pneumopathies l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
PNEUMOPATHIES PowerPoint Presentation
Download Presentation
PNEUMOPATHIES

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 31

PNEUMOPATHIES - PowerPoint PPT Presentation


  • 434 Views
  • Uploaded on

PNEUMOPATHIES. Définitions Pneumopathies = Lésions pulmonaires concernant les alvéoles, les bronchioles et le tissu interstitiel La bronchite touchent les bronches de gros calibre Elles sont souvent associées = broncho-pneumopathie Pneumonie = Pneumopathie due à une bactérie ou un virus

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'PNEUMOPATHIES' - montana


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
pneumopathies
PNEUMOPATHIES
  • Définitions
  • Pneumopathies = Lésions pulmonaires concernant les alvéoles, les bronchioles et le tissu interstitiel
  • La bronchite touchent les bronches de gros calibre
  • Elles sont souvent associées = broncho-pneumopathie
  • Pneumonie = Pneumopathie due à une bactérie ou un virus
  • Plus rares que bronchites mais responsables de 16000 décès/an
  • PNP communautaire = acquise en ville, PNP nosocomiale = acquise dans un établissement de soins
agents causals transport s par voie a rienne mains mat riels ou voie h matog ne
AGENTS CAUSALSTransportés par voie aérienne, mains, matériels ou voie hématogène
  • LES BACTERIES
  • Par ordre de fréquence: pneumocoque, haemophylus, klebsiella, puis staphylocoque aureus, pyocyanique, entérobactéries …
  • LES BACTERIES ATYPIQUES
  • Mycoplasmes et chlamydiae …
  • La tuberculose
slide3
LES VIRUS
  • Les PNP virales sont les plus fréquentes
  • Avec LA GRIPPE +++
  • CMV, coxackies, rougeole…
slide4
LES PARASITES
  • Pneumocystose carinii (SIDA)
  • Exotiques et rares: bilharziose, amibiase, échinococcose…
  • LES CHAMPIGNONS
  • Aspergillus, candidose…
les autres causes
LES AUTRES CAUSES
  • La plus fréquente: PNP d’inhalation
  • ( lésions caustiques puis surinfection bactérienne)
  • Médicamenteuse: cordarone…
  • Toxiques (accidentelles ou professionnelles): chlore, hydrocarbures, amiante, charbon..
  • Maladies de système: sarcoïdose…
facteurs favorisants
FACTEURS FAVORISANTS
  • FACTEURS EXTERIEURS
  • TABAC+++ très souvent associé à l’alcool
  • (éthylo-tabagisme)
  • LA POLLUTION (nanoparticules)
slide7
LE TERRAIN
  • Sujet âgé
  • BPCO
  • Immunodéficience: SIDA, cancer, dénutrition, corticoïdes
  • Diabète
slide8
LE PLUS FREQUENT
  • Les troubles de la déglutition dus à:
  • Affections neurologiques: AVC, Alzheimer…
  • Troubles de la conscience ( sédatifs, hypnotiques…)
  • Affections ORL
  • Alitement+++
  • Intervention chirurgicale
  • RELUX GASTRO OESOPHAGIEN
physiopathologie ph nom nes inflammatoires entrainant
PHYSIOPATHOLOGIEPhénomènes inflammatoires entrainant
  • Anomalies alvéolaires
  • réduction du volume gazeux:
  • comblement par des exsudats ( cellules et produits de l’inflammation)
  • Altération du surfactant: collapsus
  • Anomalies capillaires
  • Troubles de la perméabilité, micro thrombose, anomalies de la vasoréactivité
slide10
Anomalies des bronchioles:
  • Broncho constriction et œdème de la muqueuse
  • CONSEQUENCES
  • Altération des échanges gazeux
  • (shunt intra pulmonaire et espace mort pathologique)
  • Baisse de la compliance pulmonaire (relation pression volume) par comblement alvéolaire et augmentation de la résistance des voies aériennes.
slide11
Hypertension artérielle pulmonaire HTAP
  • Pouvant entrainer une insuffisance cardiaque droite
  • Conséquence ultime:
  • Insuffisance respiratoire aigue pouvant mettre en jeu le pronostic vital
signes cliniques
SIGNES CLINIQUES
  • VARIABLES ET PAS TOUJOURS PRESENTS (sujet âgé++)
  • LA TOUX: sèche ou grasse si bronchite associée
  • LA DYSPNEE:
  • Fréquence respiratoire élevée > 15/mn
  • Si basse pré mortem
  • Signes de lutte: tirage sus sternal, sus claviculaire intercostal, battement des ailes du nez (conduit à l’épuisement)
slide13
EXPECTORATIONS: sales et purulentes
  • (bronchite)
  • FIEVRE: plus ou moins élevée
  • AUSCULTATION: crépitants en foyer ou généralisés (idem OAP!)
  • PERCUSSION: matité localisée en cas d’épanchement pleural associé
signes de gravite
SIGNES DE GRAVITE
  • IMPOSSIBILITE DE PARLER
  • CYANOSE: lèvres, extrémités
  • traduit l’hypoxie avec les MARBRURES
  • traduit un état de choc
  • TROUBLE DE LA CONSCIENCE =
  • Hypercapnie et hypoxie
examens complementaires
EXAMENS COMPLEMENTAIRES
  • RADIOGRAPHIE DU THORAX
  • C’est l’examen de 1ère intention
  • Apparition d’opacités non labiles
slide21
EXAMENS SANGUINS
  • HYPERLEUCOCYTOSE: GB>10 000/ml
  • Augmentation de la PCR (protéine C réactive N= 0 à10)) et de la procalcitonine (N=0 à2 )
  • GAZOMETRIE: hypoxémie PaO2 normale 104 – 0.27 x âge
  • Hypercapnie 35 à 45mmHg (peut être abaissée ou normale)
bacteriologie
BACTERIOLOGIE
  • Devrait être obligatoire car aucun des examens précédents n’est spécifique
  • CBC = cytobactériologie des crachats : ne sert à rien!
  • ASPIRATIONS TRACHEALES avec ou sans fibroscopie
  • LAVAGE BRONCO ALVEOLAIRE
  • LIQUIDE PLEURAL obtenu par ponction
  • ANTIGENES SOLUBLES URINAIRES POUR LEGIONNELLE ET PNEUMOCOQUE
  • SEROLOGIES pour les PNP atypiques et virales
  • Hémocultures
slide23
SCANER THORACIQUE

Pas en 1ère intention

Apprécie mieux la gravité des lésions, leur aspect, leur localisation, leur évolution: œdème, fibrose, hépatisation, abcès, épanchements pleuraux…

Permet un diagnostic différencie: tumeur, image cicatricielle, sarcoïdose…

evolution
EVOLUTION
  • La gravité d’une pneumopathie et son pronostic sont liés à son évolution sous traitement
  • CAS DES PNP COMMUNAUTAIRES
  • EVOLUTION FAVORABLE:
  • Amélioration des signes cliniques dans les 3jours, complète en 8 jours, radiologique en 2 à 3 semaines
slide26
COMPLICATIONS
  • Insuffisance respiratoire aigue: réanimation et/ou décès
  • Choc septique (souvent avec le pneumocoque)
  • Décompensation d’une pathologie sous jacente: insuffisance cardiaque, rénale, diabète…
  • Epanchement pleural à ponctionner
  • Abcès pulmonaire: chirurgie
  • PNP récidivantes orientant vers des troubles de la déglutition, un déficit immunitaire, un cancer, un corps étranger chez l’enfant
axes therapeutiques pnp bact rienne
AXES THERAPEUTIQUES(PNP bactérienne)
  • Traitement de la cause
  • But: stériliser les lésions par une antibiothérapie nécessairement probabiliste au départ.
  • C’est l’antibiothérapie. Elle dépend des données épidémiologiques, du terrain, de la gravité, de la présentation radio clinique
slide28
SUJET SAIN,SANS SIGNES DE GRAVITE
  • Amoxycilline, PO sans hospitalisation
  • SUJET FRAGILE OU SIGNES DE GRAVITE
  • Hospitalisation, C3G (Ceftriaxone)+ quinolone (Levofloxacine )ou macrolide (Clarythromycine)
  • PNP d’inhalation: Amoxycilline + acide clavulanique (Augmentin)
slide29
TRAITEMENT SYMPTOMATIQUE
  • O2 avec un matériel adapté au débit
  • Lunettes, sonde, masque, masque haute concentration
  • Puis ventilation non invasive, ventilation invasive (intubation), assistance respiratoire extra corporelle (AREC)
slide30
HYDRATATION PO ou IV
  • Anti coagulation préventive =HBPM
  • Kinésithérapie
  • Aérosols: bronchodilatateurs et fluidifiants
  • (si reflexe de toux)
  • Pas d’antitussifs (toux = moyen de défense)
slide31
TRAITEMENT PREVENTIF
  • Vaccins grippe et pneumocoque
  • MESURES PREVENTIVES
  • Hygiène
  • Isolement protecteur
  • Lever précoce