h morragies digestives basses l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Hémorragies digestives basses PowerPoint Presentation
Download Presentation
Hémorragies digestives basses

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 23

Hémorragies digestives basses - PowerPoint PPT Presentation


  • 289 Views
  • Uploaded on

Hémorragies digestives basses. Dominique PATERON Hôpital Jean Verdier AP-HP, Bondy COPACAMU, 2004. Epidémiologie. Incidence annuelle : 20/100 000 Augmentation avec l’âge Mortalité 2 à 4%. MODE DE REVELATION. Rectorragie Hématochézie Méléna

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Hémorragies digestives basses' - paul2


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
h morragies digestives basses

Hémorragies digestives basses

Dominique PATERON

Hôpital Jean Verdier AP-HP, Bondy

COPACAMU, 2004

epid miologie
Epidémiologie
  • Incidence annuelle : 20/100 000
  • Augmentation avec l’âge
  • Mortalité 2 à 4%
mode de revelation
MODE DE REVELATION
  • Rectorragie
  • Hématochézie
  • Méléna
  • « peu graves » (14%), ambulatoire

Au SAU : HD basses abondantes

gravit de l h morragie
Gravité de l’hémorragie

Elle est déterminée par :

  • l’abondance
  • le caractère actif du saignement (1/2)
  • le terrain
crit res cliniques permettant d valuer l abondance de l h morragie
Critères cliniques permettant d’évaluer l’abondance de l’hémorragie

Br Med J 1990; 300: 1453-7

Rea Urg ; 1997, 6 : 331-425

voie d abord veineuse
Voie d’abord veineuse
  • Périphérique
  • Il est souvent nécessaire d’utiliser deux voies d’abord
  • Cave supérieur
  • De bon calibre 14 - 16 Gauge

Gut 2000; 46: iii1-iii5

Rea Urg ; 1997, 6 : 331-425

types de solutes
TYPES DE SOLUTES
  • Aucune étude ne permet de choisir entre cristalloïdes et colloïdes
  • Recommandations d’experts : cristalloides si pertes < 20% de la masse sanguine ou si la pression artérielle moyenne est d’emblée < 80 mmHg

Rea Urg 1997; 6: 335-341

transfusions
Transfusions
  • Oxygénation des organes « nobles »
  • Transfusion : augmente le contenu en oxygène
  • Maintenir un hématocrite > 25%
  • Hémorragies importantes :
    • Sujet sans atteinte cardiaque : 7g/ 100 ml
    • Sujet sans capacité suffisante d’adaptation cardiaque ou respiratoire : 10g/ 100 ml

J. Hepatol 2000 ; 33 : 846-852.

Rea Urg 1997; 6: 335-341

causes des hd basses
CAUSES DES HD BASSES

% %

  • Proctologiques 40 10
  • Diverticulaires 20 40
  • Vasculaires 10 20
  • Inflammatoires 10 10
  • Tumorales 15 5
  • Post-opératoires <5 <5
  • Grêle <5 <5
causes proctologiques
CAUSES PROCTOLOGIQUES
  • Sujet jeune
  • Causes :
    • Hémorroides internes
    • Fissures anales
    • Lésions traumatiques
    • Ulcère solitaire du rectum
    • Dieulafoy
    • Lésions médicamenteuses
  • Examen anal : diagnostique et hémostatique
diverticules
DIVERTICULES
  • 3 à 5% des porteurs de diverticules
  • Localisation
    • Diverticule : 80% colon gauche
    • Hémorragie : 50% colon droit
  • Révèle le diverticulose : 15%
  • Arrêt spontané : 80%
  • Un tiers de récidives (gravité)
causes vasculaires
CAUSES VASCULAIRES
  • Angiodysplasie
  • Colites ischémiques
  • Lésions radiques
  • HTP
causes inflammatoires
CAUSES INFLAMMATOIRES
  • RCH, Crohn
  • Médicamenteuses (AINS)
  • Infectieuses
elements de prise en charge
ELEMENTS DE PRISE EN CHARGE
  • Histoire du malade
  • Histoire de l’hémorragie, activité
  • HD haute possible (15%)
  • Examen proctologique
examens complementaires
EXAMENS COMPLEMENTAIRES
  • Coloscopie
  • Artériographie
  • Entéroscanner
coloscopie
COLOSCOPIE
  • Rectosigmoidoscopie
  • Coloscopie
    • Identifier le site
    • Hémostase
  • Efficacité diagnostique : 48-90%
  • Complications : 1%
  • Préparation wash-out
arteriographie
ARTERIOGRAPHIE
  • Débit>1ml/min
  • Performance diagnostique : 27-77%
  • Agents vasodilatateurs
enteroscanner
ENTEROSCANNER
  • Recherche d’une vascularisation localisée inhabituelle
  • Retour veineux précoce
  • Augmentation de diamètre d’artère de suppléance
  • Extravasation de PDC
infection bact rienne et h morragie digestive

Infection bactérienne et hémorragie digestive

EN L’ABSENCE D’INFECTION À L’ADMISSION

Prévenir une infection bactérienne d’origine digestive

Décontamination intestinale

Norfloxacine : 800 mg/jour pendant 7 jours

Rimola et al. J Hepatol 2000;32:142-53.

slide23

Causes ano-rectales

Traitement spécifique

fibroscopie

Traitement spécifique

non

Coloscopie

Hémorragie active

oui

stable

instable

Coloscopie et/ou enteroscanner

artériographie

artériographie

Embolisation

Embolisation

Chirurgie

Chirurgie