Entretiens Louis le Grand  30 et 31 août 2007  - PowerPoint PPT Presentation

entretiens louis le grand 30 et 31 ao t 2007 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Entretiens Louis le Grand  30 et 31 août 2007  PowerPoint Presentation
Download Presentation
Entretiens Louis le Grand  30 et 31 août 2007 

play fullscreen
1 / 41
Entretiens Louis le Grand  30 et 31 août 2007 
105 Views
Download Presentation
philip-kidd
Download Presentation

Entretiens Louis le Grand  30 et 31 août 2007 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Entretiens Louis le Grand30 et 31 août 2007 

  2. Couverture du risque de changeALSTOM • Xavier LANGLOIS d’ESTAINTOT • Denis MARTIN Entretiens Louis le Grand – 30 et 31 août 2007

  3. 2.2 Définitions 1 Présentation du Groupe ALSTOM 2.1 Exposition Globale Page 4 Page 18 Page 16 2.3 Principes de la Politique de change 3 Devise fonctionnelle suisse Page 34 Page 22 2.4 Rôles et normes dans le processus de couverture 4 Conclusion 5 Annexes Page 36 Page 38 Page 29 Alstom-Couverture du Risque de Change Entretiens Louis le Grand – 30 et 31 août 2007

  4. Le GroupeDeux grands métiers, trois Secteurs Les équipements et services de production d'électricité • Alstom Transport • Alstom Power Systems • Alstom Power Service Les équipements et services de transport ferroviaire Entretiens Louis le Grand – 30 et 31 août 2007

  5. Power Service4.1 Mds € Transport5.4 Mds € 21.6% 28.4% Power Systems 9.5 Mds € 50% Le GroupeDeux grands métiers, trois secteurs Total des commandes 2006/07 : 19 Mds € Entretiens Louis le Grand – 30 et 31 août 2007

  6. Le GroupeDeux grands métiers, trois secteurs N°1 mondial dans le transport ferroviaire 1 métro sur 4 et 1 tramway sur 3 dans le monde est d'origine Alstom N°1 mondial dans la grande et très grande vitesse N°2 mondial dans les transports urbains (métros et tramways) N°3 mondial dans les équipements de production d'électricité 25% de la capacité de production d'électricité mondiale est d'origine Alstom N°1 mondial dans les centrales clés en main N°1 mondial dans les équipementsde contrôle des émissions N°1 mondial dans les services pour les compagnies d’électricité N°1 mondial dans l'hydro-électricité Entretiens Louis le Grand – 30 et 31 août 2007

  7. Le GroupeUne large présence internationale Commandes reçues par pays de destination en 2006/07 Europe (60%) Amérique du Nord (17%) Asie-Pacifique (12%) Afrique-Moyen Orient (5%) Amérique du Sud (6%) Power Systems Power Service Transport Entretiens Louis le Grand – 30 et 31 août 2007 7

  8. Power Systems 34% Transport 38% Power Service 28% Le Groupe65 000 collaborateurs dans plus de 70 pays Les effectifspar secteur Les effectifspar région Entretiens Louis le Grand – 30 et 31 août 2007

  9. Le GroupeUne activité soutenue Commandes en carnet + 34% + 22% Prises de commandes 32.3 19 26.4 14.1 2005/06 2006/07 2005/06 2006/07 27 mois d’activité en carnet En milliards d’euros / A périmètre et taux de change constants Entretiens Louis le Grand – 30 et 31 août 2007

  10. Le Groupe La performance financière Résultat net (M€) Résultat opérationnel (M€)* + 14% + 40% 448 957 Chiffre d’affaires (Md€)* 14.2 12.4 686 178 2005/06 2006/07 2005/06 2006/07 2005/06 2006/07 Endettement financier net / Capitaux propres (Md€)* Données réelles Endettement /Capitaux Propres 68% 2.27 1.84 *A périmètre et taux de change constants 1.25 Endettement /Capitaux Propres 3% 0.064 1/4/06 31/3/07 1/4/06 31/3/07 Capitaux propres (Md€) Endettement (Md€) Entretiens Louis le Grand – 30 et 31 août 2007

  11. En euros 120 +58% 110 Alstom CAC 40 100 90 +13 80 70 60 50 avr-07 janv-07 juil-06 déc-06 oct-06 nov-06 févr-07 avr-06 mai-06 août-06 sept-06 juin-06 mars-07 Le GroupeLa deuxième meilleure performance du CAC 40 Base 100 au 1er avril 2006 Entretiens Louis le Grand – 30 et 31 août 2007

  12. Le GroupeLa répartition du capital* Actionnairesindividuels 15% Un actionnaire de référence : Bouygues Investisseursinstitutionnels 59% Bouygues 25% Employés 1% *Au 31 mars 2007 Entretiens Louis le Grand – 30 et 31 août 2007

  13. Le GroupeDes technologies innovantes Préparer l’avenir • Augmentation significative des dépenses de R&D en 2006/07 (440 millions euros + 26%) • A la pointe de la technologie • Power Systems : lancement de centrales pilotes pour la capture du CO2,… • Power Service: utilisation de la robotique,… • Transport: record du monde de vitesse sur rail, AGV, ERTMS,… Entretiens Louis le Grand – 30 et 31 août 2007

  14. Le GroupeL’environnement au coeur de la stratégie L’environnement, un facteur de croissance pour Alstom • Le défi de l’énergie propre • Les avantages environnementaux du transport ferroviaire Entretiens Louis le Grand – 30 et 31 août 2007

  15. 2.2 Définitions 1 Présentation du Groupe ALSTOM 2.1 Exposition Globale Page 4 Page 18 Page 16 2.3 Principes de la Politique de change 3 Devise fonctionnelle suisse Page 34 Page 22 2.4 Rôles et normes dans le processus de couverture 4 Conclusion 5 Annexes Page 36 Page 38 Page 29 Alstom-Couverture du Risque de Change Entretiens Louis le Grand – 30 et 31 août 2007

  16. Exposition Globale Zone £ à Zone £ 7.1% Zone $ à Zone $ 14.3% Zone € à Zone € 36.8% Zone Asie à Zone Asie 5.4% Zone LATAM à Zone LATAM 2.6% Océanie à Océanie 2.9% • 69% de nos transactions externes sont naturellement couvertes • Ces chiffres retracent les zones de production et de vente du Groupe, par origine et destination géographique. Entretiens Louis le Grand – 30 et 31 août 2007

  17. 2.2 Définitions 1 Présentation du Groupe ALSTOM 2.1 Exposition Globale Page 4 Page 18 Page 16 2.3 Principes de la Politique de change 3 Devise fonctionnelle suisse Page 34 Page 22 2.4 Rôles et normes dans le processus de couverture 4 Conclusion 5 Annexes Page 36 Page 38 Page 29 Alstom-Couverture du Risque de Change Entretiens Louis le Grand – 30 et 31 août 2007

  18. Risque de change • Au sein de chaque entreprise, les flux en devises génèrent trois type de risques : • Risque de transaction (ou commercial) • Risque de conversion (de bilan) • Risque économique • La politique d’ALSTOM vise à couvrir le risque de change commercial et à protéger les marges liées aux • Appels d’offres • Contrats Entretiens Louis le Grand – 30 et 31 août 2007

  19. Risque de change lié à un appel d’offre Risque financier qu’encoure une filiale lorsqu’elle répond à une offre dans une monnaie différente de sa monnaie nationale. • Ce risque apparaît dès la soumission de l’offre • Il perdure tout au long de sa période de validité. • Ce risque ne se matérialise que si l’offre devient un contrat : • au cours de la période de validité de l’offre ce risque est donc un « risque probable » • Ce risque devient réel (ou certain) lorsque le contrat est signé. Entretiens Louis le Grand – 30 et 31 août 2007

  20. Risque de change lié à un contrat • ALSTOM est exposé au risque de change liés à ses engagements commerciaux certains • Une exposition devient certaine dans les cas suivants : • La signature du contrat ou/et • La réception de l’ordre de démarrage des travaux (NTP) ou/et • La réception ou le paiement de l’acompte ou/et • L’approbation et la mise en place du financement du contrat par les autorités des pays concernés. • En conséquence, l’exposition d’une unité provient… • D’engagements fermes lié à la signature d’un contrat commercial, • D’actifs ou passifs financiers lié à la signature d’un contrat commercial (créances clients ou fournisseurs), • De Firm Plan Project Cash Out. ...libellés dans une monnaie différente de sa monnaie de compte. Entretiens Louis le Grand – 30 et 31 août 2007

  21. 2.2 Définitions 1 Présentation du Groupe ALSTOM 2.1 Exposition Globale Page 4 Page 18 Page 16 2.3 Principes de la Politique de change 3 Devise fonctionnelle suisse Page 34 Page 22 2.4 Rôles et normes dans le processus de couverture 4 Conclusion 5 Annexes Page 36 Page 38 Page 29 Alstom-Couverture du Risque de Change Entretiens Louis le Grand – 30 et 31 août 2007

  22. Risque de change lié à un appel d’offre (1) • Principe: éliminer/réduire les risques de change probables • Par ordre de priorité, 4 solutions existent • Avoir recours à la Couverture Naturelle • Inclure dans l’offre une clause d’indexation • Souscrire une Assurance externe • Mettre en place une stratégie d’option de change Entretiens Louis le Grand – 30 et 31 août 2007

  23. Risque de change lié à un appel d’offre (2) • Si les solutions ci dessus sont inapplicables, l’unité/le business peut décider d’intégrer une provision de change • Ce procédé n’est pas considéré comme un instrument de couverture. • Le choix de l’instrument le plus approprié revient à l’unité/au secteur. Entretiens Louis le Grand – 30 et 31 août 2007

  24. Exemple : couvrir un appel d’offre • Exemple : une Unité italienne exporte aux USA pour 10M USD. • Risque : la baisse du USD, c’est-à-dire la hausse du cours EUR/USD. • Couverture : Achat d’un EUR Call / USD Put aucun risque sinon la prime • Pour couvrir leur risque de change en phase d’offre, les Unités ALSTOM utilisent des options de change : Entretiens Louis le Grand – 30 et 31 août 2007

  25. Risque de change lié à un contrat (1) • Principe: Tout engagement ferme doit être couvert (par rapport à la devise fonctionnelle de l’unité).  Tous les flux futurs de cash doivent être couverts jusqu’à la date d’échéance du contrat. • La couverture la plus appropriée est le Change à terme. • Chaque engagement ferme doit être couvert en brut • Pour obtenir le traitement comptable dit « de couverture » • les flux entrants et sortants doivent être couverts simultanément, quel que soit le nombre d’entités légales intégrées au projet et donc les flux entrants et sortants doivent être clairement identifiés dans la même demande. • Les pays suivants (Allemagne, France, Norvège, Suisse, Pologne, Suède, GB et USA) jouent un rôle clef dans la centralisation des expositions aux risques de change provenant de facturations internes. Entretiens Louis le Grand – 30 et 31 août 2007

  26. Risque de change lié à un contrat (2) Certaines exceptions sont admises dans les cas suivants : • Une unité peut compenser ses expositions et ainsi payer ou recevoir ses flux dans une devise différente de sa propre devise. • Une réglementation de change contraignante. • Devises indexées sur l’USD : les 6 devises du Golfe persique (AED, BHD, KWD, OMR, QAR, SAR) font exception à cette règle. La monnaie de référence est le USD dans ce cas. • Il n’est pas obligatoire de couvrir les expositions fermes inférieures à 100.000 EUR (ou équivalent en devise). Au delà, l’unité doit couvrir tous ses flux de paiements. • Toute situation particulière est étudiée par la TC et les dérogations à ces principes doivent être approuvée par la TC. Entretiens Louis le Grand – 30 et 31 août 2007

  27. Exemple : couvrir un contrat • Exemple : une Unité italienne remporte un contrat aux USA pour 10M USD, selon l’échéancier ci-dessous : • Risque : la baisse du USD, c’est-à-dire la hausse du cours EUR/USD. • Couverture : Mise en place de ventes à terme de USD contre EUR aucun risque si respect des termes du contrat signé • Pour couvrir leur risque de change en phase de contrat, les Unités ALSTOM utilisent le change à terme : En couvrant ses flux futurs, l’Unité a sécurisé la contre-valeur de son contrat en EUR (soit 7 378 200 EUR) , et donc sa marge. Entretiens Louis le Grand – 30 et 31 août 2007

  28. 2.2 Définitions 1 Présentation du Groupe ALSTOM 2.1 Exposition Globale Page 4 Page 18 Page 16 2.3 Principes de la Politique de change 3 Devise fonctionnelle suisse Page 34 Page 22 2.4 Rôles et normes dans le processus de couverture 4 Conclusion 5 Annexes Page 36 Page 38 Page 29 Alstom-Couverture du Risque de Change Entretiens Louis le Grand – 30 et 31 août 2007

  29. Rôle de la Trésorerie Centrale • La TC est un centre de services dédié à : • La gestion centralisée des expositions au risque de change à partir des déclarations des unités; • L’assistance et l’offre de « meilleurs prix » pour les unités du Groupe; • Une bonne maîtrise de la gestion des risques de change (P&L quotidien et rapport de comptabilité mensuel). • La diffusion d’informations de marchés. • Une organisation ad hoc qui s’articule autour de trois services (séparation des tâches) : • Front Office • Middle Office • Back Office • Et un réseau de Trésoriers pays • La TC n’est ni une banque ni un centre de profit. • Les risques/expositions de change du Corporate sont maintenus à un niveau minime. • La TC ne s’octroie aucune marge sur les opérations des unités. Entretiens Louis le Grand – 30 et 31 août 2007

  30. Rôle des Unités /Trésoriers pays • Les Unités / Trésoriers Pays ont en charge : • L’identification, la couverture et le suivi du risque de change pour les unités du pays, • La formation des unités: ce sont les « garants-métiers » • Un outil spécifique (« FIRST ») a été mis en place à l’échelle du Groupe pour gérer le change et permettre aux Unités/ Trésoriers Pays de: • Rendre compte des différentes expositions au risque de change issues à des contrats commerciaux; • Rendre compte des transactions de change effectuées localement; • Réconcilier les expositions au risque et les opérations de change; • Permettre la comptabilité dite « de couverture » en normes internationales (ex: effectuer les tests d’efficacité IAS39) • Rapport d’exploitation et comptabilité mensuels Entretiens Louis le Grand – 30 et 31 août 2007

  31. Standard Power Hedging Process (Tenders) Standard Power Hedging Process (Tenders) Directeurs Appels d’offres (identification risques) Directeurs Financiers Unité& Directeur Financier Exportation (Approbation Solution de couverture) Service Financier (Approbation Solution de couverture) PT/PE & Power Service Transport Directeurs Financiers Business & Directeurs Risques (décision de couverture) Directeurs Financiers Pays (décision de couverture) SVP Finance Secteur (décision de couverture) Trésorier Corporate ou Pays (Conseil) Corporate Treasury - Front Office (Mise en place de couverture) Couverture : appel d’offre Entretiens Louis le Grand – 30 et 31 août 2007

  32. Directeur projet (identification risque) Trésorier pays / Directeur financier d’unité (copie de la demande) Coordinateur trésorerie (identification risque/ décision de couverture) Corporate Treasury - Front Office (Conseil & mise en place de couverture) Couverture : contrat • Il est de laresponsabilité de l’Unité et du Trésorier Pays d’identifier les risques de change et de les couvrir avec la TC Entretiens Louis le Grand – 30 et 31 août 2007

  33. 2.2 Définitions 1 Présentation du Groupe ALSTOM 2.1 Exposition Globale Page 4 Page 18 Page 16 2.3 Principes de la Politique de change 3 Devise fonctionnelle suisse Page 34 Page 22 2.4 Rôles et normes dans le processus de couverture 4 Conclusion 5 Annexes Page 36 Page 38 Page 29 Alstom-Couverture du Risque de Change Entretiens Louis le Grand – 30 et 31 août 2007

  34. Devise fonctionnelle suisse • Définition : • La devise fonctionnelle d’une entité est celle dans laquelle elle opère, enregistre ses comptes et les reporte au groupe. • Pourquoi changer de devise fonctionnelle en Suisse et passer du CHF à l’EUR ? • La devise « naturelle » de la plupart des flux est l’EUR • Pour la Suisse : forte réduction de l’exposition au change • Pour le Groupe : annulation du risque de translation lors de la consolidation ALSTOM Suisse • Pour les secteurs : les principaux pays (All, FR, CH) partageront la même devise Entretiens Louis le Grand – 30 et 31 août 2007

  35. 2.2 Définitions 1 Présentation du Groupe ALSTOM 2.1 Exposition Globale Page 4 Page 18 Page 16 2.3 Principes de la Politique de change 3 Devise fonctionnelle suisse Page 34 Page 22 2.4 Rôles et normes dans le processus de couverture 4 Conclusion 5 Annexes Page 36 Page 38 Page 29 Alstom-Couverture du Risque de Change Entretiens Louis le Grand – 30 et 31 août 2007

  36. Conclusion • Le risque de change est un enjeux majeur pour la pluspart des Groupes internationaux • Protection des marges • Compétitivité de l’entreprise • L’extension de la zone euro sera une opportunité pour des Groupe comme Alstom • La localisation des actifs (industriels et financiers) fait partie de la problématique de gestion des risque de change: cette localisation impacte très significativement la gestion du risque de change et donc la compétitivité d’une entreprise • Selon les Groupes, une trésorerie d’entreprise doit se préoccuper des autres risques de marché : • Risque de taux • Risque de “commodities” ou matières premières • Risque de liquidité Entretiens Louis le Grand – 30 et 31 août 2007

  37. 2.2 Définitions 1 Présentation du Groupe ALSTOM 2.1 Exposition Globale Page 4 Page 18 Page 16 2.3 Principes de la Politique de change 3 Devise fonctionnelle suisse Page 34 Page 22 2.4 Rôles et normes dans le processus de couverture 4 Conclusion 5 Annexes Page 36 Page 38 Page 29 Alstom-Couverture du Risque de Change Entretiens Louis le Grand – 30 et 31 août 2007

  38. Résultat de change • Résultat dégagé sur les couvertures de change de la Trésorerie : 34 M€ • La Trésorerie les reverse intégralement aux filiales via les opérations internes Entretiens Louis le Grand – 30 et 31 août 2007

  39. Contrôle des risques • La Trésorerie vérifie quotidiennement que tous les risques sont couverts Entretiens Louis le Grand – 30 et 31 août 2007

  40. Volumes de change • Volume annuel d’opérations traité en interne et en banque (nominal M€) Entretiens Louis le Grand – 30 et 31 août 2007

  41. Risques de taux • La Trésorerie est peu exposée au risque de taux d’intérêt : l’essentiel des actifs et passifs est à taux variable Entretiens Louis le Grand – 30 et 31 août 2007