Dysthyroïdies du sujet âgé - PowerPoint PPT Presentation

ophira
dysthyro dies du sujet g n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Dysthyroïdies du sujet âgé PowerPoint Presentation
Download Presentation
Dysthyroïdies du sujet âgé

play fullscreen
1 / 100
Download Presentation
Dysthyroïdies du sujet âgé
235 Views
Download Presentation

Dysthyroïdies du sujet âgé

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Dysthyroïdies du sujet âgé Dr Ben Salem Hachmi Leïla Professeur Agrégé en Endocrinologie Faculté de médecine de Tunis Institut National de Nutrition Monastir, 18 Avril 2013

  2. Chez le sujet âgé: • Interprétation du bilan thyroïdien difficile: changements physiologiques de la fonction thyroïdienne, maladies chroniques, polymédication • Les dysthyroïdies sont fréquentes • S’associent à une morbidité importante si non traitées. • Symptômes classiques souvent absents ou négligés. • Diagnostic difficile. • La prise en charge reste controversée.

  3. Plan • Changements physiologiques de la fonction thyroïdienne • Hypothyroïdie du sujet âgé • Hyperthyroïdie du sujet âgé • Les dysthyroïdies iatrogènes

  4. Thyroïde du sujet âgé • Modifications anatomiques • Modifications fonctionnelles

  5. Modifications anatomiques Volume • Le volume de la thyroïde augmente un peu avec l’âge.

  6. Modifications anatomiques Nodularité • La nodularité (formation de nodules) est une caractéristique majeure du vieillissement de la thyroïde • Sa prévalence varie selon le statut iodé de la région étudiée et la sensibilité des techniques de détection. Séries autopsiques : 90 % femmes > 70 ans 60 % hommes > 80 ans

  7. Modifications anatomiques Nodularité

  8. Modifications anatomiquesHistologie

  9. Régulation

  10. Plan • Changements physiologiques de la fonction thyroïdienne • Hypothyroïdie du sujet âgé • Hyperthyroïdie du sujet âgé • Les dysthyroïdies iatrogènes

  11. Dysthyroïdies du sujet âgé • Hypothyroïdie du sujet âgé

  12. Hypothyroïdie • La plus fréquente des endocrinopathies • Multiplicité des organes cibles • Diagnostic tardif: sujet âgé++ (dépression, anémie…) • Diagnostic est facile • Traitement est simple

  13. Niveau d’atteinte Définition de l’hypothyroïdie

  14. Sévérité de l’atteinte Définition de l’hypothyroïdie

  15. Epidémiologie • 2 à 3 fois plus fréquente chez la femme • Incidence augmente avec l’âge • Hypothyroïdie périphérique >>>>> centrale

  16. Epidémiologie

  17. Hypothyroïdie: Symptômes Myxoedème Infiltration de la peau et des muqueuses par une substance mucopolysaccharidique • Visage : faciès bouffi • Langue: macroglossie • Mains, pieds: signe de la bague • Cordes vocales : voix rauque, grave • Conduit auditif: hypoacousie • Canal carpien • Prise de poids

  18. Après traitement Avant traitement

  19. Hypothyroïdie: Symptômes Ralentissement physique, psychique et intellectuel • Ralentissement psychomoteur : Asthénie, état d’indifférence, ralentissement intellectuel • Frilosité • Constipation • Sécheresse de la peau: froide et écailleuse, teint caroténémique • Bradycardie • Cheveux fins et secs, dépilation (queue du sourcil) • Crampes

  20. Signes cliniques chez le sujet âgé

  21. Signes cliniques chez le sujet âgé

  22. Signes cliniques chez le sujet âgé

  23. Signes cliniques chez le sujet âgé

  24. Signes cliniques de l’hypothyroïdechez le sujet âgé 1- Fréquence des signes neuro-psychiques • Apathie • Diminution des fonctions cognitives • Dépression, Confusion • Troubles de l’équilibre (par ataxie cérebelleuse) • Syndrome du canal carpien 2- Peut s’y associer: • une myopathie (proximale): troubles de la déglutition • Epanchement pleuro-péricardique

  25. Hypothyroïdie: Biologie • Hypercholestérolémie • Hyponatrémie • Une anémie • Une élévations des CPK

  26. Etiologies de l’hypothyroïdie

  27. 1- Les thyroïdites chroniques auto-immunes • Femme++ • Goitre ferme: thyroïdite de Hashimoto Pas de goitre: thyroïdite atrophique • Marqueurs de l’autoimmunité: Anticorps anti-thyroperoxydase (ATPO++, sujet âgé) • Possibilité d’association à d’autres maladies auto immunes

  28. 2- Hypothyroïdie secondaire au traitement d’une hyperthyroïdie • Iode radioactif • Chirurgie • Antithyroïdiens de synthèse (transitoire)

  29. 3- Autres causes • Chirurgie pour cause carcinologique • Séquelles de radiothérapie cervicale ou thoracique • Effets secondaires médicamenteux : lithium, médicaments contenant de l’iode (amiodarone, etc.).

  30. Etiologies des hypothyroïdies (>55ans)

  31. Traitement de l’hypothyroïdie Sujet âgé • L-thyroxine • Traitement doit être institué rapidement mais très progressivement++ • L’objectif n’est pas de normaliser la TSH

  32. Traitement de l’hypothyroïdieSujet âgé • Dose définitive 1 à 1,5µg/kg/j), matin à jeun • Dose de début ≈ 25µg/j • Augmentation par palier de 12,5 à 25 µg • Paliers plus longs : 1 mois • Cardiopathie sous jacente: doses plus faibles (12,5µg/j) association de bêta bloquants. • ECG avant augmentation de la dose

  33. Traitement de l’hypothyroïdieSujet âgé • Surveillance de la tolérance cardiaque ++++ • ECG avant toute augmentation de la dose

  34. Traitement de l’hypothyroïdieSujet âgé - Surveillance • TSH ++ • Premier contrôle: pas avant 6 semaines • Une fois contrôlée: TSH tous les 6 à 12 mois • Objectifs: TSH ≈ 2 µU/l??/ 1-4 µU/l

  35. Traitement de l’hypothyroïdieSujet âgé - Surveillance • Au cours de l’évolution: la dose peut varier • Si TSH persiste ↑ ↑↑ • Vérifier la compliance • Penser aux traitements pouvant diminuer l’absorption de la LT4 ou augmenter son métabolisme hépatique

  36. Hypothyroïdie fruste L’hypothyroïdie fruste est définie par un taux de TSH > 4 µUI/l, confirmé par un deuxième dosage à 1 mois, sans anomalie de la concentration de la FT4

  37. Faut-il traiter? Le risque absolu d’évolution vers l’hypothyroïdie patente dans la population générale est estimé à 5 % par an lorsque les ATPO sont positifs et jusqu’à 80 % à 4 ans dans une population âgée de plus de 65 ans.

  38. Critères de traitement • Si TSH > 10 µU/l • Si TSH < 10 µU/l : beaucoup de controverse 1-ATPO positifs 2-Signes cliniques (dépression +++) 3-Goitre

  39. Plan • Changements physiologiques de la fonction thyroïdienne • Hypothyroïdie du sujet âgé • Hyperthyroïdie du sujet âgé • Les dysthyroïdies iatrogènes

  40. Epidémiologie • L'hyperthyroïdie est fréquente • 1 à 2 % de la population • Large prédominance dans le sexe féminin (sex ratio : 1/8)

  41. Hyperthyroïdie du sujet âgéClinique • Signes cliniques moins marqués, moins nombreux, peu spécifiques. • Parfois patients asymptomatiques

  42. Hyperthyroïdie du sujet âgéClinique Rares • Nervosité, • Thermophobie, • Hypersudation, • Palpitations ↓ Activité du système sympathique chez le sujet âgé