slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Ajustements normalisés ISO / AFNOR PowerPoint Presentation
Download Presentation
Ajustements normalisés ISO / AFNOR

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 13

Ajustements normalisés ISO / AFNOR - PowerPoint PPT Presentation


  • 863 Views
  • Uploaded on

Ajustements normalisés ISO / AFNOR. Sans cotation tolérancée. prévue. prévu. de l'arbe. Jeu trop grand. Jeu . Cote . Jeu trop petit. Fabrication. prévue. en série. de l'alésage. Cote . Avec cotation tolérancée. Jeu minimal. de l'alésage. Cote maximale. de l'alésage.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Ajustements normalisés ISO / AFNOR' - odeda


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1

Ajustements

normalisés

ISO / AFNOR

slide2

Sans cotation tolérancée

prévue

prévu

de l'arbe

Jeu trop grand

Jeu

Cote

Jeu trop petit

Fabrication

prévue

en série

de l'alésage

Cote

Avec cotation tolérancée

Jeu minimal

de l'alésage

Cote maximale

de l'alésage

Cote minimale

Jeu maximal

de l'arbre

Cote maxiimale

de l'arbre

Cote minimale

slide3

2- Définitions

2.1- Cote nominale

C'est une cote qui sert de référence pour l'identification et l'inscription sur le dessin.

Æ

Æ

Exemple: Un arbre de

50mm (cote nominale) peut avoir une cote réelle de

49,9mm.

2.2- Cotes maximale et minimale

Ce sont les cotes maximales et minimales admises après fabrication.

2.3- Ecarts supérieurs et inférieurs

-

L'écart supérieur (ES)

Ecart supérieur = Cote maximale

Cote nominale

-

L'écart inférieur (EI)

Ecart inférieur = Cote minimale

Cote nominale

Cote maximale = Cote nominale + Ecart supérieur

Cote minimale = Cote nominale + Ecart inférieur

slide4

3- Cotation tolérancée par indication des écarts

3.1- Cas général

Ecart supérieur

+0,15

Ecart inférieur

-0,25

82

Cote nominale

3.2- Cas particulier: Cotation tolérancée au maximum de matière.

La cote nominale correspond au maximum de matière: Voir livre page 83

25

25

Exemples :

Arbre :

Alésage :

82,15

Cote maximale =

81,75

Cote minimale =

Si Cote extérieure (Arbre) ES = 0

Si cote intérieure (Alésage) EI = 0

0

+0,1

-0,1

0

slide5

2.4- Intervalle de tolérance (IT)

C'est la différence entre la cote maximale et la cote minimale

IT =

2.5- Différents cas de figure:

ES>0

IT

ES>0

IT

EI>0

ES<0

EI<0

EI<0

IT

Cote nominale

Cote maximale - Cote minimale

= ES - EI

slide6

2.6- Position de la tolérance

C'est la position de l'intervalle de tolérance par rapport à la cote nominale

2.7- Qualité de la tolérance

C'est la largeur de l'intervalle de tolérance

Remarque: Le choix de la qualité de la tolérance se fait en fonction de la qualité désirée et

le prix de revient de fabrication. (Voir livre page 88)

4.4- Qualité de la tolérance

La largeur de la tolérance (IT) est défini par le chiffre de qualité et la cote nominale. Plus le

chiffre de qualité est petit plus l'intervalle de tolérance est petit, et donc meilleur est la qualité.

- Sciage : qualités 15 à 16

- Perçage + alésoir : qualités 10 à 6

- Rabotage, perçage : qualités 14 à 9

- Brochage : qualités 9 à 5

- Fraisage : qualités 12 à 7

- Rectification : qualités 8 à 5

- Tournage : qualités 11 à 6

- Rodage qualités 6 à 4

- Alésage : qualités 10 à 6

- Superfinition : qualités 3 à 1

La qualité de la tolérance dépend des procédés de fabrication. Par exemple on a :

slide7

4- Cotation tolérancée normalisée ISO/AFNOR

4.1- Cotes intérieures ou Alésages

Position de la tolérance:

- De A à H : Cotes minimale et maximale

Position de la tolérance

supérieures à la cote nominale (0<EI<ES). (H

(lettre majuscule)

correspond à la cotation tolérancée au

maximum de matière).

Qualité de la tolérance

- De J à K : Cote minimale < cote nominale et Cote

maximale > Cote nominale (EI<0<ES).

Cote nominale

- De M à ZC : Cote minimale < cote nominale et

Cote maximale < Cote nominale (EI<ES<0).

40 H 8

Plus de jeu

Moins de jeu

slide8

4- Cotation tolérancée normalisée ISO/AFNOR

4.2- Cotes extérieures ou Arbres

Position de la tolérance:

- De a à h : Cotes minimale et maximale

Position de la tolérance

inférieures à la cote nominale (EI<ES<0). (h

(lettre minuscule)

correspond à la cotation tolérancée au

maximum de matière).

Qualité de la tolérance

- De js à j : Cote minimale < cote nominale et Cote

maximale > Cote nominale (EI<0<ES).

Cote nominale

- De k à zc : Cote minimale < cote nominale et

Cote maximale < Cote nominale (0<EI<ES).

40 h 8

Plus de jeu

Moins de jeu

slide9

5- Ajustements

5.1- Définition

Les ajustements sont des paires de dimensions tolérancées (avec la même cote nominale),

utilisées pour l'assemblage avec un jeu contrôlé de deux pièces cylindriques ou prismatiques.

Æ

exemple:

Arbre:

20g6

Æ

Æ

Alésage:

20H7

Notation de l'ajustement :

20 H7g6

20H7g6

F

Remarque

Cette cotation se fait sur le dessin d'ensemble où l'on voit l'assemblage des deux pièces

20,000

19,980

20,000 - 19,993 = 0,007

20,021

19,993

20,021 - 19,980 = 0,041

slide10

5- Ajustements

Jeu toujours positif

( Alésage H  a  Arbre  h)

Jeu incertain

( Alésage H  jsArbre  o)

Jeu toujours négatif : Serrage

( Alésage H  p  Arbre  zc)

slide11

6- Choix d’un ajustement

Le choix des ajustements est une étape importante dans la conception de systèmes

mécaniques. Les performances et la qualité de ceux-ci en dépendent.

Les spécifications retenues doivent être suffisamment contraignantes pour permettre un

fonctionnement correct du mécanisme avec des critères de qualité respectés.

Cependant une trop grande précision est inutile et coûteuse. Par conséquent une trop grande

précision réduit également les performances (commerciales) du système.

On peut distinguer trois grandes familles d’ajustement :

- Les ajustements entre deux pièces mobiles l’une par rapport à l’autre

- Les ajustements entre deux pièces fixes l’une par rapport à l’autre et maintenues.

- Les ajustements entre deux pièces fixes l’une par rapport à l’autre et non maintenues

slide12

H10d9 , H11d10

H9e8 , H8e8 , H7e7 , H7f6

H7g6 , H6g5

slide13

H9h8 , H8h7

H7h6 , H6h5

H7k6 , H7m6 , H7n6

H7p6 , H7r6 , H7t6 , H7s6