rentrée 2013. La prévision d’effectifs est arrêtée sur ces bases et examen des propositions des chefs d’’établissement.

  18. 1ERE PHASE DE PREPARATION DE LA RENTREE 2014B – Les moyens : DOTATION DEPARTEMENTALE : + 2 ETP - 5 ETP (HP) + 7 ETP (HSA)

  19. 1ERE PHASE DE PREPARATION DE LA RENTREE 2014B – Les moyens : Un H/E de délégation et un forfait différencié par tranche d’effectifs: • RRS un H/E de 1,220 et un forfait de 22 à 33 heures • jusqu’à 300 élèves un H/E de 1,175 et un forfait de 22 H • 301 à 400 élèves un H/E de 1,105 et un forfait de 24 H • 401 à 500 élèves un H/E de 1,045 et un forfait de 27 H • 501 à 600 élèves un H/E de 1,025 et un forfait de 30 H • plus de 600 élèves un H/E de 1,005 et un forfait de 33 H Méthode de Répartition de la DGH • La méthode dite du H/E est appliquée à l’ensemble des collèges.

  20. 1ERE PHASE DE PREPARATION DE LA RENTREE 2014B – Les moyens : Méthode de Répartition de la DGH • Les caractéristiques de la population scolaire sont également prises en compte par la mise en place d’un second forfait reprenant deux indicateurs : • mesure de l’écart entre le taux de boursiers 2013 de l’établissement et le taux moyen départemental • mesure de l’écart entre le taux de CSP défavorisées 2013 et le taux moyen départemental. L’écart obtenu est divisé par deux pour intégrer l’aspect déclaratif de l’indicateur. • Les points d’écart ainsi obtenus pour chacun des indicateurs sont multipliés par 1 heure. • Tout écart supérieur à 0 et inférieur ou égal à 3 permet l’attribution de 3 heures. • Les établissements de l’Education Prioritaire reçoivent un forfait de 30 heures.

  21. 1ERE PHASE DE PREPARATION DE LA RENTREE 2014B – Les moyens : Méthode de Répartition de la DGH • La dotation déléguée intègre les heures d’IDD. • En ce qui concerne les SEGPA, la méthode de répartition reste inchangée. La dotation est calculée à partir de la structure prévisionnelle définie à ce jour et par application des grilles horaires contenues dans la circulaire n°2006-139 du 29 août 2006. Les effectifs arrêtés en 6ème SEGPA correspondent à des capacités théoriques maximum. • Dans le cadre de son autonomie, chaque collège procède à la ventilation de sa Dotation Horaire Globale en fonction des divisions qu’il souhaite mettre en place et du respect des horaires réglementaires

  22. 1ERE PHASE DE PREPARATION DE LA RENTREE 2014C – Le calendrier : . CTSD le 14 février 2014 (date de repli le 21 février) . Tenue des CA entre le 17 et le 28 février 2014 . Retour de la fiche de synthèse le 28 février au plus tard . Déverrouillage TRMD du 14 au 28 février

  23. 4 La Gouvernance

  24. Projet académique 2011-2015 Contrat d’objectifs académique 2013-2017 signé avec le ministère le 12/11/2013 • Trois objectifs de performance partagés • Conduire tous les élèves à la réussite • Organiser la mise en réseau territoriale des écoles et des établissements pour rendre opérationnelle la diversification des parcours • Positionner l’académie comme pilote dans le développement de la culture numérique • Des résultats attendus : indicateurs de suivi du contrat • Des leviers et des actions pour atteindre les objectifs

  25. Les contrats d’objectifs tripartites Nouvel article R.421-4 du code de l’éducation : la collectivité de rattachement lorsqu’elle le souhaite, peut être partie au contrat d’objectifs conclu avec l’autorité académique. Les CT de l’académie semblent favorables à rentrer dans la démarche Une année pour arrêter le cadre qui va permettre la signature des nouveaux contrats à partir de 2015 Une démarche académique harmonisée pour tous les établissements Une procédure qui garantisse le maintien du dialogue entre les équipes et les autorités académiques

  26. La carte des formations • La loi du 8 juillet 2013 d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la république modifie dans son article 29 les relations avec les collectivités territoriales s’agissant de la carte régionale des formations professionnelles initiales. • Un renforcement de la compétence de la région • Le maintien des compétences du Recteur • Une nouvelle stratégie académique dans la construction de la carte des formations R2015: • En appui du niveau académique • En appui du niveau des Bassins d’éducation

  27. Gouvernance re-création des GRETA • Re-création des Greta suivant art L 423 -1 du code de l’éducation • Diffusion mi février dans les EPLE de la convention Greta suivant carte présentée diapositive suivante • Vote aux CA de mars • Re-création des Greta courant avril après approbation par le recteur • Avenant pour mise éventuelle en conformité avec la circulaire quant elle sera parue

  28. Gouvernance Greta

  29. Environnement Numérique de Travail • Etat de la situation • Déploiement sur 5 ans (35 établissements déployés cette année) • Caractéristiques de l’ENT • Des outils permettant la mutualisation de ressources, le travail collaboratif, l’individualisation • Un outil de vie scolaire intégré • Accompagnement et formation • Quelles démarches ? • Un appel à projet

  30. Migration des sites d’établissement • De nombreux sites non maintenus • Des problèmes de sécurité • Deux solutions académiques proposées : SPIP3 et DotClear • Un accompagnement de l’équipe TICE

  31. Mon intranet académique : le portail intranet académique de Caen

  32. Objectifs- Doter l'ensemble des agents de l'académie d'un portail unique contenant un ensemble d'informations ainsi que les applications nécessaires à leurs activités- Faciliter le travail des agents, le partage et l'échange d'informations- Développer les pratiques collaboratives - Permettre à chacun d'être acteur du changement

  33. Comment contribuer - La boîte idée- Un référent Intranet académique- Un référent technique au sein de la Direction des Systèmes d'Information- Un référent communication- La mise en place progressive d'un référent par service au rectorat, dans les DSDEN, dans les circonscriptions, dans les EPLE. Pour conclure Le portail intranet académique est un outil en construction. Lors de cette phase de lancement, une période de rencontres et d'échanges s'ouvre pour construire , ensemble, ce nouvel outil, afin d'offrir les services répondant au plus près aux attentes des utilisateurs

  34. 5 Le pilotage pédagogique

  35. Les bassins d’éducation • Positionnement des bassins d’éducation comme échelle stratégique de mise en œuvre de la politique académique • Des synergies inter-catégorielles et inter-scalaires • Des axes de travail identifiés dans une perspective territoriale, autour notamment des parcours de réussite des élèves • Une dynamique de mutualisation • Groupes de suivi élargis du projet académique 2011-2015 • Séminaire académique du 16 octobre 2013 et diffusion des actes • Site collaboratif Intranet académique

  36. Le Conseil école-collègedécret du 24 juillet 2013 • OBJECTIF • Renforcer la continuité pédagogique et éducative entre le 1er et le 2nd degré, notamment au profit des élèves les plus fragiles. • MISSIONS • - Etablir un programme d’actions pour l’année suivante, • Soumettre ce programme d’actions à l’accord du conseil d’administration du collège et du conseil d’école de chaque école concernée. • FONCTIONNEMENT • Présidé par le Principal du collège ou son adjoint et l’Inspecteur de l’Education Nationale chargé de la circonscription, • Réuni au moins deux fois par an, • Composé par une représentation égale des personnels des écoles et du collège. • GUIDE POUR UNE MISE EN OEUVRE DU PROGRAMME D’ACTIONS • La Pédagogie (apprentissage par compétences, évaluation, personnalisation, …) • L’identité professionnelle (travail en équipe, articulation dans et hors la classe, relation avec les familles, …) • L’organisation (les outils, la formation, …)

  37. La lutte contre le décrochage- Prendre en charge le plus en amont possible les élèves qui risquent de décrocher, lutter contre l’absentéisme- Mettre en place des référents décrochage- Signaler les décrocheurs dans les plus brefs délais- Foquale : favoriser les retours en formation Education nationale- Prendre appui sur la MLDS et les CIO- Un séminaire pour échanger, mutualiser, agir

  38. L’orientation et l’affectation- Poursuivre l’augmentation des passages de 3ème en 2nde GT - motifs de dérogation - expérimentation « dernier mot aux familles »- Développer le taux d’accès et la réussite dans l’enseignement supérieur - orientation active dès la classe de 1ère - rappel du rôle essentiel des enseignants pour le suivi d’APB

  39. Continuum Bac -3 / Bac +3 • Un groupe académique constitué pour déployer ce continuum : - conventions lycées / université - pourcentages minimaux bacheliers pro en STS - pourcentages minimaux bacheliers techno en IUT - commission post-bac • Des objectifs : améliorer l’accès à et la réussite dans l’enseignement supérieur par des rapprochements pédagogiques

  40. La liaison Baccalauréat professionnel-STS • Conventions entre établissements, enappui du concept Lycée des métiers (20 LEGT et LP en 2013), pour favoriser l’accueil et la réussite des élèves de Bac pro en BTS • Un protocole pédagogique « passerelle » mis en œuvre dans l’académie depuis 2010 autour de : • En amont de la passerelle: communication-détection- adaptation • En aval de la passerelle: communication-modulation-valorisation • Uncomité académique de suivi des passerelles • Un groupe de travail des corps d’inspection sur la fluidité des parcours : observation des pratiques R2012 et retour d’expérience R2013 pour adaptation du protocole pédagogique « passerelle » à la passerelle Bac pro/BTS (séminaire académique prévu en avril 2014)

  41. 6 Politique éducative rénovée

  42. Le renouveau de la politique des internats : l’internat de réussite pour tous • Assurer la réussite scolaire et éducative pour tous les élèves accueillis • Accueillir tout élève motivé quels que soient ses résultats scolaires • Contribuer à réduire les inégalités de résultats scolaires pour les jeunes dont les situations familiales le nécessitent, notamment ceux issus des territoires de la Politique de la Ville, de l’Education Prioritaire et de milieu rural • Favoriser un meilleur accès pour les collégiens, les lycéens professionnels et les filles actuellement sous représentées • Proposer un projet pédagogique et éducatif en référence à la « charte nationale des internats » en cours de rédaction • Tout mettre en œuvre pour que la question financière ne constitue pas pas un obstacle pour les familles • Equilibrer l’offre sur le territoire dans un plan d’ensemble coordonné, en étroite collaboration avec les collectivités territoriales

  43. Améliorer le climat scolaire, promouvoir l’engagement lycéen • Agir en faveur d’un climat scolaire serein : • Accroître le bien être à l’Ecole • Améliorer les résultats scolaires • Participer à la diminution de l’absentéisme et du décrochage • Accompagner les équipes vers des stratégies pédagogiques et éducatives favorisant la motivation des élèves • Instaurer une plus grande justice scolaire • Favoriser la construction de la coéducation avec les familles • Mettre en place un plan de prévention globale de lutte contre le harcèlement dans chaque établissement scolaire • L’acte 2 de la vie lycéenne, consultation nationale en cours : • Faire vivre la démocratie lycéenne et promouvoir l’engagement lycéen • Redynamiser le rôle des CVL et MDL

  44. Merci de votre attention