CHAPITRE 11 CONCURRENCE PARFAITE - PowerPoint PPT Presentation

slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
CHAPITRE 11 CONCURRENCE PARFAITE PowerPoint Presentation
Download Presentation
CHAPITRE 11 CONCURRENCE PARFAITE

play fullscreen
1 / 61
CHAPITRE 11 CONCURRENCE PARFAITE
118 Views
Download Presentation
mervin
Download Presentation

CHAPITRE 11 CONCURRENCE PARFAITE

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. CHAPITRE 11CONCURRENCE PARFAITE

  2. Objectifs d’apprentissage • Définir la concurrence parfaite • Expliquer comment le prix d’équilibre et la quantité échangée sont déterminer dans une industrie en concurrence parfaite • Expliquer pourquoi les entreprises cessent temporairement leurs activités et mettent à pieds les employés

  3. Expliquer pourquoi les entreprises entrent et quittent une industrie donnée • Prédire les effets d’un changement dans la demande ou une innovation technologique • Expliquer pourquoi la concurrence parfaite est efficiente

  4. - La concurrence parfaite est une industrie caractérisée par • Plusieurs entreprises vendant un produit identique à plusieurs acheteurs. • Pas de barrières à l’entrée dans cette industrie. • Les entreprises établies dans l’industrie ne sont pas plus avantagées que les entrants potentiels. • Les vendeurs ainsi que les acheteurs sont tous biens informés sur les prix qui prévalent sur ce marché.

  5. Objectif: Expliquer comment le prix et la quantité échangée sont déterminés dans une industrie en concurrence parfaite La concurrence parfaite est observée lorsque • Chaque entreprise produit un bien ou service qui n’a pas de caractéristiques uniques (bien non différencié)

  6. Concurrence parfaite Dans un marché compétitif, les vendeurs ne décident pas le prix auquel le bien ou service qu’ils produisent sera vendu. Ce sont des preneurs de prix. Un preneur de prix est un vendeur qui ne peut influencer le prix d’un bien ou service.

  7. Concurrence parfaite Les vendeurs en concurrence parfaite sont preneurs de prix parce que: • Ils produisent seulement une infime quantité de la production totale du marché • Leur produit n’est en rien différent des produits des autres compétiteurs

  8. Profit économique et recettes L’objectif de l’entreprise est de maximiser son profit économique. Le profit est égal aux recettes totales moins le coût total. Le coût total est le coût d’opportunité de la production incluant le profit normal. La recette totale est la valeur des ventes de l’entreprise. Recette totale = Prix  Quantité

  9. La recette marginale (Rm) est le changement dans la recette totale provenant de la vente d’une unité supplémentaire du bien ou service. • En concurrence parfaite, le prix demeure constant lorsque la quantité vendue change. Ainsi, la recette marginale est égale au prix. • La courbe de recette marginale est équivalente à celle de la demande (pour une entreprise donnée). Elle est parfaitement élastique.

  10. Demande, Prix et recette en concurrence parfaite RT Courbe de demande de Prud’homme O Rm a D 50 50 Prix (dollars par chandail) Recette totale (dollars par jour) Prix (dollars par chandail) Courbe de Demande du marché 25 225 25 0 9 20 0 10 20 0 9 20 Quantité (chandails par jour) Quantité (1000 Chandails par jour) Quantité (chandails par jour) Demande et recette marginale de Prud’homme Recette totale de Prud’homme Marché des chandails

  11. Demande, Prix et recette en concurrence parfaite Recette totale (RT = PxQ) (dollars) Quantité vendue (Q)(chandails par jour) Prix (P) (dollars par chandail) Recette marginale (Rm =DRT/DQ) (dollars) 25 25 200 225 250 8 9 10 25 25 25

  12. Objectif: Expliquer pourquoi les entreprises cessent temporairement leurs activités et mettent à pieds les employés L’entreprise cherche à maximiser son profit économique étant donné un certain nombre de contraintes: • Les contraintes de marché sont résumées dans sa fonction de recette totale. • Les contraintes technologiques sont contenues dans sa courbe de coûts.

  13. Les décisions des entreprises en concurrence parfaite Une entreprise qui veut maximiser ses profits prend deux types de décisions à court terme: • Produire où cesser les activités • Si la décision est de produire, quelle quantité produire? et deux décisions à long terme: • Augmenter ou diminuer la taille de l’usine • Demeurer dans l’industrie ou la quitter

  14. Recette totale, coût total et profit économique Point mort Profit max 9 225 183 42 Recette totale (RT) (dollars) Quantité (Q) (chandails par jour) Coût total (CT) (dollars) Profit économique (RT- CT) (dollars) 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 0 25 50 75 100 125 150 175 200 225 250 275 300 325 22 45 66 85 100 114 126 141 160 183 210 245 300 360 -22 -20 -16 -10 0 11 24 34 40 42 40 30 0 -35

  15. Recette totale, coût total et profit économique CT Pertes économiques 225 Profit économique = RT – CT 183 Pertes économiques RT 300 Recette totale et coût total (dollars par jour) 100 0 4 9 12 Quantité (chandails par jour)

  16. Recette totale, coût total et profit économique CT 225 183 Profit économique Perte économique 42 Quantité qui maximise Les profits RT Recette totale et coût total (dollars par jour) 300 100 0 4 9 12 Quantité (chandails par jour) Profit/perte (dollars par jour) 20 0 4 9 12 Quantité (chandails par jour) -20 Profit/ Perte -40

  17. Analyse marginale Une alternative pour trouver le niveau de production qui maximise les profits est d’utiliser l’analyse marginale en comparant la recette marginale au coût marginal. • La recette marginale est constante. • Le coût marginal est décroissant dans un premier temps puis, il devient croissant: Il devient croissant après son intersection avec la courbe de coût variable moyen.

  18. Analyse marginale Lorsque Rm > Cm, la recette supplémentaire provenant de la vente d’une unité supplémentaire excède le coût supplémentaire. • L’entreprise devrait accroître la production pour accroître son profit. Lorsque Rm < Cm, la recette supplémentaire provenant de la vente d’une unité supplémentaire est moins que le coût supplémentaire. • L’entreprise devrait réduire la production pour accroître son profit. • Lorsque Rm = Cm, le profit économique est maximisé.

  19. Quantité qui maximise le profit 19 23 27 35 25 25 25 25 9 225 183 42 23 27 25 25 Recette marginale (Rm) (dollars par chandail additionnel ) Coût marginal (Cm) (dollars par chandail additionnel) Profit économique profit (RT – CT) (dollars) Recette totale (RT) (dollars) Quantité (Q) (chandails par jour) Coût total (CT) (dollars) 7 8 9 10 11 175 200 225 250 275 141 160 183 210 245 34 40 42 40 30

  20. Quantité qui maximise le profit Cm Point de maximisation De profit Perte due au 10e chandail Rm Profit du au 9e chandail 30 25 Recette marginale et coût marginal (dollars par jour) 20 10 0 8 9 10 Quantité (chandails par jour)

  21. Profits et pertes à court terme À court terme, même si les entreprises produisent la quantité qui maximise leur profit, elles ne font pas nécessairement des profits économiques. Elle peut: • Être au point mort (profit normal). • Faire un profit économique. • Faire une perte économique.

  22. Lorsque le prix est égal au coût total moyen, l’entreprise est au point mort. Lorsque le prix est supérieur au coût total moyen, l’entreprise réalise un profit économique. Lorsque le prix est inférieur au coût total moyen, l’entreprise encoure une perte économique.

  23. Profit normal CTM Point mort Rm 20.00 30.00 Cm 25.00 Prix et coûts (dollars par chandails) 15.00 0 8 10 Quantité (chandails par jour)

  24. Profit économique CTM Profit économique 30.00 Cm 25.00 Rm Prix et coûts (dollars par chandails) 20.33 15.00 0 9 10 Quantité (chandails par jour)

  25. Perte économique CTM Perte économique 30.00 Cm 25.00 Prix et coûts(dollars par chandail) 20.14 Rm 17.00 0 7 10 Quantité (chandails par jour)

  26. La courbe d’offre de court terme pour l’entreprise La courbe d’offre de court terme est reliée à celle de coût marginal et celle du coût variable moyen. La courbe d’offre de court terme montre la relation entre la production qui maximise son profit et le niveau des prix, ceteris paribus.

  27. Les coûts fixes sont défrayés à court terme… Mais les coûts variables peuvent être limités en mettant les employés à pieds et en cessant temporairement les activités. Les entreprise cessent temporairement leurs activités lorsque les prix baissent en bas du minimum du coût variable moyen. Le seuil de fermeture est le niveau de production auquel l’entreprise ne fait que couvrir ses coûts variables totaux.

  28. La courbe d’offre d’une firme Rm2 Rm1 Seuil de fermeture CVM SF Rm0 Cm 31 Prix et coûts (dollars par chandail) 25 17 0 7 9 10 Quantité (chandails par jour)

  29. La courbe d’offre de l’entreprise O SF MC 31 25 Prix (dollars par chandail) 17 0 7 9 10 Quantité (chandails par jour)

  30. La courbe d’offre de court terme de l’industrie La courbe d’offre de court terme de l’industrie montre la relation entre la quantité offerte dans l’industrie et les différents niveaux de prix lorsque la taille de l’usine de chaque entreprise et le nombre de firmes dans l’industrie restent constants. Elle est obtenue en faisant la somme des quantités offertes par les firmes individuelles.

  31. Courbe d’offre de l’industrie Quantité offerte Par Prud’homme Chandails (chandails par jour) Quantité offerte par l’industrie (chandails par jour) Prix (dollars par chandail) a 17 0 ou 7 0 à 7,000 b 2 8 8,000 c 25 9 9,000 d 31 10 10,000

  32. Courbe d’offre de l’industrie 40 O1 Prix (dollars par chandail) 30 20 0 6 7 8 9 10 Quantité (1000 chandails par jour)

  33. Production, prix et profit en concurrence parfaite La demande et l’offre de l’industrie déterminent le prix du marché et la quantité échangée. • À court terme, le nombre d’entreprises est fixe et chaque firme a une usine de taille fixe. • L’offre et la demande de l’industrie déterminent le prix du marché. Chaque entreprise est preneuse de prix du marché.

  34. Changement dans la demande Un changement dans la demande perturbe l’équilibre de court terme dans l’industrie. • Un accroissement de la demande entraîne le déplacement de la demande de l’industrie vers la droite et le prix augmente. Chaque entreprise maximise ses profits en augmentant sa production. • Une diminution de la demande entraîne le déplacement de la demande de l’industrie vers la gauche et le prix baisse. Chaque entreprise maximise ses profits en diminuant sa production et certaines peuvent cesser temporairement les activités.

  35. Équilibre de court terme Augmentation de la demande: prix augmentent et firmes Augmentent leur production D2 Baisse dans la demande: prix baisse et firmes baissent leur production D3 O Prix (dollars par chandail) 25 20 17 D1 0 6 7 8 9 10 Quantité (1000 chandails par jour)

  36. Objectif: Expliquer pourquoi les firmes entrent et quittent une industrie À court terme, les firmes peuvent faire un profit économique, une perte économique ou être au point mort (profit normal). À long terme, toutes les firmes d’une industrie font un profit économique égal à zéro. Les ajustements à long terme se font via: • Les entrées et sorties • Les changements dans la taille des installations

  37. Entrée et sortie Les attentes sur les profits persistants et les pertes sont à l’origine des entrées et des sorties dans une industrie. Lorsque les firmes font des profits économiques, d’autres firmes entrent dans l’industrie. Lorsque les firmes font des pertes économiques, d’autres firmes sortent de l’industrie.

  38. Entrée et sortie Les entrées et sorties des firmes influencent le prix, la quantité et le profit économique gagnés par les firmes dans l’industrie. • L’industrie de l’informatique • L’industrie de la machinerie agricole

  39. Entrée Entrée Augmente L’offre O0 23 20 17 Les nouvelles firmes entrent dans l’industrie, le prix baisse et le profit économique de chaque firme diminue. O1 Prix (dollars par chandail) D1 0 6 7 8 9 10 Quantité (1000 chandails par jour)

  40. Entrée et sortie O0 23 sortie diminue L’offre 20 17 Les firmes sortent, le prix augmente et les pertes économiques de chaque firme diminuent. O2 Prix (dollars par chandail D1 0 6 7 8 9 10 Quantité (1000 chandails par jour)

  41. Changements dans la taille des installations Lorsqu’une firme change la taille de ses installations, elle peut baisser ses coûts et augmenter son profit économique.

  42. Taille des installations et équilibre à long terme CMLT Cm1 CMCT1 Rm1 m Équilibre de long terme 40 Point de maximisation De profit à court terme Cm0 CMCT0 Prix (dollars parchandails) 25 Rm0 20 14 6 8 Quantité (chandails par jour)

  43. Équilibre de long terme L’équilibre de long terme dans une industrie en concurrence parfaite est atteint lorsque les firmes réalisent des profits normaux et les profits économiques sont de zéro. Les profits économiques incitent les firmes à entrer dans l’industrie et les firmes existantes augmentent leur production. Les pertes économiques incitent les firmes à sortir dans l’industrie et les firmes restantes à réduire leur production.

  44. Équilibre de long terme À long terme, dans une industrie en concurrence parfaite, les firmes ne sortent ni n’entrent et les firmes n’augmentent ni ne diminuent l’échelle de leurs opérations. À l’équilibre de long terme, chaque firme réalise un profit normal(point mort).

  45. Objectif: Prédire les effets d’un changement dans la demande et d’une innovation technologique Qu’est-ce qui arrive à une industrie lorsqu’il y a un changement permanent dans la demande du produit qu’elle offre? Qu’est-ce qui arrive lorsqu’une innovation technologique baisse les coûts?

  46. Changement dans les goûts et innovation technologique Une diminution permanente dans la demande change l’équilibre: • À court terme: le prix baisse; la quantité échangée diminue; les firmes réalisent des pertes économiques… • À long terme: les firmes sortent; les prix augmentent jusqu’au niveau de départ; les firmes restantes réalisent un profit économique de zéro avec un nombre plus restreint des firmes dans l’industrie.

  47. Une baisse de la demande Cm Rm1 P1 P1 D0 D1 Q2 Q1 q1 Industrie Firme O1 O0 Prix Prix et coûts CTM Rm0 P0 P0 Quantité Q0 Quantité q0 0

  48. Économies et déséconomies externes Les économies externessont des facteurs hors du contrôle d’une firme individuelle qui baissent son coût à mesure que la production de l’industrie augmente. Les déséconomies externessont des facteurs hors du contrôle de la firme qui augmentent ses coûts à mesure que la production de l’industrie augmente.

  49. La courbe d’offre de long terme de l’industrie montre la relation entre la quantité offerte par l’industrie et le niveau des prix lorsque tous les ajustements possibles ont été faits incluant le changement de la taille des installations et le nombre de firmes dans l’industrie. • La pente de la courbe d’offre de long terme de l’industrie dépend de la présence ou non des économies ou déséconomies externes.

  50. Changements à long terme dans le prix et la quantité O1 O2 Ps Ps Ps OLTB O3 P2 OLTA OLTC P3 D1 D1 D1 Qs Q1 Qs Q2 Qs Q3 Industrie à coûts constants Industrie à coûts croissants Industrie à coûts décroissants Prix Prix Prix O0 O0 O0 P0 P0 P0 D0 D0 D0 Q0 Q0 Q0 Quantité Quantité Quantité