Monté sur moteur HPI 16 : Moteur essence à injection directe à haute pression (EW10 D). - PowerPoint PPT Presentation

mont sur moteur hpi 16 moteur essence injection directe haute pression ew10 d n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Monté sur moteur HPI 16 : Moteur essence à injection directe à haute pression (EW10 D). PowerPoint Presentation
Download Presentation
Monté sur moteur HPI 16 : Moteur essence à injection directe à haute pression (EW10 D).

play fullscreen
1 / 76
Monté sur moteur HPI 16 : Moteur essence à injection directe à haute pression (EW10 D).
501 Views
Download Presentation
metea
Download Presentation

Monté sur moteur HPI 16 : Moteur essence à injection directe à haute pression (EW10 D).

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Le système SIEMENS SIRIUS 81 Monté sur moteur HPI 16 : Moteur essence à injection directe à haute pression (EW10 D).

  2. Économie de carburant Caractéristiques : • Conforme à la norme EURO 4 (L5) • Augmentation de la fiabilité mécanique • Augmentation de l’agrément de conduite

  3. Fonctionnement en mélange air/essence pauvre Fort taux de recyclage de gaz d’échappement (EGR) Combustion en charge stratifiée (spécifique HPI) Caractéristiques Économie de carburant • Commande de l’allumage en séquentiel • Bloc bobine compact intégré à allumage séparé

  4. Tableau comparatif Caractéristiques Conforme à la norme EURO 4 (L5)

  5. Adaptation des lois de commande Calculateur nouvelle génération avec capacité de calcul augmenté CaractéristiquesAugmentation de l’agrément de conduite • Décalage de l’arbre à cames admission (VTC) • Décalage de 10 ° de l’angle de début et de fin de commande des soupapes d’admission

  6. Bloc bobine compact (pas de fils haute tension) CaractéristiquesAugmentation de la fiabilité mécanique • Utilisation de l’information charge de l’alternateur afin de mieux contrôler les variations de consommation sur le réseau 12 V

  7. Consignes de sécurité Ne pas intervenir sur le circuit haute pression Rester hors de portée d’un éventuel jet de carburant Ne pas approcher la main d’une fuite Après arrêt du moteur, attendre 30 secondes puis faire chuter la pression résiduelle dans le circuit basse pression par la valve Schrader Ne pas intervenir sur le faisceau électrique des injecteurs (tension ~ 80 V)

  8. Principe de fonctionnement Injection indirecte Injection directe

  9. Principe de fonctionnement Mode homogène Mode stratifié • On distingue deux modes de fonctionnement : • Le mode homogène • Le mode stratifié

  10. Principe de fonctionnement Mode homogène • L’injection de carburant se fait en début d’admission. • Le fonctionnement est le même qu’avec un moteur standard. • Aucun gain de consommation par rapport au moteur EW10. • Certaines phases moteur sont en mélange riche (richesse = 1,3).

  11. Principe de fonctionnement Mode Stratifié • L’injection de carburant se fait en fin de compression • La commande de charge du moteur devient proportionnelle à la quantité de carburant, le papillon restant grand ouvert • Le moteur fonctionne à mélange pauvre jusqu’à 30 % de gaz recyclé • Ce mode est possible jusqu’à mi-charge et maximum 3500 tr/min

  12. C’est un calculateur d’injection séquentielle et multipoints Présentation générale • Il est équipé d’une connectique modulaire (112 voies) • Il est équipé d’une mémoire reprogrammable de type flash-eeprom qui permet la mise à jour du contrôle moteur via l’outil de diagnostic

  13. Alimentations BSM Sur véhicule "FULL MUX ", Le relais double est intégré dans le Boîtier de Servitude Moteur (BSM) • Il fournit : • L’alimentation du CCM • L’alimentation du bloc bobines • L’alimentation du relais de GMV • L’alimentation des électrovannes VTC et canister • L’alimentation de la pompe de gavage • L’alimentation des sondes (réchauffage) • Il gère : • La coupure des alimentations en cas de choc

  14. Capteurs de pédale d’accélérateur • Rôle : • Image de la volonté du conducteur • Signal : • Fournit 2 signaux proportionnels à la valeur d’enfoncement de la pédale • Le signal 1 est le double du signal 2 • Propriétés : • C’est un capteur sans contact (connecteur 4 voies) • Le calculateur compare les deux signaux en permanence (fonction de sûreté de fonctionnement)

  15. Capteurs de pédale d’accélérateur Comment le contrôler ? • A l’aide du diag 2000 : • Menu mesures paramètres, alimentation des capteurs • Au multimètre : • Vérification de la présence de l’alimentation • Vérification des deux pistes (S1 = 2*S2)

  16. Capteur de régime moteur • Rôle : • Informe le CCM de la position du PMH • Donne la vitesse de rotation du moteur au CCM Type de signal : - Sinusoïdal Propriétés : - Capteur inductif (connecteur 2 voies : pas d’alimentation) - Résistance ~ 500 

  17. Capteur de régime moteur Comment le contrôler ? • A l’aide du diag 2000 : • Menu mesures paramètres • Au multimètre : • Vérification de la résistance du capteur soit ~ 500  • A l’oscilloscope : • Vérification du signal

  18. Capteur de position d ’arbre à cames • Rôle : • Synchronisation de l ’allumage. • Implantation : • Sur le carter chapeau en regard de la cible côté échappement • Type de signal : • Signal carré compris entre 0 et 12 V • Mise à la masse à chaque passage devant une dent • Propriétés : • C’est un capteur à effet Hall (connecteur 3 voies)

  19. Capteur de position d ’arbre à cames Comment le contrôler ? • A l’aide du diag 2000 : • Menu mesures paramètres, injection • A l’oscilloscope : • Vérification du signal

  20. Capteur de température d ’eau • Rôle : • Fournit la température d ’eau moteur au CCM • Implantation : • Sur la boîte à eau • Type de signal : • Résistance variable de type CTN • Propriétés : • C’est un capteur type gestion F.R.I.C. (connecteur 2 voies)

  21. Capteur de température d ’eau Comment le contrôler ? • A l’aide du diag 2000 : • Menu mesures paramètres, roulage, injection, allumage, dépollution, refroidissement, distribution variable, richesse adaptation, alimentation capteur • Au multimètre : • Vérification de la résistance du capteur par rapport à la courbe

  22. Capteur de cliquetis • Rôle : • Informe le CCM du niveau de cliquetis • Implantation : • Sur le bloc moteur • Type de signal : • Tension alternative proportionnelle au niveau de cliquetis • Propriétés : • C’est un capteur piézo-résistif (connecteur 2 voies) • La prise en compte du signal de cliquetis est adaptée au fonctionnement du moteur HPI (mode stratifié) • Couple de serrage 2 daNm +/- 0,5

  23. Capteur de cliquetis Comment le contrôler ? • A l’aide du diag 2000 : • Mesure à l’oscilloscope du signal du capteur en moteur tournant suite à une sollicitation (choc mécanique)

  24. Injecteurs • Rôle : • Pulvérise le carburant en micro gouttelettes sous la forme d’un jet conique • Implantation : • Sur la face avant du moteur, encliqueté sur la rampe commune • Type de signal : • Signal en tension analogique conforme au profil défini • Propriétés : • C’est un injecteur spécifique pour haute pression essence, résistance typique R ~1.9  . (connecteur 2 voies)

  25. Injecteurs Comment le contrôler ? • A l’aide du diag 2000 : • Test actionneur • Au multimètre : • Vérification de la résistance de l’injecteur (R ~1,9  ) • Vérification du signal de commande selon le profil type

  26. Le fonctionnement en mode stratifié nécessite une commande rapide et précise des injecteurs. • Commande des injecteurs • Pour ce faire, la commande est effectuée en trois phases distinctes :  Phase de précharge (facilite l ’ouverture rapide de l ’injecteur)  Phase d ’appel (à courant important, permet l ’ouverture rapide)  Phase de maintien (on diminue le courant afin de limiter la consommation électrique)

  27. Commande des injecteurs

  28. Fonction allumage • Description : • Bloc bobine compact BBC 4.1. Résistance primaire = 0,3 à 0,9 . • Bougies Bosch Platinum à siège plat, couple de serrage de 2,5 DAN.m maximum avec un écartement d ’électrode de 1 mm. - Bougies à 12 pans. Particularités : - Le bloc bobine est alimenté sous deux courants primaires différents en fonction du mode de fonctionnement du moteur : - 6,5 A en mode homogène. - 10,5 A en mode stratifié. - Les bougies sont prévues pour tenir 40 000 km.

  29. Fonction alimentation en carburant

  30. ! • Système sous haute pression, respecter les consignes de sécurité • Lors d’un démontage du circuit HP, utiliser l’outillage C.0189-N • Fonction alimentation en carburant Éléments participants : Pompe de gavage Amortisseur de pulsation Pompe HP Rail commun Capteur de pression Régulateur HP Injecteurs

  31. Filtre à carburantserti dans la pompe Régulateur basse pression • La pompe de gavage

  32. La pompe de gavage Comment la contrôler ? • A l’aide du diag 2000 : • Test actionneur • Mesures paramètres, injection

  33. L’amortisseur de pulsations

  34. Entrée carburant basse pression Sortie carburant haute pression • La pompe HP

  35. Retour basse pression à la pompe HP Arrivé haute pression Rail communen aluminium Injecteur Régulateur haute pression Capteur haute pression • La rampe d’injection commune

  36. Le capteur de pression HP

  37. Le capteur de pression HP Comment le contrôler ? • A l’aide du diag 2000 : • Mesures paramètres, injection en moteur tournant

  38. Le régulateur de pression HP

  39. Le régulateur de pression HP Comment le contrôler ? • A l’aide du diag 2000 : • Mesures paramètres, injection en moteur tournant

  40. Joint torique Joint anti-retournement Joint de combustion • Les injecteurs

  41. Les injecteurs Attention !!! • - Étant donné les pressions élevées, chaque dépose des injecteurs nécessite le remplacement des joints. • Pour le joint de combustion, utiliser l’outillage ref : C 0189 N

  42. Fonction alimentation en air

  43. Fonction alimentation en air • Éléments participants : • Répartiteur d’air • Boîtier papillon motorisé et la sonde de température d’air admission • Capteur de pression d’air admission • Capteur de pression du circuit de freinage • Le circuit EGR

  44. Répartiteur d’air d’admission (plenum)

  45. Potentiomètre de recopie de position double piste Capteur de T° d’air Lumière d’admission pour limp home • Le boîtier papillon motorisé

  46. Le boîtier papillon motorisé Comment le contrôler ? • A l’aide du diag 2000 : • Test actionneur • Oscilloscope • A l’aide du diag 2000 : • Menu mesures paramètres, roulage, injection, allumage, dépollution, refroidissement, distribution variable, richesse adaptation, alimentation capteurs

  47. Capteur de pression d’air admission

  48. Capteur de pression d’air admission Comment le contrôler ? • A l’aide du diag 2000 : • Menu mesures paramètres, roulage, injection, allumage, dépollution, refroidissement, distribution variable, richesse adaptation, alimentation capteurs

  49. Capteur de pression du circuit de freinage Il est le MÊME que sur le circuit d’air : - Il sert à forcer le retour en mode homogène en cas de manque de pression dans le circuit de frein (sûreté de fonctionnement). - On peut lire la pression dans le circuit avec l’aide du DIAG 2000 : - mesures paramètres, distribution variable, alimentation capteurs, roulage.