litt rature de la renaissance fran aise n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Littérature de la Renaissance Française PowerPoint Presentation
Download Presentation
Littérature de la Renaissance Française

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 14

Littérature de la Renaissance Française - PowerPoint PPT Presentation


  • 351 Views
  • Uploaded on

Littérature de la Renaissance Française. Influences Religieuses. Au nord de l’Europe, les théologiens avaient appliqué les idéaux de l’humanisme aux textes religieux. Décideras Erasmus (1466-1536) a essayé de: éditer et retraduire le nouveau testament.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Littérature de la Renaissance Française' - nassor


Download Now An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
influences religieuses
Influences Religieuses
  • Au nord de l’Europe, les théologiens avaient appliqué les idéaux de l’humanisme aux textes religieux.
  • Décideras Erasmus (1466-1536) a essayé de:
    • éditer et retraduire le nouveau testament.
    • comprendre le Christianisme dans les termes humanistes.
    • réformer l’église pour retourner à ses premiers jours.
  • Les auteurs français étaient influencés par le style sarcastique et les idées religieuses d’Erasmus.
  • Martin Luther (1483-1546) a influencé des auteurs avec ses nouveaux idéaux aussi.
influences classiques
Influences Classiques
  • A cause du commencement tardif de la Renaissance française, près de deux siècles après la Renaissance italienne, les français avaient plusieurs œuvres classiques.
  • François Rabelais (1949-1553) a écrit et publié des critiques des œuvres d’Hippocrate.
  • Il était influencé par Platon, Plutarque, et Lucian.
  • Michel de Montaigne (1533-1592) parlait le Latin classique comme sa première langue.
  • Les philosophes étaient plus influents que les orateurs, mais c’était le style, plus que la philosophie, que les écrivains ont utilisé.
influences italiennes
Influences Italiennes
  • Encore, à cause du commencement tardif de la Renaissance en France, il y avait beaucoup d’influences italiennes.
  • Pétrarque (1304-1374) était un poète et un humaniste italien qui a propagé le sonnet italien.
  • En 1549, Joachim du Bellay (1522-1560) a écrit L’Olive, un livre composé seulement de sonnets.
  • Il y avait beaucoup d’autres écrivains italiens qui ont influencé des auteurs français, comme Boccace, Castiglione, et LudovicoAriosto.
  • A la fin du 16ème siècle, il y avait des sentiments anti-italien, à cause de la guerre entre la France et l’Italie.
les phases de la renaissance fran aise
Les Phases de la Renaissance Française
  • La première phase (c. 1530)
    • Les écrivains de la première phase ont utilisé le style de la littérature médiévale pour exprimer les idées anti-médiévaux.
    • Graduellement, ils se sont séparés de ses formes.
  • La deuxième phase (c. 1549)
    • En 1549 la Pléiade, un groupe de poètes, a crée un nouveau style de littérature basée sur les styles gréco-romains.
    • C’était très nouveau pour la littérature vernaculaire.
  • La troisième phase (c. 1572)
    • Les écrivains de la troisième phase se sont abstenus d’écrire avec un style strict.
    • C’était un peu à cause des révolutions du temps qu’il était ridicule de tenter de créer une société gréco-romaine idéale .
la po sie
La Poésie
  • A la fin du Moyen-Age, la poésie était surtout une forme de propagande religieuse.
  • Dans la cour de François Ier, les poètes ont commencé à utiliser d’autres formes; Clément Marot (1496-1594) écrivait des épistyles, des élégies, des psaumes, et cetera.
  • L’école de Lyon était le groupe de poètes de Lyon.
  • En 1549, la Pléiade a recrée la poésie dans la langue moderne et s’est séparée des formes médiévales.
  • Ensuite, il y avait beaucoup de poèmes d’amour du style italien de Pétrarque et des styles plus classiques.
  • Au commencement du 17ème siècle, les poètes se sont encore séparés des styles antérieurs, et ont écrit des poèmes plus originaux.
des imitations de p trarque
Des Imitations de Pétrarque

Pétrarque Sonnet 140

Joachim du Bellay Sonnet 68

Que n'es-tu las (mon desir) de tant suyvre

Celle qui est tant gaillarde à la fuite ?

Ne la vois-tu devant ma lente suite

Des laqsd'amour voler franche, et delivre ?

Ce faulx espoir, dont la doulceur m'enyvre,

Tout en un poinct m'arreste, et puis m'incite,

Me pousse en hault, et puis me precipite,

Me faict mourir, et puis me faict revivre.

Ainsi courant de sommez en sommez

Avec' Amour, je ne pense jamais,

Fol desir mien, à te haulser la bride.

Bien m'as-tu donq' mis en proye au danger,

Si je ne puis à mon gré te ranger,

Et si j'ay pris un aveugle pour guide.

Amour qui vit et règne en ma pensée,

et qui a fait son principal séjour dans mon cœur,

s’armant de courage, vient parfois

se poser et se montrer sur mon front.

Celle qui m’apprend à aimer et à souffrir,

et qui veut que la raison, la vergogne et la décence

réfrènent le grand désir et l’espoir allumé,

s’indigne en elle-même de notre audace.

Alors Amour, plein de peur, s’enfuit au fond de mon cœur,

abandonnant complètement son entreprise, et pleure et tremble.

Il s’y cache, et ne paraît plus au dehors.

Que puis-je faire, moi qui crains mon maître,

sinon rester avec lui jusqu’à l’heure suprême ?

Quelle belle fin fait celui qui meurt en bien aimant !

des imitations de p trarque1
Des Imitations de Pétrarque

Pétrarque Sonnet 140

Joachim du Bellay Sonnet 68

Are you not weary (my desire) of following,

That which is so lively in its flight?

Do you not see it, at my slow suit, delight

To fly from the snares of love, itself freeing?

That false hope, its sweetness intoxicating,

Will halt me, in an instant, then excite,

Raise me on high then plunge me into night,

Slay me, and then return me to the living.

So carried here and there, from place to place

By Love, I never think to halt the race,

My mad desire, and end so wild a ride.

Thus have you made me a prey to danger,

If I cannot of my own will restrain you,

Now that I take the blind boy as my guide.

Love, who lives and rules in my thought

and holds his chief seat in my heart,

sometimes armed comes into my face;

and there makes camp and places his banner.

She who teaches me to love and suffer,

and wants reason, shame, and respect restrain

my great desire and burning hope

takes offense inwardly at our ardor.

Therefore Love, fearful, flees to the heart,

abandoning it all, and cries and shakes;

he hides himself, and is seen abroad no more.

What can I do, when my master is afraid,

except stand with him to the bitter end?

He makes a fine end, who dies loving well!

bibliographie
Bibliographie
  • Pétrarque Sonnet 140 (en Français)
    • Source
  • Pétrarque Sonnet 140 (en Anglais)
    • Source
  • Joachim du Bellay Sonnet 68 (en Français)
    • Source
  • Joachim du Bellay Sonnet 68 (en Anglais)
    • Source
le th tre
Le Théâtre
  • Dans la première phase de la Renaissance française, la forme la plus populaire du théâtre était la farce; beaucoup d’écrivains français ont écrit ou ont joué dans des farces.
  • Dans la deuxième phase, les écrivains ont écrit plusieurs pièces classiques.
    • Théodore de Bèze (1519-1605) a écrit la première tragédie biblique Abraham se Sacrifiant (1550).
    • Étienne Jodelle (1532-1573) a écrit des tragédies (Cléopâtre Captive, 1552, et Didon se Sacrifiant, 1555) et des comédies classiques (Eugène, 1552).
  • Au 17ème siècle, les pièces étaient plus diverses en style et en contenu.
la prose longue
La Prose Longue
  • Les Illustrations de Gaule et Singularités de Troie (1510-1513), par Jean Lemaire de Belges,
    • était le premier roman de la Renaissance.
    • avait beaucoup de caractéristiques d’un roman médiéval.
    • a influencé Rabelais et Ronsard.
  • Les romans de Rabelais sont les meilleurs et les plus uniques de la Renaissance.
  • Les auteurs de la Renaissance pensaient que l’épopée était la meilleure forme de la prose.
  • Au début du 17ème siècle, Honoré d'Urfé (1567-1625) a écrit L'Astrée, le roman pastoral le plus influent de ce siècle.
la prose courte
La Prose Courte
  • Il y avait aussi des fables courtes, qui étaient très populaires pendant la Renaissance.
  • Ils n’étaient pas toujours décents, mais ils étaient très populaires.
  • La collection de Marguerite de Navarre, Heptameron (1559), a influencé toutes des autres fables d’amour.
  • Ces collections étaient généralement plus réalistes.
bibliographie1
Bibliographie
  • Duval, Edwin M. "French Literature and Language." Encyclopedia of the Renaissance. Ed. Paul F. Grendler. New York: Charles Scribner's Sons, 2000.Gale World History In Context. Web. 22 Oct. 2011.
  • Larsen, Anne R. "Pléiade." Encyclopedia of the Renaissance. Ed. Paul F. Grendler. New York: Charles Scribner's Sons, 2000. Gale World History In Context. Web. 23 Oct. 2011.