plan seisme et collectivites n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
PLAN SEISME ET COLLECTIVITES PowerPoint Presentation
Download Presentation
PLAN SEISME ET COLLECTIVITES

Loading in 2 Seconds...

  share
play fullscreen
1 / 31
Download Presentation

PLAN SEISME ET COLLECTIVITES - PowerPoint PPT Presentation

melia
82 Views
Download Presentation

PLAN SEISME ET COLLECTIVITES

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. PLAN SEISME ET COLLECTIVITES Présentation Michel Azot Maire adjoint de Lourdes Vice Président de la communauté de communes du Pays de Lourdes

  2. J’ai eu la chance de participer au groupe de travail N°2 présidé par Mme Jeanny Marc consacré à la prévention du risque sismique. Je dis une chance, car les échanges dans le groupe ont été d’une très grande richesse et nous ont permis, je le crois, d’avancer des propositions concrètes et réalistes. J’ai à plusieurs reprises évoqué les difficultés qu’on rencontrait à sensibiliser les collectivités territoriales, et ce à tous les échelons.

  3. Dans le bilan du plan séisme c’est en effet l’aspect le plus significatif, et probablement celui qui doit nous mobiliser demain. Il y a à cela de nombreuses explications et j’ai pu m’en ouvrir plusieurs fois. Cependant je reviendrai sur ce qui me paraît le plus déterminant dans cette relative absence. Le risque sismique, et vous le savez encore mieux que moi, n’est pas immédiatement concret et il ne renvoie qu’à de lointains exemples, souvent hors les frontières. Du reste, lorsque le séisme survient, il est tellement éloigné géographiquement, que la collectivité ne se l’approprie pas. Nous oscillons entre deux attitudes, la première est de rejeter cette éventualité comme largement peu probable, la deuxième qui est totalement son contraire, c’est de faire naître une angoisse catastrophiste

  4. Dans les deux cas nous échouons, car nous n’obtenons pas une véritable prise de conscience proportionnée qui pourrait aboutir à une véritable stratégie de prévention. Au pire nous observons un véritable déni, lié en partie, à l’information très anxiogène diffusée lors de séismes majeurs. Je pense d’ailleurs, que le culte de la catastrophe des médias nous constitue un obstacle à une véritable sensibilisation à la prévention des séismes . Par définition les collectivités se trouvent en contact étroit avec la population, et tout ce qui va produire des interrogations préoccupantes du citoyen aura du mal a être pris en charge par les élus. Pour autant, nous ne devons pas effacer ces réalités fussent elles lointaines, mais nous devons nous situer dans le champ de la prévention, en expliquant d’abord ce que peut être la prévention en matière sismique.

  5. Le risque sismique, à mon avis ne ressemble à aucun autre, il a une charge émotionnelle forte qui comme je l’ai souligné, est un frein à la prise en charge de la prévention par les collectivités. On ne rencontrera pas les mêmes difficultés pour ce qui concerne le risque inondation par exemple, ou pour le risque avalanche en montagne. Sans doute parce que dans ces derniers cas les techniques de préventions sont connues et largement diffusées. Du séisme on ne retient que l’aspect catastrophe, et conséquences humaines, sans que cela ne soit déclencheur de mobilisation et de prévention. Cela m’amène à soutenir que notre travail consiste à montrer la nature du problème, mais aussi à expliquer qu’on peut se donner des moyens pour prévenir non pas le séisme mais ces effets sur la population et l’économie d’un territoire.

  6. En changeant l’image du séisme on réussira à sensibiliser beaucoup mieux les élus. De la même manière en montrant qu’il existe une vraie dimension économique à la prévention en particulier sur les nouvelles approches de la vulnérabilité des bâtiments, nous parviendrons à élargir une attention encore trop réduite. C’est là certainement le cœur de notre travail, montrer qu’il y a vulnérabilité par rapport aux séismes mais également qu’il y a des méthodes pour réduire cette même vulnérabilité. Le discours doit être clair et réel,( vous me pardonnerez la métaphore), il ne consiste pas à dire combien de temps le malade va vivre, mais ce que l’on fera pour qu’il puisse vivre. Nous sommes bien dans la prévention et non dans la prédiction. J’insiste sur ce point parce qu’il faut lever ce malentendu auprès de mes collègues élus.

  7. Avant de vous donner un exemple de ce que l’on peut faire, je terminerai en rappelant que la présence des collectivités à tous les niveaux de la gouvernance du plan séisme me semble déterminante pour obtenir une implication qui doit être croissante dans les années à venir. Il ne s’agit pas simplement d’un cadre institutionnel, mais également d’un outil permettant le relais d’informations et d’expériences. Chacun sait que la connaissance du risque constitue la première étape de la prévention, la deuxième, immédiatement après c’est l’appropriation du risque et c’est ce chantier qu’il faut faire aboutir au plus vite.

  8. Pour conclure mon propos, j’ai voulu vous faire partager notre projet de création d’une Maison de la Connaissance et de la Prévention du Risque Sismique à Lourdes. C’est un exemple de ce que l’on peut tenter de mettre en œuvre en transformant le risque et la prévention en véritable projet de territoire.

  9. MAISON DE LA CONNAISSANCE ET DE LA PREVENTION DU RISQUE SISMIQUEsite du Pic du Jer LOURDES - Un risque sismique très présent dans un contexte de forte fréquentation - Un lieu pour développer les préventions par la connaissance scientifique. - Un lieu d’éducation au développement durable.

  10. Lourdes une position centrale sur le massif pyrénéen

  11. Lourdes zone de sismicité L’histoire a laissé des traces de séismes très importantes dans la région Depuis 1967, les études et les observations se sont développés Source OMP

  12. Sismicité dans les Pyrénéesde 1989 à 2004 Source OMP

  13. Zone de sismicitéAquitaine et Midi Pyrénées

  14. Evolution de la sismicité La carte du nouvel aléa sismique confirme très nettement la sismicité du département et du secteur de Lourdes

  15. Un partenariat développé Depuis quelques années la ville de Lourdes s’est attachée à mettre en place un travail de prévention des risques majeurs.En partenariat avec les services de l’Etat (DDT) l’observatoire Midi Pyrénées des séismes, le BRGM, le CNRS, des études ont été menées pour mieux identifier le risque sismique. - Des appareils de mesure ont été disposés et une première analyse avait montré l’importante hétérogénéité du sous-sol. Une étude de microzonage a donc été réalisée et elle a permis de dessiner les contours du risque sismique à une échelle véritablement pertinente. Cette étude constitue la base de connaissance sur laquelle s'appuie le Plan de Prévention des Risques Sismiques qui est un des premiers réalisés sur le territoire national.

  16. Un partenariat important a déjà permis Des études fondamentales surle risque, grâce à l’installation d’instruments de mesures Une étude de micro zonage exceptionnelle débouchant sur un plan de prévention des risques sismiques et sur une pré étude de vulnérabilité des bâtiments Évaluation de la réponse des sols (effets de site) dans la ville de Lourdes. Noter la forte amplification des ondes à la caserne des pompiers (PMP), à l'école d'Auzon (AUZ) et au Sanctuaire (SAN). © D'après Dubos, Souriau, Ponsolles, Fels et Sénéchal, Bull. Soc. Géol. Fr., 174, 33-44, 2003

  17. Un PPR sismique: une démarche novatrice sur le plan national La prescription d’un PPR sismique par les services de l'Etat traite notamment la question de l’adaptation du bâti ancien et de son renforcement. Les enjeux humains très importants sur Lourdes (2ème ville hôtelière de France) renforcent l'intérêt de cette démarche

  18. Des démarches scientifiques ... Avec l'instrumentation de la tour de l'Ophite: 2ème bâtiment étudié avec ce système en France L’instrumentalisation de la tour de l’Ophite a été mise en place avec un pilotage de la DDT 65 avec le Réseau Accélérométrique permanent (RAP) et le Laboratoire de Géophysique Interne et de Tectonophysique de Grenoble (LGIT). Le but de cette instrumentation est d'enregistrer en continu les mouvements du bâtiment pour assurer une analyse détaillée et représentative du comportement réel d'un bâtiment sous séisme. Les données collectées par cette instrumentation sont utilisées dans le cadre d'une thèse en cours à l'Ecole nationale d'Ingénieur de Tarbes (ENIT)

  19. Une implication de la ville de lourdes sur des démarches novatrices Etude de la vulnérabilité des bâtiments existants A partir de là, une première étude de vulnérabilité des bâtiments a été mise en œuvre dans le cadre du plan de prévention des risques sismiques. Un affinage et une extension de ces études aux bâtiments scolaires est en cours sur 92 bâtiments dont les établissements scolaires. La ville de Lourdes a voulu être très présente dans les débats autour de la réduction de la vulnérabilité, notamment par ses interventions lors des forums organisés en 2006 et 2008 et dans les films réalisés par les services de l'état Campagnes de communication La réalisation de ces différentes études s’est accompagnée d’une communication ciblée en particulier autour du public jeune. (Intervention, exposition Sismotour etc…)

  20. A partir de ces projets une information renforcée • Une communication importante pour éduquer aux risques. • La connaissance étant constitutive de la prévention, des initiatives ont déjà été prises: • Établissements scolaires, sensibilisation et éducation aux risques. • Exposition sismotour • Forum sur les risques pour favoriser la mise en place d’un véritable pôle de recherche sur les séismes et surtout sur les méthodes de constructions parasismiques .

  21. Le projet L’amélioration de la connaissance du risque et de meilleures analyses de vulnérabilité doivent permettre de favoriser la mise en œuvre d’une stratégie de prévention à plusieurs niveaux et ce en totale harmonie avec Le Plan Séisme. Dans ce sens, la ville de Lourdes se propose d’initier un projet à caractère partenarial. La création d’une Maison de la Connaissance et de la Prévention du risque sismique.

  22. Un projet en totale cohérence avec les objectifs du plan séisme Il s’agit de réaliser sur un bâtiment rénové, un lieu référence pour le grand public mais aussi pour les scientifiques. Les objectifs sont donc de créer un lieu : 1°) Pour mieux connaître le risque sismique dans le massif pyrénéen 2°) Pour mieux informer sur le risque 3°) Pour mieux informer sur la vulnérabilité et sur les moyens du diagnostic et du renforcement

  23. Un projet en totale cohérence avec les objectifs du plan séisme On remarquera que le projet est conforme aux chantiers thématiques du Plan Séisme. Chantier 1 : Mieux informer, former et connaître le risque Chantier 2 : Améliorer le prise en compte du risque sismique dans les constructions Chantier 3 : Concerter, coopérer, communiquer

  24. Les objectifs de ce projet • Fixer à Lourdes un lieu pour faciliter la connaissance du risque et mieux éduquer à la prévention, dans le cadre du développement durable: • Un lieu pour les scolaires de la région • Un lieu pour le grand public • Expositions, conférences … • Un lieu pour les scientifiques • Instruments, expertises, recherches, colloques …

  25. Pourquoi le Pic du Jer ? L'intérêt de ce lieu et de ce bâtiment repose sur : - Une situation idéale à proximité (400 m) de la tour de l'Ophite instrumentée visible depuis le bâtiment - Une situation proche du château fort de Lourdes ou est implanté un capteur large-bande depuis quelques mois - Une conception ancienne qui pourrait donner lieu à des renforcement parasismique visibles et pédagogiques Tour de l'Ophite Maison de la connaissance

  26. Le Pic du Jerun site exceptionnel dominant Lourdes et Les Vallées

  27. Un site pour le développement durable Observatoire astronomique, énergies renouvelables Funiculaire du Pic du Jer Expositions, conférences, colloques, expertises, éducation à la prévention…

  28. Observatoire sommet du Pic du Jer

  29. Etat du bâtiment face à la gare du funiculaire du Pic du Jer

  30. Salle de conférence (50 places) et bureau à l’étage réservée aux présentations et colloques scientifiques Salle d’exposition en rez de chaussée pour des installations, maquettes, vidéos ludiques et pédagogiques sur le risque sismique à l'instar de l'exposition itinérante du sismotour

  31. Un projet Un partenariat Ville de Lourdes MEDDEEM DDT DREAL OMP CNRS ENIT Astro Club Lourdais